La fête des lumières à Lyon fut créée à cause de la peste

Proposé par
le
dans

La fête des Lumières à Lyon, une des plus célèbres du genre, tient son origine de l'année 1643. Suite à une épidémie de peste, le prévôt fit alors vœu de célébrer la vierge si l'épidémie épargnait la ville, ce qui se produisit. Depuis cette période, chaque année, la ville rend hommage à la Vierge Marie.


Commentaires préférés (3)

Pas chaque année malheureusement.
On en a été privé cette année

Bien d'autres villes ont été épargnées, dans toute l'Europe, car si l'on ne savait pas ce que c'était que la peste, on avait remarqué qu'elle était contagieuse. L'interdiction d'entrer ou de sortir (personnes et marchandises), sous quelque prétexte que ce soit, et sous peine de mort, a été plus efficace que pour d'autres villes où l'on se contentait de prier et de faire pénitence pour ce "châtiment divin".
Cruel d'ailleurs, mais justifié: si un cas se déclarait, tous ceux qui vivaient sous le même toit ou avaient approché le malade étaient expulsés. Le cacher était aussi puni de mort.

a écrit : Pas chaque année malheureusement.
On en a été privé cette année
Oui, malheureusement cette année l'obscurantisme a réussi à éteindre les lumières, un temps seulement.
N'oublions pas Martin Luther King Jr :
"J'ai décidé d'opter pour l'amour. La haine est un fardeau trop lourd à porter."


Tous les commentaires (55)

Pas chaque année malheureusement.
On en a été privé cette année

Bien d'autres villes ont été épargnées, dans toute l'Europe, car si l'on ne savait pas ce que c'était que la peste, on avait remarqué qu'elle était contagieuse. L'interdiction d'entrer ou de sortir (personnes et marchandises), sous quelque prétexte que ce soit, et sous peine de mort, a été plus efficace que pour d'autres villes où l'on se contentait de prier et de faire pénitence pour ce "châtiment divin".
Cruel d'ailleurs, mais justifié: si un cas se déclarait, tous ceux qui vivaient sous le même toit ou avaient approché le malade étaient expulsés. Le cacher était aussi puni de mort.

J'en connais qui viennent de Lyon et je peux vous dire que c'est pas des saintes mais des pestes.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pas chaque année malheureusement.
On en a été privé cette année
Oui, malheureusement cette année l'obscurantisme a réussi à éteindre les lumières, un temps seulement.
N'oublions pas Martin Luther King Jr :
"J'ai décidé d'opter pour l'amour. La haine est un fardeau trop lourd à porter."

a écrit : Bien d'autres villes ont été épargnées, dans toute l'Europe, car si l'on ne savait pas ce que c'était que la peste, on avait remarqué qu'elle était contagieuse. L'interdiction d'entrer ou de sortir (personnes et marchandises), sous quelque prétexte que ce soit, et sous peine de mort, a été plus efficace que pour d'autres villes où l'on se contentait de prier et de faire pénitence pour ce "châtiment divin".
Cruel d'ailleurs, mais justifié: si un cas se déclarait, tous ceux qui vivaient sous le même toit ou avaient approché le malade étaient expulsés. Le cacher était aussi puni de mort.
Afficher tout
Sauf que la peste noire ne se transmet pas entre homme. Ce sont les puces des rats qui lorsqu'elle vont sur l'homme, transmettent la maladie. Exiler les malades hors de la ville ne servait donc pas à grand chose, dératiser et brûler les cadavres aurait été bien plus efficace.

a écrit : Sauf que la peste noire ne se transmet pas entre homme. Ce sont les puces des rats qui lorsqu'elle vont sur l'homme, transmettent la maladie. Exiler les malades hors de la ville ne servait donc pas à grand chose, dératiser et brûler les cadavres aurait été bien plus efficace. Salut, ce que tu dis là est faux. Effectivement la première contamination se fait depuis une puce qui elle même a récupéré la bactérie sur un rat, mais la transmission entre hommes est possible, par gouttelettes respiratoires notamment.

sante.lefigaro.fr/sante/maladie/peste/quel-mode-contamination

a écrit : Sauf que la peste noire ne se transmet pas entre homme. Ce sont les puces des rats qui lorsqu'elle vont sur l'homme, transmettent la maladie. Exiler les malades hors de la ville ne servait donc pas à grand chose, dératiser et brûler les cadavres aurait été bien plus efficace. Il y a d'autres modes de transmission directs de la bactérie que la piqûre par une puce: simple inhalation, toucher, gouttelettes salivaires, etc.. Le rat et ses puces sont surtout des réservoirs.
en.wikipedia.org/wiki/Plague_(disease)

a écrit : Il y a d'autres modes de transmission directs de la bactérie que la piqûre par une puce: simple inhalation, toucher, gouttelettes salivaires, etc.. Le rat et ses puces sont surtout des réservoirs.
en.wikipedia.org/wiki/Plague_(disease)
Redite ou plutôt variante du commentaire précédent, que je ne pouvais avoir lu pendant que je tapais.
Les grands esprits se rencontrent ou du moins se rejoignent. ;D

a écrit : Redite ou plutôt variante du commentaire précédent, que je ne pouvais avoir lu pendant que je tapais.
Les grands esprits se rencontrent ou du moins se rejoignent. ;D
La police de l'exactitude hahaha

Magnifique ville et encore plus belle pendant cette fête. Ou beaucoup de lyonnais installe des bougie à leurs fenêtre.

a écrit : La police de l'exactitude hahaha "Police"? Politesse, oui. J'ai été coiffé au poteau ... sniff!

a écrit : Sauf que la peste noire ne se transmet pas entre homme. Ce sont les puces des rats qui lorsqu'elle vont sur l'homme, transmettent la maladie. Exiler les malades hors de la ville ne servait donc pas à grand chose, dératiser et brûler les cadavres aurait été bien plus efficace. Les rats ne parcourent pas des kilomètres entre les villes, pour transmettre la maladie à une ville qui n'est pas encore contaminée. Donc l'interdiction d'entrer aux personnes potentiellement porteuses et aux marchandises pouvant contenir des rats porteurs était une bonne solution. Sans connaître tout ce que n'importe qui sait de nos jours, depuis que le bacille a été identifié, ceux qui prenaient des mesures de quarantaine avaient pris la bonne decision. En revanche ceux qui étaient très contreproductifs et ont contribué à répandre la maladie c'étaient les flagellants, des illuminés qui se rendaient de ville en ville en se flagellant, soit disant pour expier les péchés des hommes qui seraient à l'origine du châtiment divin que serait l'épidémie. Ce faisant ils transmettaient au contraire la maladie de ville en ville...

a écrit : Pas chaque année malheureusement.
On en a été privé cette année
Pas du tout...
Deja fete des lumieres que on connait tous n'est que commercial pour faire durer les festivités 1 semaine.
A lyon cela s'appel le 8 décembre... Car c'est le 8 décembre ni plus ni moins.
La tradition est de déposer un luminion (ou plusieurs) a ces fenetres en direction en direction de la cathedrale du vieux lyon.mais quasiment tous oe monde en depose quelque soit l'orientation.

Cette année comme toutes les autres la tradition a été respectée... Mais commercialement c'est certain que cela a eu moins d'impact.

J'en profite pour rajouter une petite précision, il n'y a pas qu'à Lyon qu'on célèbre la fête des lumières dans l'Ain (01) aussi on le fait, d'ailleurs certains villages ne sont éclairés que par des bougies et un bar gratuit est monté.
(Avis aux amateurs de vins).

a écrit : Pas chaque année malheureusement.
On en a été privé cette année
Faux : la fête religieuse décrite dans l anecdote a bien eu lieu...

Cette anecdote n’est pas complète. Si la célébration de la vierge du 8 décembre était effectivement consécutif à cette promesse, les célébrations ont hélas été fortement perturbées par les intempéries. Les Lyonnais très attachés à cet événement on décidé, pour fêter malgré tout l’événement, de mettre des petites bougies à leurs fenêtres. C’est de la que vient la pratique réelle du 8 décembre. La fête des lumières qui dure plusieurs jours est un événement populo marketing dont le 8 décembre seul demeure le cœur.

a écrit : Pas chaque année malheureusement.
On en a été privé cette année
Vous n'aviez qu'à mettre une bougie a votre fenêtre pour la fêter de manière authentique.

a écrit : Cette anecdote n’est pas complète. Si la célébration de la vierge du 8 décembre était effectivement consécutif à cette promesse, les célébrations ont hélas été fortement perturbées par les intempéries. Les Lyonnais très attachés à cet événement on décidé, pour fêter malgré tout l’événement, de mettre des petites bougies à leurs fenêtres. C’est de la que vient la pratique réelle du 8 décembre. La fête des lumières qui dure plusieurs jours est un événement populo marketing dont le 8 décembre seul demeure le cœur. Afficher tout I'll ne reste plus qu'à attendre que les pieux athées s'attellent à pourfendre cet us aussi

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Pas chaque année malheureusement.
On en a été privé cette année
Pour ma part j'ai bien plus apprécié le côté intimiste et humble de cette année, par rapport au bordel habituel (LED partour, foule, circulation et bruit).
Ça a été une vraie fête des lumières solennelle, comme la tradition le veut...

a écrit : J'en connais qui viennent de Lyon et je peux vous dire que c'est pas des saintes mais des pestes. Jean Michel Aulas ?
^^

Posté le

android

(1)

Répondre