Pourquoi le foie gras est-il fait à partie de canard ou d'oie ?

Proposé par
le
dans

Le foie gras est fait uniquement à partir du foie d'un canard ou d'une oie car ce sont des oiseaux migrateurs. En effet, du fait d'un mécanisme naturel, le zugunruhe, ces oiseaux mangent énormément avant de migrer pour avoir des réserves en vol, ce qui rend leur foie très gras et les met en état de stéatose hépatique.


Commentaires préférés (3)

Cette anecdote est valable pour l'apparition du foie gras, c'est a dire, au temps de l'Egypte ancienne. Depuis le moyen âge, on a mis au point la méthode de gavage : on élève les oies a l'air libre pendant un quelque semaine, s'en suis un période de gavage de 12 jour, puis, l'abattage. Ce n'est plus du tout calibré avec les période migratoire.

Pour information, le gavage se faisais avec un entonnoir et un tube que l'on glissais dans la gorge de l'animal, en le coinçant entre ses jambes, et on la gavais avec un mélange de maïs et autre céréales. Cette méthode était très délicate, car il fallait amadouer l'animal pour qu'il ne se débatte pas, sinon, les risques de le blesser en introduisant le tube dans sa gorge était très important. Désormais ce sont des machines qui nous ont remplacé, mais, cette méthode ancestral est toujours utilisé par certains petits producteurs, et je doit dire que c'est impressionnant a voire, la façon dont ils amadouent l'animal, il est coincé, mais ne se débat pas.

Posté le

unknown

(150)

Répondre

Le goût du paté? Philippe, ce blasphème merite un allez simple vers les Banis. Honte a toi, mécréant!

Posté le

unknown

(160)

Répondre

1) Un canard n'a PAS le même métabolisme qu'un humain, arrêtez de comparer un foie gras avec un foie cyrrhosé... L'homme, contrairement à de nombreux animaux, n'utilise PAS son foie comme réserve, mais principalement des adipocytes. 2) Cela ne fait pas de "bien" au canard, mais ce n'est pas non plus une "torture", sinon il crèverai bien avant la fin du gavage. 3) Pour les imbéciles végéta(l)(r)iens (=ceux qui sont directement agressifs envers ceux consommant de la viande), merci de garder vos habitudes alimentaires pour vous et de ne pas les ériger comme une religion, saletés d'intégristes... L'homme est omnivore, point, et la cuisson de la viande n'est pas une nécessité mais juste une modification gustative. C'est même pour ça que l'on a des canines et non pas un espace vide pour y mettre un mors, je signale... Et on aurait un estomac radicalement différent, sans parler du fait que l'on pourrait alors ne consommer QUE des feuilles ou de l'herbe sans en crever à court terme par malnutrition.

Posté le

unknown

(297)

Répondre


Tous les commentaires (69)

On pourrait fait du foie de pigeon alors !?

Posté le

unknown

(18)

Répondre

Cette anecdote est valable pour l'apparition du foie gras, c'est a dire, au temps de l'Egypte ancienne. Depuis le moyen âge, on a mis au point la méthode de gavage : on élève les oies a l'air libre pendant un quelque semaine, s'en suis un période de gavage de 12 jour, puis, l'abattage. Ce n'est plus du tout calibré avec les période migratoire.

Pour information, le gavage se faisais avec un entonnoir et un tube que l'on glissais dans la gorge de l'animal, en le coinçant entre ses jambes, et on la gavais avec un mélange de maïs et autre céréales. Cette méthode était très délicate, car il fallait amadouer l'animal pour qu'il ne se débatte pas, sinon, les risques de le blesser en introduisant le tube dans sa gorge était très important. Désormais ce sont des machines qui nous ont remplacé, mais, cette méthode ancestral est toujours utilisé par certains petits producteurs, et je doit dire que c'est impressionnant a voire, la façon dont ils amadouent l'animal, il est coincé, mais ne se débat pas.

Posté le

unknown

(150)

Répondre

Bon appétit ! Le nom du mécanisme est marrant en tout cas...

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Les romains engraissaient les
palmipèdes avec des figues. Cela donnait du "gecur ficatum", "foie aux
figues" en latin. Foie gras et figue étaient si liés, que le mot
ficatum (figue) a donné naissance au mot figido au VII ème siècle,
puis feie au XII ème siècle et enfin foie

Posté le

unknown

(66)

Répondre

Franchement faire autant de trucs de mal pour manger un truc qui a le goût du paté...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Mika2, c'est toi qui a le goût du paté. ?

Posté le

unknown

(21)

Répondre

Le goût du paté? Philippe, ce blasphème merite un allez simple vers les Banis. Honte a toi, mécréant!

Posté le

unknown

(160)

Répondre

J'avais entendu dire que ce gras était riche en Omega 3 ou 6?.. Est-possible?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Franchement faire autant de trucs de mal pour manger un truc qui a le goût du paté... Je tiens à préciser à nos amis les pseudo-défendeurs des droits de nos amis les animaux (et le préciser dans l'anecdote aurait éviter la tentative de lancement de débat sur le bien ou le mal de cette pratique que Mika a tenté de lancer) que les oiseaux migrateurs produisent, lors du gavage, de l'endorphine en grandes quantités. Dit autrement, pour eux, se faire gaver, c'est comme manger du chocolat ou faire quoi que ce soit qui soit source de plaisir pour nous les humains, l'endorphine étant le neurotransmetteur du plaisir. Donc non Mika, les gaver n'a rien de mal, bien que le but ne soit pas louable non plus, ce n'est pas parce qu'une oie gavée titube comme un pauvre type complètement bourré qu'elle se sent aussi mal, bien au contraire.

Posté le

unknown

(26)

Répondre

Guitare georges tout a fait.c est comme la corrida, le taureau prend plaisir a se faire mutiler par des flèches et transpercer par une épée. Au moment de la mort il y a de l endorphine qui se produit dans sa tête

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je tiens à préciser à nos amis les pseudo-défendeurs des droits de nos amis les animaux (et le préciser dans l'anecdote aurait éviter la tentative de lancement de débat sur le bien ou le mal de cette pratique que Mika a tenté de lancer) que les oiseaux migrateurs produisent, lors du gavage, de l'endorphine en grandes quantités. Dit autrement, pour eux, se faire gaver, c'est comme manger du chocolat ou faire quoi que ce soit qui soit source de plaisir pour nous les humains, l'endorphine étant le neurotransmetteur du plaisir. Donc non Mika, les gaver n'a rien de mal, bien que le but ne soit pas louable non plus, ce n'est pas parce qu'une oie gavée titube comme un pauvre type complètement bourré qu'elle se sent aussi mal, bien au contraire. Afficher tout De qui vous moquez vous donc ? "les gaver n'a rien de mal" aimeriez-vous que l'on vous enfonce dans le gosier un tube en métal qui vous arrache l'œsophage dans l'unique but de rendre malade votre foie ? C'est une pratique abjecte. Ne me faites pas croire que les oies et les canards en ressentent du plaisir. Il suffit de voir qu'ils reculent et se cachent lorsque le gaveur s'approche d'eux, pour comprendre que NON ça ne leur fait pas du bien.
Je n'ai jamais entendu de telles inepties. C'est tout simplement révoltant de dire que ça n'a rien de mal.

Posté le

unknown

(32)

Répondre

Oui, tout comme les Toxicos qui sont très heureux car a chaque prise de coke, libération d'endorphine. Enfin toute personne ayant vu un toxico sait bien qu'ils nagent tous dans le bonheur (c'est l'idéal de tous mais on a pas tous le salaire des peoples).

Non mais serieux, c'est l'argument le plus misérable de l'histoire, je suis pas sur qu'il y ait de vrais études tellement c'est ridicule, mais même si c'est le cas c'est un argument tellement bidon. En plus Monsieur est parano, Mika fait une boutade et directement on voit une insinuation violente envers tous les agriculteurs de la Terre et plus encore, l'Homme dans son intégrité moral. On peut faire ce qu'on veut aux animaux tant que de l'endorphine est liberé ? je peux te prendre en esclave sous prétexte que je te filerai tes doses de cocaines ?


Je tiens a préciser que moi je suis pour le gavage des oies, mais pas les mensonges pour faire croire "qu'on fait trop du bien aux zanimaux". L'homme est omnivore, au dessus de la chaîne alimentaire, ils les élèvent pour lui et lui seul, elles sont nées pour lui, il les mange point. A la limite récupérer toutes les oies sauvage avant qu'elles migrent ce serait un peu salop. Quoique personne s'insurge quand un Lion mange une antilope.

Posté le

unknown

(53)

Répondre

Je précise que je veux bien que ma position choque, mais reconnaissons que le prendre de fasse. "oui on les fait sûrement souffrir, en tout cas pas du bien, mais c'est pour se nourrir, assurer un besoin vitaux, toutes les espèces tuent les autres pour se nourrir, nous avons l'amabilité de les élever (parfois) ce qui préserve le milieux" est moins hypocrite que "non mais elles kiffent, vous inquiétez pas, c'est pour leur donner une vie meilleure !".

En outre la corrida est a un autre niveau car de la maltraitance pour le fun, peu d'espèce le fond. Mais s'est ancré dans certaines cultures et voué a disparaitre.

Posté le

unknown

(6)

Répondre

*face

*toutes autres fautes grossières

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Franchement faire autant de trucs de mal pour manger un truc qui a le goût du paté... Mika si c'est pour sortir des banalités et des arguments de ce genre tu pouvais tout aussi bien t'abstenir de répondre ... Surtout si c'est pour dire que le foie gras a le goût du pâté, dis aussi que la truffe à le goût du champignon de Paris et le Dom Pérignon celui du champomy ...

Certes GuitarGeorge ton discours est louable quoiqu'un peu faussé comme le rappelle Okidoki qui d'ailleurs nuances quand même bien les choses, d'ailleurs les oies ne sont pas plus traumatisées que les pauvres vaches qu'on mène à l'abattoir, quiconque est déjà allé dans un abattoir peut en témoigner ... Quant à parler d'arrachage d'oesophage on va un peu loin dans l'ineptie là ...

Et que je sache les éleveurs ELEVENT les sus canards et oies, il ne dépouille donc pas les réserves naturelles comme le thon rouge.


Ha et en parlant de pratique "éthique" tout ça tout ça, pour l'anecdote, coupons cour aux légendes qui me font bien rire : le Wagyu de Kobe ne passe des séances régulières de massage, écoute de la musique classique et déguste de la bière mélangée à son eau comme on peut vous le raconter (haaaa le story telling ...) ou qu'on peut vous montrer dans les fermes pour touristes ... Spécification génétique voilà tout ...

Posté le

unknown

(16)

Répondre

a écrit : Oui, tout comme les Toxicos qui sont très heureux car a chaque prise de coke, libération d'endorphine. Enfin toute personne ayant vu un toxico sait bien qu'ils nagent tous dans le bonheur (c'est l'idéal de tous mais on a pas tous le salaire des peoples).

Non mais serieux, c'est l&
#039;argument le plus misérable de l'histoire, je suis pas sur qu'il y ait de vrais études tellement c'est ridicule, mais même si c'est le cas c'est un argument tellement bidon. En plus Monsieur est parano, Mika fait une boutade et directement on voit une insinuation violente envers tous les agriculteurs de la Terre et plus encore, l'Homme dans son intégrité moral. On peut faire ce qu'on veut aux animaux tant que de l'endorphine est liberé ? je peux te prendre en esclave sous prétexte que je te filerai tes doses de cocaines ?


Je tiens a préciser que moi je suis pour le gavage des oies, mais pas les mensonges pour faire croire "qu'on fait trop du bien aux zanimaux". L'homme est omnivore, au dessus de la chaîne alimentaire, ils les élèvent pour lui et lui seul, elles sont nées pour lui, il les mange point. A la limite récupérer toutes les oies sauvage avant qu'elles migrent ce serait un peu salop. Quoique personne s'insurge quand un Lion mange une antilope.
Afficher tout
"l'homme est omnivore" -> manger de la viande c'est culturel.
"Quoique personne s'insurge quand un Lion mange une antilope. " -> on est pas des lions. Eux ce sont des carnivores, des vrais, qui n'ont pas besoin de cuire l'antilope pour la manger.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Enfin bref petite info: le foie d'oie est plus cher que celui du canard car l'oie est plus fragile. Le pourcentage de perte chez les éleveurs est plus important. Je peut vous le dire car je suis du sud ouest Périgord.

De mon point de vue perso, cela les fait souffrir et encore perso, cela n'est pas une nécessité car un produit de luxe.

Posté le

unknown

(26)

Répondre

Je n'ai pas eu le courage de continuer a lire de telles absurditées. Pretendre que l'animal éprouve du plaisir devant une pratique aussi primitive, n'a d'égal que le primitivisme de ceux qui peuvent concevoir pareil sauvagerie. Ce n'est certainement pas moi que l'on fera manger le produit d'une cyrhose.

Posté le

unknown

(17)

Répondre

@Esty : L'homme est omnivore, il mange des animaux et des légumes, ce n'est pas culturel, arrête avec ta propagande écolo à 2 balles.

fr.wikipedia.org/wiki/Omnivore

Omnivore tout comme le chimpanzé, le hérisson, l' opossum, l'ours, le porc, le rat, le sanglier (entre autres juste parmis les mamifères).

Manger de la viande n'a rien de culturel, ou alors toutes les espèces sus-cités ont culturellement déviés, le chimpanzé par exemple ? Je n'ai pas besoin de cuire mon boeuf tartare, ni même mes poissons. J'ai un énorme besoin de protéine (qui, lui seul, contient certains AA, sans ça je suis vraiment dans la merde), je n'ai pas toujours accès au soja. Je n'ai pas envie d'avoir une carence en vitamine B12 ce qui est très grave sur le long terme. Et vous savez quoi ? A la préhistoire on manquait de complément alimentaire pour la vitamine B12 et le soja était pas hyper consommé.

Allez faire des études avant de m'apprendre qu'on mange de la viande "culturellement" et ne revenez pas avec des grandes phrases toutes faites sans aucune vérité scientifique, aucune étude, aucune source fiable. La prochaine fois je veux au minimum une étude randomisée en double aveugle.

Posté le

unknown

(44)

Répondre

@Morete

tu casses le mythe... moi qui rêvait de me réincarner en "boeuf de Kobe".... :-(

Posté le

unknown

(17)

Répondre