Paris possède encore des morceaux de murailles

Proposé par
le
dans

La ville de Paris dispose encore de restes de murailles médiévales. S'il ne reste rien de celles de l'Antiquité, les parties médiévales les plus connues sont celles de l'enceinte de Philippe Auguste, réalisée de 1190 à 1215, encore visibles mais difficilement accessibles car étant dans des propriétés privées ou servant de mur d'immeubles.


Commentaires préférés (3)

Au départ j'étais outré : "comment peuvent ils utiliser de tels restes historiques pour des murs d'immeuble" ?
Puis j'ai vu la photo : "ah"

À la station Saint-Jacques (ligne 6), on peut voir un mur de la muraille derrière une vitre, en plutôt bon état d'ailleurs.

La photo en question montre les murailles qui sont liées au collège Charlemagne dans le 4ème arrondissement de Paris !
Source: ancien élève de Charlemagne :)


Tous les commentaires (28)

Au départ j'étais outré : "comment peuvent ils utiliser de tels restes historiques pour des murs d'immeuble" ?
Puis j'ai vu la photo : "ah"

Compliqué à entretenir, surtout quand c'est un bout de la façade de ton immeuble..!

À la station Saint-Jacques (ligne 6), on peut voir un mur de la muraille derrière une vitre, en plutôt bon état d'ailleurs.

Il y en a une partie près de la rue Monge elle devais être très dur à prendre

Une de ces traces les plus connues est la tour Jean-Sans-Peur rue Étienne Marcel datant du XIVe siècle et inscrite dans la muraille. Il fut très influent auprès de la couronne et, dit-on, un prince sanguinaire, commanditant de nombreux assassinats (notamment celui de louis d'Orléans). Il fut lui aussi assassiné

Une tour appartenant audit mur a également été mise à jour lors de l'agrandissement du jardin des Rosiers dans le Marais (75004). Ça vaut le coup d'y faire un tour pour voir une des 77 tours du mur et profiter de cet agréable jardin

Si celles de l antiquité servaient de support pour les murailles qui elles meme servent de support pour nos immeubles, il suffit de creuser un peu pour les trouver ^^!

On retrouve une trace de l'enceinte de Charles V boulevard Beaumarchais, créé après sa destruction, et surtout en parcourant sa rue parallèle, rue Amelot, sensiblement plus basse puisqu'elle correspond au fossé extérieur du rempart

a écrit : Une de ces traces les plus connues est la tour Jean-Sans-Peur rue Étienne Marcel datant du XIVe siècle et inscrite dans la muraille. Il fut très influent auprès de la couronne et, dit-on, un prince sanguinaire, commanditant de nombreux assassinats (notamment celui de louis d'Orléans). Il fut lui aussi assassiné Étienne Marcel fut un tribun opposé au dauphin puis roi Charles V dit le sage. Il mena des émeutes qui menèrent au meurtres de conseillers royaux. Il crut ensuite pouvoir contrôler assez facilement le dauphin. Cependant, ce dernier appris vite le métier de roi et se révéla être un redoutable politique et juriste. Par conséquent, Étienne Marcel se rallia à Charles de Navarre, prétendant à la couronne de France et redoutable opposant au roi. Il subit alors un énorme revers lorsque les mercenaires de Charles de Navarre tuèrent des parisiens dans des embuscades. Isolé politiquement, il fut assassiné en tentant de livrer Paris aux ennemis du dauphin.

Posté le

android

(10)

Répondre

La photo en question montre les murailles qui sont liées au collège Charlemagne dans le 4ème arrondissement de Paris !
Source: ancien élève de Charlemagne :)

Le morceau de l'anecdote appartient au collège Charlemagne, il sépare le gymnase extérieur du collège à proprement parler.
Sinon vous pouvez également en voir un morceau dans les galeries sous le Louvre, sous la pyramide :-) .

a écrit : Étienne Marcel fut un tribun opposé au dauphin puis roi Charles V dit le sage. Il mena des émeutes qui menèrent au meurtres de conseillers royaux. Il crut ensuite pouvoir contrôler assez facilement le dauphin. Cependant, ce dernier appris vite le métier de roi et se révéla être un redoutable politique et juriste. Par conséquent, Étienne Marcel se rallia à Charles de Navarre, prétendant à la couronne de France et redoutable opposant au roi. Il subit alors un énorme revers lorsque les mercenaires de Charles de Navarre tuèrent des parisiens dans des embuscades. Isolé politiquement, il fut assassiné en tentant de livrer Paris aux ennemis du dauphin. Afficher tout Plus qu'une figure majeure, c'est le symbole de l'indépendance de Paris face au pouvoir royal et donc face à l'Etat

a écrit : Plus qu'une figure majeure, c'est le symbole de l'indépendance de Paris face au pouvoir royal et donc face à l'Etat Parler d'Etat sous Charles VI, c'est prendre un peu d'avance selon moi. Éventuellement à la fin de la guerre de Cent Ans. C'est un des grands débats historiographiques en tout cas.

a écrit : Compliqué à entretenir, surtout quand c'est un bout de la façade de ton immeuble..! Oh que non, un rempart de récup, ca fait un sacrébondieu de mur porteur pour une baraque! 3 mètres d'épaisseur minimum et ça peut monter à 8 ;)

S'il ne reste aucune trace des constructions de Paris sous l'Antiquité, c'est tout simplement parce que la ville n'était pas situé à l'emplacement de notre capitale ; mais au niveau d'une boucle de la Seine légèrement plus en aval et qui correspondrait selon toute vraisemblance à l'emplacement de l'actuelle Nanterre.

On peut aussi voir un pan du mur de Philippe Auguste rive gauche, au fond de la ruelle perpendiculaire à la rue de Nesles.

Quant à la personne qui parlait des fortifications sous le Louvres, celles-ci ne font pas partie de l'enceinte mais des anciennes fortifications du Louvres ^^

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Une de ces traces les plus connues est la tour Jean-Sans-Peur rue Étienne Marcel datant du XIVe siècle et inscrite dans la muraille. Il fut très influent auprès de la couronne et, dit-on, un prince sanguinaire, commanditant de nombreux assassinats (notamment celui de louis d'Orléans). Il fut lui aussi assassiné À l'époque où les ducs de Bourgogne foutaient le bordel dans la France de l'époque :p

Posté le

android

(1)

Répondre

Je n'habite pas Paris… mais un rempart médiéval sépare mon patio de mon jardin…

a écrit : S'il ne reste aucune trace des constructions de Paris sous l'Antiquité, c'est tout simplement parce que la ville n'était pas situé à l'emplacement de notre capitale ; mais au niveau d'une boucle de la Seine légèrement plus en aval et qui correspondrait selon toute vraisemblance à l'emplacement de l'actuelle Nanterre.

On peut aussi voir un pan du mur de Philippe Auguste rive gauche, au fond de la ruelle perpendiculaire à la rue de Nesles.

Quant à la personne qui parlait des fortifications sous le Louvres, celles-ci ne font pas partie de l'enceinte mais des anciennes fortifications du Louvres ^^
Afficher tout
Il est probable que Lutèce était située vers Nanterre. Mais il reste des traces antiques, romaines, autour et à l'intérieur du musée de Cluny, en plein centre du Paris actuel, ainsi qu'aux arènes.

fr.wikipedia.org/wiki/Thermes_de_Cluny

a écrit : La photo en question montre les murailles qui sont liées au collège Charlemagne dans le 4ème arrondissement de Paris !
Source: ancien élève de Charlemagne :)
Je confirme en tant qu'ancien élève aussi :) c'est aussi la bas que joue Kevin Tran (aka Le Rire Jaune), notamment dans sa vidéo sur le basketball
Source : j'y jouais avec lui ^^

a écrit : Au départ j'étais outré : "comment peuvent ils utiliser de tels restes historiques pour des murs d'immeuble" ?
Puis j'ai vu la photo : "ah"
On n'est outré que si l'on ne se met pas à la place des habitants de l'époque. Il faut bien que les villes évoluent et on ne peut pas conserver tous les remparts de toutes les époques sinon il n'y aurait que ça et on aurait l'impression d'être dans un musée. Il y a aussi beaucoup de fortifications de Vauban qui ont été détruites. Tant que les villes gardent leurs fortifications, ce qui les empêche de s'agrandir, on dit qu'elles sont corsetées. Les fortifications de Paris sont devenues des voies de circulation bien utiles : les boulevards "des maréchaux" et le boulevard périphérique. Les murs d'enceintes deviennent souvent des fondations d'immeubles car ils sont bien solides. Ou quand ils gênent, ils deviennent des carrières de pierres...