Il était interdit de tourner le dos à un tableau représentant Louis XIV

Proposé par
le

"Louis XIV en costume de sacre" est une célèbre toile de Hyacinthe Rigaud, commandée par le Roi Soleil lui-même, pour son petit-fils Philippe V. L'œuvre représentait si bien sa puissance qu'elle resta à Versailles et devint le portrait officiel du roi. Il était alors interdit de lui tourner le dos.


Commentaires préférés (3)

A sa place j'en aurai commandé et mis face à face juste pour voir les gens galérer :)

Dans le même genre, on n'avais pas le droit de s'adresser ou de déambuler devant le roi en étant plus grand que lui, toute personne qui s'adressait a lui devait plier les genoux.. On imagine comment ce devait être long pour les grand gaillard qui s'adressaient a lui. :)

Si je me souviens bien de mes cours d'histoire, on utilisait déjà à l'époque des "photomontage" (peinture-montage?), apparement sa tête aurait été représentée sur le corps de quelqu'un d'autre, plus gaillard et plus jeune justement. Pour "les petites chaussures à talons", les talons rouges sont un des nombreux symboles de monarchie.


Tous les commentaires (40)

A sa place j'en aurai commandé et mis face à face juste pour voir les gens galérer :)

Ça doit être inconfortable de se baigner avec tel vêtement.

donc si le tableau était dans une grande pièce comme la galerie des glaces et que la porte se trouve de l'autre côté, pour quitter la pièce sa devais être un vrai parcours du combant. Et pire s'il falait pas quitter le tableau des yeux.

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre

Dans le même genre, on n'avais pas le droit de s'adresser ou de déambuler devant le roi en étant plus grand que lui, toute personne qui s'adressait a lui devait plier les genoux.. On imagine comment ce devait être long pour les grand gaillard qui s'adressaient a lui. :)

a écrit : Dans le même genre, on n'avais pas le droit de s'adresser ou de déambuler devant le roi en étant plus grand que lui, toute personne qui s'adressait a lui devait plier les genoux.. On imagine comment ce devait être long pour les grand gaillard qui s'adressaient a lui. :) Je pense qu'il y avait bien peu de gaillards devant souffrir ainsi, étant donné que Louis XIV ferait dans les 1m84, selon plusieurs sources !

a écrit : Je pense qu'il y avait bien peu de gaillards devant souffrir ainsi, étant donné que Louis XIV ferait dans les 1m84, selon plusieurs sources ! On va attendre la fin de la journée pour qu'une personne plus informé nous réponde, mais j'ai toujours entendu et lu, qu'il mesurait 1,60m Bien que cela soit déjà grand pour l'époque!!!!!!

Si je me souviens bien de mes cours d'histoire, on utilisait déjà à l'époque des "photomontage" (peinture-montage?), apparement sa tête aurait été représentée sur le corps de quelqu'un d'autre, plus gaillard et plus jeune justement. Pour "les petites chaussures à talons", les talons rouges sont un des nombreux symboles de monarchie.

a écrit : Si je me souviens bien de mes cours d'histoire, on utilisait déjà à l'époque des "photomontage" (peinture-montage?), apparement sa tête aurait été représentée sur le corps de quelqu'un d'autre, plus gaillard et plus jeune justement. Pour "les petites chaussures à talons", les talons rouges sont un des nombreux symboles de monarchie. Afficher tout Absolument, La tête et le manteau sont bien sûr de Louis mais c'est un danseur qui sévit de modèle pour les jambes. C'est ce qui explique, du reste, leur musculature et leur souplesse apparente malgré la différence de gabarit avec le haut du corps. Encore une preuve de l'amour de ce roi pour la danse.

Il en existe trois originaux, un à Versailles un au Louvre et un a l'hôtel negresco à Nice

a écrit : donc si le tableau était dans une grande pièce comme la galerie des glaces et que la porte se trouve de l'autre côté, pour quitter la pièce sa devais être un vrai parcours du combant. Et pire s'il falait pas quitter le tableau des yeux. Excellent... J'ai eu la même réflexion.
On imagine qu'il faille faire pareil dans les salles du Conseil des mairies, avec les photos officielles des Présidents ! :)
Voilà une différence, si quelqu'un en cherchait, entre la Monarchie absolue et une démocratie :-)... Comment cela la seule ? :)

a écrit : Dans le même genre, on n'avais pas le droit de s'adresser ou de déambuler devant le roi en étant plus grand que lui, toute personne qui s'adressait a lui devait plier les genoux.. On imagine comment ce devait être long pour les grand gaillard qui s'adressaient a lui. :) Est que cela aurait inspirer Louis de Funes dans " la folie des grandeurs " ? :)

a écrit : donc si le tableau était dans une grande pièce comme la galerie des glaces et que la porte se trouve de l'autre côté, pour quitter la pièce sa devais être un vrai parcours du combant. Et pire s'il falait pas quitter le tableau des yeux. On quittait de toutes façons les pièces à reculons en présence du roi, pour ne pas lui tourner le dos. Alors que ce soit le roi en chair et en os ou le tableau, les courtisans étaient déjà habitués à l'exercice. Et il y avait du personnel pour dégager la sortie, on ne risquait pas de bousculer quelqu'un ou de marcher sur une brique de Lego ou de se prendre une porte fermée. Si le roi était dans la même pièce que le tableau, ça pouvait quand même rajouter une difficulté supplémentaire...

J'admire carte peinture, non pour son sujet mais pour la qualité de l'œuvre !! La finesse des détails est incroyable, on jurerait que c'est une photographie

a écrit : On quittait de toutes façons les pièces à reculons en présence du roi, pour ne pas lui tourner le dos. Alors que ce soit le roi en chair et en os ou le tableau, les courtisans étaient déjà habitués à l'exercice. Et il y avait du personnel pour dégager la sortie, on ne risquait pas de bousculer quelqu'un ou de marcher sur une brique de Lego ou de se prendre une porte fermée. Si le roi était dans la même pièce que le tableau, ça pouvait quand même rajouter une difficulté supplémentaire... Afficher tout Je pense (j'espère) que le roi avait primauté sur son portrait, sinon on aurait un remake du problème chat-tartine en version courtisan-tourniquet.

a écrit : D'après plusieurs sources, il mesurait 1,63 m Et combien mesuraient les hommes à l'époque ? Parce que même si les hommes grandissent avec les époques, ça me semble quand même petit.

a écrit : Quelles jambes ! Les jambes ne sont pas celles du monarque. Si les traits du visage sont authentiques, les jambes ont été volontairement (et à la demande du roi) mit en position de danse, car le roi en était très friand (il participait souvent aux comédies-ballet de Molière).
C'est un danseur qui servit de modèle , et c'est pour ça ces jambes paraissent svelte et gainées