Avast est un terme emprunté du nautisme

Proposé par
le

Avant d'être employé par une marque de logiciels antivirus informatiques, le mot "avast" était un terme nautique. Venant du néerlandais "hou vast" (signifiant "tenez bon"), c'est devenu un mot d'ordre pour cesser toute activité en cours. On pourrait le traduire par "stop" ou "attention".

Ce terme est devenu courant vers la fin du XVIIe siècle. Dans les années cinquante, il était encore utilisé par l'US Navy pour certaines manœuvres.


Commentaires préférés (3)

Avec cette logique, je devrais lancer une marque d'anti-virus sous le nom de Gandalf: "Vous ne passerez pas."

Cette origine néerlandaise n'est pas étonnante quand on pense que la marine de guerre des Provinces Unies était une des plus puissantes du monde du XVIe au XVIIIe siècles, durant lesquels elle put tenir tête aux puissantes marines anglaise, espagnole et française, pays pourtant beaucoup plus grands et peuplés que les Provinces Unies. Les nombreuses innovations techniques navales ont permis aux Hollandais de développer une marine compétitive, notamment composée d'un nouveau type de navires, les flûtes (fluit en néerlandais) mais aussi les plus petit schooners (schoener, goélette en français). La Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales était l'une des plus riches, et cette puissante flotte est l'une des raisons de la victoire hollandaise dans sa guerre d'indépendance face à l'ESpagne au XVIe siècle (Guerre de 80 ans) et contre les Anglais (notamment en 1667, avec l'une des plus grandes victoires navales hollandaises, la bataille de la Medway fr.wikipedia.org/wiki/Raid_sur_la_Medway )

a écrit : "hou vast" est une abréviation de "houd vast", analogue à "hold fast". En effet, mais attention que "fast" ici provient de "fasten" (fixer).


Tous les commentaires (22)

La base virale VPS a été mise à jour...

Posté le

android

(35)

Répondre

"hou vast" est une abréviation de "houd vast", analogue à "hold fast".

Avec cette logique, je devrais lancer une marque d'anti-virus sous le nom de Gandalf: "Vous ne passerez pas."

Cette origine néerlandaise n'est pas étonnante quand on pense que la marine de guerre des Provinces Unies était une des plus puissantes du monde du XVIe au XVIIIe siècles, durant lesquels elle put tenir tête aux puissantes marines anglaise, espagnole et française, pays pourtant beaucoup plus grands et peuplés que les Provinces Unies. Les nombreuses innovations techniques navales ont permis aux Hollandais de développer une marine compétitive, notamment composée d'un nouveau type de navires, les flûtes (fluit en néerlandais) mais aussi les plus petit schooners (schoener, goélette en français). La Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales était l'une des plus riches, et cette puissante flotte est l'une des raisons de la victoire hollandaise dans sa guerre d'indépendance face à l'ESpagne au XVIe siècle (Guerre de 80 ans) et contre les Anglais (notamment en 1667, avec l'une des plus grandes victoires navales hollandaises, la bataille de la Medway fr.wikipedia.org/wiki/Raid_sur_la_Medway )

a écrit : "hou vast" est une abréviation de "houd vast", analogue à "hold fast". En effet, mais attention que "fast" ici provient de "fasten" (fixer).

a écrit : La base virale VPS a été mise à jour... Non je dirais plutôt LA BASE VIRALE VPS A ÉTÉ MISE À JOUR

Posté le

windowsphone

(19)

Répondre

Le terme "tenir bon" est toujours usité de nos jours notamment dans la marine !

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : La base virale VPS a été mise à jour... J'entends encore la voix annoncer ça alors que tu es concentré sur autre chose... qu'est ce que j'ai pu sursauter sur ce truc!

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : En effet, mais attention que "fast" ici provient de "fasten" (fixer). Bien sûr. Il faut toujours se méfier lorsque l'on ne connaît qu'un seul sens d'un terme anglais. Par exemple, "a fast girl" n'est pas une championne de course, mais une coureuse, sens précis à deviner.

En fait, c'est surtout que de nos jours, "avast" est associé au vocabulaire des pirates. Le 19 septembre, lors de la journée internationale du parler pirate (sisi, ça existe ! "Talk like a pirate day" en anglais), il fait partie des mots les plus courants à utiliser. Le nom de l'antivirus n'est donc pas si anodin.

Mais euh ça veut pas plutôt dire "à l'abordage" en anglais ?

a écrit : Cette origine néerlandaise n'est pas étonnante quand on pense que la marine de guerre des Provinces Unies était une des plus puissantes du monde du XVIe au XVIIIe siècles, durant lesquels elle put tenir tête aux puissantes marines anglaise, espagnole et française, pays pourtant beaucoup plus grands et peuplés que les Provinces Unies. Les nombreuses innovations techniques navales ont permis aux Hollandais de développer une marine compétitive, notamment composée d'un nouveau type de navires, les flûtes (fluit en néerlandais) mais aussi les plus petit schooners (schoener, goélette en français). La Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales était l'une des plus riches, et cette puissante flotte est l'une des raisons de la victoire hollandaise dans sa guerre d'indépendance face à l'ESpagne au XVIe siècle (Guerre de 80 ans) et contre les Anglais (notamment en 1667, avec l'une des plus grandes victoires navales hollandaises, la bataille de la Medway fr.wikipedia.org/wiki/Raid_sur_la_Medway ) Afficher tout Puissante marine française tu es sûr? Parce qu'il le semblait qu'elle faisait pâle figure face aux anglais qui dominaient les mers à cette époque, car les français accordaient beaucoup moins d'importance à leur flotte que les anglais

a écrit : Puissante marine française tu es sûr? Parce qu'il le semblait qu'elle faisait pâle figure face aux anglais qui dominaient les mers à cette époque, car les français accordaient beaucoup moins d'importance à leur flotte que les anglais La marine royale de Louis XIV était bien l'une des plus puissantes, avec notamment parmi les plus gros navires de l'époque (après, la taille du navire n'influe pas forcément sur sa qualité, c'est même parfois le contraire, on l'a vu en Suède avec le naufrage du Vasa, trop lourd x) ). C'est notamment l'oeuvre de Colbert qui a largement développé la marine de guerre française.

Pensez aux exploits de Jean Bart, de Surcouf plus tardivement...

Après bien sur, la marine française ne pouvait pas vraiment rivaliser avec la Royal Navy, l'Angleterre étant une île sa politique militaire était beaucoup plus fondée sur la flotte que chez nous. Mais pour la monarchie française la flotte n'était surtout pas un point à négliger et elle engloutissait un budget tout à fait énorme (cout des navires, de l'armement, de la logistique, salaire, armement, entrainement et ravitaillement des marins et officiers... Un seul navires coutait une fortune immense)

a écrit : Cette origine néerlandaise n'est pas étonnante quand on pense que la marine de guerre des Provinces Unies était une des plus puissantes du monde du XVIe au XVIIIe siècles, durant lesquels elle put tenir tête aux puissantes marines anglaise, espagnole et française, pays pourtant beaucoup plus grands et peuplés que les Provinces Unies. Les nombreuses innovations techniques navales ont permis aux Hollandais de développer une marine compétitive, notamment composée d'un nouveau type de navires, les flûtes (fluit en néerlandais) mais aussi les plus petit schooners (schoener, goélette en français). La Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales était l'une des plus riches, et cette puissante flotte est l'une des raisons de la victoire hollandaise dans sa guerre d'indépendance face à l'ESpagne au XVIe siècle (Guerre de 80 ans) et contre les Anglais (notamment en 1667, avec l'une des plus grandes victoires navales hollandaises, la bataille de la Medway fr.wikipedia.org/wiki/Raid_sur_la_Medway ) Afficher tout Et aujourd'hui les hollandais sont toujours les meilleurs...dans les campings, en caravanes.

a écrit : Mais euh ça veut pas plutôt dire "à l'abordage" en anglais ? "Avast" a toujours un sens d'arrêt ou de se tenir prêt à faire quelque chose.
"À l'abordage!" peut se traduire par "to board!", "get them!", ou, si le pirate ou corsaire est lettré, "up lads and at them!".

a écrit : Et aujourd'hui les hollandais sont toujours les meilleurs...dans les campings, en caravanes. Il ne faut pas confondre les Pays-Bas et la Hollande, qui n'en est qu'une province.
fr.wikipedia.org/wiki/Pays-Bas. Cela dit, en quoi sont-ils meilleurs dans les activités citées?

Tu m'étonnes qu'en cas de vague qui déferle sur le pont, tu arrêtes tout pour t'accrocher à ton slip. J'entends plutôt ça par "tenez bon".

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Tu m'étonnes qu'en cas de vague qui déferle sur le pont, tu arrêtes tout pour t'accrocher à ton slip. J'entends plutôt ça par "tenez bon". C'est la traduction littérale, mais dans les faits, par la suite, c'est devenu le mot d'ordre pour arrêter

a écrit : Cette origine néerlandaise n'est pas étonnante quand on pense que la marine de guerre des Provinces Unies était une des plus puissantes du monde du XVIe au XVIIIe siècles, durant lesquels elle put tenir tête aux puissantes marines anglaise, espagnole et française, pays pourtant beaucoup plus grands et peuplés que les Provinces Unies. Les nombreuses innovations techniques navales ont permis aux Hollandais de développer une marine compétitive, notamment composée d'un nouveau type de navires, les flûtes (fluit en néerlandais) mais aussi les plus petit schooners (schoener, goélette en français). La Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales était l'une des plus riches, et cette puissante flotte est l'une des raisons de la victoire hollandaise dans sa guerre d'indépendance face à l'ESpagne au XVIe siècle (Guerre de 80 ans) et contre les Anglais (notamment en 1667, avec l'une des plus grandes victoires navales hollandaises, la bataille de la Medway fr.wikipedia.org/wiki/Raid_sur_la_Medway ) Afficher tout Les termes "tribord" et "bâbord" ont également la même origine.

Posté le

android

(0)

Répondre

Pour ceux qui ont lu Moby Dick en version originale, c'est un mot qui revient très souvent dans le texte.

Posté le

android

(0)

Répondre