Auroville, une ville unique au monde

Proposé par
le

En Inde, la ville expérimentale d'Auroville compte un peu plus de 2000 habitants. Fondée par une Française, elle est unique : il n'y a pas de nationalité, de religion de politique, ou de propriété. Soutenu par l'UNESCO, ce projet s'est bâti sur un terrain désertique de 20 km2, devenu grâce au travail de ses habitants un lieu luxuriant.


Commentaires préférés (3)

Incroyable presque une utopie. Que font-ils en cas de non respect des valeurs? Y'a t'il des sanctions prévus? En tout cas ça donne envie d'y vivre vu la trajectoire de notre "monde" actuel!

Actuellement, pour devenir membre d'Auroville, il faut faire ses preuves pendant un an, il faut un visa indien de type X (abréviation de l'anglaisextensible, « renouvelable ») permettant de résider en Inde, ainsi que l'argent nécessaire pour vivre au moins un an sans être rémunéré pour son travail.

Tous les biens immobiliers (terrains, maisons, puits) sont la propriété de la fondation Auroville, la propriété privée est interdite. Pour devenir l'occupant d'une maison existante, il faut faire don à la fondation du montant équivalent à la valeur de la maison. Pour bâtir une maison et en devenir l'occupant, il faut également faire un don à la fondation.

(Source: Wikipedia)

Posté le

android

(283)

Répondre

a écrit : Communisme extreme... Vous avez absolument raison. Ceux qui s'émerveillent face à cette "utopie devenue réalité" ne doivent pas oublier que celle-ci n'est possible que sur la base du volontariat et à petite échelle. Il est délirant ne serait que de l'envisager comme système politique généralisable à un pays. De plus, elle n'est pas accessible à tout le monde, puisqu'elle exige des moyens conséquents. Selon moi, il est plus judicieux de considérer cela comme une curiosité locale que comme un paradis terrestre "qui prouve que ça peut marcher" .


Tous les commentaires (96)

Alors c'est bien possible... Voilà qui redonne foi en l'humanité !

Posté le

android

(0)

Répondre

Ça me fait un peu penser au film "the giver"

Incroyable presque une utopie. Que font-ils en cas de non respect des valeurs? Y'a t'il des sanctions prévus? En tout cas ça donne envie d'y vivre vu la trajectoire de notre "monde" actuel!

Luxuriant alors que 2/3 des indiens n'ont pas accès au toilettes

Si cette ville est en Inde, y habité signifie que l'on a la nationalité Indienne, non ?

Actuellement, pour devenir membre d'Auroville, il faut faire ses preuves pendant un an, il faut un visa indien de type X (abréviation de l'anglaisextensible, « renouvelable ») permettant de résider en Inde, ainsi que l'argent nécessaire pour vivre au moins un an sans être rémunéré pour son travail.

Tous les biens immobiliers (terrains, maisons, puits) sont la propriété de la fondation Auroville, la propriété privée est interdite. Pour devenir l'occupant d'une maison existante, il faut faire don à la fondation du montant équivalent à la valeur de la maison. Pour bâtir une maison et en devenir l'occupant, il faut également faire un don à la fondation.

(Source: Wikipedia)

Posté le

android

(283)

Répondre

Ça marche bien pour 2000 habitants mais ce serait bien moins le cas pour des centaines de milliers, certains profiteraient du manque de sécurité, etc ...

C'est pas plus facile de respecter la religion de l'autre ou son opinion politique?

a écrit : Ça marche bien pour 2000 habitants mais ce serait bien moins le cas pour des centaines de milliers, certains profiteraient du manque de sécurité, etc ... Je ne pense qu'il est juste de dire que les problèmes que nous connaissons dans notre société soient dus simplement à l'importance de la population, et que lesdits problèmes apparaitront nécessairement dans une petite société dès que celle-ci grandira.

a écrit : Si cette ville est en Inde, y habité signifie que l'on a la nationalité Indienne, non ? Vous pouvez aller faire votre vie dans un autre pays, cela ne changera pas votre nationalité pour autant !

a écrit : C'est pas plus facile de respecter la religion de l'autre ou son opinion politique? La preuve que non, ça fait plus de 2000 ans que le monde vit sous les guerres de religion...

Posté le

android

(32)

Répondre

a écrit : Actuellement, pour devenir membre d'Auroville, il faut faire ses preuves pendant un an, il faut un visa indien de type X (abréviation de l'anglaisextensible, « renouvelable ») permettant de résider en Inde, ainsi que l'argent nécessaire pour vivre au moins un an sans être rémunéré pour son travail.

Tous les biens immobiliers (terrains, maisons, puits) sont la propriété de la fondation Auroville, la propriété privée est interdite. Pour devenir l'occupant d'une maison existante, il faut faire don à la fondation du montant équivalent à la valeur de la maison. Pour bâtir une maison et en devenir l'occupant, il faut également faire un don à la fondation.

(Source: Wikipedia)
Afficher tout
Moi j'appelle ça du communisme.

a écrit : Communisme extreme... Vous avez absolument raison. Ceux qui s'émerveillent face à cette "utopie devenue réalité" ne doivent pas oublier que celle-ci n'est possible que sur la base du volontariat et à petite échelle. Il est délirant ne serait que de l'envisager comme système politique généralisable à un pays. De plus, elle n'est pas accessible à tout le monde, puisqu'elle exige des moyens conséquents. Selon moi, il est plus judicieux de considérer cela comme une curiosité locale que comme un paradis terrestre "qui prouve que ça peut marcher" .

a écrit : Actuellement, pour devenir membre d'Auroville, il faut faire ses preuves pendant un an, il faut un visa indien de type X (abréviation de l'anglaisextensible, « renouvelable ») permettant de résider en Inde, ainsi que l'argent nécessaire pour vivre au moins un an sans être rémunéré pour son travail.

Tous les biens immobiliers (terrains, maisons, puits) sont la propriété de la fondation Auroville, la propriété privée est interdite. Pour devenir l'occupant d'une maison existante, il faut faire don à la fondation du montant équivalent à la valeur de la maison. Pour bâtir une maison et en devenir l'occupant, il faut également faire un don à la fondation.

(Source: Wikipedia)
Afficher tout
Donc au final on paie quand même mais sans titre de propriété... Donc ça reste un fond capitaliste, au temps pour l'utopie.

a écrit : Moi j'appelle ça du communisme. Peux être, mais quand tu lis les idées du communisme, c'est juste une super utopie, le problème c'est que est pas viable. Il y aura toujours des personnes pour tirée profit de se système. C'est pour ça que le communisme n'a jamais marcher. Mais si dans un petit village ça peux marché. C'est juste génial, et hate d'aller voir ça par moi même.

Posté le

android

(7)

Répondre

De toute façon il ne me semble pas que cette communauté ait pour but de servir de modèle à une société entière basée sur les mêmes principes, pour les raisons évoquées plus haut.
De mon point de vue ça ressemble plus à une expérience de vie, un mode de vie, qui serait accessible à une poignée d'individus, ne serait-ce que par les moyens nécessaires pour entrer et les contraintes (j'ai lu dans les sources qu'être dans cette communauté ne permet pas d'être suffisamment rémunéré pour payer des études à ses enfants par exemple, et certains doivent travailler en plus en reversant une partie de leurs bénéfices à la communauté).

Posté le

android

(32)

Répondre

C'est un peu une version moderne du communisme, c'est intéressant sur papier mais en vrai ça ne peut pas marcher sauf si c'est établi sur une petite communauté comme dans l'exemple cité dans l'anecdote.

a écrit : Donc au final on paie quand même mais sans titre de propriété... Donc ça reste un fond capitaliste, au temps pour l'utopie. Donc pas si paradisiaque que ça.