Un souverain poignardé car trop vaniteux

Proposé par
le
dans

Le sultan seldjoukide Alp Arslan est mort assassiné par sa faute en 1072 : grand archer, il voulut abattre lui-même l'assassin qui se ruait sur lui, ordonnant à ses gardes de ne pas agir, afin de renforcer sa légende. Mais il manqua son tir de peu, et fut alors poignardé.

Il dira à son fils avant d'expirer: "Hélas, entouré de grands guerriers dévoués à ma cause, gardé nuit et jour par eux-mêmes, j'aurais dû leur accorder la permission de faire leur devoir. J'avais été averti concernant mes tentatives de me protéger moi-même, et contre le fait de laisser mon courage venir s'interposer entre moi-même et mon bon sens. J'avais oublié ces avertissements, et me voici allongé, mourant pris dans les tourments de l'agonie. Retiens bien ces leçons, et ne laisse jamais ta vanité submerger ton bon sens…"


Commentaires préférés (3)

Il a eu le temps de dire tout ça avant de mourir ?? ^^

Malgré la mort de ce sultan, ça reste toujours une belle leçon de vie, quand on te tend la main on laisse sa fierté de côté et on ne l'a refuse pas


Tous les commentaires (82)

Il a eu le temps de dire tout ça avant de mourir ?? ^^

Malgré la mort de ce sultan, ça reste toujours une belle leçon de vie, quand on te tend la main on laisse sa fierté de côté et on ne l'a refuse pas

Il aura marqué l'histoire puisqu'il a une anecdote à son nom sur SCMB ! Quel homme...

a écrit : Il a eu le temps de dire tout ça avant de mourir ?? ^^ Son fils l'a enregistré rapidos sur son Smartphone, c'est pour ça qu'on le sait maintenant !

a écrit : Et un Darwin Awards de plus, un ! Les Darwin Awards sont attribués uniquement à ceux qui n'ont pas eu de descendance :)

a écrit : Il a eu le temps de dire tout ça avant de mourir ?? ^^ Il a eu la "chance" de ne pas subir un coup fatal, mais de mourir 4 jours plus tard, dans de grandes souffrances sans doute.

On dirait un film historique ou le héros à le temps de placer son monologue avant de mourir sur une musique de violon triste

"C'est bon les gars, je gère, je gère, je gère , JE GEEEEEEEEEE...."

a écrit : Il a eu le temps de dire tout ça avant de mourir ?? ^^ Ça devait être un vantard qui avait la tchache ^^

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

a écrit : Il a eu le temps de dire tout ça avant de mourir ?? ^^ On a eu droit à la version édulcorée. La vraie version est la suivante : "Fils, je... Aargh"

Posté le

android

(116)

Répondre

Un assassin qui laisse le temps à sa victime de dire "Que neni chers gardes laissez moi tuer de mon propre chef ce malfrat" doit pas avoir un master en assassinat...

a écrit : Malgré la mort de ce sultan, ça reste toujours une belle leçon de vie, quand on te tend la main on laisse sa fierté de côté et on ne l'a refuse pas Le problème c'est que là, son assassin lui a tendu la main, mais avec un couteau... OK je sors...

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : Il a eu le temps de dire tout ça avant de mourir ?? ^^ Et avant de sortir un tel monologue il m'aurait fallu quelques minutes de réflexion...

Posté le

android

(14)

Répondre

Alp Arslan, premier sultan seldjoukide, est surtout connu pour avoir tout d'abord explusé les émirs bouyides qui tenaient en leur pouvoir le calife abbasside de Bagdad, en 1055, et ensuite pour avoir mené en Anatolie de nombreuses guerres contre l'Empire romain d'Orient, remportant notamment en 1071 la décisive bataille de Mantzikert qui vit la capture de l'empereur Romain IV, et la prise par les turques de la quasi totalité de l'Asie mineure, à l'exception de régions côtières. Malgré quelques succès postérieurs, les Byzantins ne purent jamais reconquérir les terres perdues dans leur totalité, et leurs guerres avec les différents émirats et sultanats turcs qui se succédèrent menèrent à la prise de Constantinople par le sultan ottoman Mehmet II en 1453 et donc à la chute définitive de l'empire romain.

Sa mort aura servit de leçon aux générations de sultans futures !

a écrit : Et un Darwin Awards de plus, un ! Il a un fils, ce n'est donc pas un Darwin award

Posté le

android

(10)

Répondre

Vu sur nota bene, "les morts les plus stupides" que je vous conseille fortement ;)

Lire le récit qu'en fait Amin Maalouf dans son roman Samarcande... Alp Arslan, père de nombreux enfants, avait étrangement une réputation d' efféminé ; sa décision (et sa maladresse étonnante) viendrait de la colère de se faire traiter de femme

Posté le

android

(32)

Répondre

a écrit : Un assassin qui laisse le temps à sa victime de dire "Que neni chers gardes laissez moi tuer de mon propre chef ce malfrat" doit pas avoir un master en assassinat... Il avait raté sa tentative. Arrêté par la garde, mené devant sa victime il sort un 2e couteau caché dans sa tunique

Posté le

android

(18)

Répondre