Du Massif central, on peut parfois voir le Mont Blanc

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

On peut ajouter ici que, depuis le Ballon de Guebwiller dans les Vosges, on aperçoit également le Mont-Blanc par temps clair et dégagé... Et la distance est certainement tout aussi importante ;)

"bien qu'il est pourtant situé"

--> bien qu'il soit pourtant situé, non ?

Le Puy de Sancy a quand même un record que le Mont Blanc ne peut pas lui prendre, c'est le plus haut sommet d'origine volcanique de France métropolitaine. Et si le massif n'avait pas explosé il y a 3Ma puis il y a 700 000 ans il serait encore plus haut et plus... Massif. Et même, il y a 300Ma (à une vache près), la chaîne hercynienne comprenant entre autres le massif armoricain et le massif central pouvait avoir une altitude comprise entre 2km et 8km, un peu comme la ceinture alpine (qui comprend aussi le massif himalayen) actuellement, en fait. Après l'érosion est passée par là et a bien écrêté le tout, et s'il n'y avait pas eu l'orogenèse alpine, vers -40Ma, le massif central serait sans doute plus ou moins aussi aplatit que le massif armoricain, aujourd'hui (Vive les cours et les sorties de géologie)


Tous les commentaires (80)

C'est triste parce que je suis sur que du mont-blanc on voit pas le puy de sancy...

Le Sancy est le point culminant de tout le centre de la France, sachant que les hautes montagnes françaises sont toutes au niveau des frontières du pays.

À combien de mètres culmine le Puy de Sancy, l'ascension est facile ?

On peut ajouter ici que, depuis le Ballon de Guebwiller dans les Vosges, on aperçoit également le Mont-Blanc par temps clair et dégagé... Et la distance est certainement tout aussi importante ;)

a écrit : On peut ajouter ici que, depuis le Ballon de Guebwiller dans les Vosges, on aperçoit également le Mont-Blanc par temps clair et dégagé... Et la distance est certainement tout aussi importante ;) Est-ce que depuis le Ballon de Guebwiller, on peut voir le Puy de Sancy?

il semblerait que ce soit possible si on se met sur la pointe des pieds sur des échasses...

"bien qu'il est pourtant situé"

--> bien qu'il soit pourtant situé, non ?

a écrit : "bien qu'il est pourtant situé"

--> bien qu'il soit pourtant situé, non ?
SUBJONCTIF ou INDICATIF

L'emploi du subjonctif est complexe. Nous n'envisagerons qu'une partie de ses « subtilités »
(...)
Certaines locutions formées avec que sont toujours suivies du subjonctif :
à condition que, afin que, à moins que, à supposer que, au lieu que, bien que, d'aussi loin que, de crainte que, de façon que, de manière que, de peur que, du plus loin que, en admettant que, en attendant que, encore que, en sorte que, jusqu'à ce que, moyennant que, peu s'en est fallu que, pour autant que, pour peu que, pour que, pourvu que, quel que (et quelque... que), qui que, quoique (et quoi que), avant que , sans que, si bien que, si peu que, si tant est que, soit que... soit que, supposé que, trop... pour que
(et malgré que: cette dernière est à éviter car impropre sauf lorsque cette locution est suivie d''avoir' -> malgré qu'il ait ... Néanmoins elle est employée de plus en plus régulièrement et doit être citée. Elle est obligatoirement suivie du subjonctif).

a écrit : SUBJONCTIF ou INDICATIF

L'emploi du subjonctif est complexe. Nous n'envisagerons qu'une partie de ses « subtilités »
(...)
Certaines locutions formées avec que sont toujours suivies du subjonctif :
à condition que, afin que, à moins que, à supposer que, au lieu que, bi
en que, d'aussi loin que, de crainte que, de façon que, de manière que, de peur que, du plus loin que, en admettant que, en attendant que, encore que, en sorte que, jusqu'à ce que, moyennant que, peu s'en est fallu que, pour autant que, pour peu que, pour que, pourvu que, quel que (et quelque... que), qui que, quoique (et quoi que), avant que , sans que, si bien que, si peu que, si tant est que, soit que... soit que, supposé que, trop... pour que
(et malgré que: cette dernière est à éviter car impropre sauf lorsque cette locution est suivie d''avoir' -> malgré qu'il ait ... Néanmoins elle est employée de plus en plus régulièrement et doit être citée. Elle est obligatoirement suivie du subjonctif).
Afficher tout
Discussion savante sur:
www.btb.termiumplus.gc.ca/tpv2guides/guides/chroniq/index-fra.html?lang=fra&lettr=indx_titls&page=9U66xqoK0nJk.html

Le Puy de Sancy a quand même un record que le Mont Blanc ne peut pas lui prendre, c'est le plus haut sommet d'origine volcanique de France métropolitaine. Et si le massif n'avait pas explosé il y a 3Ma puis il y a 700 000 ans il serait encore plus haut et plus... Massif. Et même, il y a 300Ma (à une vache près), la chaîne hercynienne comprenant entre autres le massif armoricain et le massif central pouvait avoir une altitude comprise entre 2km et 8km, un peu comme la ceinture alpine (qui comprend aussi le massif himalayen) actuellement, en fait. Après l'érosion est passée par là et a bien écrêté le tout, et s'il n'y avait pas eu l'orogenèse alpine, vers -40Ma, le massif central serait sans doute plus ou moins aussi aplatit que le massif armoricain, aujourd'hui (Vive les cours et les sorties de géologie)

a écrit : il semblerait que ce soit possible si on se met sur la pointe des pieds sur des échasses... il semblerait que ce fût possible

Conditionnel dans la principale implique imparfait du subjonctif dans la subordonnée.

Le puy de Sancy culmine à 1885 mètres. Sur ces flancs naissent la Dore et la Dogne, qui en se rejoignant, forment la Dordogne. (cf: source Wikipedia en lien)

a écrit : Est-ce que depuis le Ballon de Guebwiller, on peut voir le Puy de Sancy? Non.
Ballon de Guebwiller : 1424 m, 47°54'03" N, 7°05'53" E
Puy de Sancy : 1886 m, 45°31'42" N, 2°48'51" E
Un calcul de trigonométrie sphérique élémentaire, que je laisse à chacun le soin de vérifier ;D, montre que c'est impossible même par beau temps.

A savoir, pour ceux qui peuvent apercevoir ce magnifique sommet au quotidien,que si vous avez l'impression qu'il est plus près que d'habitude,c'est signe de mauvais temps imminent.A contrario,s'il paraît lointain,le beau temps durera au moins 2-3 jours. Je ne connaît pas d'explication scientifique à ce phénomène ultra fiable,les anciens qui me l'ont toujours dit n'ont aucune base technique,par contre en pratique ils me donnent rarement des tuyaux percés...

a écrit : Le Puy de Sancy a quand même un record que le Mont Blanc ne peut pas lui prendre, c'est le plus haut sommet d'origine volcanique de France métropolitaine. Et si le massif n'avait pas explosé il y a 3Ma puis il y a 700 000 ans il serait encore plus haut et plus... Massif. Et même, il y a 300Ma (à une vache près), la chaîne hercynienne comprenant entre autres le massif armoricain et le massif central pouvait avoir une altitude comprise entre 2km et 8km, un peu comme la ceinture alpine (qui comprend aussi le massif himalayen) actuellement, en fait. Après l'érosion est passée par là et a bien écrêté le tout, et s'il n'y avait pas eu l'orogenèse alpine, vers -40Ma, le massif central serait sans doute plus ou moins aussi aplatit que le massif armoricain, aujourd'hui (Vive les cours et les sorties de géologie) Afficher tout On refait le monde avec des si ^^
Le Puy de Sancy vaut le détour, y'a aucun doute

a écrit : On refait le monde avec des si ^^
Le Puy de Sancy vaut le détour, y'a aucun doute
On le refait littéralement, là. Le coin est très sympa été comme hiver, c'est vrai, surtout quand on a un regard de géologue x)

On peut également le voir depuis le mont Afrique, situé à proximité de Dijon.

Posté le

windowsphone

(6)

Répondre

a écrit : C'est triste parce que je suis sur que du mont-blanc on voit pas le puy de sancy... On voit le massif central depuis le mont Blanc, ainsi que la forêt noire, entre autre.

Posté le

windowsphone

(8)

Répondre

a écrit : On peut également le voir depuis le mont Afrique, situé à proximité de Dijon. On peut l'apercevoir depuis l'université de Dijon également!