Avant l'invention du timbre, le destinataire payait l'addition

Proposé par
le

Le premier timbre-poste est le "Penny black" à l'effigie de la Reine Victoria, qui a remplacé en 1840 le système du "port dû" par celui du "port payé". Antérieurement, une lettre était présentée au destinataire, qui pouvait la refuser en refusant de payer. Le système était d'ailleurs parfois détourné : un signe discret placé sur l'enveloppe pouvait indiquer que tout allait bien sans avoir besoin d'ouvrir le courrier et le destinataire pouvait alors le refuser.


Commentaires préférés (3)

J'aurais refusé toutes mes factures moi ahah !

a écrit : Un genre de mise en abîme de timbres donc... Hum...

Sinon, quelqu'un a une idée de la valeur actuelle de ce fameux Penny Black, si il en reste encore des exemplaires chez les collectionneurs ou musées ?
Un Penny Black peut se vendre entre 20$ et 7000$ en fonction de son état et de sa place sur la planche d'impression; le timbre ayant été imprimé à près de 70 millions d"exemplaires, il ne figure pas parmi les plus cher malgré son statut de "premier timbre de l'histoire", car beaucoup sont resté intact.

Un detournement beaucoup plus frequent etait d'inverser les adresses du destinataire et de l'envoyeur. Ainsi la lettre arrivait d'abord a l'envoyeur, qui la refusait et la faisait ainsi "repartir" vers le destinataire de maniere entierement gratuite.


Tous les commentaires (16)

J'aurais refusé toutes mes factures moi ahah !

à noël personne ne refuse le courier de sa grand mère bizarement ^^

Posté le

windowsphone

(15)

Répondre

La première source explique que des timbres commémorent l'anniversaire du Penny Black en comprennant une image de celui-ci et sont appelés "timbres sur timbres" !

a écrit : La première source explique que des timbres commémorent l'anniversaire du Penny Black en comprennant une image de celui-ci et sont appelés "timbres sur timbres" ! Un genre de mise en abîme de timbres donc... Hum...

Sinon, quelqu'un a une idée de la valeur actuelle de ce fameux Penny Black, si il en reste encore des exemplaires chez les collectionneurs ou musées ?

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Un genre de mise en abîme de timbres donc... Hum...

Sinon, quelqu'un a une idée de la valeur actuelle de ce fameux Penny Black, si il en reste encore des exemplaires chez les collectionneurs ou musées ?
Un Penny Black peut se vendre entre 20$ et 7000$ en fonction de son état et de sa place sur la planche d'impression; le timbre ayant été imprimé à près de 70 millions d"exemplaires, il ne figure pas parmi les plus cher malgré son statut de "premier timbre de l'histoire", car beaucoup sont resté intact.

Ha ha ha ça me fait penser aux appels en PCV, quand les mecs te téléphonaient à tes frais si tu acceptait... C'était horrible, je m'en rappelle de mes parents qui petaient un câble, c'était évidemment toujours les mêmes fauchés ( ou tout simplement radins ) qui abusaient de cette pratique !!!

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Un Penny Black peut se vendre entre 20$ et 7000$ en fonction de son état et de sa place sur la planche d'impression; le timbre ayant été imprimé à près de 70 millions d"exemplaires, il ne figure pas parmi les plus cher malgré son statut de "premier timbre de l'histoire", car beaucoup sont resté intact. Merci d'avoir répondu !

Mais je suis déçu, j'imaginais un genre de timbre légendaire, duquel il ne restait plus que quelques exemplaires.
(pas que je le possède, ni même que je sois philatéliste, mais juste pour le folklore)

Posté le

android

(6)

Répondre

Un detournement beaucoup plus frequent etait d'inverser les adresses du destinataire et de l'envoyeur. Ainsi la lettre arrivait d'abord a l'envoyeur, qui la refusait et la faisait ainsi "repartir" vers le destinataire de maniere entierement gratuite.

Il serait peut-être bien de retourner à ce mode d'envoi de courrier, peut être que ça encouragerait les entreprises de transport de colis et de courrier à prendre plus soin de nos paquets... (source : ma récente visite d'un centre de distribution...)

a écrit : Un detournement beaucoup plus frequent etait d'inverser les adresses du destinataire et de l'envoyeur. Ainsi la lettre arrivait d'abord a l'envoyeur, qui la refusait et la faisait ainsi "repartir" vers le destinataire de maniere entierement gratuite. La technique fonctionne toujours de nos jours en ne mettant pas de timbre et en inversant les adresses!

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : Ha ha ha ça me fait penser aux appels en PCV, quand les mecs te téléphonaient à tes frais si tu acceptait... C'était horrible, je m'en rappelle de mes parents qui petaient un câble, c'était évidemment toujours les mêmes fauchés ( ou tout simplement radins ) qui abusaient de cette pratique !!! Quand j'étais au collège, la direction nous obligeait à appeler depuis la cabine téléphonique quand on finissait plus tôt. J'appelais donc ma mère en PCV. Dans le message pour annoncer qui été l'émetteur de l'appel en PCV, je disais rapidement que j'avais terminé et qu'elle pouvait, si possible, venir me chercher. Ce n'étais pas par radinerie de ma part mais plus de celle du collège que j'utilisais le PCV ^_^

Posté le

android

(21)

Répondre

Excellente anecdote. Le genre de truc que j'attend ici. SCMB.

a écrit : Quand j'étais au collège, la direction nous obligeait à appeler depuis la cabine téléphonique quand on finissait plus tôt. J'appelais donc ma mère en PCV. Dans le message pour annoncer qui été l'émetteur de l'appel en PCV, je disais rapidement que j'avais terminé et qu'elle pouvait, si possible, venir me chercher. Ce n'étais pas par radinerie de ma part mais plus de celle du collège que j'utilisais le PCV ^_^ Afficher tout LOL je me doute bien que ce service était là pour dépanner certains t'inquiète...Je parlais juste des dérives vécues par rapport à une expérience personnelle ... D'ailleurs j'en garde un souvenir plutôt sympa :-)

Posté le

android

(4)

Répondre

Une histoire raconte que le système fut inversé suite à une veuve n'ayant pas pu ouvrir la lettre de son mari parti à la guerre, faute d'argent.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : La technique fonctionne toujours de nos jours en ne mettant pas de timbre et en inversant les adresses! Oui mais si par exemple j'envoie la lettre dans un autre département, le centre de tri de mon département ne tiltera pas qu'il y a comme une arnaque ? ^^