Swatch a voulu créer sa propre mesure du temps

Proposé par
le

En 1998, Swatch a tenté d'introduire un nouveau format horaire : "l'heure Internet". Au lieu de diviser un jour en heures et minutes, on le divise en 1000 "beats". La particularité principale de ce système est que l'heure est la même dans le monde entier, peu importe le fuseau horaire.

L'heure se note par exemple "@675". L'objectif était de simplifier les horaires sur Internet : l'heure @675 sera la même qu'on soit à Paris, New-York ou Tokyo. Toutefois, cette initiative n'a pas connu un grand succès.


Commentaires préférés (3)

Dans les systèmes informatiques, pour avoir la même date que lque soit le fuseau horaire, on utilise le système epoch : on mesure le nombre de secondes, millisecondes ou autres depuis une date précise, la plupart du temps le 1er janvier 1970 à 0 heure UTC.

a écrit : Je comprend pas l'intérêt. Parce que, s'il est @345 partout dans le monde, bah y'en à pour qui se sera le jour, et d'autres pour qui ça sera la nuit. On perd tout repère. Je pense que l'on peut s'habituer, il devient "normal" de se réveiller à quatres heures du mat et de se coucher 18 heures... Un exemple concret : la Chine n'a qu'un seul fuseau horaire, et ce depuis 1949 !

a écrit : Dans les systèmes informatiques, pour avoir la même date que lque soit le fuseau horaire, on utilise le système epoch : on mesure le nombre de secondes, millisecondes ou autres depuis une date précise, la plupart du temps le 1er janvier 1970 à 0 heure UTC. Ça a d'ailleurs été récemment la cause d'un bug sur iphone. Vous régliez la date sur 1 janvier 1970 et il restait sur l'ecran de démarrage noir avec la pomme.


Tous les commentaires (40)

Dans les systèmes informatiques, pour avoir la même date que lque soit le fuseau horaire, on utilise le système epoch : on mesure le nombre de secondes, millisecondes ou autres depuis une date précise, la plupart du temps le 1er janvier 1970 à 0 heure UTC.

Ce système est quand même resté assez présent de nos jours. En effet, de nombreuses personnes on encore aujourd'hui l'habitudes de compter les beats durant toute leur journée

Je comprend pas l'intérêt. Parce que, s'il est @345 partout dans le monde, bah y'en à pour qui se sera le jour, et d'autres pour qui ça sera la nuit. On perd tout repère.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué

a écrit : Je comprend pas l'intérêt. Parce que, s'il est @345 partout dans le monde, bah y'en à pour qui se sera le jour, et d'autres pour qui ça sera la nuit. On perd tout repère. Je pense que l'on peut s'habituer, il devient "normal" de se réveiller à quatres heures du mat et de se coucher 18 heures... Un exemple concret : la Chine n'a qu'un seul fuseau horaire, et ce depuis 1949 !

Pour ceux qui se demandent: 1 beat = 1,44 minute. Soit 1 minute 26 secondes et 4 dixième.

a écrit : Dans les systèmes informatiques, pour avoir la même date que lque soit le fuseau horaire, on utilise le système epoch : on mesure le nombre de secondes, millisecondes ou autres depuis une date précise, la plupart du temps le 1er janvier 1970 à 0 heure UTC. Ça a d'ailleurs été récemment la cause d'un bug sur iphone. Vous régliez la date sur 1 janvier 1970 et il restait sur l'ecran de démarrage noir avec la pomme.

a écrit : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué Simple !? C'est très incorrect d'appeler le système de fuseaux horaires actuel "simple". Je n'arrive pas à trouver la référence maintenant, mais il y a déjà des idées très sérieuses proposant de garder le système horaire actuel (24h de 60 min de 60 sec), mais dans un seul fuseau horaire - le UTC... Et ce sans changement du temps saisonnier. L'utliser ce serait juste changer ses habitudes - pas plus compliqué que les saisons dans les deux hémisphères ...

a écrit : Je comprend pas l'intérêt. Parce que, s'il est @345 partout dans le monde, bah y'en à pour qui se sera le jour, et d'autres pour qui ça sera la nuit. On perd tout repère. Oui, dans la mesure où depuis toujours nous nous 'situons' dans le temps. Mais le systeme d'heure internet est genial pour la gestion des synchronismes a grande echelle.
Dans un futur lointain, ce serait pratique de gerer le temps lors d'un voyage dans l'espace autre qu'en se basant sur l'heure terrestre. Parce que la relativite, hein, bon.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Ça a d'ailleurs été récemment la cause d'un bug sur iphone. Vous régliez la date sur 1 janvier 1970 et il restait sur l'ecran de démarrage noir avec la pomme. En effet, le fait de mettre la date au 1er janvier 1970 qui correspond au 0 de la date, déclenchait une division par 0 soit l'horreur absolue :p

Si quelqu'un peut m'expliquer... Quel est l'intérêt de créer un nouvelle "heure universelle" alors que la planète l'a déjà : GMT...

a écrit : Je pense que l'on peut s'habituer, il devient "normal" de se réveiller à quatres heures du mat et de se coucher 18 heures... Un exemple concret : la Chine n'a qu'un seul fuseau horaire, et ce depuis 1949 ! La France aussi alors qu'on est sur deux fuseaux ^^

a écrit : La France aussi alors qu'on est sur deux fuseaux ^^ La France a 12 fuseaux horaires plutôt !

Changer toute sorte de manière de changer l'heure aujourd'hui serait très compliqué du à toute pièces informatique

En aviation, les heures font toujours référence à Greenwich. Sinon, ce serait incroyablement compliqué pour les pilotes de s'y retrouver, et ils ont d'autres choses à faire que de savoir dans quel fuseau horaire ils sont.
Je suppose que c'est pareil pour les cosmonautes, et même que ce serait encore pire.

a écrit : Si quelqu'un peut m'expliquer... Quel est l'intérêt de créer un nouvelle "heure universelle" alors que la planète l'a déjà : GMT... GMT n'existe plus depuis 1972, mais est remplacé par UTC. Les horloges atomiques sont considérées comme plus précises que la capricieuse durée de la rotation terrestre.

en.wikipedia.org/wiki/Coordinated_Universal_Time

a écrit : Ça a d'ailleurs été récemment la cause d'un bug sur iphone. Vous régliez la date sur 1 janvier 1970 et il restait sur l'ecran de démarrage noir avec la pomme. Et en parlant d'heure numérique le passage en l'an 2000 a rendu parano la moitié de l'humanité jusqu'à envisagé que les avions tombent simultanément à 00:01. L'heure étant encore enregistré sous la forme MM/JJ/AA, l'an 2000 était interprété par les systèmes informatiques par l'an 1900.

a écrit : Et en parlant d'heure numérique le passage en l'an 2000 a rendu parano la moitié de l'humanité jusqu'à envisagé que les avions tombent simultanément à 00:01. L'heure étant encore enregistré sous la forme MM/JJ/AA, l'an 2000 était interprété par les systèmes informatiques par l'an 1900. Le "bug de l'an 2000" a surtout été une gigantesque escroquerie, qui a rapporté pas mal à des "experts", prophètes de malheurs inouïs.
Il était enfantin de changer la date et l'heure de son système informatique, en 1999, après avoir conservé toutes les sauvegardes, et de faire semblant de changer d'année (pas de siècle, c'était le 1/1/2001). Ce qu'ont sagement fait certains de mes prédécesseurs, qui ont constaté que rien ne se passait d'anormal dans l'immense majorité des cas.

A la création de l'heur internet, un nouveau méridien, le Biel Mean Time (BMT) a été créé à 500 beats, soit midi, heure d’hiver, à Bienne.
Ce méridien existe physiquement encore aujourd'hui, il s'agit d'une ligne rouge tracée sur le bâtiment du siège social du Swtchgroup (à Bienne, en Suisse).

L'anecdote est intéressante mais ce système est stupide.