Un pilote sans bras ni jambes a fait les 24 heures du Mans

Proposé par
le
dans

Frédéric Sausset est un pilote automobile qui est le premier pilote à avoir disputé les 24 Heures du Mans (en 2016) sans jambes ni bras. Il a été amputé de ses quatre membres à la suite d'une septicémie causée par une bactérie rarissime, et conduit à l'aide d'un bolide spécialement équipé pour son handicap, ou l'accélération et le freinage se font à l'aide d'un mouvement des cuisses.


Commentaires préférés (3)

L'accélération et le freinage d'accord.... mais pour tourner ^^ ?

Posté le

android

(182)

Répondre

Ça me rappelle ce gars sans bras, ni jambes, qui releva le défi de traverser tout les détroits du monde à la nage. Force, volonté et courage.

a écrit : L'accélération et le freinage d'accord.... mais pour tourner ^^ ? Comme quand tu conduis avec une bière dans une main et le portable dans l'autre : avec les dents ^^


Tous les commentaires (35)

Mon père m'en avait parlé, c'est vraiment génial pour lui d'avoir pu faire cette course !

L'accélération et le freinage d'accord.... mais pour tourner ^^ ?

Posté le

android

(182)

Répondre

C'est fabuleux. Il faudrait développer ce concept car ce n'est pas un cas isolé

Posté le

android

(10)

Répondre

Ça me rappelle ce gars sans bras, ni jambes, qui releva le défi de traverser tout les détroits du monde à la nage. Force, volonté et courage.

a écrit : C'est fabuleux. Il faudrait développer ce concept car ce n'est pas un cas isolé Si on reste sur un circuit automobile, oui. Car sur route ou en ville, ce n'est plus la même chose. Il faut composer avec toutes les règles de conduite et les autres usagers de la route, chauffards compris...

a écrit : L'accélération et le freinage d'accord.... mais pour tourner ^^ ? Comme quand tu conduis avec une bière dans une main et le portable dans l'autre : avec les dents ^^

a écrit : L'accélération et le freinage d'accord.... mais pour tourner ^^ ? D'apres les sources il tourne grace a un système relié a une prothèse sur le moignon de son bras. Pour passer les vitesses pas de soucis c'était une automatique :p

Posté le

windowsphone

(26)

Répondre

a écrit : Comme quand tu conduis avec une bière dans une main et le portable dans l'autre : avec les dents ^^ Et du coup tu la boie comment ta bière ?:)

a écrit : L'accélération et le freinage d'accord.... mais pour tourner ^^ ? Il a des moignon, moignon auquel il lui ont mit une prothèse, relier à volant, quel courage !!

a écrit : Ça me rappelle ce gars sans bras, ni jambes, qui releva le défi de traverser tout les détroits du monde à la nage. Force, volonté et courage. Il a relié tous les continents à la nage, c'est bien plus impressionnant que seulement traverser les détroits ;)

Je ne sais pas qui a sponsorisé ça, mais c'est bien de l'avoir fait...
Je viens de vivre 3 semaines en fauteuil roulant (interdiction de poser le pied par terre), et c'était une horreur ! Rien n'est adapté, nulle part ou presque ; on est coincé partout ; on a 9 fois sur 10 besoin de quelqu'un, pour passer une porte, monter une petite marche, entrer dans un ascenseur, etc... Et on ne peut pas conduire !
Donc, toujours à la disposition d'un autre... Ma vision du handicap et son intégration dans notre monde à changée ; on devrait tous faire cette "expérience" ; car on peut tous se retrouver un jour sur un fauteuil.
Et je ne parle pas du regard des autres (ils ne savaient pas que pour moi c'était 3 semaines seulement) ! Dans le meilleur des cas, l'indifférence... Dans le pire la condescendance.

a écrit : Et du coup tu la boie comment ta bière ?:) Ba tu la bois en ligne droite, entre les virages :-)

a écrit : Ça me rappelle ce gars sans bras, ni jambes, qui releva le défi de traverser tout les détroits du monde à la nage. Force, volonté et courage. Pas intérêt de se tromper de courant la bouée hein.. Haha

pour tourner, il a un axe qui se met dans une piéce sur la colonne de direction, les vitesses sont automatisées et le frein et l'accelerateur avec ses cuisses, mon pere etant commissaire il avait des ordes precis si la voiture s'arretait et differents niveaux de gravité en cas d'accident, dans tout les cas il avait le droit de remonter sa visiere car le pilote ne pouvait pas le faire lui meme

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

Je l'ai vu aux essai et il est vraiment agréable et abordable.
En plus il roule vraiment bien et était la majorité du temps dans les 5 premiers.

24h ?!? Et pour se dégourdir les jambes il fait comment ?

a écrit : Ça me rappelle ce gars sans bras, ni jambes, qui releva le défi de traverser tout les détroits du monde à la nage. Force, volonté et courage. Tu remplaces "volonté" par "sagesse" et ca te fais la triforce

a écrit : L'accélération et le freinage d'accord.... mais pour tourner ^^ ? Pour les commandes de la direction, ils installaient un volant spécial qu'il pouvait tourner avec ses bras ^^ et d'ailleurs il a fait des temps tout à fait respectable!

a écrit : Je l'ai vu aux essai et il est vraiment agréable et abordable.
En plus il roule vraiment bien et était la majorité du temps dans les 5 premiers.
Il a fini 38 eme... ca parait bidon dit comme ca. Mais c est deja un exploit de finir.
Il n a jamais etait dans les 5 premiers au classement général.
Il roulais hors categorie. Si l on compare son vehicule aux autres. Il serait dans les LMP2. Et la oui il serait tres bien placé.
C est la course la plus longue et la plus difficile du monde... on a vu cette annee ( snifff) que rien n est joue tant que le damier n est pas tomber. Participer a cette course est un exploit. Maintenir un rythme effréné est un exploit. La finir peut paraitre pour un miracle. Se placer est bien plus qu un miracle ou exploit...
Sa performance va bien plus loin qu un exploit ou que du courage. Ce pilote est un geant de la prouesse...