La forêt biélorusse a permis de sauver des centaines de Juifs

Proposé par
le

En 1941, en Biélorussie occupée par les Allemands, 4 frères de confession juive, les Bielski, montèrent un camp de partisans qui permit de sauver 1200 de leurs pairs. Organisant la survie, tous restèrent près de 2 ans dans les forêts de leur pays tout en luttant contre les nazis, échappant à l'extermination. Ce fut l'une des missions de sauvetage les plus réussies de l'Holocauste.

Le film "Les insurgés" s'inspire de cette histoire.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Ce qui est fou c'est que malgré des centaines d'actes héroïques, il y a eu 60 millions de morts pendant cette guerre.

D'ailleurs une infographie sur les pertes humaines de la seconde guerre hyper intéressante était sortie il y a quelques temps je conseille vivement d'y jeter un coup d&#
039;oeil !

www.dailymotion.com/video/x34mk4r
Afficher tout
Quel est le rapport entre les actes héroiques et le nombre de pertes lors d'un conflit d'une telle envergure ?
Il n'y a pas eu plus de "héros" en cette période qu'en une autre hein, quand un pays organise l'éradication systématique d'une autre communauté (juifs pour les allemands, chinois pour les japonais, etc.), que les plus grandes puissances s'étripent sur les champs de bataille en faisant intervenir des millions de soldats, ce ne sont pas des actes isolés de résistance comme ici sauvant 1'200 personnes qui empêchent l'horreur finale de dizaines de millions de morts...

a écrit : Quel est le rapport entre les actes héroiques et le nombre de pertes lors d'un conflit d'une telle envergure ?
Il n'y a pas eu plus de "héros" en cette période qu'en une autre hein, quand un pays organise l'éradication systématique d'une autre communauté (juifs pour les all
emands, chinois pour les japonais, etc.), que les plus grandes puissances s'étripent sur les champs de bataille en faisant intervenir des millions de soldats, ce ne sont pas des actes isolés de résistance comme ici sauvant 1'200 personnes qui empêchent l'horreur finale de dizaines de millions de morts... Afficher tout
Je pense qu'il voulais dire que déjà vu le nombre hallucinants des pertes il faut se dire que sans actes héroïques le bilan aurait été encore plus terrible.

a écrit : Le rapport c'est que c'était la première fois dans la Histoire que l'on a fait la guerre et éradiquer des populations de manière industrielle et malgré de nombreux actes héroïque cette industrialisation de l'horreur fut plus forte que tout. Je ne comprends toujours pas le rapport...
Tu expliques toi-même que c'était la première fois où l'on poussait le massacre (spécialité bien humaine jusque lors) jusqu'à son "industrialisation", entrainant donc des millions de morts par an.
Evidemment que ce ne sont pas quelques actes isolés qui peuvent compenser une telle folie...


Tous les commentaires (37)

Ce qui est fou c'est que malgré des centaines d'actes héroïques, il y a eu 60 millions de morts pendant cette guerre.

D'ailleurs une infographie sur les pertes humaines de la seconde guerre hyper intéressante était sortie il y a quelques temps je conseille vivement d'y jeter un coup d'oeil !

www.dailymotion.com/video/x34mk4r

a écrit : Ce qui est fou c'est que malgré des centaines d'actes héroïques, il y a eu 60 millions de morts pendant cette guerre.

D'ailleurs une infographie sur les pertes humaines de la seconde guerre hyper intéressante était sortie il y a quelques temps je conseille vivement d'y jeter un coup d&#
039;oeil !

www.dailymotion.com/video/x34mk4r
Afficher tout
Quel est le rapport entre les actes héroiques et le nombre de pertes lors d'un conflit d'une telle envergure ?
Il n'y a pas eu plus de "héros" en cette période qu'en une autre hein, quand un pays organise l'éradication systématique d'une autre communauté (juifs pour les allemands, chinois pour les japonais, etc.), que les plus grandes puissances s'étripent sur les champs de bataille en faisant intervenir des millions de soldats, ce ne sont pas des actes isolés de résistance comme ici sauvant 1'200 personnes qui empêchent l'horreur finale de dizaines de millions de morts...

a écrit : Quel est le rapport entre les actes héroiques et le nombre de pertes lors d'un conflit d'une telle envergure ?
Il n'y a pas eu plus de "héros" en cette période qu'en une autre hein, quand un pays organise l'éradication systématique d'une autre communauté (juifs pour les all
emands, chinois pour les japonais, etc.), que les plus grandes puissances s'étripent sur les champs de bataille en faisant intervenir des millions de soldats, ce ne sont pas des actes isolés de résistance comme ici sauvant 1'200 personnes qui empêchent l'horreur finale de dizaines de millions de morts... Afficher tout
Je pense qu'il voulais dire que déjà vu le nombre hallucinants des pertes il faut se dire que sans actes héroïques le bilan aurait été encore plus terrible.

a écrit : Quel est le rapport entre les actes héroiques et le nombre de pertes lors d'un conflit d'une telle envergure ?
Il n'y a pas eu plus de "héros" en cette période qu'en une autre hein, quand un pays organise l'éradication systématique d'une autre communauté (juifs pour les all
emands, chinois pour les japonais, etc.), que les plus grandes puissances s'étripent sur les champs de bataille en faisant intervenir des millions de soldats, ce ne sont pas des actes isolés de résistance comme ici sauvant 1'200 personnes qui empêchent l'horreur finale de dizaines de millions de morts... Afficher tout
Le rapport c'est que c'était la première fois dans la Histoire que l'on a fait la guerre et éradiquer des populations de manière industrielle et malgré de nombreux actes héroïque cette industrialisation de l'horreur fut plus forte que tout.

a écrit : Le rapport c'est que c'était la première fois dans la Histoire que l'on a fait la guerre et éradiquer des populations de manière industrielle et malgré de nombreux actes héroïque cette industrialisation de l'horreur fut plus forte que tout. Je ne comprends toujours pas le rapport...
Tu expliques toi-même que c'était la première fois où l'on poussait le massacre (spécialité bien humaine jusque lors) jusqu'à son "industrialisation", entrainant donc des millions de morts par an.
Evidemment que ce ne sont pas quelques actes isolés qui peuvent compenser une telle folie...

a écrit : Je ne comprends toujours pas le rapport...
Tu expliques toi-même que c'était la première fois où l'on poussait le massacre (spécialité bien humaine jusque lors) jusqu'à son "industrialisation", entrainant donc des millions de morts par an.
Evidemment que ce ne sont pas quelques act
es isolés qui peuvent compenser une telle folie... Afficher tout
Justement non il n'y a pas eu que "quelques actes isolés".

Il y a eu les Justes, Schindler, l'histoire racontées dans l'anecdote etc.

Je veux juste dire que pour des milliers de gens sauvés, il ya eu des millions d'autres tués et c'est ça qui est terrible.

Je ne peux pas plus m'expliquer :)

Nul ne sait s'il serait un héros ou un lâche... Il faut être dans la situation pour le savoir.
Dans le cas de l'anecdote, on est là dans la survie ! Pour eux c'était se cacher et bouffer des racines ou risquer de se faire prendre... Je vais pousser le bouchon de la réflexion, au risque de me faire laminer : est-on un "héros" quand on se cache ?

D'ailleurs ils n'ont jamais été élevés au rang de "Justes parmi les nations" pour ces faits par Israël (la plus haute distinction civile) car la médaille est est uniquement réservée aux non juifs. En d'autres termes ils est considéré qu'étant juifs, ce qu'ils ont fait était normal.

Et après 2 ans en 1943 ils ont fait quoi??

@Golf78, l on est pas un heros lorsque l on se cache; on le devient, des lors que l on assure la survie de plusieurs centaines de personnes pendant plusieurs annees en les cachant avec soi.

a écrit : @Golf78, l on est pas un heros lorsque l on se cache; on le devient, des lors que l on assure la survie de plusieurs centaines de personnes pendant plusieurs annees en les cachant avec soi. J'espère bien qu'on est héros avant ça quand même. ;-) Et puis tout dépend comment tu vois la chose, est ce une définition militaire? Comme une distinction? Ou un terme plus général?
On peux être héros en ne sauvant qu'une personne, durant ne serai-ce qu'une seconde. Penser à autrui avant soit même, au péril de sa vie, une forme d'altruisme avec dans la balance notre propre vie et celle des autres
D'ailleurs devenons nous héros dans le cœurs des anonymes sauvés, ou lorsque la société le reconnaît?

a écrit : Ce qui est fou c'est que malgré des centaines d'actes héroïques, il y a eu 60 millions de morts pendant cette guerre.

D'ailleurs une infographie sur les pertes humaines de la seconde guerre hyper intéressante était sortie il y a quelques temps je conseille vivement d'y jeter un coup d&#
039;oeil !

www.dailymotion.com/video/x34mk4r
Afficher tout
Ce qui est fou c'est que cela vous parraît à tous un nombre inimaginable, alors qu'il y a bien pire dans l'Histoire...

Je sens là le prochain défi.
En additionnant toutes les personnes sauvées, ainsi que leur descendance, combien a-t'on de gens saufs?

Posté le

android

(1)

Répondre

D'ailleurs en 1943 si je ne m'abuse, une révolte éclata dans le camp d'extermination de Sobibor en Pologne occupée. Sur 300 de eux qui réussirent à fuir, 43 survivront jusqu'à la fin de la guerre.

a écrit : Ce qui est fou c'est que cela vous parraît à tous un nombre inimaginable, alors qu'il y a bien pire dans l'Histoire... Comme ?

a écrit : Je ne comprends toujours pas le rapport...
Tu expliques toi-même que c'était la première fois où l'on poussait le massacre (spécialité bien humaine jusque lors) jusqu'à son "industrialisation", entrainant donc des millions de morts par an.
Evidemment que ce ne sont pas quelques act
es isolés qui peuvent compenser une telle folie... Afficher tout
C'est drôle vous dites la même choses et pourtant vous croyez vous contredire... Ahh le genre humain

Histoire que l'on peut découvrir dans le film "les insurgés"

a écrit : Comme ? Il n'y a pas de nombreux exemples de "bien pire". Mais les massacres causés par Gengis Khan, Kubhilai Khan, Tamerlan ont d'après certaines sources été plus meurtriers que le second guerre mondiale. Pas de bombes à l'époque, mais la famine comme arme redoutable.

Plus recemment, Mao ou Staline se révèlent plus meurtrier sur leurs propres peuples que "l'axe du mal" sur le monde entier.

A lire par exemple : la grande famine de chine de 58-61, évènement peu connu qui aura fait au bas mot environ 30 millions de mort...

Et plus fataliste : la grippe espagnole 50 à 100 millions de mort...

Au moins, avec ce type d'anecdote, on n'a pas trop à attendre pour atteindre le point Godwin...

a écrit : Il n'y a pas de nombreux exemples de "bien pire". Mais les massacres causés par Gengis Khan, Kubhilai Khan, Tamerlan ont d'après certaines sources été plus meurtriers que le second guerre mondiale. Pas de bombes à l'époque, mais la famine comme arme redoutable.

Plus recemment, Mao
ou Staline se révèlent plus meurtrier sur leurs propres peuples que "l'axe du mal" sur le monde entier.

A lire par exemple : la grande famine de chine de 58-61, évènement peu connu qui aura fait au bas mot environ 30 millions de mort...

Et plus fataliste : la grippe espagnole 50 à 100 millions de mort...
Afficher tout
Les massacres dont tu parles n'ont pas étés plus meurtrier, il ont juste étés, en terme de pourcentage, plus "radicale". Il n'y a eu "que" 30 millions de morts.

Posté le

android

(0)

Répondre