Le syndrome de Lima : quand le ravisseur sympathise avec sa victime

Proposé par
le
dans

Le syndrome de Lima est le processus psychologique dans lequel un ravisseur va éprouver de l'empathie, voire une relation sentimentale envers sa ou ses victimes. Il est l'inverse du syndrome de Stockholm et son nom vient d'une prise d'otage ayant eu lieu à la résidence de l'ambassadeur du Japon à Lima ou l'on a observé ce comportement, les ravisseurs libérant peu à peu leurs prisonniers qui leur étaient devenus sympathiques.


Commentaires préférés (3)

Bon ok pas terrible comme reference mais il y a Trevor dans GTA V qui s'éprend de son otage ;-)

a écrit : Du célèbre auteur Lawrence Lima, le nom de ce syndrome vient d'un des premiers livre de Lima, parut en 1957, racontant l'histoire d'un enlèvement. Un de nous deux n'a pas compris l'anecdote apparement. Le nom du syndrome vient d'un ecrivain ou d'une ville ?

a écrit : Stockholm, Lima, es-ce qu'il y a plus de prises d'otages dans cette région du monde ? ca fait quand même une grande région.


Tous les commentaires (37)

Bon ok pas terrible comme reference mais il y a Trevor dans GTA V qui s'éprend de son otage ;-)

Du célèbre auteur Lawrence Lima, le nom de ce syndrome vient d'un des premiers livre de Lima, parut en 1957, racontant l'histoire d'un enlèvement.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Du célèbre auteur Lawrence Lima, le nom de ce syndrome vient d'un des premiers livre de Lima, parut en 1957, racontant l'histoire d'un enlèvement. Un de nous deux n'a pas compris l'anecdote apparement. Le nom du syndrome vient d'un ecrivain ou d'une ville ?

Décidément ces syndromes, c'est toujours pendant une prise d'otage...

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Un de nous deux n'a pas compris l'anecdote apparement. Le nom du syndrome vient d'un ecrivain ou d'une ville ? Tu as bien compris l'anecdote, elle dit une chose et hurteau en dit une autre

Stockholm, Lima, es-ce qu'il y a plus de prises d'otages dans cette région du monde ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Stockholm, Lima, es-ce qu'il y a plus de prises d'otages dans cette région du monde ? ca fait quand même une grande région.

a écrit : Bon ok pas terrible comme reference mais il y a Trevor dans GTA V qui s'éprend de son otage ;-) Et ainsi commença une des plus belle histoire d'amour ^^

C'est drôle de donner des noms comme ça à toute sorte de sentiment humain, comme si ces "Syndromes" étaient des maladies, ce qui est tout sauf le cas.

Si les otages développent le syndrome de Stockholm en même temps que les ravisseurs développent celui de Lima, ça se termine comment? En coloc?

a écrit : C'est drôle de donner des noms comme ça à toute sorte de sentiment humain, comme si ces "Syndromes" étaient des maladies, ce qui est tout sauf le cas. Les syndromes sont distincts des maladies, par exemple on peut avoir Parkinson ou un syndrome parkinsonien.

Après je comprends ce que tu veux dire, mais le syndrome n'a pas en langage scientifique de connotation péjorative e si tu veux étudier un comportement il faut bien en faire une entité abstraite pour le délimiter et l'analyser

Ce syndrome viens d'une prise d'otage survenu en 1996 a l'ambassade du Japon a Lima au Pérou ou le groupe terroriste Tupac Amaru prirent en otages des centaines de diplomates, officiers et haut fonctionnaire.

Bien que pas mal d'otages aient ete liberer par les terroristes , les derniers le furent apres 127 jours de captivité par un assault des forces peruviennes et s'acheva par la mort de tout les terroristes , d'un otage et de deux soldat durant l'assault


Il faut savoir aussi que l'ambassade japonaise fut sans doute attaquer car le président a l'epoque du Pérou etait d'origine japonaise.( Alberto Fujimori)

Posté le

android

(58)

Répondre

a écrit : Stockholm, Lima, es-ce qu'il y a plus de prises d'otages dans cette région du monde ? Lima est la capitale du Pérou et Stockholm la capitale de la Suède ...

Bonjour,
L'anecdote (ainsi que Wikipédia) indique que le syndrome de Lima est "l'inverse" de celui de Stockholm.
Je ne comprends pas pourquoi on oppose les deux syndromes (de Lima et de Stockholm). Dans les deux cas, il est le marqueur d'une forme d'empathie des otages envers leurs agresseurs, je me trompe ?

a écrit : Bonjour,
L'anecdote (ainsi que Wikipédia) indique que le syndrome de Lima est "l'inverse" de celui de Stockholm.
Je ne comprends pas pourquoi on oppose les deux syndromes (de Lima et de Stockholm). Dans les deux cas, il est le marqueur d'une forme d'empathie des otages envers leurs agresseurs, je me trompe ?
Oui tu te trompes. Dans le syndrome de Stockholm, c'est l'otage qui éprouve de l'empathie envers le ravisseur. Et dans le syndrome de Lima, c'est le ravisseur qui éprouve de l'empathie vis à vis de l'otage...

a écrit : Bon ok pas terrible comme reference mais il y a Trevor dans GTA V qui s'éprend de son otage ;-) L exemple est pas mal même si ,en fait ,t as le syndrome de Lima plus celui de stockholm!Si tu parles bien de Patricia et pas de l azerbaidjanaïs ^^

La haine est proche de l'amour..
Mais d'autres utilisent le terme de "syndrome de Lima".
Syndrome ou comment mettre un mots sur la complexité des relations humaines ...

Posté le

android

(0)

Répondre

En même temps, Lima et Stockholm, c'est quasiment aux antipodes l'un de l'autre.

a écrit : Si les otages développent le syndrome de Stockholm en même temps que les ravisseurs développent celui de Lima, ça se termine comment? En coloc? Voire en mariage.