La nuit, certains arbres se reposent

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Ce sont juste les Ents qui se reposent, mais chut !

Posté le

android

(120)

Répondre

"Faites moins de bruit, vous allez réveiller mon bébé ficus!"


Tous les commentaires (24)

Apparement, le but de ce mouvement serait de capter un maximum de lumière, ce qui me fait penser à la fleure de tournesol.

Ce sont juste les Ents qui se reposent, mais chut !

Posté le

android

(120)

Répondre

a écrit : Apparement, le but de ce mouvement serait de capter un maximum de lumière, ce qui me fait penser à la fleure de tournesol. Oui la "fleure" de tournesol, très connue par un ami de Tintin

"Faites moins de bruit, vous allez réveiller mon bébé ficus!"

a écrit : Apparement, le but de ce mouvement serait de capter un maximum de lumière, ce qui me fait penser à la fleure de tournesol. Les tournesols ne suivent pas la course du soleil.
Il s'agit de l'auxine ( une hormone de croissance ) qui fuit le soleil et qui incline la fleur dans la direction de la luminausité la plus forte

a écrit : Les tournesols ne suivent pas la course du soleil.
Il s'agit de l'auxine ( une hormone de croissance ) qui fuit le soleil et qui incline la fleur dans la direction de la luminausité la plus forte
Donc à fortiori ils suivent la course du soleil, quand celle ci est la luminosité la plus forte.

Commentaire supprimé Ils ne la suivent pas dans le sens où ils ne cherchent pas, n'ont pas la volonté de s'orienter face au soleil (quoique..) mais sinon leur orientation bouge toute la journée pour profiter au maximum des rayons, donc techniquement ils suivent la course du soleil

Apparemment Michel Sapin pense que c'est toujours la nuit, comme les branches il a jamais réussi à relever les finances...

a écrit : Apparement, le but de ce mouvement serait de capter un maximum de lumière, ce qui me fait penser à la fleure de tournesol. Les mouvements de la fleur du tournesol est dû à une hormone de croissance (l'auxine) photosensible qui se concentre dans la partie la plus ombragée de la tige qui permet ainsi à la plante d'être toujours positionnée de manière à maximiser son rendement photosynthétique.

a écrit : Ils ne la suivent pas dans le sens où ils ne cherchent pas, n'ont pas la volonté de s'orienter face au soleil (quoique..) mais sinon leur orientation bouge toute la journée pour profiter au maximum des rayons, donc techniquement ils suivent la course du soleil Mais non mais non mais non.

Quand le tournesol est jeune, en effet il va se tourner vers le Soleil en raison d'une réaction chimique d'un molécule qui se trouve dans la tige, et bouger en direction du Soleil au court de la journée.

Or, une fois que le tournesol à fleuri, il ne bouge plus, et reste fixé vers l'est. Sauf lors de la pollinisation, où il va regarder par-terre.

Vous n'êtes pas des lecteurs assidus de Se Coucher Moins Bête, sinon vous le sauriez ;)

Je me demande si la formulation n'est pas exagérée.

L'étude a montré que les banches se baissent pendant la nuit... Soit.
Ça peut être un simple phénomène thermique sur la fluidité de la sève.

Pour parler de repos, il faudrait EN PLUS qu'on remarque une récupération d'énergie dans ces branches. Ou du moins un changement physiologique qui soit lié à ce mouvement.

Dans le cas contraire, je pourrais dire en tirant une branche vers le bas que je la "repose".

.

a écrit : Mais non mais non mais non.

Quand le tournesol est jeune, en effet il va se tourner vers le Soleil en raison d'une réaction chimique d'un molécule qui se trouve dans la tige, et bouger en direction du Soleil au court de la journée.

Or, une fois que le tournesol à fleuri, il ne bo
uge plus, et reste fixé vers l'est. Sauf lors de la pollinisation, où il va regarder par-terre.

Vous n'êtes pas des lecteurs assidus de Se Coucher Moins Bête, sinon vous le sauriez ;)
Afficher tout
Aaaaah merci, JMCMB et malgré le fait de lire les nouvelles anecdotes dans l'heure qui suit sa sortie, je ne l'avait jamais lu.

Je n'aime pas le lien logique "ainsi" qui pour moi ne va pas de soi : sans que cela soit erroné pour autant, le fait que certaines branches soient plus basse sans soleil peut simplement relever d'un phénomène physique que l'on retrouve dans d'autres matériaux (comme le métal qui se dilate sous l'effet de la chaleur/soleil) ou alors plus simplement de l'héliotropisme (si les plantes cherchent la lumière pour la photosynthèse en se dirigeant vers une source lumineuse, l'absence de lumière logiquement fait qu'elles s'élève moins en son absence)....

On parle de nyctinastie, mouvements répondants aux variations jour/nuit. Ils sont provoqués (le plus souvent) par des modifications de la pression de turgescence dans les cellules des plantes. La pression de turgescence varie en fonction de la quantité d'eau dans la vacuole (organite présent dans certaines cellules végétales).

Dire qu'elle se repose est exagéré sans autre constat comme dit auparavant peut être juste un rapport entre fluidité de la sève (due à la production de chlorophylle?), quel était l'intérêt du scanner? Un repère et un mètre auraient pu suffire, mais bon je ne suis pas chercheur

a écrit : Ils ne la suivent pas dans le sens où ils ne cherchent pas, n'ont pas la volonté de s'orienter face au soleil (quoique..) mais sinon leur orientation bouge toute la journée pour profiter au maximum des rayons, donc techniquement ils suivent la course du soleil En fait vous avez tout les deux raison. Le tournesol donne l'impression de suivre la luminosité quand il est en phase de croissance. Une fois à maturité il ne "bouge" plus.
Mais au sens strict du terme, ce n'est pas le tournesol qui suit le soleil mais l'auxine qui fuit la lumiere.
L'auxine provoque alors la croissance d'une partie des cellules qui sont à l'opposé du soleil, dans la partie intérieure de la tige.
Cette source explique bien le phénomène :
omnilogie.fr/O/Le_tournesol_et_l'h%C3%A9liotropisme,_une_affaire_d'hormones

Même les arbres font les "nuit debout" .. Mais au moins eux sont respectueux :)

a écrit : Je me demande si la formulation n'est pas exagérée.

L'étude a montré que les banches se baissent pendant la nuit... Soit.
Ça peut être un simple phénomène thermique sur la fluidité de la sève.

Pour parler de repos, il faudrait EN PLUS qu'on remarque une récupération d'
;énergie dans ces branches. Ou du moins un changement physiologique qui soit lié à ce mouvement.

Dans le cas contraire, je pourrais dire en tirant une branche vers le bas que je la "repose".

.
Afficher tout
Lorsqu'on se repose il me semble qu'on le fait de son propre chef. Hors si on nous "tire vers le bas" on dit plutôt qu'on nous a fait tomber, et on se repose difficilement. D'où la formulation je pense.