On a identifié 4 patients zéro potentiels pour le VIH

Proposé par
le
dans

Le patient zéro est le premier patient diagnostiqué d'une maladie, à l'origine d'une épidémie. Dans le cas du VIH, 3 personnes différentes ont été accusées par les médias : un stewart québécois, un marin britannique et un jeune homme du Missouri. Selon les scientifiques, le patient zéro est très probablement un Africain du Congo ou du Cameroun, non identifié.


Commentaires préférés (3)

Vous vous immaginez être le patient 0 d'une maladie ? Ça doit juste etre horrible ..

a écrit : Vous vous immaginez être le patient 0 d'une maladie ? Ça doit juste etre horrible .. Oui ça doit être une "responsabilité intellectuelle" alors que le type n'y est pour rien

Posté le

android

(153)

Répondre

Moi je me demande surtout qui ont été les patients zéro de la vague techtonik, du mouvement Emo, du mouvement gothique ou du mouvement Hipster. Toutes ces maladies du style dont le remède est encore incertain.


Tous les commentaires (99)

Vous vous immaginez être le patient 0 d'une maladie ? Ça doit juste etre horrible ..

Quand on sait pas on accuse toujours les mêmes

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : Vous vous immaginez être le patient 0 d'une maladie ? Ça doit juste etre horrible .. Oui ça doit être une "responsabilité intellectuelle" alors que le type n'y est pour rien

Posté le

android

(153)

Répondre

Est-il possible qu'il y ait plusieurs patients 0 ? C'est à dire que la maladie apparaissent sur plusieurs personnes à différents endroits du globe ?
Je me doute que les probabilités soient infimes, mais travailler dessus permettrait peut être de découvrir des causes conjoncturelles et/ou environnementales d'une maladie plutôt qu'une série de coïncidences et de mutations aléatoires ?
La médecine du futur !

Posté le

android

(58)

Répondre

a écrit : Quand on sait pas on accuse toujours les mêmes Ça n'a aucun rapport avec un quelconque racisme, il y a des études de menés (de propagation de la maladie entre autre).

Pour les scientifiques, la recherche du patient zéro est primordiale pour en savoir plus sur la maladie.
Pour les autres (moi...), c'est des accusations, des rumeurs et autres blablas inutiles...
Pour le patient zéro, c'est la double peine.

Posté le

android

(20)

Répondre

Beaucoup de spéculations autour de l'origine du VIH, on a tout entendu, de l'inexistence de la maladie en passant par le châtiment divin ou du fait que certaines personnes ont fait des cochonneries avec des singes. Bref, j'ai toute confiance en nos scientifiques et espérons qu'on arrivera a éradiquer cette sale maladie une bonne fois pour toute.

Moi je me demande surtout qui ont été les patients zéro de la vague techtonik, du mouvement Emo, du mouvement gothique ou du mouvement Hipster. Toutes ces maladies du style dont le remède est encore incertain.

a écrit : Pour les scientifiques, la recherche du patient zéro est primordiale pour en savoir plus sur la maladie.
Pour les autres (moi...), c'est des accusations, des rumeurs et autres blablas inutiles...
Pour le patient zéro, c'est la double peine.
Mais au fait, est-ce qu'il le sait au moins qu'il est patient 0 ou est-ce que cela est tenu secret ?

Posté le

android

(9)

Répondre

Incroyable le nombre d'anecdotes que tu postes.
En fait, être patient 0 du Vih signifie être mort... Je ne suis pas sûr qu'il ait su un jour qu'il était le premier contaminé par cette maladie =/

Posté le

android

(25)

Répondre

A savoir aussi (proche de l'anecdote) : le cas index est la première personne d'une famille à être diagnostiqué malade. Souvent il s'agit d'un enfant où le père et la mère ne sont pas totalement malades (hétérozygotes ~ possèdent un allèle normal et un allèle "malade") mais qui lui sera homozygote malade. Les médecins devront passer par lui lorsqu'ils voudront par exemple étudier l'arbre généalogique de la maladie au sein de la famille...
Le cas index ne peut jamais être un cas zéro('fin presque, on a toujours une chance sur je ne sais combien que cela arrive), car la contamination n'est pas génétique

Posté le

android

(26)

Répondre

Je n'ai pas compris le mot "accusées", qui implique au sens strict la suspicion d'un crime et donc un caractère intentionnel.
"Suspectées" peut n'impliquer aucune faute.

Le patient zéro c'est le genre de mec qui t'éternue en pleine tête ou qui tousse à côté de toi dans les transports.

Une chose est sûre, le VIH était (et est toujours) présent chez le singe vert (un singe qui vit dans la forêt équatoriale en Afrique) bien avant que le premier homme ne soit contaminé. Ce virus ne rend pas ce singe malade, ce singe est donc un porteur sain qui peut transmettre la maladie. Pour ce qui est de la transmission à l'homme, il y a plusieurs hypothèses. L'hypothèse officielle c'est que des chasseurs auraient été contaminés en préparant ou en mangeant ces singes (ou une variante de cette hypothèse : en ayant des relations sexuelles avec ces singes). L'hypothèse cachée mais que je trouve très probable c'est que les USA s'étaient émus de la propagation de la poliomyélite (ou une autre maladie je ne sais plus) en Afrique centrale et un budget avait été voté par le congrès pour financer une vaste campagne de vaccination. Mais aucun vaccin n'était disponible pour lancer cette campagne donc les laboratoires pharmaceutiques se sont lancés dans une course effrénée pour mettre au point et produire en grande quantité un vaccin afin de rafler le pactole. Finalement la campagne de vaccination a été lancée avec un vaccin préparé sur des cultures de cellules de singe infectées par ce virus inconnu. Tout ça étant fait dans la précipitation, les scientifiques auraient bien vu qu'il y avait quelque chose de bizarre dans leur préparation mais il y avait de l'argent à gagner et c'était destiné à être injecté à des petits africains alors tout le monde a fermé les yeux et s'est servi dans le manne financière qui leur tendait les bras au détriment des populations auxquelles l'idée d'origine était de venir en aide... Les scientifiques qui ont émis cette hypothèse et ont accusé le médecin à l'origine de ce vaccin ont notamment montré que la carte des zones où ont eu lieu les campagnes de vaccination recouvre presque parfaitement la carte des premiers cas de SIDA. On sait aussi que cette campagne de vaccination a été faite dans la précipitation et que le vaccin était préparé sur des cultures de singe. Mais bizarrement cette hypothèse est étouffée... Il y a sûrement encore de l'argent en jeu...

Posté le

android

(125)

Répondre

Comment le patient zéro à fait pour contracté une maladie sexuellement transmissible ?

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Quand on sait pas on accuse toujours les mêmes En même temps le "berceau" de cette maladie est l'Afrique, donc ton commentaire foireux tu peux le garder.

a écrit : Une chose est sûre, le VIH était (et est toujours) présent chez le singe vert (un singe qui vit dans la forêt équatoriale en Afrique) bien avant que le premier homme ne soit contaminé. Ce virus ne rend pas ce singe malade, ce singe est donc un porteur sain qui peut transmettre la maladie. Pour ce qui est de la transmission à l'homme, il y a plusieurs hypothèses. L'hypothèse officielle c'est que des chasseurs auraient été contaminés en préparant ou en mangeant ces singes (ou une variante de cette hypothèse : en ayant des relations sexuelles avec ces singes). L'hypothèse cachée mais que je trouve très probable c'est que les USA s'étaient émus de la propagation de la poliomyélite (ou une autre maladie je ne sais plus) en Afrique centrale et un budget avait été voté par le congrès pour financer une vaste campagne de vaccination. Mais aucun vaccin n'était disponible pour lancer cette campagne donc les laboratoires pharmaceutiques se sont lancés dans une course effrénée pour mettre au point et produire en grande quantité un vaccin afin de rafler le pactole. Finalement la campagne de vaccination a été lancée avec un vaccin préparé sur des cultures de cellules de singe infectées par ce virus inconnu. Tout ça étant fait dans la précipitation, les scientifiques auraient bien vu qu'il y avait quelque chose de bizarre dans leur préparation mais il y avait de l'argent à gagner et c'était destiné à être injecté à des petits africains alors tout le monde a fermé les yeux et s'est servi dans le manne financière qui leur tendait les bras au détriment des populations auxquelles l'idée d'origine était de venir en aide... Les scientifiques qui ont émis cette hypothèse et ont accusé le médecin à l'origine de ce vaccin ont notamment montré que la carte des zones où ont eu lieu les campagnes de vaccination recouvre presque parfaitement la carte des premiers cas de SIDA. On sait aussi que cette campagne de vaccination a été faite dans la précipitation et que le vaccin était préparé sur des cultures de singe. Mais bizarrement cette hypothèse est étouffée... Il y a sûrement encore de l'argent en jeu... Afficher tout Les scientifiques sont dans la grande majorité des personnes intelligentes et si elles sont cupides, elles ne deviennent pas chercheur. Il y a bien sûr des scientifiques cupide mais elles ne peuvent lancer une campagne de vaccination seul

a écrit : Comment le patient zéro à fait pour contracté une maladie sexuellement transmissible ? Réfléchis : si le VIH est une IST ça n'est pas pour autant qu'il n'a pas pu à paraître autrement! ;-)
On parle d'un patient 0 donc la première personne à développer la maladie :p

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Les scientifiques sont dans la grande majorité des personnes intelligentes et si elles sont cupides, elles ne deviennent pas chercheur. Il y a bien sûr des scientifiques cupide mais elles ne peuvent lancer une campagne de vaccination seul Bien sûr ! C'est comme les recherches et l'exploitation des plantes transgéniques ou du gaz de schiste qui sont guidées uniquement par le bien être des populations et absolument pas par le profit. Et c'est comme le laboratoire Servier qui n'a pas cherché à étouffer les risques liés au Médiator. Bienvenue chez les bisounours !

Posté le

android

(66)

Répondre

a écrit : Une chose est sûre, le VIH était (et est toujours) présent chez le singe vert (un singe qui vit dans la forêt équatoriale en Afrique) bien avant que le premier homme ne soit contaminé. Ce virus ne rend pas ce singe malade, ce singe est donc un porteur sain qui peut transmettre la maladie. Pour ce qui est de la transmission à l'homme, il y a plusieurs hypothèses. L'hypothèse officielle c'est que des chasseurs auraient été contaminés en préparant ou en mangeant ces singes (ou une variante de cette hypothèse : en ayant des relations sexuelles avec ces singes). L'hypothèse cachée mais que je trouve très probable c'est que les USA s'étaient émus de la propagation de la poliomyélite (ou une autre maladie je ne sais plus) en Afrique centrale et un budget avait été voté par le congrès pour financer une vaste campagne de vaccination. Mais aucun vaccin n'était disponible pour lancer cette campagne donc les laboratoires pharmaceutiques se sont lancés dans une course effrénée pour mettre au point et produire en grande quantité un vaccin afin de rafler le pactole. Finalement la campagne de vaccination a été lancée avec un vaccin préparé sur des cultures de cellules de singe infectées par ce virus inconnu. Tout ça étant fait dans la précipitation, les scientifiques auraient bien vu qu'il y avait quelque chose de bizarre dans leur préparation mais il y avait de l'argent à gagner et c'était destiné à être injecté à des petits africains alors tout le monde a fermé les yeux et s'est servi dans le manne financière qui leur tendait les bras au détriment des populations auxquelles l'idée d'origine était de venir en aide... Les scientifiques qui ont émis cette hypothèse et ont accusé le médecin à l'origine de ce vaccin ont notamment montré que la carte des zones où ont eu lieu les campagnes de vaccination recouvre presque parfaitement la carte des premiers cas de SIDA. On sait aussi que cette campagne de vaccination a été faite dans la précipitation et que le vaccin était préparé sur des cultures de singe. Mais bizarrement cette hypothèse est étouffée... Il y a sûrement encore de l'argent en jeu... Afficher tout Oulah....
Tout d'abord les singes sont porteurs du VIS, virus d'immuno-déficience SIMIESQUE, le VIH concerne les HUMAINS.
Ensuite on va se calmer sur cette "théorie" du vaccin contre la polio.

Le SIDA s'est transmis du singe à l'homme probablement suite à des contacts sanguins entre les singes et l'homme.
Comment se contacte s'est il fait ? C'est simple, les peuples africains mangent de la "viande de brousse".
Donc ils tuent des singes, et les mangent. Une contamination lors de la chasse (morsure) ou de la préparation (boucherie) peut amener une contamination. On répète ça durant trrrrrrrrès longtemps et on a la contamination.
Ensuite comme les tribus africaines étaient isolées, le virus restait isolé lui aussi.
Vient la colonisation, avec le déplacement des tribus, leur migration dans les villes, et on a le début de la pandémie. On a d'ailleurs trouvé des cas pouvant être le sida dès 1930 dans des dispensaires en Afrique.

Mais bon ça reste plus facile d'accusé les méchants pharmaciens avides d'argent...


Et c'est fatiguant d'écrire ce carton à chaque fois qu'un sujet traite du sida.



Édit : je n'avais pas vu que tu avais partagé la version "officielle"
Concernant la carte de la polio, la présence de médecins étrangers a permis d'identifier les porteurs du VIH, c'est pour ça qu'on a une corrélation entre l'épidémie et la vaccination.