Pourquoi les disques durs ou clés USB ont moins de stockage que prévu ?

Proposé par
le

Quand on achète un disque dur ou une clé USB, on se retrouve souvent avec moins de stockage que prévu lorsque l'on regarde sa capacité dans le système d'exploitation. C'est dû à une erreur de notation : il est par exemple affiché 32 Go sur la boîte mais on obtient 29,8 Go dans le système. Il s'agit en réalité de 29,8 Gio (gibioctet), qui valent 32 Go (car un kibioctet vaut 1024 octets).


Commentaires préférés (3)

Le consommateur n'est pas vraiment en cause finalement car s'il est inscrit 32Go sur une clef USB, il a toutes les raisons de penser qu'elle fait cette capacité. Ce sont les industriels qui trompent le client dans ce cas là.

Euh... Si un kilo fais 1000 octets pour le consomareur alors que en réalité un kilo vaut 1024 octet on devrai avoir plus que prévu et non moins !?

Posté le

windowsphone

(189)

Répondre

L'anecdote n'apporte pas de réponse précise à la question quelles poses.
D'autant plus que si 1000 valent 1024, il devrait y avoir une capacité de stockage supérieure au chiffre annoncé.


Tous les commentaires (99)

Le consommateur n'est pas vraiment en cause finalement car s'il est inscrit 32Go sur une clef USB, il a toutes les raisons de penser qu'elle fait cette capacité. Ce sont les industriels qui trompent le client dans ce cas là.

Après c'est mieux de mettre 32GO que 29.8GO

D'ailleurs les opérateurs jouent sur ôtée méconnaissance des deux unités pour faire croire par exemple qu'une box fibre a une très bonne connexion.

a écrit : Et ce n'est pas illegale de faire ça ? Non, tu as bien 32 giga octets. Soit 32000000000 octets. Donc l'espace vendu correspond à ce qui est écrit.

Euh... Si un kilo fais 1000 octets pour le consomareur alors que en réalité un kilo vaut 1024 octet on devrai avoir plus que prévu et non moins !?

Posté le

windowsphone

(189)

Répondre

L'anecdote n'apporte pas de réponse précise à la question quelles poses.
D'autant plus que si 1000 valent 1024, il devrait y avoir une capacité de stockage supérieure au chiffre annoncé.

a écrit : Euh... Si un kilo fais 1000 octets pour le consomareur alors que en réalité un kilo vaut 1024 octet on devrai avoir plus que prévu et non moins !? c'est l'inverse
il y a 32 milliards d'octets sur la clef
ca fait ca fait 30 x 2 puissance 30

D'où la différence entre les GigaOctets GiO et les GibiOctets GO

en.m.wikipedia.org/wiki/Gibibyte

Et les industriels profitent d'une légère erreur du langage courant pour influencer malhonnêtement le client en affichant le plus grand chiffre.

Et sur 1000 Go on appelle ça un kibiTo ?

Très chiant a comprendre si on et pas super doué en informatique

a écrit : D'où la différence entre les GigaOctets GiO et les GibiOctets GO

en.m.wikipedia.org/wiki/Gibibyte

Et les industriels profitent d'une légère erreur du langage courant pour influencer malhonnêtement le client en affichant le plus grand chiffre.
Oups, j'ai inversé les 2 unités... Correction:

D'où la différence entre les GigaOctets Go et les GibiOctets Gio

en.m.wikipedia.org/wiki/Gibibyte

Et les industriels profitent d'une légère erreur du langage courant pour influencer malhonnêtement le client en affichant le plus grand chiffre.

Non, les 32Go annoncé sont bien la capacité de stockage effectivement présente sur le disque. Il y a bien 32.10^9 octets, c'est le système d'exploitation de l'ordinateur qui ramène cette puissance de stockage en binaire, d'ou le fait que les 32Go deviennent 29,8GiB.

L'anecdote est fausse. La capacité de stockage donnée à l'utilisateur est bien de 32Go.
La capacité disponible dépend du système de fichier (NTFS, FAT 32 et Ext3 sont les plus courants). Un système de fichier; c'est le registre qui permet de savoir ou se trouve les données.

Ensuite, l'ancedocte est d'autant plus fausse que le fabricant doit intégrer dans son support une trame de contrôle qui permet de vérifier les écritures et lectures. Cette trame diffère des supports. Si on prend le cas d'un CD-ROM, ou l'information est vite altérée, 1/4 du nombre de bits disponibles est utilisé pour contrôler les 3/4 restants.

Merci pour l'info, ça fera un moyen de négocier avec le prochain vendeur qui essaiera de me refourguer un Disque ou une clef USB ! "À combien ça fait l'octet ça, une clé de X giga; et en Kibi svp ?!!!"

De plus "kilo" veut dire mille donc un kilo octet c'est 1000 octets.
Un kibi octet c'est 1024 octets.
C'est un simple abus de langage.

Ensuite il me semblait avoir lu quelque part (donc à prendre avec des pincettes) que c'était du au firmware qui est proportionnellement plus grand en fonction du stockage

Il y a bien en réalité 32 Gigaoctets (10^9) sur le support USB. Mais l'informatique utilise le système binaire ce qui équivaut à 29.8 Gibioctets (2^30) ce qui crée une légère différence.
La faute est plutôt au système d'exploitation qui affiche "Go" alors qu'il devrait afficher "Gio" (pour Gibioctets). Pareil pour un fichier qui affiche 100 Ko sa "vrai" taille est en réalité 100 Kio soit un peu plus de 102 Ko.
De plus, plus l'ordre d'unité est grand plus la différence est importante, par exemple un Ko vaut 0,97 Kio alors que un To (1000 Go) vaut seulement 0,9 Tio.

a écrit : Le consommateur n'est pas vraiment en cause finalement car s'il est inscrit 32Go sur une clef USB, il a toutes les raisons de penser qu'elle fait cette capacité. Ce sont les industriels qui trompent le client dans ce cas là. L'anecdote est relativement fausse. Un "kilo en informatique" ne signifie pas 1024. L'informatique est une science comme une autre, et à ce titre elle ne déroge pas à la mesure universelle, réglementée par plusieurs insitutions mondiales scientifiques, un kilo vaut 1'000, point. Un kiloatates, un kilogramme, un kilo quoi que ce soit vaut 1'000 de ce quoi-que-ce-soit. Aucune science peut édicter que "tiens, chez nous les kilos valent 1'024 et les degrés Celsius sont décalés de 5, en fait l'eau gèle à 5°C et bout à 105°C".
Le fait est qu'il ya une autre sphère d'unités, basées sur la puissance 2, le Kibit et compagnie (Mib/Mio, Gib/Gio, etc.). Et là effectivement un Kib vaut 1'024 bit (ou 1Kio = 1'024 octets), et du coup un Mib vaut 1'048'576 bits, ainsi de suite, vu que chaque unité supérieure vaut 1024 fois la précédente.
Du coup, le Gib vaut 1'073'741'824 octets.

Donc ça n'est pas du tout une manoeuvre exprès des "méchants industriels qui veulent tromper le consommateur", mais simplement le résulat de ce fouillis de mesures sur lequel personne ne se met d'accord dans le monde informatique, à utiliser un coup le Système International de mesures en base 10, donc avec les unités qui sont des multiples de 1'000 (kilo = 1'000, méga = 1'000*kilo = 1'000'000, etc.), et un coup le système kibibit en base 2 donc avec des unités multiples de 1'024 coimme expliqué dans mon paragraphe précédent.
Le fait est que les industriels ont vrai, pour prendre un exemple ils proposent bien un disque dur de 500Go. Par contre, Windows derrière compte les octets en Gio et pas en Go, mais vous l'annonce sous forme de "Go" ! Donc il y a bien 500'000'000'000 octets dans ce disque dur, mais en base 2 ca fait 465 Gio. Windows vous annonce donc 465 "Go" alors qu'il raisonne en Gio.
L'erreur est donc plutôt du côté de Windows, pas de l'industriel.

a écrit : D'ailleurs les opérateurs jouent sur ôtée méconnaissance des deux unités pour faire croire par exemple qu'une box fibre a une très bonne connexion. Donc une box qui annonce 280Mo/s mais qui n'en propose en fait que 260 est une tromperie scandaleuse pour toi ?

Tu confonds sûrement avec le fait qu'ils annoncent le débit en "mégas" pour bien se cacher qu'ils parlent de Mégabits (parce que c'est en fait la norme dans ce domaine précis de l'informatique que sont les télécoms) alors qu'on utilise partout ailleurs l'unité mégaoctet et qui est 8 fois moins élevée (vu qu'un octet comporte 8 bits).
Donc en effet on se retrouve avec un rapport de 1 à 8, beaucoup plus important que le rapport de 1 à 1,073[...] que la conversion Go/Gio dont parle l'anecdote.