Quelle est la longueur maximale d'une paille sur Terre ?

Proposé par
le
dans

Sur Terre il est impossible de boire de l'eau avec une paille mise à la verticale de plus de 10 mètres. Ce n'est pas la capacité de nos poumons qui entre en jeu mais la pression atmosphérique, qui pousse sur le liquide à monter dans la paille, et la masse volumique du liquide qui résiste par son poids à l'ascension.

Dans le cas de l'eau, cette limite est d'environ 10 mètres en théorie, mais nos poumons ne pouvant pas créer un vide parfait dans la paille, la limite pratique se situe plutôt entre 7 et 8 mètres. Dans le cas du mercure, beaucoup plus lourd que l'eau, la limite est de seulement 70 cm environ.


Commentaires préférés (3)

En même temps, pour le mercure, pas trop envie d'en boire à la paille ;)

Posté le

android

(269)

Répondre

De toutes manières, qui boit avec une paille de 10 mètres ?

a écrit : Évidemment, le goût ressort bien mieux quand on le boit sans paille. L'anecdote est vraie mais l'explication fumeuse. La raison est que plus la paille est haute, plus il faut de dépression, et comme la température d'ébullition de l'eau dépend de la pression, à partir d'une dizaine de mètres, l'eau se transforme en vapeur au lieu de monter. Et il n'y a pas besoin d'un vide parfait, loin de là. Le terme technique est "pression de vapeur saturante".

Posté le

android

(103)

Répondre


Tous les commentaires (59)

En même temps, pour le mercure, pas trop envie d'en boire à la paille ;)

Posté le

android

(269)

Répondre

Évidemment, le goût ressort bien mieux quand on le boit sans paille.

Posté le

android

(3)

Répondre

De toutes manières, qui boit avec une paille de 10 mètres ?

a écrit : Évidemment, le goût ressort bien mieux quand on le boit sans paille. L'anecdote est vraie mais l'explication fumeuse. La raison est que plus la paille est haute, plus il faut de dépression, et comme la température d'ébullition de l'eau dépend de la pression, à partir d'une dizaine de mètres, l'eau se transforme en vapeur au lieu de monter. Et il n'y a pas besoin d'un vide parfait, loin de là. Le terme technique est "pression de vapeur saturante".

Posté le

android

(103)

Répondre

Intéressant ! Imaginez les pauvres éléphants, ils ne peuvent donc pas boire d'eau à la paille, vu qu'ils font des dizaines de mètres de hauteur. Je comprend mieux pourquoi ils sont toujours assoiffé aux zoos.

Je me vois mal sortir cette histoire de paille et de pression atmosphérique au resto pour étaler ma culture..

a écrit : Intéressant ! Imaginez les pauvres éléphants, ils ne peuvent donc pas boire d'eau à la paille, vu qu'ils font des dizaines de mètres de hauteur. Je comprend mieux pourquoi ils sont toujours assoiffé aux zoos. Tout en sachant que de part chez moi, la hauteur d'une maison (sol au faitage) est limitée à 9 mètres, j'ai du mal à m'imaginer un éléphant aussi grand qu'une maison.
fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89l%C3%A9phant

a écrit : Intéressant ! Imaginez les pauvres éléphants, ils ne peuvent donc pas boire d'eau à la paille, vu qu'ils font des dizaines de mètres de hauteur. Je comprend mieux pourquoi ils sont toujours assoiffé aux zoos. J'aimerais bien voir ton éléphant de plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Par comparaison une girafe fait environ cinq mètres...

Posté le

android

(36)

Répondre

Je pense que le fait de tester nos limites peut permettre à mieux nous comprendree. Cela paraît inutile, mais peut-être que l'inutilité de certaines choses sont là afin de nous faire entendre l'utilité qu'il y a dans d'autres choses.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : L'anecdote est vraie mais l'explication fumeuse. La raison est que plus la paille est haute, plus il faut de dépression, et comme la température d'ébullition de l'eau dépend de la pression, à partir d'une dizaine de mètres, l'eau se transforme en vapeur au lieu de monter. Et il n'y a pas besoin d'un vide parfait, loin de là. Le terme technique est "pression de vapeur saturante". Afficher tout 1 éléphant ? 10 mètres ? Ou en a tu vu ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je me vois mal sortir cette histoire de paille et de pression atmosphérique au resto pour étaler ma culture.. Agrémente la de l'explication du crève-tonneau de Pascal (il a fait exploser un tonneau, par le simple poids de l'eau contenue dans une paille de 10m) et ça passe mieux.

Posté le

android

(8)

Répondre

Un peu mal écrite nan ? Parce du coup c'est quand même nos poumons qui entrent en jeu pour faire le vide...

a écrit : Intéressant ! Imaginez les pauvres éléphants, ils ne peuvent donc pas boire d'eau à la paille, vu qu'ils font des dizaines de mètres de hauteur. Je comprend mieux pourquoi ils sont toujours assoiffé aux zoos. m.youtube.com/watch?v=dBLvAH0yW2w
Voici l'émission on n'est pas que des cobayes dans laquelle ils ont testé la paille de 10 mètres très bien expliqué.

C'est ce qui se passe avec nos véhicules de pompier que l'on met en aspiration, on ne peut pas aller à plus de 10 mètres à cause de la pression atmosphérique, la pompe ne fait pas assez de dépression pour aspirer l'eau jusqu'au corps de pompe.
De ce fait on se base plutôt sur 8 mètres : de la surface de l'eau jusqu'au corps (axe) de la pompe (4 tuyaux de 2 mètres rigides).
Voilà :-)

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Tout en sachant que de part chez moi, la hauteur d'une maison (sol au faitage) est limitée à 9 mètres, j'ai du mal à m'imaginer un éléphant aussi grand qu'une maison.
fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89l%C3%A9phant
Par contre c'est courant de voir un éléphant boire à la paille par chez toi ?

Pour le mercure, c'est plutôt vers les 76 cm. C'est même la définition d'une pression atmosphérique normale : 760 mm de mercure, du temps où les baromètres utilisaient une colonne de mercure.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'anecdote est vraie mais l'explication fumeuse. La raison est que plus la paille est haute, plus il faut de dépression, et comme la température d'ébullition de l'eau dépend de la pression, à partir d'une dizaine de mètres, l'eau se transforme en vapeur au lieu de monter. Et il n'y a pas besoin d'un vide parfait, loin de là. Le terme technique est "pression de vapeur saturante". Afficher tout Ça serait pas plutôt ce commentaire qui est fumeux ? Est-ce que tous ceux qui ont voté pour ce commentaire comprennent les lois de la physique ? Parce qu'il n'y a pas de quoi écrire "loin de là". La pression de vapeur saturante est un épiphénomène qui, certes empêche d'atteindre le vide parfait, mais ne va pas jouer beaucoup sur la hauteur de colonne d'eau. A 26°C la pression de vapeur saturante de l'eau est de 0,04 bar, ce qui veut dire qu'on ne peut pas atteindre un vide plus poussé que 0,04 bar au-dessus d'une colonne d'eau à 26°C car à cette pression l'eau se met à bouillir et la vapeur d'eau remplit l'espace au fur et à mesure qu'on essaie de le vider avec une pompe. Alors au lieu de pouvoir obtenir une colonne d'eau de 10,30 m, on pourrait obtenir au maximum 96% de cette hauteur, c'est à dire 9,90 m. Ça reste de l'ordre de 10 m...

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : De toutes manières, qui boit avec une paille de 10 mètres ? Une girafe peut-être?

Posté le

android

(0)

Répondre