La Lune a une influence sur les accélérateurs de particule

Proposé par
le
dans

Déconcertés par certaines erreurs inexpliquées dans des expériences menées avec les accélérateurs de particules, les ingénieurs du CERN dirent par dérision que c'était la faute de la pleine Lune. Après enquête, on découvrit qu'ils n'avaient finalement pas tort ! L'erreur était due à d'infimes déformations de l'accélérateur causées par les forces de marées du fait du passage de la Lune.

En effet, on détermina que les forces de marée exercées par la Lune étaient suffisantes pour déformer l'accélérateur de particules d'un petit millimètre (sur une circonférence totale d'environ 27 km), causant des fluctuations d'environ 10 millions d'électronvolts dans les énergies des particules observées. On corrigea par la suite les résultats pour tenir compte de ce facteur dans les calculs.


Commentaires préférés (3)

Un parfait inconnu la lune dans l'expériences. Parfois il faut pouvoir chercher au delà de l'impossible pour résoudre certains problèmes possibles.

L'erreur est humai.. Euh lunaire

Posté le

android

(141)

Répondre

Je trouve ça fascinent, des écarts quasi nul peuvent complètement changer la donne!
Ca me fait penser au climat, on se dit que quelques dixièmes de degré ne feront pas la différence alors qu'au contraire même 1 degré change considérablement le climat de la Terre!


Tous les commentaires (61)

Un parfait inconnu la lune dans l'expériences. Parfois il faut pouvoir chercher au delà de l'impossible pour résoudre certains problèmes possibles.

L'erreur est humai.. Euh lunaire

Posté le

android

(141)

Répondre

Je trouve ça fascinent, des écarts quasi nul peuvent complètement changer la donne!
Ca me fait penser au climat, on se dit que quelques dixièmes de degré ne feront pas la différence alors qu'au contraire même 1 degré change considérablement le climat de la Terre!

Ça marche aussi comme excuse pour arriver en retard au boulot?

Posté le

android

(32)

Répondre

Ca montre bien le nombre de chose à prendre en compte pour ce genre d'expérience scientifique. C'est juste dingue ! Il faut penser a tout !

Commentaire supprimé La lune déforme l'accélérateur de particule (un tube en cercle de 27km) ce qui modifie le résultat.

Pour tous les commentaires "j'ai rien compris"… bah il n'y a pas grand chose à comprendre. La Lune impose une force sur tout ce qui l'entoure (c'est la cause des marées par exemple) donc sur l'accelerateur du CERN aussi. Cette force deforme un peu la structure à certaine période, et ça fausse les calculs. Mais personne n'y avait pensé avant (donc tous les 28 jours les calculs étaient faux pour faire très simple)
Pour info, les electronvolts c'est juste une autre unité d'énergie, comme le Joule, mais pour les "petites" energies, à l'echelle des particules.

a écrit : Pour tous les commentaires "j'ai rien compris"… bah il n'y a pas grand chose à comprendre. La Lune impose une force sur tout ce qui l'entoure (c'est la cause des marées par exemple) donc sur l'accelerateur du CERN aussi. Cette force deforme un peu la structure à certaine période, et ça fausse les calculs. Mais personne n'y avait pensé avant (donc tous les 28 jours les calculs étaient faux pour faire très simple)
Pour info, les electronvolts c'est juste une autre unité d'énergie, comme le Joule, mais pour les "petites" energies, à l'echelle des particules.
Afficher tout
Et les 27 autres jours, ils sont où les autres morceaux de la lune ?

Pour ceux qui ne comprennent pas, je résume simplement : ils ont dit de façon désinvolte que leurs erreurs étaient dues à la Lune (pour plaisanter) mais après recherches, la Lune était vraiment la cause de ces erreurs (comme elle est la cause des marées avec sa proximité relative à la Terre). Elle deformait la structure de l'objet (minimes -> 1 mm pour 27 km, mais qui créent des erreurs), créant des modifications de l'énergie mesurée (l'electronvolt est une unité de mesure), qu'ils ne comprenaient pas au début, donc.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Pour tous les commentaires "j'ai rien compris"… bah il n'y a pas grand chose à comprendre. La Lune impose une force sur tout ce qui l'entoure (c'est la cause des marées par exemple) donc sur l'accelerateur du CERN aussi. Cette force deforme un peu la structure à certaine période, et ça fausse les calculs. Mais personne n'y avait pensé avant (donc tous les 28 jours les calculs étaient faux pour faire très simple)
Pour info, les electronvolts c'est juste une autre unité d'énergie, comme le Joule, mais pour les "petites" energies, à l'echelle des particules.
Afficher tout
les forces de marées ne sont pas liées au cycle de la lune.

a écrit : les forces de marées ne sont pas liées au cycle de la lune. Si, les marées sont bien liées à la Lune.

Posté le

android

(16)

Répondre

Quand je lis ce genre d'anecdote je me sens encore plus ignorant. Je ne pense pas me coucher moins bête aujourd'hui :(

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Je trouve ça fascinent, des écarts quasi nul peuvent complètement changer la donne!
Ca me fait penser au climat, on se dit que quelques dixièmes de degré ne feront pas la différence alors qu'au contraire même 1 degré change considérablement le climat de la Terre!
Je trouve ça fou aussi. C'est comme les calculs de trajectoire des sondes spatiales. C'est au millimètre !

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

Cette anecdote la, elle est costaud quand même..

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : les forces de marées ne sont pas liées au cycle de la lune. Bien sûr que si... Mais pas seulement.
La lune et la terre sont liées par une force gravitationnelle qui tend à les rapprocher ; compensée par la force centrifuge des rotations.
Cette compensation est égal au centre des planètes, mais pas à leurs surfaces. Ainsi, sur la terre et du côté lune, les océans sont "attirés" par notre satellite et "montent"... (donc c'est "marée basse")... Mais de l'autre côté de la terre on pourrait penser alors qu'ils descendent, mais non ! Ils montent aussi car la force centrifuge de la rotation devient plus forte que la force gravitationnelle, qui est, elle, réduite puisque l'astre est plus éloigné..
On pourrait alors dire que, vu comme ça, on serait toujours en océans "renflés" et donc à marée basse partout : mais non, car la force gravitationnelle est plus forte que la force centrifuge.. D'où les différences de niveaux, et d'où les marées.

Ca montre bien la précision qu'il faut pour construire tout ça.. Il suffit d'une toute petite erreur lors de la construction et faut changer tous
les calculs..

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Bien sûr que si... Mais pas seulement.
La lune et la terre sont liées par une force gravitationnelle qui tend à les rapprocher ; compensée par la force centrifuge des rotations.
Cette compensation est égal au centre des planètes, mais pas à leurs surfaces. Ainsi, sur la terre et du côté lune, les océans son
t "attirés" par notre satellite et "montent"... (donc c'est "marée basse")... Mais de l'autre côté de la terre on pourrait penser alors qu'ils descendent, mais non ! Ils montent aussi car la force centrifuge de la rotation devient plus forte que la force gravitationnelle, qui est, elle, réduite puisque l'astre est plus éloigné..
On pourrait alors dire que, vu comme ça, on serait toujours en océans "renflés" et donc à marée basse partout : mais non, car la force gravitationnelle est plus forte que la force centrifuge.. D'où les différences de niveaux, et d'où les marées.
Afficher tout
Il a évoqué le cycle de lune en parlant de pleine lune, nouvelle lune etc.. car il répondait à un commentaire disant qu'il y avait une erreur tout les 28 jours ce qui correspond à la pleine lune et pas au cycle des marées ( 2 par jour il me semble ).

Posté le

windowsphone

(6)

Répondre

a écrit : Si, les marées sont bien liées à la Lune. Il n'a pas dit le contraire.. ^^

Posté le

windowsphone

(8)

Répondre

a écrit : Je trouve ça fou aussi. C'est comme les calculs de trajectoire des sondes spatiales. C'est au millimètre ! Exactement ! Dans la continuité je ne sais pas si tu avais entendu, la basa qui avaient envoyé une sonde sur mars mais les calculateur n'étais pas dans les mesures du S.I et la sonde s'est crashé à cause de cela (erreur de calcule de distance qui n'étais pas en mètre)

J'ajouterais que nous parlons de la lune mais le soleil est aussi impliqué dans le processus des marées.
Et ce phénomène s'applique aussi à la croûte terrestre qui se "soulève" ( marées crustales ).