La résistance aux antibiotiques pourrait devenir très problématique

Proposé par
le
dans

Les bactéries deviennent de plus en plus résistantes aux antibiotiques. Ceci est principalement dû à une utilisation massive de ces médicaments, et selon plusieurs experts, cette résistance pourrait "causer" d'ici 2050 plus de morts dans le monde que le cancer.

Certaines bactéries sont multirésistantes, c’est-à-dire résistantes à plusieurs antibiotiques. D’autres sont même devenues toto-résistantes, c’est-à-dire résistantes à tous les antibiotiques disponibles. Ce dernier cas est heureusement encore rare.


Commentaires préférés (3)

La source de ce problème n'est pas seulement la consommation directe humaine d'antibiotiques qui a fortement baissé. Mais surtout l'utilisation ultra massive d'antibiotique dans les élevages car la promiscuité des animaux facilite les infections ultra rapides (on a tous en tête les images de cheptels entiers abattus lors de grandes épidémies), les bestioles sont littéralement arrosées d'antibiotiques quotidiennement, ce qui passe dans leur viande et leurs excréments puis arrive dans notre organisme et finit par rendre les bactéries résistantes.
Sans parler de l'impact environnemental de ces élevages, saviez vous qu'un vegan qui roule en 4x4, se chauffe au fioul et ne ferme jamais le robinet gaspille moins d'énergie, pollue moins et consomme moins d'eau que quelqu'un qui roule à vélo, récupère l'eau de pluie et se chauffe au bois MAIS consomme de la viande plus de 3 fois par semaine?
Donc pitié, pour l'avenir de notre monde et de notre espèce, réduisez votre consommation de viande, évitez le boeuf et le mouton. Si vous ne voulez pas devenir vegan mangez du poisson le vendredi, des oeufs le lundi et du poulet le diamanche par exemple.

a écrit : La source de ce problème n'est pas seulement la consommation directe humaine d'antibiotiques qui a fortement baissé. Mais surtout l'utilisation ultra massive d'antibiotique dans les élevages car la promiscuité des animaux facilite les infections ultra rapides (on a tous en tête les images de cheptels entiers abattus lors de grandes épidémies), les bestioles sont littéralement arrosées d'antibiotiques quotidiennement, ce qui passe dans leur viande et leurs excréments puis arrive dans notre organisme et finit par rendre les bactéries résistantes.
Sans parler de l'impact environnemental de ces élevages, saviez vous qu'un vegan qui roule en 4x4, se chauffe au fioul et ne ferme jamais le robinet gaspille moins d'énergie, pollue moins et consomme moins d'eau que quelqu'un qui roule à vélo, récupère l'eau de pluie et se chauffe au bois MAIS consomme de la viande plus de 3 fois par semaine?
Donc pitié, pour l'avenir de notre monde et de notre espèce, réduisez votre consommation de viande, évitez le boeuf et le mouton. Si vous ne voulez pas devenir vegan mangez du poisson le vendredi, des oeufs le lundi et du poulet le diamanche par exemple.
Afficher tout
on peut manger des vegan ou pas?

a écrit : La source de ce problème n'est pas seulement la consommation directe humaine d'antibiotiques qui a fortement baissé. Mais surtout l'utilisation ultra massive d'antibiotique dans les élevages car la promiscuité des animaux facilite les infections ultra rapides (on a tous en tête les images de cheptels entiers abattus lors de grandes épidémies), les bestioles sont littéralement arrosées d'antibiotiques quotidiennement, ce qui passe dans leur viande et leurs excréments puis arrive dans notre organisme et finit par rendre les bactéries résistantes.
Sans parler de l'impact environnemental de ces élevages, saviez vous qu'un vegan qui roule en 4x4, se chauffe au fioul et ne ferme jamais le robinet gaspille moins d'énergie, pollue moins et consomme moins d'eau que quelqu'un qui roule à vélo, récupère l'eau de pluie et se chauffe au bois MAIS consomme de la viande plus de 3 fois par semaine?
Donc pitié, pour l'avenir de notre monde et de notre espèce, réduisez votre consommation de viande, évitez le boeuf et le mouton. Si vous ne voulez pas devenir vegan mangez du poisson le vendredi, des oeufs le lundi et du poulet le diamanche par exemple.
Afficher tout
Je trouves ton commentaire plutôt intéressant, même si je sais pas vraiment si ton histoire de Veganisme est bien vrai.. Cependant la fin m'a un peu taquiné, tu déconseilles le bœuf, demande de réduire la consommation de viande ( ce qui est une bonne chose ) mais encourage à manger du poisson, la pêche étant dévastatrice de nos jours, et
Quid des petits veaux aussi :(


Tous les commentaires (97)

Les bactéries commencent aussi à être résistantes aux détergents utilises en milieu hospitalier

En même temps on le cherche un peu depuis le temps qu'on signale que les antibiotiques ne sont pas nécessaires tout le temps... Le problème c'est que les mentalités ne changeront pas comme ça, car même un medecin que je connais donne des antibio assez souvent même à sa propre famille

Posté le

android

(21)

Répondre

La source de ce problème n'est pas seulement la consommation directe humaine d'antibiotiques qui a fortement baissé. Mais surtout l'utilisation ultra massive d'antibiotique dans les élevages car la promiscuité des animaux facilite les infections ultra rapides (on a tous en tête les images de cheptels entiers abattus lors de grandes épidémies), les bestioles sont littéralement arrosées d'antibiotiques quotidiennement, ce qui passe dans leur viande et leurs excréments puis arrive dans notre organisme et finit par rendre les bactéries résistantes.
Sans parler de l'impact environnemental de ces élevages, saviez vous qu'un vegan qui roule en 4x4, se chauffe au fioul et ne ferme jamais le robinet gaspille moins d'énergie, pollue moins et consomme moins d'eau que quelqu'un qui roule à vélo, récupère l'eau de pluie et se chauffe au bois MAIS consomme de la viande plus de 3 fois par semaine?
Donc pitié, pour l'avenir de notre monde et de notre espèce, réduisez votre consommation de viande, évitez le boeuf et le mouton. Si vous ne voulez pas devenir vegan mangez du poisson le vendredi, des oeufs le lundi et du poulet le diamanche par exemple.

a écrit : La source de ce problème n'est pas seulement la consommation directe humaine d'antibiotiques qui a fortement baissé. Mais surtout l'utilisation ultra massive d'antibiotique dans les élevages car la promiscuité des animaux facilite les infections ultra rapides (on a tous en tête les images de cheptels entiers abattus lors de grandes épidémies), les bestioles sont littéralement arrosées d'antibiotiques quotidiennement, ce qui passe dans leur viande et leurs excréments puis arrive dans notre organisme et finit par rendre les bactéries résistantes.
Sans parler de l'impact environnemental de ces élevages, saviez vous qu'un vegan qui roule en 4x4, se chauffe au fioul et ne ferme jamais le robinet gaspille moins d'énergie, pollue moins et consomme moins d'eau que quelqu'un qui roule à vélo, récupère l'eau de pluie et se chauffe au bois MAIS consomme de la viande plus de 3 fois par semaine?
Donc pitié, pour l'avenir de notre monde et de notre espèce, réduisez votre consommation de viande, évitez le boeuf et le mouton. Si vous ne voulez pas devenir vegan mangez du poisson le vendredi, des oeufs le lundi et du poulet le diamanche par exemple.
Afficher tout
on peut manger des vegan ou pas?

a écrit : La source de ce problème n'est pas seulement la consommation directe humaine d'antibiotiques qui a fortement baissé. Mais surtout l'utilisation ultra massive d'antibiotique dans les élevages car la promiscuité des animaux facilite les infections ultra rapides (on a tous en tête les images de cheptels entiers abattus lors de grandes épidémies), les bestioles sont littéralement arrosées d'antibiotiques quotidiennement, ce qui passe dans leur viande et leurs excréments puis arrive dans notre organisme et finit par rendre les bactéries résistantes.
Sans parler de l'impact environnemental de ces élevages, saviez vous qu'un vegan qui roule en 4x4, se chauffe au fioul et ne ferme jamais le robinet gaspille moins d'énergie, pollue moins et consomme moins d'eau que quelqu'un qui roule à vélo, récupère l'eau de pluie et se chauffe au bois MAIS consomme de la viande plus de 3 fois par semaine?
Donc pitié, pour l'avenir de notre monde et de notre espèce, réduisez votre consommation de viande, évitez le boeuf et le mouton. Si vous ne voulez pas devenir vegan mangez du poisson le vendredi, des oeufs le lundi et du poulet le diamanche par exemple.
Afficher tout
Je trouves ton commentaire plutôt intéressant, même si je sais pas vraiment si ton histoire de Veganisme est bien vrai.. Cependant la fin m'a un peu taquiné, tu déconseilles le bœuf, demande de réduire la consommation de viande ( ce qui est une bonne chose ) mais encourage à manger du poisson, la pêche étant dévastatrice de nos jours, et
Quid des petits veaux aussi :(

Bactérie toto résistantes...celle là c'est pas évident de les faire marrer..

a écrit : Je trouves ton commentaire plutôt intéressant, même si je sais pas vraiment si ton histoire de Veganisme est bien vrai.. Cependant la fin m'a un peu taquiné, tu déconseilles le bœuf, demande de réduire la consommation de viande ( ce qui est une bonne chose ) mais encourage à manger du poisson, la pêche étant dévastatrice de nos jours, et
Quid des petits veaux aussi :(
Afficher tout
Il existe des élevages de poissons.
De plus certaines espèces restent clairement exploitables sans endommager les stocks.

Pour les sources sur le veganisme (attention certaines images sont plutôt rudes) :
www.presse-citron.net/buzz-le-jugement-le-proces-de-lhomme-par-lanimal-video/

Travaillant dans un milieu hospitalier, nous avons il n'y a pas longtemps changer le produit de désinfection des mains parce que celui ci devient trop "faible" pour certaines bactéries.

Il existe quelques cas (qui sont de plus en plus fréquentes...) d'infections qui auraient pu être guéri avec des antibiotiques mais qui entraînent la mort des patients car plus rien ne marche...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : La source de ce problème n'est pas seulement la consommation directe humaine d'antibiotiques qui a fortement baissé. Mais surtout l'utilisation ultra massive d'antibiotique dans les élevages car la promiscuité des animaux facilite les infections ultra rapides (on a tous en tête les images de cheptels entiers abattus lors de grandes épidémies), les bestioles sont littéralement arrosées d'antibiotiques quotidiennement, ce qui passe dans leur viande et leurs excréments puis arrive dans notre organisme et finit par rendre les bactéries résistantes.
Sans parler de l'impact environnemental de ces élevages, saviez vous qu'un vegan qui roule en 4x4, se chauffe au fioul et ne ferme jamais le robinet gaspille moins d'énergie, pollue moins et consomme moins d'eau que quelqu'un qui roule à vélo, récupère l'eau de pluie et se chauffe au bois MAIS consomme de la viande plus de 3 fois par semaine?
Donc pitié, pour l'avenir de notre monde et de notre espèce, réduisez votre consommation de viande, évitez le boeuf et le mouton. Si vous ne voulez pas devenir vegan mangez du poisson le vendredi, des oeufs le lundi et du poulet le diamanche par exemple.
Afficher tout
As-tu des sources pour les chiffres du vegan ? Ça paraît énorme !

a écrit : En même temps on le cherche un peu depuis le temps qu'on signale que les antibiotiques ne sont pas nécessaires tout le temps... Le problème c'est que les mentalités ne changeront pas comme ça, car même un medecin que je connais donne des antibio assez souvent même à sa propre famille Je doute qu'un médecin donne des antibio n'importe comment, pour une infection virale par exemple... s'il les donne, c'est que c'est bactérien. Il sait parfaitement que des antibios ne servent à rien sur des virus... si ce n'est pas le cas, change de médecin !
Alors après, qu'il en donne trop, que ce soit ancré dans nos habitudes, qu'on ne développe pas de soins plus "naturels", qu'on donne des antibios sûrement un peu trop, OK... mais ça n'empêchera pas ces charmantes bestioles d'évoluer et de s'adapter ; c'est leur nature !

a écrit : La source de ce problème n'est pas seulement la consommation directe humaine d'antibiotiques qui a fortement baissé. Mais surtout l'utilisation ultra massive d'antibiotique dans les élevages car la promiscuité des animaux facilite les infections ultra rapides (on a tous en tête les images de cheptels entiers abattus lors de grandes épidémies), les bestioles sont littéralement arrosées d'antibiotiques quotidiennement, ce qui passe dans leur viande et leurs excréments puis arrive dans notre organisme et finit par rendre les bactéries résistantes.
Sans parler de l'impact environnemental de ces élevages, saviez vous qu'un vegan qui roule en 4x4, se chauffe au fioul et ne ferme jamais le robinet gaspille moins d'énergie, pollue moins et consomme moins d'eau que quelqu'un qui roule à vélo, récupère l'eau de pluie et se chauffe au bois MAIS consomme de la viande plus de 3 fois par semaine?
Donc pitié, pour l'avenir de notre monde et de notre espèce, réduisez votre consommation de viande, évitez le boeuf et le mouton. Si vous ne voulez pas devenir vegan mangez du poisson le vendredi, des oeufs le lundi et du poulet le diamanche par exemple.
Afficher tout
Du poisson nourri dans les fermes maritimes aux farines animales et autres saloperies pour les faire grandir plus vite ? Des œufs sortis d'élevages où les poules ne voient pas le jour ? Des poulets d'élevages immondes élevés en batterie et qui ne tiennent même pas debout ?..
Merci bien pour les conseils ; mais parles-moi plutôt "d'élevage raisonné", dans lesquels alors tu pourras alors intégrer les vaches et les moutons...
Quant au "bilan carbone", on aimerait des sources.

a écrit : La source de ce problème n'est pas seulement la consommation directe humaine d'antibiotiques qui a fortement baissé. Mais surtout l'utilisation ultra massive d'antibiotique dans les élevages car la promiscuité des animaux facilite les infections ultra rapides (on a tous en tête les images de cheptels entiers abattus lors de grandes épidémies), les bestioles sont littéralement arrosées d'antibiotiques quotidiennement, ce qui passe dans leur viande et leurs excréments puis arrive dans notre organisme et finit par rendre les bactéries résistantes.
Sans parler de l'impact environnemental de ces élevages, saviez vous qu'un vegan qui roule en 4x4, se chauffe au fioul et ne ferme jamais le robinet gaspille moins d'énergie, pollue moins et consomme moins d'eau que quelqu'un qui roule à vélo, récupère l'eau de pluie et se chauffe au bois MAIS consomme de la viande plus de 3 fois par semaine?
Donc pitié, pour l'avenir de notre monde et de notre espèce, réduisez votre consommation de viande, évitez le boeuf et le mouton. Si vous ne voulez pas devenir vegan mangez du poisson le vendredi, des oeufs le lundi et du poulet le diamanche par exemple.
Afficher tout
"les bestioles sont littéralement arrosées d'antibiotiques quotidiennement, ce qui passe dans leur viande et leurs excréments puis arrive dans notre organisme"

Que les bestioles chient tant qu'elles veulent, ce n'est pas ce que je mange... Je laisse la bouse aux vegans !
Je suis d'ailleurs rassuré de savoir que les vegans sont des gros cons en 4x4 qui se chauffent au fioul...

a écrit : on peut manger des vegan ou pas? Que les bio... Ceux qui sont élevés en batterie HLM et qui roulent en 4x4 sont indigestes !

a écrit : Je trouves ton commentaire plutôt intéressant, même si je sais pas vraiment si ton histoire de Veganisme est bien vrai.. Cependant la fin m'a un peu taquiné, tu déconseilles le bœuf, demande de réduire la consommation de viande ( ce qui est une bonne chose ) mais encourage à manger du poisson, la pêche étant dévastatrice de nos jours, et
Quid des petits veaux aussi :(
Afficher tout
Bonjour,
Étant moi-même végan, je peux t'assurer que ce qui est dit est la pure vérité. À savoir que l'élevage intensif est, en plus d'être le plus grand holocauste que la Terre ait connu, la deuxième cause de gaz à effet de serre (~14,5%), devant l'ensemble des transports et derrière l'industrie. Il faudrait ajouter que l'élevage appauvrit en nourriture certaines zones, la quantité de protéines végétales pour faire des protéines animes est d'environ 12 pour 1 (12kg de prot.vég. pour 1kg de prot. animale), et à ce jour, 75% des terres cultivables sont dédiées à la production de nourriture animale (=déforestation) ; Pour te donner une idée, d'après mes récentes recherches, si nous réduisions notre consommation de viande de 10%, nous pourrions nourrir 100 millions d'êtres humains en protéines végétales, ce qui éradiquerait la faim dans le monde. Pour ma part, je suis abolitionniste, souhaitant la fin de toute exploitation animale, car il n'est pas légitime et moralement acceptable d'agir de la sorte, mais la réduction significative de la consommation de viande à grande échelle aurait des impacts bénéfiques des points de vue environnement et santé. Concernant l'éthique, il existera toujours un problème tant qu'il existera exploitation, certains diront esclavage, ce qui n'est pas faux.
Tu parles des veaux, et merci de penser à eux, mais il ne faudrait pas oublier les agneaux aussi, qui ne sont que des bébés/enfants quand ils sont mis à mort, qui sont principalement issus de la filière laitière, et là encore il y aurait des choses à dire.
Voici des sources en vrac :
- www.viande.info/
- fr.wikipedia.org/wiki/Impact_environnemental_de_la_production_de_viande
- www.l214.com/
- www.who.int/mediacentre/news/releases/2015/cancer-red-meat/fr/

Je pourrais t'en trouver plein, mais en recherchant bien sur Qwant, tu pourras trouver toutes les sources et infos existantes.

En fait pour être plus précis en utilisant les antibiotiques nous faisons de la sélection naturelle en éliminant les plus faibles d'entre elles laissant la place aux plus résistantes.

À noter que même si 2050 sera la date limite, la medicine ne s'arrête pas de chercher de nouvelles molécules potentiellement sensible pour les bactéries.

a écrit : La source de ce problème n'est pas seulement la consommation directe humaine d'antibiotiques qui a fortement baissé. Mais surtout l'utilisation ultra massive d'antibiotique dans les élevages car la promiscuité des animaux facilite les infections ultra rapides (on a tous en tête les images de cheptels entiers abattus lors de grandes épidémies), les bestioles sont littéralement arrosées d'antibiotiques quotidiennement, ce qui passe dans leur viande et leurs excréments puis arrive dans notre organisme et finit par rendre les bactéries résistantes.
Sans parler de l'impact environnemental de ces élevages, saviez vous qu'un vegan qui roule en 4x4, se chauffe au fioul et ne ferme jamais le robinet gaspille moins d'énergie, pollue moins et consomme moins d'eau que quelqu'un qui roule à vélo, récupère l'eau de pluie et se chauffe au bois MAIS consomme de la viande plus de 3 fois par semaine?
Donc pitié, pour l'avenir de notre monde et de notre espèce, réduisez votre consommation de viande, évitez le boeuf et le mouton. Si vous ne voulez pas devenir vegan mangez du poisson le vendredi, des oeufs le lundi et du poulet le diamanche par exemple.
Afficher tout
Sur quelles sources te base tu pour raconter ca sur les élevages ? Parles tu des élevages français ou Américain ? Soit un peux plus précis stp tu pourrais porter à confusion les autres lecteurs

a écrit : Bonjour,
Étant moi-même végan, je peux t'assurer que ce qui est dit est la pure vérité. À savoir que l'élevage intensif est, en plus d'être le plus grand holocauste que la Terre ait connu, la deuxième cause de gaz à effet de serre (~14,5%), devant l'ensemble des transports et derrière l'
industrie. Il faudrait ajouter que l'élevage appauvrit en nourriture certaines zones, la quantité de protéines végétales pour faire des protéines animes est d'environ 12 pour 1 (12kg de prot.vég. pour 1kg de prot. animale), et à ce jour, 75% des terres cultivables sont dédiées à la production de nourriture animale (=déforestation) ; Pour te donner une idée, d'après mes récentes recherches, si nous réduisions notre consommation de viande de 10%, nous pourrions nourrir 100 millions d'êtres humains en protéines végétales, ce qui éradiquerait la faim dans le monde. Pour ma part, je suis abolitionniste, souhaitant la fin de toute exploitation animale, car il n'est pas légitime et moralement acceptable d'agir de la sorte, mais la réduction significative de la consommation de viande à grande échelle aurait des impacts bénéfiques des points de vue environnement et santé. Concernant l'éthique, il existera toujours un problème tant qu'il existera exploitation, certains diront esclavage, ce qui n'est pas faux.
Tu parles des veaux, et merci de penser à eux, mais il ne faudrait pas oublier les agneaux aussi, qui ne sont que des bébés/enfants quand ils sont mis à mort, qui sont principalement issus de la filière laitière, et là encore il y aurait des choses à dire.
Voici des sources en vrac :
- www.viande.info/
- fr.wikipedia.org/wiki/Impact_environnemental_de_la_production_de_viande
- www.l214.com/
- www.who.int/mediacentre/news/releases/2015/cancer-red-meat/fr/

Je pourrais t'en trouver plein, mais en recherchant bien sur Qwant, tu pourras trouver toutes les sources et infos existantes.
Afficher tout
Zut ! Je voulais dire 100 milliards, ce qui est plus cohérent avec mes propos.

a écrit : Zut ! Je voulais dire 100 milliards, ce qui est plus cohérent avec mes propos. C'est plus cohérent mais ça n'a plus aucun intérêt !
On n'est que 7 milliards, donc ce n'est pas ma consommation de viande qui empêche d'éradiquer la faim dans le monde...