Louis XVI a été guillotiné à une voix près

Proposé par
le

Le 21 janvier 1793, Louis XVI fut guillotiné sur la place de la Révolution à Paris. Pourtant, la peine de mort ne fut requise à l'encontre du roi qu'à une voix près lors de son procès. En effet, au second vote nominal, 361 des 721 députés votèrent "La mort". Parmi ceux-ci, le propre cousin germain du roi, Louis-Philippe d'Orléans, vota en faveur de la mort.

Louis-Philippe d'Orléans, surnommé Philippe Égalité ne s'entendait pas très bien avec Louis XVI mais pas au point de voter pour la mort de celui-ci. Son choix ne fut d'ailleurs pas bien compris à l'Assemblée. Ironie du sort, il fut lui-même guillotiné le 6 novembre 1793, après un procès très rapide et sans véritable preuve.


Commentaires préférés (3)

Tellement ironique Philippe égalité qui empêcha l'égalité de voix et fut responsable de manière indirecte de la mort de son cousin.
La famille c'est beau.

a écrit : Qu'il est vote la peine de mort aussi, je suis moi aussi surpris mais qu'on dise que c'est lui qui a fait guillotine son frère, c'est faux, c'est toutes les voix pour qu'ils l'ont faits, ce n'est automatiquement lui la "derniere voix" même si il n'aurait normalement pas dû voter coupable. Est-ce qu'on peut brancher le décodeur?

a écrit : Est-ce qu'on peut brancher le décodeur? Décodeur :
Je suis surpris moi aussi qu'il ait voté la peine de mort. Cependant, il est inexact de dire qu'il a fait guillotiner son frère. En effet, tous ceux qui ont voté "pour" sont responsables, son vote n'a pas été plus décisif qu'un autre. Il est malgré tout étonnant qu'il ait approuvé la mort d'un membre de sa famille.


Tous les commentaires (57)

Tellement ironique Philippe égalité qui empêcha l'égalité de voix et fut responsable de manière indirecte de la mort de son cousin.
La famille c'est beau.

Appris dans les Grosses Têtes de Philippe Bouvard, Louis XVI aurait demandé à manger 14 escalopes avant de monter sur l'échafaud, car il ne les digérait pas..

Qu'il est vote la peine de mort aussi, je suis moi aussi surpris mais qu'on dise que c'est lui qui a fait guillotine son frère, c'est faux, c'est toutes les voix pour qu'ils l'ont faits, ce n'est automatiquement lui la "derniere voix" même si il n'aurait normalement pas dû voter coupable.

a écrit : Qu'il est vote la peine de mort aussi, je suis moi aussi surpris mais qu'on dise que c'est lui qui a fait guillotine son frère, c'est faux, c'est toutes les voix pour qu'ils l'ont faits, ce n'est automatiquement lui la "derniere voix" même si il n'aurait normalement pas dû voter coupable. Est-ce qu'on peut brancher le décodeur?

Philippe égalité ne devait pas avoir la tête sur les épaules lorsqu'il a voté la mort de son cousin... j'imagine les réactions des autres : "mais vous avez perdu la tête de voter de la sorte" .... euh non pas encore !

Louis XVI a été guillotiné Place de la Révolution (aujourd'hui Place de la Concorde), la Place de la République s'appelait alors Place du Château d'eau.

Et petite anecdote sur la mort de Louis XVI : Christophe Potter réussi à obtenir un mouchoir ensanglanté et des cheveux du roi mort. Il envoya ces "reliques" chez son frères en Angleterre, qui confectionna une bague contenant ces éléments pour l'offrir au roi d'Angleterre.

Ce pauvre Louis XVI n’a pas été exécuté place de la République, mais sur l’actuelle « place de la Concorde ». Curieux nom quand on sait que ce fut de début d’une affreuse barbarie, la Terreur, et d’une période qui allait ensanglanter la France, puis l’Europe entière pendant plus de vingt ans.

Qui est Louis-Phillipe d'Orléans par rapport à Louis-Phillipe I, roi des français de 1830 à 1848 ? Son grand-père ? Un grand-oncle ?

À mon avis le choix s'explique tout simplement parce que Louis-Phillipe voulait montrer qu'il était opposé à Louis XVI bien qu'il soit de la famille (pour éviter les ennuis ? Ou obtenir une place dans la nouvelle République ?) Le tout en se disant "de toute façon, ce n'est pas ma voix qui va tout changer".

Petite paranthèse : c'est exactement comme ça que le "Brexit" a eu lieu au Royaume-Uni. Beaucoup de gens se sont défoulés en votant en faveur de la sortie de l'Union ; pour montrer leur mécontentement, et en se disant que de toute façon leur voix ne changerait rien.

a écrit : Qui est Louis-Phillipe d'Orléans par rapport à Louis-Phillipe I, roi des français de 1830 à 1848 ? Son grand-père ? Un grand-oncle ?

À mon avis le choix s'explique tout simplement parce que Louis-Phillipe voulait montrer qu'il était opposé à Louis XVI bien qu'il soit de la famille (pour
éviter les ennuis ? Ou obtenir une place dans la nouvelle République ?) Le tout en se disant "de toute façon, ce n'est pas ma voix qui va tout changer".

Petite paranthèse : c'est exactement comme ça que le "Brexit" a eu lieu au Royaume-Uni. Beaucoup de gens se sont défoulés en votant en faveur de la sortie de l'Union ; pour montrer leur mécontentement, et en se disant que de toute façon leur voix ne changerait rien.
Afficher tout
Son père

a écrit : Est-ce qu'on peut brancher le décodeur? Décodeur :
Je suis surpris moi aussi qu'il ait voté la peine de mort. Cependant, il est inexact de dire qu'il a fait guillotiner son frère. En effet, tous ceux qui ont voté "pour" sont responsables, son vote n'a pas été plus décisif qu'un autre. Il est malgré tout étonnant qu'il ait approuvé la mort d'un membre de sa famille.

a écrit : Ce pauvre Louis XVI n’a pas été exécuté place de la République, mais sur l’actuelle « place de la Concorde ». Curieux nom quand on sait que ce fut de début d’une affreuse barbarie, la Terreur, et d’une période qui allait ensanglanter la France, puis l’Europe entière pendant plus de vingt ans. La Place de la Concorde s'appelait à l'époque Place de la Révolution (et anciennement Place Louis XV). Le nom actuel a été choisi pour marquer la fin de la Révolution.

Posté le

android

(8)

Répondre

Petit précision : Louis-Philippe d'Orléans n'était pas le cousin germain de Louis XVI, mais son cousin issu de germain ; la branche Orléanaise remontant à Philippe d'Orléans, dit Monsieur, frère du roi Louis XIV. L'ascendant commun entre Louis XVI et Louis-Philippe d'Orléans est donc Louis XIII.

Posté le

android

(14)

Répondre

M'est avis qu'il a dû vouloir éviter la décapitation en faisant genre je me range du côté des vainqueurs, vu qu'à l'époque ils avaient une certaine tendance à trancher tout ce qui avait l'air noble. Après tout la famille d'Orléans est une branche cadette de Louis XIV, symbole même de l'absolutisme.

a écrit : Décodeur :
Je suis surpris moi aussi qu'il ait voté la peine de mort. Cependant, il est inexact de dire qu'il a fait guillotiner son frère. En effet, tous ceux qui ont voté "pour" sont responsables, son vote n'a pas été plus décisif qu'un autre. Il est malgré tout étonnant qu'il
ait approuvé la mort d'un membre de sa famille. Afficher tout
Son cousin

Il est aussi reconnu que Philippe Egalité voulait monter sur le trône de France, et donc éliminer l'héritier légitime.
Une chose me perturbe beaucoup : A son arrivée sur le trône, Louis XVIII a fait condamné les régicides. Il me semble donc logique que Louis-Philippe perde tout droit d'accès au trône après ce que son père a fait.

Posté le

windowsphone

(7)

Répondre

Il y a toujours eu une rivalité avec les Orléans, en tant que princes du sang et titulaires d'un des plus riches duchés (le plus riche?) et d'une colossale fortune...

C'était de par leur rang les régents désignés (cf testament cassé de louis XIV)

Et les premiers dans l'ordre de succession en cas de défaut d'héritiers...

Bref bisbille de pouvoirs

a écrit : Il est aussi reconnu que Philippe Egalité voulait monter sur le trône de France, et donc éliminer l'héritier légitime.
Une chose me perturbe beaucoup : A son arrivée sur le trône, Louis XVIII a fait condamné les régicides. Il me semble donc logique que Louis-Philippe perde tout droit d'accès au trône a
près ce que son père a fait. Afficher tout
Charles X, qui a succédé à Louis XVIII, a accordé le titre d'altesse royale à Louis Philippe (merci wiki :D). Par contre, ce dernier a usé de tour de passe passe pour écarter le fils de Charles X (Louis XIX) du trône et accéder au pouvoir. Sympa le Louis Philippe :D

il ne s entendait pas tres bien avec Louis XVI mais pas au point de voter la mort de celui ci....
un peu contradictoire puisquil est dit a la phrase d avant qu'il a quand meme voté pour la mort non ?
quelqu'un a compris please ?

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

D'après un secret d'histoire, il y aurait eu des magouilles dans le scrutin.
Un des votants etait belge, donc il ne pouvait pas voter et il y avait eu 1 ou 2 votes blancs (qui a été considéré comme pour ...)
Donc en conclusion il n'aurait pas dû être condamné.

De plus,les historiens ont recompté plus tard les voix, et il s'avère en vérité qu'il y a eu une erreur lors de l'enregistrement des votes en défaveur du roi. Il aurait dû donc normalement épargné. (voir secrets d'histoire sur la révolution)