Charondas, victime de sa propre loi

Proposé par
Invité
le
dans

En -476, Charondas, un philosophe et législateur grec, fut à l'origine d'une loi qui interdisait le port d'armes dans l'enceinte de l'agora sous peine de mort, afin d'éviter les violences lors des débats publics. Selon la légende, il se présenta un jour par inadvertance avec une arme et lorsqu'on lui fit remarquer qu'il violait sa propre loi, il déclara au contraire qu'il l'appliquait et se suicida d'un coup d'épée.


Commentaires préférés (3)

Il fut donc législateur, accusé, juge, condamné et bourreau dans la même affaire ! Ca c'est Charondas !

Ça me fait penser à cette "légende" d'Aristide le Juste, qui, lors du vote de son ostracisme, vit un paysan illettré ne sachant pas à qui il s'adressait, lui demander d'écrire son nom sur le tesson de vote. Ce qu'Aristide fit, par morale.

"Je suis la plaie et le couteau !
Je suis le soufflet et la joue !
Je suis les membres et la roue,
Et la victime et le bourreau !"

L'héautontimorouménos ( "le bourreau de soi-même ")
Charles Baudelaire
Les fleurs du Mal


Tous les commentaires (59)

Il fut donc législateur, accusé, juge, condamné et bourreau dans la même affaire ! Ca c'est Charondas !

Ça me fait penser à cette "légende" d'Aristide le Juste, qui, lors du vote de son ostracisme, vit un paysan illettré ne sachant pas à qui il s'adressait, lui demander d'écrire son nom sur le tesson de vote. Ce qu'Aristide fit, par morale.

En 2016, aux USA, le port d'arme reste légal dans de nombreux états. La démocratie grecque a encore deux trois éléments à nous apprendre !

Les sources font avec raison remarquer que l'on sait très peu de choses de la vie de Charondas, et que le récit est douteux.
Est-ce vraisemblable de se promener, mieux, de se rendre à une assemblée, avec une arme (une épée?), par inadvertance? Pourquoi pas à cheval?
Quelle autre source mentionnerait qu'il y eût plus que des échanges houleux, tournant à la violence physique, à l'agora? Il semble que chacun était au contraire libre d'exprimer ses idées, et était écouté dans le calme. Et pourtant les discours étaient parfois très critiques (Démosthène), mais les Grecs admiraient avant tout l'éloquence.

"Je suis la plaie et le couteau !
Je suis le soufflet et la joue !
Je suis les membres et la roue,
Et la victime et le bourreau !"

L'héautontimorouménos ( "le bourreau de soi-même ")
Charles Baudelaire
Les fleurs du Mal

a écrit : En 2016, aux USA, le port d'arme reste légal dans de nombreux états. La démocratie grecque a encore deux trois éléments à nous apprendre ! Quel rapport entre régime démocratique et port d'armes?

La Révolution de 1789 a été possible parce qu'il a été possible de s'emparer d'armes aux Invalides, et de poudre à la Bastille.

Monsieur Prud'homme (personnage de bourgeois ridicule créé par Henry Monnier) recevant un sabre d'honneur (c'était l'équivalent d'une médaille, fin XIXème), disait avec sagesse:
« Je jure de m'en servir pour défendre nos institutions et au besoin les combattre. » [citation un peu déformée]

a écrit : Quel rapport entre régime démocratique et port d'armes?

La Révolution de 1789 a été possible parce qu'il a été possible de s'emparer d'armes aux Invalides, et de poudre à la Bastille.

Monsieur Prud'homme (personnage de bourgeois ridicule créé par Henry Monnier) recevan
t un sabre d'honneur (c'était l'équivalent d'une médaille, fin XIXème), disait avec sagesse:
« Je jure de m'en servir pour défendre nos institutions et au besoin les combattre. » [citation un peu déformée]
Afficher tout
J'entends bien et ce n'est pas cela que je remets en cause, il est juste intéressant de constater que certains régimes qui se targuent d'être démocratiques aujourd'hui soient aussi éloignés de ce qu'il se faisait il y a plus de 2000 ans...

a écrit : En 2016, aux USA, le port d'arme reste légal dans de nombreux états. La démocratie grecque a encore deux trois éléments à nous apprendre ! Ça n'a surtout rien à voir, puisque le port d'arme est dans un but de défense et accordé aux citoyens sans antécédants judiciaires. Le criminel ne va pas se dire "zut, le port d'arme est interdit : la loi le dit, je ne peux pas commettre de méfaits, zut."

En plus, l'anecdote ne relate pas les bienfaits de cette loi mais plutôt l'histoire du bonhomme.

a écrit : J'entends bien et ce n'est pas cela que je remets en cause, il est juste intéressant de constater que certains régimes qui se targuent d'être démocratiques aujourd'hui soient aussi éloignés de ce qu'il se faisait il y a plus de 2000 ans... Enfin, il ne faut pas trop admirer la démocratie athénienne d'il y a 2500 ans: pas de droit de vote pour les femmes, les métèques (résidents en permanence mais d'origine extérieure - ce terme n'avait aucun sens péjoratif), ni évidemment les esclaves.
Il fallait, depuis Périclès, être de père et de mère athéniens. le droit de vote ne dépendait pas de la condition sociale, mais en fait seuls les riches pouvaient être élus.

a écrit : Enfin, il ne faut pas trop admirer la démocratie athénienne d'il y a 2500 ans: pas de droit de vote pour les femmes, les métèques (résidents en permanence mais d'origine extérieure - ce terme n'avait aucun sens péjoratif), ni évidemment les esclaves.
Il fallait, depuis Périclès, être de père et de
mère athéniens. le droit de vote ne dépendait pas de la condition sociale, mais en fait seuls les riches pouvaient être élus. Afficher tout
C'est très, mais vraiment très réducteur de vouloir juger une démocratie datant de 2000 ans au bas mot avec le référentiel de notre époque...

Ils avaient le suicide facile à l'époque

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : C'est très, mais vraiment très réducteur de vouloir juger une démocratie datant de 2000 ans au bas mot avec le référentiel de notre époque... Je visais le:
"La démocratie grecque a encore deux trois éléments à nous apprendre !",
c'est cela que je conteste.

a écrit : Je visais le:
"La démocratie grecque a encore deux trois éléments à nous apprendre !",
c'est cela que je conteste.
Je ne suis pas certain que notre démocratie soit bien plus efficace qu'elle ne l'était il y a 2000 ans... pour s'en convaincre, il suffit de regarder la corrélation bluffante entre temps de parole à la télévision et résultats aux élections présidentiels, pour ne prendre qu'un seul exemple.

a écrit : En 2016, aux USA, le port d'arme reste légal dans de nombreux états. La démocratie grecque a encore deux trois éléments à nous apprendre ! Chaque citoyen suisse a un fusil de guerre chez soi; aucun exemple d'abus, à ma connaissance,
Il y a sans doute moins de déséquilibrés en circulation, et surtout pas de mentalité généralisée de cow-boy (bouvier, gardien de troupeaux en français).
Et faut-il rétablir l'esclavage et priver les femmes de tout droit, même de porter plainte en cas de viol?

a écrit : Je visais le:
"La démocratie grecque a encore deux trois éléments à nous apprendre !",
c'est cela que je conteste.
Mais vous avez contesté l'accession à la citoyenneté, et non la démocratie Athènienne en elle-même. Vous parlez d'ailleurs d'élection qui n'existait pas, c'était le tirage au sort qui était de mise.

a écrit : Chaque citoyen suisse a un fusil de guerre chez soi; aucun exemple d'abus, à ma connaissance,
Il y a sans doute moins de déséquilibrés en circulation, et surtout pas de mentalité généralisée de cow-boy (bouvier, gardien de troupeaux en français).
Et faut-il rétablir l'esclavage et priver les femme
s de tout droit, même de porter plainte en cas de viol? Afficher tout
Ce n'est pas le même principe. La Suisse est dotée d'une "demi milice". Si elle dispose de quelques unités professionnelles, les citoyens sont mobilisables en temps de guerre, d'où l'obligation d'avoir une arme.

Posté le

android

(9)

Répondre

Une autre loi aussi qui tourna mal, alors qu'il y avait interdiction de touché la reine, cette dernière tomba dans une rivière entouré de ses servantes mais aucune ne pu la sauver car elles risquaient la peine de mort, et c'est comme ça que la reine mourut.
Source scmb.

a écrit : Enfin, il ne faut pas trop admirer la démocratie athénienne d'il y a 2500 ans: pas de droit de vote pour les femmes, les métèques (résidents en permanence mais d'origine extérieure - ce terme n'avait aucun sens péjoratif), ni évidemment les esclaves.
Il fallait, depuis Périclès, être de père et de
mère athéniens. le droit de vote ne dépendait pas de la condition sociale, mais en fait seuls les riches pouvaient être élus. Afficher tout
Ce qui est encore le cas dans de nombreux pays... (EAU, Arabie Saoudite...) Les donneurs de leçons hein... J ai l impression que vous défendez la "democratie" américaine en dépit de la démocratie athenienne? 2500 nous sépare et cette civilisation grecque aussi violente qu'historique soit elle nous a apporté bien plus que ce que nous apporteront ces dégénérés d'outre Atlantique.
Ceci ne vous vise pas Skriti mais est en rapport avec ce que j ai pu lire supra.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En 2016, aux USA, le port d'arme reste légal dans de nombreux états. La démocratie grecque a encore deux trois éléments à nous apprendre ! Oui la pédophilie, le massacre de peuple, des procès pour cramer ou pendre des gars pas comme eux, des rois autoproclamé... Vive la démocratie grecque !