Quand une balle de baseball sur la tête donne des capacités extraordinaires

Proposé par
le
dans

En 1979, Orlando Serrell, alors âgé de 10 ans, reçut une balle de baseball sur la partie gauche de la tête, le faisant tomber à terre. Il ne se fit pas soigner et peu de temps après, il découvrit qu’il pouvait nommer le jour de la semaine par rapport à une date, et citer l’endroit où il se trouvait à cette date ainsi que la météo.


Commentaires préférés (3)

Un peu comme Jason Padgett qui voit maintenant la vie sous forme de fractales après s'être fait violemment agressé dans la rue ... Si seulement on pouvait savoir ce qui s'était passé dans leur cerveau au moment du choc avec la tête ...

Je me suis souvent cogner contre les murs quand j'étais petit et pourtant je n'arrive toujours pas me souvenir la date d'anniversaire de mes parents :/

a écrit : Je me suis souvent cogner contre les murs quand j'étais petit et pourtant je n'arrive toujours pas me souvenir la date d'anniversaire de mes parents :/ T'as pas dû prendre le bon angle, faut être précis pour ces choses là ..


Tous les commentaires (55)

Le seul super pouvoir de qui te permet plus facilement de devenir monsieur météo que le sauveur le monde...

Ca vaut pas le coup de prendre une balle de baseball.

Un peu comme Jason Padgett qui voit maintenant la vie sous forme de fractales après s'être fait violemment agressé dans la rue ... Si seulement on pouvait savoir ce qui s'était passé dans leur cerveau au moment du choc avec la tête ...

C'est quand même moins pratique que les applications sur smartphone !

Je me suis souvent cogner contre les murs quand j'étais petit et pourtant je n'arrive toujours pas me souvenir la date d'anniversaire de mes parents :/

Au moins le gars n'a pas de problème d'alibi.. si il est innocent :p

Je vois d'ici la discussion avec madame :

- T'étais où hier encore ??!!!
- alors hier nous étions le 23 février, il fesait beau, 10 degré avec une légère brise venant du nord, j'étais à 13h précise à mon bureau ....

Les médecins ont donné à ce syndrome le nom de "syndrome du savant", seuls quels cas sont répertoriés (par exemple Jason Padgett ou Derek Amato).

Impeccable plus besoin
d'avoir d'agenda !

Posté le

android

(1)

Répondre

Peut-être que si il avait pris un ballon de foot il aurait pu voler ou se téléporter, dommage...

a écrit : Je me suis souvent cogner contre les murs quand j'étais petit et pourtant je n'arrive toujours pas me souvenir la date d'anniversaire de mes parents :/ T'as pas dû prendre le bon angle, faut être précis pour ces choses là ..

a écrit : Un peu comme Jason Padgett qui voit maintenant la vie sous forme de fractales après s'être fait violemment agressé dans la rue ... Si seulement on pouvait savoir ce qui s'était passé dans leur cerveau au moment du choc avec la tête ... Oui, j'ai publié une anecdote récemment à son sujet ^^

a écrit : Oui, j'ai publié une anecdote récemment à son sujet ^^ C'est bien ce que je me disais, je l'avais vu sur SCMB ! Très bonne anecdote en tout cas ;)

a écrit : T'as pas dû prendre le bon angle, faut être précis pour ces choses là .. C'est peut être çà. Tu crois que ca marche encore une fois passé la majorité ?

a écrit : C'est bien ce que je me disais, je l'avais vu sur SCMB ! Très bonne anecdote en tout cas ;) Merci ;)

A ne pas faire chez soi ! Les coups sur la tête, ça rend malheureusement plus épileptique que savant :(

Vraiment de la balle cette anecdote!

a écrit : C'est peut être çà. Tu crois que ca marche encore une fois passé la majorité ? Sans doute .. Y'a qu'à essayer !

Est ce qu'il se rappelle où il était en 1968? Ou il y a une limite?

Je me suis déjà pris une balle de baseball dans la tête et j'ai juste eu très très mal et une fracture... C'est pas juste... :(