Une expérience au lycée qui tourne mal

Proposé par
le

En 1967 en Californie, Ron Jones, un professeur d'histoire, pour réussir à expliquer à ses élèves comment le parti nazi a pu prospérer, eut l'idée d'une expérience : il parvint en une semaine à enrôler ses élèves dans un mouvement fascisant qu'il inventa. Le mouvement n'étant plus très loin de lui échapper, il y mit rapidement fin.


Commentaires préférés (3)

L'avantage de Hitler et des "apôtres du mal" était leur charisme hors du commun. Ils pouvaient en une fraction de seconde faire taire tout le monde et tout le monde les écoutait. Cela envoutait littéralement tout le monde. Je pense que ça réveillait en certain leur pulsion de mort.

La Vague !! Ça fait flipper cette histoire

Un film Allemand : die Welle ou la vague traite le même sujet. Un prof enrole ses élèves pour l'expérience mais certains y prennent un peu trop goût. ..

Posté le

android

(318)

Répondre


Tous les commentaires (95)

donc la démonstration n'était pas concluante puisqu'il est parvenu à arrêter le mouvement !

L'avantage de Hitler et des "apôtres du mal" était leur charisme hors du commun. Ils pouvaient en une fraction de seconde faire taire tout le monde et tout le monde les écoutait. Cela envoutait littéralement tout le monde. Je pense que ça réveillait en certain leur pulsion de mort.

La Vague !! Ça fait flipper cette histoire

Un film Allemand : die Welle ou la vague traite le même sujet. Un prof enrole ses élèves pour l'expérience mais certains y prennent un peu trop goût. ..

Posté le

android

(318)

Répondre

C'est pr cela qu'il faut faire attention à tout ce qu'on apprends à l'école

Posté le

android

(1)

Répondre

Une des hypothèses naturelles est aussi que les idées fascistes sont naturellement séduisantes.
Mais dans notre époque de terreur bien pensante, c'est suicidaire (voire condamnable) que de simplement le penser.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : donc la démonstration n'était pas concluante puisqu'il est parvenu à arrêter le mouvement ! Le parti national socialiste hitlérien fut à plusieurs reprises au bord de la dissolution, il n'empêche qu'est arrivé ce que l'on connaît fort bien déjà.

comment le parti nazi a pu prospérer ? Peut-être du fait que les allemands connaissaient une grande misère économique. L'expérience mentionnée dans l'annecdote a peut-être plus à voir avec la facilité avec laquelle les jeunes peuvent être enrôlés dans des idéologies et subjugués par des professeurs ou des intellectuels arrogants et dominateurs

a écrit : Un film Allemand : die Welle ou la vague traite le même sujet. Un prof enrole ses élèves pour l'expérience mais certains y prennent un peu trop goût. .. Avant d'être un film, c'était comme très souvent un livre. Mais bon, pas étonnant, les gens lisent de moins en moins..

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : comment le parti nazi a pu prospérer ? Peut-être du fait que les allemands connaissaient une grande misère économique. L'expérience mentionnée dans l'annecdote a peut-être plus à voir avec la facilité avec laquelle les jeunes peuvent être enrôlés dans des idéologies et subjugués par des professeurs ou des intellectuels arrogants et dominateurs Afficher tout C'est en effet le cas au début mais ensuite c'était l'embrigadement des jeunes et la propagande massive qui a permis le maintien du parti

Posté le

android

(14)

Répondre

@shinyjimmy merci de le dire car comme c'est souvent le cas le livre reste mieux que sa version cinématographique.

a écrit : Avant d'être un film, c'était comme très souvent un livre. Mais bon, pas étonnant, les gens lisent de moins en moins.. sauf que non, est sortie d'abord le film sur la base des notes de Ron Jones, puis le livre, sur la base du film, c'est donc une adaptation d'adaptation ^.^

Posté le

windowsphone

(91)

Répondre

Les idéologies totalitaires prospère dans un contexte social assez particulier
Il faut une crise économique, un sentiment de frustration et les gens doivent avoir faim ...
Quand ces éléments sont réunis les gens ne réfléchissent plus avec leur tete mais avec leurs tripes, et ainsi c'est de manière émotive qu'ils imaginent que la solution proposée par des régimes totalitaires est viable

Cependant, dans le cas de la vague les conditions ne sont pas réunies, on peut quand même expliquer le développement de cette doctrine dans cette école. L'expérience s'est appliquée à des adolescents qui sont manipulables mentalement, on peut combiner cela à l'effet de groupe qui va entraîner une large majorité d'entre eux en les déresponsabilisant de leurs actes (vu que le groupe les protèges).
Ainsi on peut faire le lien avec une autre anecdote qui explique que dans une foule, les gens vont adopter le comportement du plus sauvage/moins raviné d'entre eux.
D'où l'endoctrinement des élèves.

Apres l'exposition de ces faits on peut comprendre que c'est l'éducation qui permet de lutter contre ces doctrines totalitaires, cependant il faut un contexte social favorable afin que l'intellect garde le pas sur l'impulsion émotionnelle.

a écrit : sauf que non, est sortie d'abord le film sur la base des notes de Ron Jones, puis le livre, sur la base du film, c'est donc une adaptation d'adaptation ^.^ En l'occurrence, je pense que tout le monde parle du film de 2009 et non du téléfilm de 1981. Le livre a été adapté du téléfilm et est sorti la même année.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : sauf que non, est sortie d'abord le film sur la base des notes de Ron Jones, puis le livre, sur la base du film, c'est donc une adaptation d'adaptation ^.^ Jimmy parle evidemment du film de 2008

a écrit : Avant d'être un film, c'était comme très souvent un livre. Mais bon, pas étonnant, les gens lisent de moins en moins.. Il a au moins le mérite de lire les anecdotes de smcmb!
Chacun sa façon de s'instruire et de se cultiver. J'aime vraiment lire, mais j'aime tout autant apprendre avec des films et des reportages.

a écrit : C'est pr cela qu'il faut faire attention à tout ce qu'on apprends à l'école Tu n'es pas obligé de te méfier de l'orthographe par contre

a écrit : Avant d'être un film, c'était comme très souvent un livre. Mais bon, pas étonnant, les gens lisent de moins en moins.. Avant d'être un livre, c'était un téléfilm.

a écrit : Un film Allemand : die Welle ou la vague traite le même sujet. Un prof enrole ses élèves pour l'expérience mais certains y prennent un peu trop goût. .. C'est justement une adaptation ;)