Votre coeur va battre des milliards de fois

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Ça permet de se faire une idée des grands nombres. Imaginez donc ce que représente 1 milliard... Pour compter jusqu'à 1 milliard à haute voix, il faut compter près de 60 ans

a écrit : Le cœur est le seul organe qui ne se repose jamais. Son repos signifie la mort. On peut dire la même chose pour le cerveau, et les poumons.

D'ailleurs, en médecine, c'est la mort cérébrale qui fait foi, et plus la mort cardiaque, sachant que on arrive à faire reprendre un cœur suite à un arrêt cardiaque. Et la personne est alors toujours vivante.

Posté le

android

(138)

Répondre


Tous les commentaires (44)

Ça permet de se faire une idée des grands nombres. Imaginez donc ce que représente 1 milliard... Pour compter jusqu'à 1 milliard à haute voix, il faut compter près de 60 ans

Le rythme cardiaque peut même monter jusqu'à 100bpm sans être considéré comme pathologique.
Ça donne des chiffres assez impressionnant

Posté le

windowsphone

(10)

Répondre

a écrit : Ça permet de se faire une idée des grands nombres. Imaginez donc ce que représente 1 milliard... Pour compter jusqu'à 1 milliard à haute voix, il faut compter près de 60 ans En réalité il faut environ 90ans, car lorsqu'on approche des grands nombres, on met plus de temps à prononcer chaque nombre.
Source: Internet et une annecdote sur ce site.

Posté le

android

(19)

Répondre

Le cœur est le seul organe qui ne se repose jamais. Son repos signifie la mort.

1 milliard de secondes correspond à plus de 32 ans

a écrit : Le cœur est le seul organe qui ne se repose jamais. Son repos signifie la mort. On peut dire la même chose pour le cerveau, et les poumons.

D'ailleurs, en médecine, c'est la mort cérébrale qui fait foi, et plus la mort cardiaque, sachant que on arrive à faire reprendre un cœur suite à un arrêt cardiaque. Et la personne est alors toujours vivante.

Posté le

android

(138)

Répondre

A noter que certaines espèces tel que le crocodile parvienne à réduire leur rythme cardiaque à 3bpm afin d'économiser leur forces.

a écrit : 1 milliard de secondes correspond à plus de 32 ans Donc tu ne mets qu'une seconde pour prononcer 238.459.958 ? Et 238.459.959 ? Chapeau à toi !

a écrit : A noter que certaines espèces tel que le crocodile parvienne à réduire leur rythme cardiaque à 3bpm afin d'économiser leur forces. D'autres, tel le rôdeur, le réduisent à 0bpm...mais pourquoi !?

a écrit : Donc tu ne mets qu'une seconde pour prononcer 238.459.958 ? Et 238.459.959 ? Chapeau à toi ! Il n'a pas dit qu'il comptait, juste que 1 milliard de secondes fait environ 32 ans.

a écrit : On peut dire la même chose pour le cerveau, et les poumons.

D'ailleurs, en médecine, c'est la mort cérébrale qui fait foi, et plus la mort cardiaque, sachant que on arrive à faire reprendre un cœur suite à un arrêt cardiaque. Et la personne est alors toujours vivante.
Absolument. Etant secouriste, on apprends les trois detresses vitales, à savoir: Neurologique, Circulatoire et respiratoire.
Toute ces detresses sont liés mais la plus importante a ce jour reste celle neurologique.
Pour cause, il existe des poumons et des coeurs artificiels. Mais le cerveau reste encore irremplacable ( Vu sa complexité ce n'est pas étonant) ;)

Posté le

android

(10)

Répondre

Il faut savoir aussi que le coeur de grand sportif bat au repos tres faiblement par rapport à celui d'une personne lambda, ce qui correspondrait à une bradychardie pour nous est en fait normal pour eux! Cf mes cours de médecine

a écrit : Absolument. Etant secouriste, on apprends les trois detresses vitales, à savoir: Neurologique, Circulatoire et respiratoire.
Toute ces detresses sont liés mais la plus importante a ce jour reste celle neurologique.
Pour cause, il existe des poumons et des coeurs artificiels. Mais le cerveau reste encore ir
remplacable ( Vu sa complexité ce n'est pas étonant) ;) Afficher tout
J'ai d'ailleurs lu quelque part que si le cerveau était assez simple pour qu'on puisse le comprendre, nous serions trop idiot pour le comprendre!

a écrit : Le cœur est le seul organe qui ne se repose jamais. Son repos signifie la mort. et le cerveau alors ?

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Il faut savoir aussi que le coeur de grand sportif bat au repos tres faiblement par rapport à celui d'une personne lambda, ce qui correspondrait à une bradychardie pour nous est en fait normal pour eux! Cf mes cours de médecine Je ne suis pas un grand sportif mais le mien bat à environ 45bpm au repos.
Celui de ma compagne bat à 120/140 au repos. Apparement une tachycardie bénigne selon le cardiologue qui la suit.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'ai d'ailleurs lu quelque part que si le cerveau était assez simple pour qu'on puisse le comprendre, nous serions trop idiot pour le comprendre! Logique quand on y pense, mais du coup, saisirons nous un jour pleinement les mécanismes et la complexité du cerveau, de la pensée et de la conscience?

a écrit : Le cœur est le seul organe qui ne se repose jamais. Son repos signifie la mort. Et bien non. On peut avoir le cœur qui s'arrête de battre et ne pas mourir pour autant.
Fort heureusement pour les personnes sujettes aux syncopes.

En médecine on ne parle pas d'arrêt cardiaque mais d'arrêt cardiorespiratoire. Ce n'est pas la défaillance du cœur en lui-même qui provoque le décès, mais les conséquences de cette défaillance sur la fonction d'oxygénation de l'organisme (anoxie).

Il existe trois formes d'arrêt cardiorespiratoire et l'arrêt soudain des battements (asystolie) est rare, puisque les battements du cœur sont autonomes. Son innervation sert principalement à moduler la fréquence et l'amplitude des contractions musculaires pour les adapter aux besoins de l'organisme en dioxygène. Le cœur est d'ailleurs le seul muscle strié dont la contraction ne dépend pas de la volonté.

Les deux autres types d'arrêts sont la fibrillation ventriculaire (les fibres musculaires se contractent de façon anarchique) et le cœur inefficace (les battements ne sont pas assez toniques pour chasser le sang vers l'aorte).

"Chez l'humain en bonne santé, la fréquence cardiaque est généralement comprise entre 60 et 70 battements par minute."

Tout dépend des besoins de l'organisme à ce moment-là. Il aurait fallu préciser "fréquence normale au repos d'un sujet placé dans un environnement standard optimal il est normal d'avoir le cœur qui accélère dans une atmosphère pauvre en dioxygène, comme la haute montagne par exemple alors qu'on est en bonne santé.