La mort d'Ayrton Senna en a fait oublier une autre

Proposé par
le
dans

Lors du Grand Prix de Saint Marin en 1994, connu comme étant celui au cours duquel le champion Ayrton Senna est décédé, un autre pilote s'est également tué. Roland Ratzenberger, qui effectuait sa première saison en F1, est sorti de piste à plus de 300 km/h pendant la séance de qualifications la veille, et Senna avait alors dit qu'il gagnerait la course pour lui rendre hommage.


Commentaires préférés (3)

Je me souviens surtout qu'on a retrouvé derrière le siége de Senna un drapeau autrichien, pays de d'origine de Ratzenberger. Il voulait le brandir sur le podium en fin de course.

Il me semble que l'accident de Senna aurait pu être évité. En effet, selon la loi italienne, le circuit d'Imola aurait du être placé sous scellé si le décès de Ratzenberger avait été constaté sur place, et donc la course annulée. Mais il a été déclaré mort pendant le transfert, la course pouvait s'élancer...

Posté le

android

(136)

Répondre

a écrit : 2 morts en 2 jours sur le même circuit? C'était dans un virage particulièrement dangereux? Parce que si les accidents n'ont aucun rapport, c'est une sacrée coïncidence. Non, ce sont deux accidents totalement différents qui ont eu lieu à des endroits différents du circuit.
Roland Ratzenberger a perdu le contrôle de sa F1 (simtek) à plus de 300 km/h suite à la perte d'un aileron, percuta un mur et est probablement mort sur le coup.
Ayrton Senna, lui a percuté de cotés un mur (à plus de 200km/h) suite à la rupture de sa colonne de direction (selon l’enquête).
Avant cela, le dernier décès lors d'un week-end de grand prix remontais à 1982!


Tous les commentaires (42)

Si j'étais pilote, j'éviterais de leur rendre hommage.

Posté le

android

(1)

Répondre

le pauvre Ratzenberger a pas eu de chance jusqu'au bout... On aura jamais eu l occasion d entendre parler de lui !

Posté le

windowsphone

(17)

Répondre

Je me souviens surtout qu'on a retrouvé derrière le siége de Senna un drapeau autrichien, pays de d'origine de Ratzenberger. Il voulait le brandir sur le podium en fin de course.

Il me semble que l'accident de Senna aurait pu être évité. En effet, selon la loi italienne, le circuit d'Imola aurait du être placé sous scellé si le décès de Ratzenberger avait été constaté sur place, et donc la course annulée. Mais il a été déclaré mort pendant le transfert, la course pouvait s'élancer...

Posté le

android

(136)

Répondre

2 morts en 2 jours sur le même circuit? C'était dans un virage particulièrement dangereux? Parce que si les accidents n'ont aucun rapport, c'est une sacrée coïncidence.

Posté le

android

(2)

Répondre

Au final il est donc mort aussi et ne lui a absolument pas rendu hommage, mais de par sa célébrité, lui a plutôt volé :x c'est assez triste quand on y pense

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : 2 morts en 2 jours sur le même circuit? C'était dans un virage particulièrement dangereux? Parce que si les accidents n'ont aucun rapport, c'est une sacrée coïncidence. Pour Senna il me semble que c'est une rupture de la colonne de direction qui est à l'origine de l'accident, du coup rien a voir avec la configuration du circuit.

a écrit : 2 morts en 2 jours sur le même circuit? C'était dans un virage particulièrement dangereux? Parce que si les accidents n'ont aucun rapport, c'est une sacrée coïncidence. Non, ce sont deux accidents totalement différents qui ont eu lieu à des endroits différents du circuit.
Roland Ratzenberger a perdu le contrôle de sa F1 (simtek) à plus de 300 km/h suite à la perte d'un aileron, percuta un mur et est probablement mort sur le coup.
Ayrton Senna, lui a percuté de cotés un mur (à plus de 200km/h) suite à la rupture de sa colonne de direction (selon l’enquête).
Avant cela, le dernier décès lors d'un week-end de grand prix remontais à 1982!

a écrit : Il me semble que l'accident de Senna aurait pu être évité. En effet, selon la loi italienne, le circuit d'Imola aurait du être placé sous scellé si le décès de Ratzenberger avait été constaté sur place, et donc la course annulée. Mais il a été déclaré mort pendant le transfert, la course pouvait s'élancer... Exact !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je me souviens surtout qu'on a retrouvé derrière le siége de Senna un drapeau autrichien, pays de d'origine de Ratzenberger. Il voulait le brandir sur le podium en fin de course. Le drapeau n'était pas derrière le siège mais dans la combinaison d'Ayrton .

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : 2 morts en 2 jours sur le même circuit? C'était dans un virage particulièrement dangereux? Parce que si les accidents n'ont aucun rapport, c'est une sacrée coïncidence. Pas le même virage . 1 virage de différence . L'accident de Senna est du à une rupture de la colonne de direction . Celui de Ratzenberger à une rupture de l'aileron avant de sa Simtek Ford suite à un passage hors piste quelques vieages avant .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : le pauvre Ratzenberger a pas eu de chance jusqu'au bout... On aura jamais eu l occasion d entendre parler de lui ! maintenant si :)

Sur ce grand prix il s'était passé des choses assez dramatiques, et aussi "curieuses"... Senna était l'ennemi de Prost sur les pistes ; les deux hommes ne s'appréciaient pas tellement, et pourtant... ce jour là, juste avant la course, Senna parle à Prost depuis sa voiture dans son micro et lui rend un hommage assez vibrant, sincère... presque "prémonitoire".

a écrit : 2 morts en 2 jours sur le même circuit? C'était dans un virage particulièrement dangereux? Parce que si les accidents n'ont aucun rapport, c'est une sacrée coïncidence. La f1 c'était pas un sport de fillettes
A l'époque certaines voitures dépassaient les 1000ch, aucune aide au pilotage, 2 roues motrices, voitures extrêmement rigides et légères.
Les 2 accidents ont en plus eu lieu à haute vitesse sur un circuit qui globalement était dangereux et en tout cas très rapide
Mais à cette époque il n'y avait pas une saison sans 2-3 morts, chacun y était préparé, ça faisait partie du jeu. A tel point que lauda était de retour 3 semaines (il me semble) apres son grave accident ou il a frôlé la mort
Si tu veux mieux comprendre ce qu'était ce sport et la mentalité de ceux qui le pratiquaient, regarde le film "rush" de 2013. Meme ceux qui se fichent de la f1, des sports mécaniques ou de l'automobile en font de bonnes critiques, c'est vrmt un très beau film

a écrit : Sur ce grand prix il s'était passé des choses assez dramatiques, et aussi "curieuses"... Senna était l'ennemi de Prost sur les pistes ; les deux hommes ne s'appréciaient pas tellement, et pourtant... ce jour là, juste avant la course, Senna parle à Prost depuis sa voiture dans son micro et lui rend un hommage assez vibrant, sincère... presque "prémonitoire". Afficher tout Prost a quand même rendu un vibrant hommage à Senna apres sa mort, au bord des larmes si ma mémoire est bonne
Les 2 ne s'appréciaient pas vraiment, mais je pense que leur passion fait qu'ils avaient non seulement du respect, mais aussi une forme d'amitié sincère
De plus, même si on n'aime pas Senna pilote, on ne peut que s'incliner devant la grandeur et la générosité de Senna homme

Édit: au temps pour moi, c'est Schumacher qui a pleuré en égalant le nombre de victoires de Senna. Son frère aussi, ce qui illustre le profond respect qu'avaient tous les pilotes (et ont encore à ce jour) pour Senna

a écrit : La f1 c'était pas un sport de fillettes
A l'époque certaines voitures dépassaient les 1000ch, aucune aide au pilotage, 2 roues motrices, voitures extrêmement rigides et légères.
Les 2 accidents ont en plus eu lieu à haute vitesse sur un circuit qui globalement était dangereux et en tout cas très
rapide
Mais à cette époque il n'y avait pas une saison sans 2-3 morts, chacun y était préparé, ça faisait partie du jeu. A tel point que lauda était de retour 3 semaines (il me semble) apres son grave accident ou il a frôlé la mort
Si tu veux mieux comprendre ce qu'était ce sport et la mentalité de ceux qui le pratiquaient, regarde le film "rush" de 2013. Meme ceux qui se fichent de la f1, des sports mécaniques ou de l'automobile en font de bonnes critiques, c'est vrmt un très beau film
Afficher tout
Il n'y avait pas 2-3 morts par saison à l'epoque. Mais il est vrai que cet accident a été à l'origine d'une refonte totale des règles de sécurité. Je me souviens bien du petit mot de senna à prost qui était consultant TF1 pendant les essais, auto moto l'avait retransmis le matin meme. Les duels prost senna pour ceux qui ont connu ça, c'était quelque chose... Parfois limite. Ce départ à Suzuka...

Et jusqu'au décès de Jules Bianchi l'année dernière, Ayrton Senna était le dernier pilote de F1 mort à cause de la F1.
Il reste le dernier pilote de F1 mort sur piste.

Posté le

android

(12)

Répondre

A noter que senna n avait aucune fracture suite a l accident, il a été tué par un morceau de plastique qui est passé entre son casque et sa visière entrouverte. .. vraiment pas de chance.

Posté le

android

(13)

Répondre