De la guerre peut naître des zones de biodiversité

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

On me signale dans l'oreillette que Nicolas Hulot serait derrière ce conflit depuis le début...

Cette frontière est décidément bien surprenante, il y a quelques semaines, Séoul a remis en place un mur de haut-parleurs qui diffuse de la propagande anti régime nord-coréen en représailles aux essais nucléaires réalisés par Pyongyang !


Tous les commentaires (62)

On me signale dans l'oreillette que Nicolas Hulot serait derrière ce conflit depuis le début...

Cette frontière est décidément bien surprenante, il y a quelques semaines, Séoul a remis en place un mur de haut-parleurs qui diffuse de la propagande anti régime nord-coréen en représailles aux essais nucléaires réalisés par Pyongyang !

Ce n'est pas un patrimoine que je visiterais ^^'

Posté le

android

(12)

Répondre

Mais du coup pour la biodiversité esce que les animaux du nord de la zone haisse ceux du sud et vice versa ?

L'UNESCO va quand même avoir du mal à trouver des volontaires pour planter leur tente et étudier la biodiversité dans cette zone hautement pacifique !
Sauf bien sûr à recruter dans les agences gouvernementales du renseignement...

Le même phénomène est constater pour Tchernobyl.

Certains ont cette zone démilitarisée en dessous de la ceinture où la nature a repris ses droits. Elle peut également jouer le rôle d'une véritable frontière, et couper court à tout échanges extérieurs.

Si cela devient médiatisé ils trouveront bien le moyen de faire en sorte que de "leur côté" la nature reprenne plus ses droits que de l'autre , histoire de maintenir la pression !

Cette zone démilitarisée appartient à quelle pays ? Corée du Sud ou du Nord ? Territoire vierge n'appartenant à personne ?

Ce qui en fait un sanctuaire de biodiversité étant donné le composte naturel (cadavres par centaine) déposé par le dictateur nord coréen...

Le côté un peu moins optimiste de ce sanctuaire est que la zone est fortement minée et que beaucoup d'animaux meurent chaque année à cause de ces mines. On avait un moment pensé y réintroduire le tigre mais il y a des hésitations à cause de ce même problème. Finalement il y a de moins en moins d'animaux tués chaque année ce qui laisse penser qu'ils évitent instinctivement les zones de danger. C'est beau la nature!

a écrit : Le côté un peu moins optimiste de ce sanctuaire est que la zone est fortement minée et que beaucoup d'animaux meurent chaque année à cause de ces mines. On avait un moment pensé y réintroduire le tigre mais il y a des hésitations à cause de ce même problème. Finalement il y a de moins en moins d'animaux tués chaque année ce qui laisse penser qu'ils évitent instinctivement les zones de danger. C'est beau la nature! Afficher tout Ils évitent ou il y a de moins en moins de mines..

Allez parlez de cette idée à notre ami Kim...

On peut établir le paradoxe assez étonnant du fait que la nature a repris ses droits dans un contexte de risque d'une guerre qui pourrait la détruire et pourtant c'est bien le conflit de 1950-53 qui a permis de faire restaurer un biodiversité authentique (alors que la guerre détruit la nature, voici le paradoxe.)

a écrit : On peut établir le paradoxe assez étonnant du fait que la nature a repris ses droits dans un contexte de risque d'une guerre qui pourrait la détruire et pourtant c'est bien le conflit de 1950-53 qui a permis de faire restaurer un biodiversité authentique (alors que la guerre détruit la nature, voici le paradoxe.) C'est pas un paradoxe y a pas la guerre ici. Ca le serait si c'était la guerre et que la nature prolifère. La c'est pas le cas donc pas de paradoxe.

a écrit : Ils évitent ou il y a de moins en moins de mines.. Elles sautent toutes à cause (ou grace à vous de voir) aux animaux

faut pas de trop gros animaux,vu que la zone est couverte de mines anti-personnel.

a écrit : Ce qui en fait un sanctuaire de biodiversité étant donné le composte naturel (cadavres par centaine) déposé par le dictateur nord coréen... En lisant ton commentaire j'ai eu l'impression de vivre dans un monde cruel, injuste, profiteur.le dictateur nord coréen fait ses crimes au vu de tout le monde et personne ne reagi. Alors qu'en Syrie , il envoie des malades mentaux pour mettre le désordre dans un pays où il suppose que le président est un dictateur.

Posté le

android

(8)

Répondre