Jusqu'en 1917, on pouvait bronzer en maillot au Danemark

Proposé par
le

Il fut possible de profiter des belles plages des Caraïbes au Danemark. En effet, les Indes Occidentales Danoises furent une colonie du Danemark dans les Antilles, aujourd'hui plus connues sous le nom d'Îles Vierges américaines. Elles furent vendues en 1917 aux États-Unis pour 25 millions de dollars.


Commentaires préférés (3)

a écrit : J'ai toujours eut du mal a comprendre ces ventes à de petits prix, comme l'Alaska.

Simple diplomatie?
Si 500'000'000$ représentent un "petit prix" pour toi, on n'a pas la même valeur de l'argent... Je serai heureux de te soulager de ton trop-plein, hein :)

a écrit : Les Américains ont toujours sû racheter leurs "territoires" j'ai l'impression. La Louisiane ou le Québec pour ne citer qu'eux. Le Québec appartient aux États-Unis ? Ça c'est de l'anecdote !

Posté le

android

(215)

Répondre

a écrit : Le Québec appartient aux États-Unis ? Ça c'est de l'anecdote ! Il a dit "Les Américains" et non pas "les États-Unis", les canadiens sont américains... ;)

Posté le

android

(300)

Répondre


Tous les commentaires (68)

Dommage, le tourisme leur en aurait apporter bien plus dans la durée.

Posté le

android

(10)

Répondre

J'ai toujours eut du mal a comprendre ces ventes à de petits prix, comme l'Alaska.

Simple diplomatie?

Il leur reste toujours le Groenland. L'eau y est juste un peu plus fraîche...

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : J'ai toujours eut du mal a comprendre ces ventes à de petits prix, comme l'Alaska.

Simple diplomatie?
Et intérêts stratégiques pour l'acheteur.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : J'ai toujours eut du mal a comprendre ces ventes à de petits prix, comme l'Alaska.

Simple diplomatie?
Si 500'000'000$ représentent un "petit prix" pour toi, on n'a pas la même valeur de l'argent... Je serai heureux de te soulager de ton trop-plein, hein :)

a écrit : J'ai toujours eut du mal a comprendre ces ventes à de petits prix, comme l'Alaska.

Simple diplomatie?
La France a également vendu la Louisiane aux états unis pour une bouchée de pain. De mémoire il me semble que cette vente a été conclu afin de renflouer les caisses de l'état (vides à cause des dépenses excessive de Napoléon)

Posté le

android

(17)

Répondre

Les Américains ont toujours sû racheter leurs "territoires" j'ai l'impression. La Louisiane ou le Québec pour ne citer qu'eux.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Si 500'000'000$ représentent un "petit prix" pour toi, on n'a pas la même valeur de l'argent... Je serai heureux de te soulager de ton trop-plein, hein :) On est avec les moyens d'un pays là. Ça représente "peu" par rapport à ce que ça peut rapporter.

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : Les Américains ont toujours sû racheter leurs "territoires" j'ai l'impression. La Louisiane ou le Québec pour ne citer qu'eux. Le Québec appartient aux États-Unis ? Ça c'est de l'anecdote !

Posté le

android

(215)

Répondre

Les Suédois ont eux aussi possédé une île des Antilles, en l'occurrence Saint-Barthélemy, donnée par les Français au 18eme siècle et rétrocédée au 19ème. D'ailleurs, la plus grosse ville de l'île Gustavia a été ainsi nommée en l'honneur du roi de Suède de l'époque !

a écrit : La France a également vendu la Louisiane aux états unis pour une bouchée de pain. De mémoire il me semble que cette vente a été conclu afin de renflouer les caisses de l'état (vides à cause des dépenses excessive de Napoléon) Et surtout pour éviter une guerre avec les États Unis qui a terme aurait été inévitable si la Louisiane n'avait pas été vendu.
Rappel toi un peu l'histoire des États Unis et la vision de Lincoln et de ses contemporains : un territoire uni et uniforme, conquête de l'ouest, prise du Texas au Mexique, guerre civile, non pas contre les esclavagistes comme on le pense souvent mais contre les états partisans de plusieurs territoires indépendant mais liés diplomatiquement, contraire à la vision de Lincoln (une seule nation). Et je ne cite pas le rachat de l'Alaska, du Libéria, des îles un peu partout...
Cette vente était une manœuvre diplomatique visant à renforcer nos liens avec les États Unis après une bref et stupide guerre que l'on a eu avec eux.

a écrit : Si 500'000'000$ représentent un "petit prix" pour toi, on n'a pas la même valeur de l'argent... Je serai heureux de te soulager de ton trop-plein, hein :) Le jour où j'aurais le même budget que l'état danois, promis je te les donne ;)

Faudrait prendre le temps de mieux lire

a écrit : La France a également vendu la Louisiane aux états unis pour une bouchée de pain. De mémoire il me semble que cette vente a été conclu afin de renflouer les caisses de l'état (vides à cause des dépenses excessive de Napoléon) De mémoire la Louisiane a été vendu pour renflouer les caisses vides et parce que le président américain de l'époque avait fait comprendre à Napoléon qu'il allait prendre la Louisiane de force si il refusait de vendre.

a écrit : Le Québec appartient aux États-Unis ? Ça c'est de l'anecdote ! Il a dit "Les Américains" et non pas "les États-Unis", les canadiens sont américains... ;)

Posté le

android

(300)

Répondre

a écrit : La France a également vendu la Louisiane aux états unis pour une bouchée de pain. De mémoire il me semble que cette vente a été conclu afin de renflouer les caisses de l'état (vides à cause des dépenses excessive de Napoléon) La dite bouchée de pain n'a d'ailleurs jamais été intégralement payée.
En fait, la France et les États-Unis étaient en situation de guerre froide à l'époque (la "presque guerre"). Pour calmer les tensions, Napoléon a vendu la Louisiane parce que les États-Unis auraient de toute façon pu s'en emparer par la force sans que la France puisse faire grand chose à cause de la marine britannique.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : On est avec les moyens d'un pays là. Ça représente "peu" par rapport à ce que ça peut rapporter. Au contraire, ca représente une jolie somme pour un "petit" pays comme le Danemark, surtout en regard de l'utilité dérisoire d'un tel territoire si éloigné de la métropole.

a écrit : La dite bouchée de pain n'a d'ailleurs jamais été intégralement payée.
En fait, la France et les États-Unis étaient en situation de guerre froide à l'époque (la "presque guerre"). Pour calmer les tensions, Napoléon a vendu la Louisiane parce que les États-Unis auraient de toute façon pu s
'en emparer par la force sans que la France puisse faire grand chose à cause de la marine britannique. Afficher tout
La Louisiane etait aussi presque totalement inhabité de colon européen donc quitte a perdre ces terres qui etait de toute façon incontestable , autant en tirer un très gros prix, ce que fis Napoléon qui le vendit a un prix assez enorme pour l'epoque
Meme choses pour l'Alaska qui représentait rien pour les Russes a part d autre terre froides et inhospitalière sur un autre continent donc autant vendre cela a bon prix.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : J'ai toujours eut du mal a comprendre ces ventes à de petits prix, comme l'Alaska.

Simple diplomatie?
L'Alaska à l'époque pour la Russie c'était un térritoire froid et vide sans aucun interet stratégique ou économique (les EU n'étaient pas considérés comme une grande puissante à cette époque). Si il avait su qu'il y avait du pétrole il ne l'aurait probablement pas vendus ^^.

a écrit : Si 500'000'000$ représentent un "petit prix" pour toi, on n'a pas la même valeur de l'argent... Je serai heureux de te soulager de ton trop-plein, hein :) J'ai lu que l'Alaska à été vendu pour un peu plus de 7 millions de dollars ... Soit un peu moins de 2 milliards actuel

a écrit : La Louisiane etait aussi presque totalement inhabité de colon européen donc quitte a perdre ces terres qui etait de toute façon incontestable , autant en tirer un très gros prix, ce que fis Napoléon qui le vendit a un prix assez enorme pour l'epoque
Meme choses pour l'Alaska qui représentait rien pour
les Russes a part d autre terre froides et inhospitalière sur un autre continent donc autant vendre cela a bon prix. Afficher tout
Ça n'était pas vraiment un bon prix: de mémoire, environ 200M $ actuels pour un territoire s'étendant du Canada jusqu'en Amérique centrale. Donc plus grand que la France entière.