Différents phrases historiques ont été dites sur la Lune

Proposé par
le
dans

Les premiers mots de Neil Armstrong sur la Lune sont restés célèbres, mais on se souvient moins de ceux de ses successeurs. Pete Conrad (Apollo 12) déclara "C'est un petit pas pour Neil, mais pas pour moi", Alan Shepard (Apollo 14) "La route a été longue, mais nous y sommes !" et David Scott (Apollo 15), plus philosophe « Alors que je me tiens ici dans les merveilles de l’inconnu à Hadley, je crois réaliser qu’il y a une vérité fondamentale de notre nature. L’Homme doit explorer. Et ceci est l’exploration à son summum. »


Commentaires préférés (3)

Pragmatique le Shepard ^^

Malheureusement tout le monde se rappelle de Neil Armstrong et personne ne se souvient de Buzz Aldrin qui faisait parti de la meme expédition (a qui Toy Story a rendu hommage). Pourtant pour savoir qui poserait le pied sur la Lune en premier ils ont fait un tirage au sort. Comme quoi seul le premier marque l'histoire, le pas de Neil n'etait pas si petit que ça pour lui.
Vers l'infini et au-delà avec toi Buzz !

"Alors que je me tiens ici dans les merveilles de l’inconnu à Hadley, je crois réaliser qu’il y a une vérité fondamentale de notre nature. L’Homme doit explorer. Et ceci est l’exploration à son summum."

David Scott d'Apollo 15 avait l'air un peu dans la lune à ce moment là


Tous les commentaires (81)

Pragmatique le Shepard ^^

L'histoire ne retient que les premiers, même leurs noms sont moins connus que celui de Armstrong. La vie est parfois injuste...

Malheureusement tout le monde se rappelle de Neil Armstrong et personne ne se souvient de Buzz Aldrin qui faisait parti de la meme expédition (a qui Toy Story a rendu hommage). Pourtant pour savoir qui poserait le pied sur la Lune en premier ils ont fait un tirage au sort. Comme quoi seul le premier marque l'histoire, le pas de Neil n'etait pas si petit que ça pour lui.
Vers l'infini et au-delà avec toi Buzz !

Ces précurseurs n'avaient pas sous-évalué l'impact de cette mission dont les éléments collectés (ainsi que ceux rapportés par les missions qui ont suivi) continuent d'apporter du grain à moudre aux expérimentations actuelles !

a écrit : L'histoire ne retient que les premiers, même leurs noms sont moins connus que celui de Armstrong. La vie est parfois injuste... J'avoue qu'à part Alan Shepard, je n'avais entendu les noms d'aucun d'eux. Et encore. Lui, je le connais grâce au personnage de John Shepard dans Stargate Atlantis.

Le commandant d'Apollo 16 aurait quant à lui déclaré : "Pas fâché d'être enfin arrivé, j'avais une de ces envie de pisser..."

a écrit : Malheureusement tout le monde se rappelle de Neil Armstrong et personne ne se souvient de Buzz Aldrin qui faisait parti de la meme expédition (a qui Toy Story a rendu hommage). Pourtant pour savoir qui poserait le pied sur la Lune en premier ils ont fait un tirage au sort. Comme quoi seul le premier marque l'histoire, le pas de Neil n'etait pas si petit que ça pour lui.
Vers l'infini et au-delà avec toi Buzz !
Afficher tout
Tu es sûr? J'ai toujours cru qu'ils avaient choisi Armstrong car il était le plus jeune

Pour certains, la première phrase c'est : 'silence... ça tourne... action !'

:D

Posté le

windowsphone

(50)

Répondre

Le dernier gars il ne sais vraiment pas faire de punchline.

a écrit : Malheureusement tout le monde se rappelle de Neil Armstrong et personne ne se souvient de Buzz Aldrin qui faisait parti de la meme expédition (a qui Toy Story a rendu hommage). Pourtant pour savoir qui poserait le pied sur la Lune en premier ils ont fait un tirage au sort. Comme quoi seul le premier marque l'histoire, le pas de Neil n'etait pas si petit que ça pour lui.
Vers l'infini et au-delà avec toi Buzz !
Afficher tout
Il me semblait que l'on voulait que ce soit un civil qui pose le premier le pied sur la Lune, et non pas un militaire comme l'était Buzz Aldrin mais je dis ça de mémoire et sans vérifier, je peux me tromper

"Alors que je me tiens ici dans les merveilles de l’inconnu à Hadley, je crois réaliser qu’il y a une vérité fondamentale de notre nature. L’Homme doit explorer. Et ceci est l’exploration à son summum."

David Scott d'Apollo 15 avait l'air un peu dans la lune à ce moment là

a écrit : Malheureusement tout le monde se rappelle de Neil Armstrong et personne ne se souvient de Buzz Aldrin qui faisait parti de la meme expédition (a qui Toy Story a rendu hommage). Pourtant pour savoir qui poserait le pied sur la Lune en premier ils ont fait un tirage au sort. Comme quoi seul le premier marque l'histoire, le pas de Neil n'etait pas si petit que ça pour lui.
Vers l'infini et au-delà avec toi Buzz !
Afficher tout
Quelques précisions : Armstrong n'a pas été tiré au sort, il était le commandant de la mission Apollo XI et donc c'est lui qui marcherait en premier sur la Lune. Je dirai de plus que c'est plutôt le 3ème homme, Michael Collins, le grand oublié : c'est lui qui était chargé de rester dans le vaisseau en orbite autour de la Lune, pendant qu'Armstrong et Aldrin étaient regardés par la Terre entière !

On ne se souvient généralement pas non plus de la deuxième phrase de Neil Armstrong. Après avoir dit "A small step for a man, a giant leap for mankind", il a ajouté "Have fun Mr Rosenberg" (amusez-vous bien M. Rosenberg). A son retour, des journalistes lui ont demandé qui était ce Mr Rosenberg et il a raconté cette histoire : quand il était plus jeune, pour gagner de l'argent de poche, il distribuait des journaux, et un jour, devant chez les Rosenberg, il a entendu la dame crier "Jamais je ne mettrai ce truc dégueulasse dans ma bouche, ou alors il faudrait vraiment qu'il se passe quelque chose d'extraordinaire, comme par exemple si un jour le petit livreur de journaux marche sur la lune...". On pourra remarquer aussi que les français minimisent l'exploit : c'est un bond de géant en anglais et ça devient seulement un grand pas une fois traduit en français...

a écrit : Malheureusement tout le monde se rappelle de Neil Armstrong et personne ne se souvient de Buzz Aldrin qui faisait parti de la meme expédition (a qui Toy Story a rendu hommage). Pourtant pour savoir qui poserait le pied sur la Lune en premier ils ont fait un tirage au sort. Comme quoi seul le premier marque l'histoire, le pas de Neil n'etait pas si petit que ça pour lui.
Vers l'infini et au-delà avec toi Buzz !
Afficher tout
Apparemment, non il n'y a pas eu tirage au sort, mais désignation de Armstrong aux dépens d'Aldrin (voir www.anecdotes-spatiales.com/armstrong-ou-aldrin).

a écrit : Malheureusement tout le monde se rappelle de Neil Armstrong et personne ne se souvient de Buzz Aldrin qui faisait parti de la meme expédition (a qui Toy Story a rendu hommage). Pourtant pour savoir qui poserait le pied sur la Lune en premier ils ont fait un tirage au sort. Comme quoi seul le premier marque l'histoire, le pas de Neil n'etait pas si petit que ça pour lui.
Vers l'infini et au-delà avec toi Buzz !
Afficher tout
On se souvient encore moins de Michael Collins qui du rester dans la navette en orbite. Le manga "20th century boy" utilise ce fait comme élément important du récit.

a écrit : On ne se souvient généralement pas non plus de la deuxième phrase de Neil Armstrong. Après avoir dit "A small step for a man, a giant leap for mankind", il a ajouté "Have fun Mr Rosenberg" (amusez-vous bien M. Rosenberg). A son retour, des journalistes lui ont demandé qui était ce Mr Rosenberg et il a raconté cette histoire : quand il était plus jeune, pour gagner de l'argent de poche, il distribuait des journaux, et un jour, devant chez les Rosenberg, il a entendu la dame crier "Jamais je ne mettrai ce truc dégueulasse dans ma bouche, ou alors il faudrait vraiment qu'il se passe quelque chose d'extraordinaire, comme par exemple si un jour le petit livreur de journaux marche sur la lune...". On pourra remarquer aussi que les français minimisent l'exploit : c'est un bond de géant en anglais et ça devient seulement un grand pas une fois traduit en français... Afficher tout J'ai lu que c'était Mr Gorski et non Rosenberg, mais que dans tous les cas c'est une légende urbaine : dans les enregistrements radio pas de trace de cette phrase... dommage ^^

a écrit : J'ai lu que c'était Mr Gorski et non Rosenberg, mais que dans tous les cas c'est une légende urbaine : dans les enregistrements radio pas de trace de cette phrase... dommage ^^ Tu y a cru ? Et si je raconte que Neil Armstrong repeignait le plafond du LEM et que Buzz Aldrin lui aurait dit "Accroche-toi au pinceau, je retire l'échelle" ? Pas besoin de vérifier les enregistrements radio, ni pour l'une ni pour l'autre. LOL.

a écrit : Tu y a cru ? Et si je raconte que Neil Armstrong repeignait le plafond du LEM et que Buzz Aldrin lui aurait dit "Accroche-toi au pinceau, je retire l'échelle" ? Pas besoin de vérifier les enregistrements radio, ni pour l'une ni pour l'autre. LOL. Bah non évidemment je n'y ai pas cru puisque je le savais, mais j'ignorais si tu étais sérieux ou pas :)

a écrit : Malheureusement tout le monde se rappelle de Neil Armstrong et personne ne se souvient de Buzz Aldrin qui faisait parti de la meme expédition (a qui Toy Story a rendu hommage). Pourtant pour savoir qui poserait le pied sur la Lune en premier ils ont fait un tirage au sort. Comme quoi seul le premier marque l'histoire, le pas de Neil n'etait pas si petit que ça pour lui.
Vers l'infini et au-delà avec toi Buzz !
Afficher tout
Si ma mémoire ne flanche pas c'est plutot pour le côté popularité et pression médiatique que la NASA a choisi Amstrong plutot qu'Aldrin

a écrit : Malheureusement tout le monde se rappelle de Neil Armstrong et personne ne se souvient de Buzz Aldrin qui faisait parti de la meme expédition (a qui Toy Story a rendu hommage). Pourtant pour savoir qui poserait le pied sur la Lune en premier ils ont fait un tirage au sort. Comme quoi seul le premier marque l'histoire, le pas de Neil n'etait pas si petit que ça pour lui.
Vers l'infini et au-delà avec toi Buzz !
Afficher tout
Pas du tout, la décision a été prise par la NASA bien avant le départ de la mission. Le propre père d'Aldrin a d'ailleurs entrepris une véritable croisade parmi les responsables du programme pour tenter de réattribuer l'honneur du premier pas à son fils, d'ailleurs avec l'accord d'Armstrong. Mais pour une raison toujours inconnue, cela a été refusé.