On simula l'exécution de Dostoïevski

Proposé par
le

Dans sa jeunesse, l'écrivain russe Fiodor Dostoïevski était un révolutionnaire. Il subit le supplice du simulacre d'exécution : avec 2 autres personnes, il fut laissé 20 minutes cagoulé au peloton d'exécution, avant d'être gracié. Si l'un des suppliciés est devenu fou à la suite de cette épreuve, l'écrivain dit l'avoir vécu comme une résurrection.


Commentaires préférés (3)

a écrit : En quoi consiste exactement ce supplice svp ? comme indiqué, ils attachent le supplicié au poteau, cagoulé, et le laisse attendre

a écrit : En quoi consiste exactement ce supplice svp ? Ce ne doit pas être des plus agréables d'attendre sa mort que l'on croit imminente. Les techniques de torture modernes s'inspirent du principe, par exemple de laisser s'étouffer jusqu'à la dernière limite, déterminée par un médecin. C'est propre, ça ne laisse pas de trace, et après la victime ne peut rien prouver.

a écrit : En quoi consiste exactement ce supplice svp ? Tu es dans la Cour officielle d'exécution avec les autres membres de son groupe, on te dicte la sentence à haute voix, t'indiquant ton crime et lâ façon dont tu seras exécuté. Apres ça on te met un sac sur la tête ( tu as bien vu auparavant les mecs armés dans le coin de l'œil, oui se sera l'un d'entre eux qui pressera son doigt sur la détente) et tu attends. Tu attends 1 min, 2 min, 5 min, 10min et 20min, moment interminable où tu vis à meme le temps de vivre plusieurs vies comme la dit l'écrivain. Et puis finalement plus rien, on t'enlève le sac de la tête et tu apprends que rien de tout ça n'était commandité par le Tsar.

Voila le supplice


Tous les commentaires (49)

En quoi consiste exactement ce supplice svp ?

Posté le

android

(11)

Répondre

De qui est le tableau (première source), où est-il? Il en évoque un autre, de Goya (Espagnols fusillés par les Français lors des guerres napoléoniennes), et les costumes ne semblent pas russes.

a écrit : En quoi consiste exactement ce supplice svp ? comme indiqué, ils attachent le supplicié au poteau, cagoulé, et le laisse attendre

a écrit : En quoi consiste exactement ce supplice svp ? D'après ce que j'ai compris, tu restes pendant 20 minutes devant un peloton d'exécution sans voir ni savoir ce qui se passe. Tu sais pas si tu vas être assassiner ou gracié. Ça doit paraître long les 20 minutes..

a écrit : En quoi consiste exactement ce supplice svp ? Ce ne doit pas être des plus agréables d'attendre sa mort que l'on croit imminente. Les techniques de torture modernes s'inspirent du principe, par exemple de laisser s'étouffer jusqu'à la dernière limite, déterminée par un médecin. C'est propre, ça ne laisse pas de trace, et après la victime ne peut rien prouver.

Au moins, lui, il n'a pas perdu la tête

Posté le

android

(4)

Répondre

20min à attendre la mort ça doit être long! Une mouche qui pète et ton cœur s'arrête...

a écrit : De qui est le tableau (première source), où est-il? Il en évoque un autre, de Goya (Espagnols fusillés par les Français lors des guerres napoléoniennes), et les costumes ne semblent pas russes. C est l'éxécution de Maximilien d' Édouard Manet.

Je vais faire ressuscité mon petit frère! :)

Je vois déjà le discours après cette "drôle " d'aventure : papa, maman, chérie, les enfants, mes amis, monsieur le facteur etc...je vous ai déjà dit que je vous aimais ???

Tu m'étonnes que pareille épreuve est une "résurrection"...

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : En quoi consiste exactement ce supplice svp ? Tu es dans la Cour officielle d'exécution avec les autres membres de son groupe, on te dicte la sentence à haute voix, t'indiquant ton crime et lâ façon dont tu seras exécuté. Apres ça on te met un sac sur la tête ( tu as bien vu auparavant les mecs armés dans le coin de l'œil, oui se sera l'un d'entre eux qui pressera son doigt sur la détente) et tu attends. Tu attends 1 min, 2 min, 5 min, 10min et 20min, moment interminable où tu vis à meme le temps de vivre plusieurs vies comme la dit l'écrivain. Et puis finalement plus rien, on t'enlève le sac de la tête et tu apprends que rien de tout ça n'était commandité par le Tsar.

Voila le supplice

À voir sur YouTube, la caméra cachée d'un mec qui simule sa propre exécution devant son pote, piégé pour l'occasion.
C'est assez déconcertant. Je ne mets pas le lien, juste le nom du YouTubeur : Sam Pepper.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : De qui est le tableau (première source), où est-il? Il en évoque un autre, de Goya (Espagnols fusillés par les Français lors des guerres napoléoniennes), et les costumes ne semblent pas russes. J'ignore le nom de l'auteur, mais c'est l'éxécution du révolutionnaire Maximilien par les troupes loyalistes mexicaines. Le peintre a déliberemment donné un uniforme français aux soldats (alors qu'ils sont bel et bien mexicains) car il accuse la France d'être responsable de sa mort. Napoléon III soutenait la révolution et a même envoyé un contingent français aider Maximilien. La guerre trainait, demandait toujours plus d'hommes et de ressources, et du jour au lendemain les français se barrent et laisse les révolutionnaires à leur sort, qui se font alors écraser.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Ce ne doit pas être des plus agréables d'attendre sa mort que l'on croit imminente. Les techniques de torture modernes s'inspirent du principe, par exemple de laisser s'étouffer jusqu'à la dernière limite, déterminée par un médecin. C'est propre, ça ne laisse pas de trace, et après la victime ne peut rien prouver. La fameuse simulation de noyade ! Qui consiste à mettre un sac en toile sur la tête d'une personne allongée et a le mouiller. Le sac humide bloque alors la bouche et le nez et donne une sensation horrible (comme si on se noyait). Ça ne laisse pas de trace mais j'ignore si on peut en mourir ou non.

Posté le

android

(11)

Répondre

Comme disait Lincoln Burrows dans Prison Break : "Ce qui tue, c'est l'attente."

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : La fameuse simulation de noyade ! Qui consiste à mettre un sac en toile sur la tête d'une personne allongée et a le mouiller. Le sac humide bloque alors la bouche et le nez et donne une sensation horrible (comme si on se noyait). Ça ne laisse pas de trace mais j'ignore si on peut en mourir ou non. Methode tres utilisé de nos jours.. On ne peut pas en mourir car pour se noyer il faut que les poumons se remplissent d'eau, chose impossible puisque la tete est en bas lors de l'operation.
Une anecdote est disponible à ce sujet il me semble.

Posté le

windowsphone

(14)

Répondre

a écrit : Methode tres utilisé de nos jours.. On ne peut pas en mourir car pour se noyer il faut que les poumons se remplissent d'eau, chose impossible puisque la tete est en bas lors de l'operation.
Une anecdote est disponible à ce sujet il me semble.
Oui mais en revanche est-ce qu'on peut mourir étouffé, puisque l'on ne peut plus respirer ?

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Oui mais en revanche est-ce qu'on peut mourir étouffé, puisque l'on ne peut plus respirer ? A priori cest compliqué de mourir étouffé "classiquement" par cette methode, ca revient à respirer a travers un torchon mouillé la tete en bas.
Je pense que niveau coeur/poumon le stress provoqué est bien plus dangereux que la méthode en elle meme.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : A priori cest compliqué de mourir étouffé "classiquement" par cette methode, ca revient à respirer a travers un torchon mouillé la tete en bas.
Je pense que niveau coeur/poumon le stress provoqué est bien plus dangereux que la méthode en elle meme.
On peut en mourir par iritations d voix respiratoire

Posté le

android

(1)

Répondre