Beaucoup de fromages sont faits grâce à une enzyme digestive

Proposé par
Invité
le
dans

Commentaires préférés (3)

Le fromage, c'est du lait caillé avec de la présure. En gros, on regarde l'intérieur de l'estomac des veaux, on prend les enzymes, on mélange ça au lait et paf ! Ça fait des chocap... Du fromage !

C'est un peu ragoûtant, mais c'est comme le miel : s'il se conserve si bien, c'est parce qu'il a déjà été digéré par les abeilles. Oui, on mange du vomi d'abeille, et c'est délicieux ^^

Autre anecdote, dans les oursins, les petites poches oranges que l'on mange et qu'on appelle si joliment le corail, ce sont... Les organes de reproduction ! Les glandes sexuelles.

Bon appétit ! :D


Pour rappel, on dit À TORT "oursin femelle" pour l'oursin violet et "oursin mâle" pour l'oursin noir, alors que ce sont deux espèces différentes. L'oursin violet a ses propres mâles et femelles, comme l'oursin noir.

a écrit : Le fromage, c'est du lait caillé avec de la présure. En gros, on regarde l'intérieur de l'estomac des veaux, on prend les enzymes, on mélange ça au lait et paf ! Ça fait des chocap... Du fromage !

C'est un peu ragoûtant, mais c'est comme le miel : s'il se conserve si bien, c&
#039;est parce qu'il a déjà été digéré par les abeilles. Oui, on mange du vomi d'abeille, et c'est délicieux ^^

Autre anecdote, dans les oursins, les petites poches oranges que l'on mange et qu'on appelle si joliment le corail, ce sont... Les organes de reproduction ! Les glandes sexuelles.

Bon appétit ! :D


Pour rappel, on dit À TORT "oursin femelle" pour l'oursin violet et "oursin mâle" pour l'oursin noir, alors que ce sont deux espèces différentes. L'oursin violet a ses propres mâles et femelles, comme l'oursin noir.
Afficher tout
Je tique sur la signification de l'adjectif "ragoûtant" que vous avez voulu donner : vous trouvez bon le fromage et le miel, ou au contraire peu appétissant le contenu de l'estomac du veau mélangé à du lait pour donner du fromage ou le dégueuli des abeilles dont beaucoup raffole... Car le terme "ragoûtant" s'utilise de nos jours à la version négative, ou autrement dit sa signification est "qui est appétissant", qui donne envie de manger! Mais au moins, vous, vos commentaires apportent toujours une touche de savoir ou d'humour.

Un peu plus de détails pour étayer cette anecdote :
Pour faire la plupart des fromages il faut :
- tuer un veau
- prendre son estomac
- le faire macérer avec une solution spécifique (découpé en petits morceaux généralement)
- récupérer le liquide (présure animale)
- mélanger avec du lait et laisser "agir".

Cela explique que très peu de fromages sont végétarien. Seuls les fromages utilisant de la présure microbienne ou autres alternatives sont végétarien car ils ne nécessitent pas de tuer un animal (définition de la nouriture végétarienne).


Tous les commentaires (43)

La digestion du lait?pour qui?si pouviez éclairer ma lanterne :)

a écrit : La digestion du lait?pour qui?si pouviez éclairer ma lanterne :) Pour les veaux

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : La digestion du lait?pour qui?si pouviez éclairer ma lanterne :) C'est une enzyme comme dit dans l'anecdote qui est naturellement présente dans la caillette pour favoriser la bonne digestion du lait par les veaux

si je comprend bien pour nous il est donc plus facile de digérer du fromage que du lait.

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

Autrement dit, de la bile de veaux, mais aussi de chevreaux et d’agneaux … c’est ce qu’on appelle la présure et qui permet au lait de coaguler et de se transformer en fromage.

La nature est fascinante, rien n'est laissé au hasard.

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

Je le savais déjà étant donné que je partage ma table avec des végétariens :)

Le fromage, c'est du lait caillé avec de la présure. En gros, on regarde l'intérieur de l'estomac des veaux, on prend les enzymes, on mélange ça au lait et paf ! Ça fait des chocap... Du fromage !

C'est un peu ragoûtant, mais c'est comme le miel : s'il se conserve si bien, c'est parce qu'il a déjà été digéré par les abeilles. Oui, on mange du vomi d'abeille, et c'est délicieux ^^

Autre anecdote, dans les oursins, les petites poches oranges que l'on mange et qu'on appelle si joliment le corail, ce sont... Les organes de reproduction ! Les glandes sexuelles.

Bon appétit ! :D


Pour rappel, on dit À TORT "oursin femelle" pour l'oursin violet et "oursin mâle" pour l'oursin noir, alors que ce sont deux espèces différentes. L'oursin violet a ses propres mâles et femelles, comme l'oursin noir.

"L'estomac véritable des veaux" ...y'en a des faux ?!

a écrit : Le fromage, c'est du lait caillé avec de la présure. En gros, on regarde l'intérieur de l'estomac des veaux, on prend les enzymes, on mélange ça au lait et paf ! Ça fait des chocap... Du fromage !

C'est un peu ragoûtant, mais c'est comme le miel : s'il se conserve si bien, c&
#039;est parce qu'il a déjà été digéré par les abeilles. Oui, on mange du vomi d'abeille, et c'est délicieux ^^

Autre anecdote, dans les oursins, les petites poches oranges que l'on mange et qu'on appelle si joliment le corail, ce sont... Les organes de reproduction ! Les glandes sexuelles.

Bon appétit ! :D


Pour rappel, on dit À TORT "oursin femelle" pour l'oursin violet et "oursin mâle" pour l'oursin noir, alors que ce sont deux espèces différentes. L'oursin violet a ses propres mâles et femelles, comme l'oursin noir.
Afficher tout
Je tique sur la signification de l'adjectif "ragoûtant" que vous avez voulu donner : vous trouvez bon le fromage et le miel, ou au contraire peu appétissant le contenu de l'estomac du veau mélangé à du lait pour donner du fromage ou le dégueuli des abeilles dont beaucoup raffole... Car le terme "ragoûtant" s'utilise de nos jours à la version négative, ou autrement dit sa signification est "qui est appétissant", qui donne envie de manger! Mais au moins, vous, vos commentaires apportent toujours une touche de savoir ou d'humour.

Un peu plus de détails pour étayer cette anecdote :
Pour faire la plupart des fromages il faut :
- tuer un veau
- prendre son estomac
- le faire macérer avec une solution spécifique (découpé en petits morceaux généralement)
- récupérer le liquide (présure animale)
- mélanger avec du lait et laisser "agir".

Cela explique que très peu de fromages sont végétarien. Seuls les fromages utilisant de la présure microbienne ou autres alternatives sont végétarien car ils ne nécessitent pas de tuer un animal (définition de la nouriture végétarienne).

Et c est pareil pour les chèvres?

a écrit : si je comprend bien pour nous il est donc plus facile de digérer du fromage que du lait. Tout à fait, car les enzymes présentes dans la pressure se sont attaqué au lactose pour produire des sucres plis facilement assimilable par notre organisme.
A noter que les nourissons, comme tout les mammifères en bas âge, possèdent également une enzyme similaire qui leur permet de digérer le lait maternel.

Si vous êtes dégoûtés, c'est que vous ne savez pas encore comment les yogourts sont faits... les yogurts à la fraise c'est pire encore.

a écrit : La nature est fascinante, rien n'est laissé au hasard. Oui la nature a bien fait son travail. Le lait de la vache pour le veau, le lait de notre maman pour nous.

a écrit : Un peu plus de détails pour étayer cette anecdote :
Pour faire la plupart des fromages il faut :
- tuer un veau
- prendre son estomac
- le faire macérer avec une solution spécifique (découpé en petits morceaux généralement)
- récupérer le liquide (présure animale)
- mélanger a
vec du lait et laisser "agir".

Cela explique que très peu de fromages sont végétarien. Seuls les fromages utilisant de la présure microbienne ou autres alternatives sont végétarien car ils ne nécessitent pas de tuer un animal (définition de la nouriture végétarienne).
Afficher tout
On ne tue pas un veau pour faire que du fromage. Mais après un bon sauté de veau, ça serait domage de finir le repas sur un pauvre Babybel, alors autant se servir de la bête.

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

Il faut savoir qu'il existe de la présure d'origine microbienne (et donc non extraite de l'estomac du veau). Par contre le lait viendra nécessairement d'un animal. Ce qui implique que pour faire du "vrai" fromage on doit inséminer de force un animal (ici la vache) pour qu'elle donne naissance à un veau afin d'enclencher sa lactation (oui oui car une vache ne produit pas de lait par miracle).

Une fois le veau venu au monde, ce dernier est rapidement séparé de sa mère pour qu'on pique le lait de cette dernière. Le veau quant à lui à 2 destins possibles :
- si c'est une femelle elle finira comme sa mère, violer chaque année pour qu'elle donne naissance à un veau qui lui sera retiré pour lui piquer son lait. Et au bout de 4 à 6 ans, elle finira en viande (alors qu'une vache peut vivre en moyenne 20 ans)
- si c'est un mâle, il finira en steak dès les premières semaines car ce dernier ne produira jamais de lait. De la viande de bébé en somme.

Du coup il faut garder à l'esprit que la présure est surtout prélevé sur le veau qui finira en steak.
Une industrie violente sachant que l'humain est le seul mammifère au monde à consommer le lait d'un autre animal et ce à l'âge adulte.

C'est d'ailleurs pour cela qu'il existe des fromages casher sans présure (pour la communauté juive) car il est interdit de mélanger le lait et la viande selon cette religion!

Source : ma vie de tous les jours haha

a écrit : Il faut savoir qu'il existe de la présure d'origine microbienne (et donc non extraite de l'estomac du veau). Par contre le lait viendra nécessairement d'un animal. Ce qui implique que pour faire du "vrai" fromage on doit inséminer de force un animal (ici la vache) pour qu'elle donne naissance à un veau afin d'enclencher sa lactation (oui oui car une vache ne produit pas de lait par miracle).

Une fois le veau venu au monde, ce dernier est rapidement séparé de sa mère pour qu'on pique le lait de cette dernière. Le veau quant à lui à 2 destins possibles :
- si c'est une femelle elle finira comme sa mère, violer chaque année pour qu'elle donne naissance à un veau qui lui sera retiré pour lui piquer son lait. Et au bout de 4 à 6 ans, elle finira en viande (alors qu'une vache peut vivre en moyenne 20 ans)
- si c'est un mâle, il finira en steak dès les premières semaines car ce dernier ne produira jamais de lait. De la viande de bébé en somme.

Du coup il faut garder à l'esprit que la présure est surtout prélevé sur le veau qui finira en steak.
Une industrie violente sachant que l'humain est le seul mammifère au monde à consommer le lait d'un autre animal et ce à l'âge adulte.
Afficher tout
Après les extrémistes écologiques d'hier, aujourd'hui place aux ayatollahs végétariens ! Ils vont encore nous dire que les êtres humains sont tous des monstres et qu'on ne mérite pas de vivre !

a écrit : Il faut savoir qu'il existe de la présure d'origine microbienne (et donc non extraite de l'estomac du veau). Par contre le lait viendra nécessairement d'un animal. Ce qui implique que pour faire du "vrai" fromage on doit inséminer de force un animal (ici la vache) pour qu'elle donne naissance à un veau afin d'enclencher sa lactation (oui oui car une vache ne produit pas de lait par miracle).

Une fois le veau venu au monde, ce dernier est rapidement séparé de sa mère pour qu'on pique le lait de cette dernière. Le veau quant à lui à 2 destins possibles :
- si c'est une femelle elle finira comme sa mère, violer chaque année pour qu'elle donne naissance à un veau qui lui sera retiré pour lui piquer son lait. Et au bout de 4 à 6 ans, elle finira en viande (alors qu'une vache peut vivre en moyenne 20 ans)
- si c'est un mâle, il finira en steak dès les premières semaines car ce dernier ne produira jamais de lait. De la viande de bébé en somme.

Du coup il faut garder à l'esprit que la présure est surtout prélevé sur le veau qui finira en steak.
Une industrie violente sachant que l'humain est le seul mammifère au monde à consommer le lait d'un autre animal et ce à l'âge adulte.
Afficher tout
ouaip mais qu'est ce que c'est bon.