Pour Marathon Man, Dustin Hoffman fut un noyé volontaire

Proposé par
le
dans

Dans une scène de "Marathon man", Dustin Hoffman se fait noyer dans une baignoire. Sur le tournage, l'acteur insista pour qu'à chaque prise, on l'immerge vraiment aussi longtemps que possible. Après la dernière, la production dut lui donner en urgence de l'oxygène, sa performance étant par ailleurs très réussie.


Commentaires préférés (3)

Dans un registre similaire, pour une scène d'Abyss avec un (long) trajet en apnée, James Cameron a volontairement placé la poche d'air plus loin que prévu afin de surprendre les acteurs.
Effet très réussi car la panique que l'on voit à l'écran est bien réel.
Par contre je vous dis pas l'ambiance sur le plateau après coup.

a écrit : Dans un registre similaire, pour une scène d'Abyss avec un (long) trajet en apnée, James Cameron a volontairement placé la poche d'air plus loin que prévu afin de surprendre les acteurs.
Effet très réussi car la panique que l'on voit à l'écran est bien réel.
Par contre je vous dis pas
l'ambiance sur le plateau après coup. Afficher tout
C'est légal ? ^^

Posté le

android

(175)

Répondre

a écrit : Dans un registre similaire, pour une scène d'Abyss avec un (long) trajet en apnée, James Cameron a volontairement placé la poche d'air plus loin que prévu afin de surprendre les acteurs.
Effet très réussi car la panique que l'on voit à l'écran est bien réel.
Par contre je vous dis pas
l'ambiance sur le plateau après coup. Afficher tout
Après les acteurs engagés dans leur rôle voici les réalisateurs qui forcent les acteurs à s'engager sans leur avis ! ;-)


Tous les commentaires (27)

Dans un registre similaire, pour une scène d'Abyss avec un (long) trajet en apnée, James Cameron a volontairement placé la poche d'air plus loin que prévu afin de surprendre les acteurs.
Effet très réussi car la panique que l'on voit à l'écran est bien réel.
Par contre je vous dis pas l'ambiance sur le plateau après coup.

a écrit : Dans un registre similaire, pour une scène d'Abyss avec un (long) trajet en apnée, James Cameron a volontairement placé la poche d'air plus loin que prévu afin de surprendre les acteurs.
Effet très réussi car la panique que l'on voit à l'écran est bien réel.
Par contre je vous dis pas
l'ambiance sur le plateau après coup. Afficher tout
C'est légal ? ^^

Posté le

android

(175)

Répondre

a écrit : Dans un registre similaire, pour une scène d'Abyss avec un (long) trajet en apnée, James Cameron a volontairement placé la poche d'air plus loin que prévu afin de surprendre les acteurs.
Effet très réussi car la panique que l'on voit à l'écran est bien réel.
Par contre je vous dis pas
l'ambiance sur le plateau après coup. Afficher tout
Après les acteurs engagés dans leur rôle voici les réalisateurs qui forcent les acteurs à s'engager sans leur avis ! ;-)

On ne pourra pas dire qu'il à fait sa poule mouillé

Posté le

android

(0)

Répondre

J'aime vraiment ce genre d'anecdote qui donne envie de voir un film rien que pour une scene..

Je suis admiratif de l'acteur qui avait vraiment des c******* pour prendre ce risque.

Posté le

windowsphone

(39)

Répondre

Et ba... C'est un vrai lui, s'impliquer autant dans son rôle, ça fait plaisir ! Ils devraient faire, à la fin des films en général, une "minute anecdote", pour raconter des trucs comme ça, ça ferait autant plus apprécier le film !

Quel manière plus originale d'être dans son rôle d'acteur qu'en s'infligeant une t-elle torture ! Alors vous aussi entrainez vous pour le prochain 300 ! Attention tout de même à la scène ou le monsieur tombe dans le trou .

a écrit : Dans un registre similaire, pour une scène d'Abyss avec un (long) trajet en apnée, James Cameron a volontairement placé la poche d'air plus loin que prévu afin de surprendre les acteurs.
Effet très réussi car la panique que l'on voit à l'écran est bien réel.
Par contre je vous dis pas
l'ambiance sur le plateau après coup. Afficher tout
C'est pas ce qu'on appelle une tentative d'homicide volontaire?

a écrit : Quel manière plus originale d'être dans son rôle d'acteur qu'en s'infligeant une t-elle torture ! Alors vous aussi entrainez vous pour le prochain 300 ! Attention tout de même à la scène ou le monsieur tombe dans le trou . Des volontaires pour le prochain Saw?

Excellent film ! Autre scène marquante, celle de la séance de torture de dustin Hoffmann par un dentiste nazi.
Scène glaçante et hyper réaliste même si je ne pense pas que l'acteur ait accepté d'aller jusqu'au bout.

Dans le même style, Jack Nicholson lors du tournage des Infiltrés sortit un vrai fusil pour surprendre les acteurs car celui-ci ne se trouvais pas assez intimidant. Source: SCMB

a écrit : C'est pas ce qu'on appelle une tentative d'homicide volontaire? Allons allons, l'objectif n'était pas de tuer les acteurs. Pas volontairement en tout cas... Tout cela n'était qu'une blagounette de James voyons ^_^

a écrit : C'est légal ? ^^ Il y a des systèmes de sécurité.
La plupart du temps il suffit de casser la vitre du décor et tu es à l'air en quelques secondes avec une équipe de sauveteur près à te sauver.

Le but est de capter une panique réelle, mais ils ne sont pas plus en danger. ( Et heureusement, s'il fallait vraiment qu'il réussissent pour s'en sortir... )

Ça reste du cinéma.

a écrit : Dans le même style, Jack Nicholson lors du tournage des Infiltrés sortit un vrai fusil pour surprendre les acteurs car celui-ci ne se trouvais pas assez intimidant. Source: SCMB Oui! C'est "juste" un revolver par contre, qui surpris grandement l'équipe, Leonardo en 1er.

et pourtant... paradoxalement, s'il a besoin d'être pratiquement noyé pour jouer quelqu'un qui se noie, alors se n'est pas un bon acteur ! Bon, les gars, pour la scène dans laquelle je meurs, vous me tuez vraiment pour qu'on y croit, hein ^^

a écrit : Si il y a pas de morts oui Strictement aucun rapport. Pour répondre à la question de base : oui ça l'est car ça ne met pas en danger la vie des acteurs étant données les mesures de sécurité annexes. Mais qu'il y ait mort ou non, ça ne change pas la légalité ou l'illégalité de la chose. Puisque la tentative est similaire à la réussite d'un crime ou délit.

Commentaire supprimé Il y a une différence entre devoir réanimer quelqu'un et lui donner de l'oxygène... Pas sûr qu'il ait vraiment frôlé la mort.
Dans l'une des sources l'histoire est mise en parallèle d'autres anecdotes concernant Dustin Hoffman et son rôle dans Marathon Man comme une perte de poids de 7 kilos (bof) et le fait d'avoir couru 1 kilomètre pour être essoufflé (bof bof).
Enfin faut quand même être taré pour vouloir se faire noyer, d'autant que si j'ai bien compris les sources, la scène n'est pas constituée d'un seul plan.

a écrit : Et ba... C'est un vrai lui, s'impliquer autant dans son rôle, ça fait plaisir ! Ils devraient faire, à la fin des films en général, une "minute anecdote", pour raconter des trucs comme ça, ça ferait autant plus apprécier le film ! Et on pourrait appeler ça des bonus!