Un nouveau numéro pour appeler un médecin arrive

Proposé par
le

A partir du 24 janvier 2017, le 116 117 sera le numéro de téléphone unique pour appeler un médecin en dehors des horaires d’ouvertures des cabinets médicaux, le soir, le week-end et les jours fériés, en France. L’appel sera gratuit et pour les urgences vitales, le 15, numéro du Samu, reste le numéro à composer.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Comment sait-on qu'une urgence est vitale, ou non et donc n'est pas une urgence? Ce sont deux choses bien différentes ! Une urgence vitale c'est quand il y a danger pour ta santé sans intervention rapide d'un médecin. (Hémorragie, perte de connaissance, symptômes d'un AVC ou infarctus, grosse brûlure...) (Pour ce genre d'urgences, un médecin libéral ne pourra de toute façon bien souvent qu'appeler le SAMU lui aussi)
Une urgence non vitale serait par exemple que tu attrapes une maladie qui ne risque pas de te tuer dans la journée (grippe, gastro, infection...) mais qui nécessite néanmoins une prescription rapide de médicaments. (Si tu tombes malade le vendredi soir, tu ne vas pas attendre le lundi matin pour commencer à te soigner, souffrant tout le week end et laissant empirer la situation !)

Posté le

android

(149)

Répondre

Il n'y a que mois que ça dérange d'apprendre quelque chose d'aussi important via ce site? Je n'avais vu l'information nulle part (et je ne suis visiblement pas le seul vu le nombre de "JMCMB"), alors que c'est le genre de choses pour lesquelles j'aurai trouvé une campagne d'information normale.

a écrit : Il n'y a que mois que ça dérange d'apprendre quelque chose d'aussi important via ce site? Je n'avais vu l'information nulle part (et je ne suis visiblement pas le seul vu le nombre de "JMCMB"), alors que c'est le genre de choses pour lesquelles j'aurai trouvé une campagne d'information normale. Idem en tant que médecin : je n'ai aucune information en ce sens !

Posté le

android

(253)

Répondre


Tous les commentaires (44)

Donc pas lors d'une urgence ? Simplement pour avoir un médecin si l'on est malade dans ces periodes ?

Comment sait-on qu'une urgence est vitale, ou non et donc n'est pas une urgence?

comment on gère les médecin qui décroche les appel? 7 ans et plus d'étude pour se réduire a jouer a la fille du 118?

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Comment sait-on qu'une urgence est vitale, ou non et donc n'est pas une urgence? Ce sont deux choses bien différentes ! Une urgence vitale c'est quand il y a danger pour ta santé sans intervention rapide d'un médecin. (Hémorragie, perte de connaissance, symptômes d'un AVC ou infarctus, grosse brûlure...) (Pour ce genre d'urgences, un médecin libéral ne pourra de toute façon bien souvent qu'appeler le SAMU lui aussi)
Une urgence non vitale serait par exemple que tu attrapes une maladie qui ne risque pas de te tuer dans la journée (grippe, gastro, infection...) mais qui nécessite néanmoins une prescription rapide de médicaments. (Si tu tombes malade le vendredi soir, tu ne vas pas attendre le lundi matin pour commencer à te soigner, souffrant tout le week end et laissant empirer la situation !)

Posté le

android

(149)

Répondre

Il n'y a que mois que ça dérange d'apprendre quelque chose d'aussi important via ce site? Je n'avais vu l'information nulle part (et je ne suis visiblement pas le seul vu le nombre de "JMCMB"), alors que c'est le genre de choses pour lesquelles j'aurai trouvé une campagne d'information normale.

a écrit : Il n'y a que mois que ça dérange d'apprendre quelque chose d'aussi important via ce site? Je n'avais vu l'information nulle part (et je ne suis visiblement pas le seul vu le nombre de "JMCMB"), alors que c'est le genre de choses pour lesquelles j'aurai trouvé une campagne d'information normale. Idem en tant que médecin : je n'ai aucune information en ce sens !

Posté le

android

(253)

Répondre

Sinon y'a le 112... ça marche partout en Europe et c'est exactement pareil.

a écrit : Ce sont deux choses bien différentes ! Une urgence vitale c'est quand il y a danger pour ta santé sans intervention rapide d'un médecin. (Hémorragie, perte de connaissance, symptômes d'un AVC ou infarctus, grosse brûlure...) (Pour ce genre d'urgences, un médecin libéral ne pourra de toute façon bien souvent qu'appeler le SAMU lui aussi)
Une urgence non vitale serait par exemple que tu attrapes une maladie qui ne risque pas de te tuer dans la journée (grippe, gastro, infection...) mais qui nécessite néanmoins une prescription rapide de médicaments. (Si tu tombes malade le vendredi soir, tu ne vas pas attendre le lundi matin pour commencer à te soigner, souffrant tout le week end et laissant empirer la situation !)
Afficher tout
Je comprends bien qu'il ne faut pas appeller les urgences si l'on se découvre enrhumé. Mais l'interprétation des signes est souvent hors de portée d'un non-médecin. Par exemple, une douleur à la poitrine peut avoir de multiples causes, les unes bénignes, les autres graves.

Je taff à la sécu et j'ai pas entendu ce nouveau numéro c'est quand même fort!!

Posté le

android

(37)

Répondre

Ce système est déjà opérationnel en Angleterre et marche très bien!

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Sinon y'a le 112... ça marche partout en Europe et c'est exactement pareil. Le 112 est le no de standard européen du 12 de chez nous qui nous amène sur une plateforme tel des Urgences! Ici, il est fait mention d'appels vers les médecins pour d'autres pathologies que celles potentiellement mortelles! Thorgor a très bien expliqué. Donc ce n'est pas vraiment pareil!

a écrit : Comment sait-on qu'une urgence est vitale, ou non et donc n'est pas une urgence? Les urgentistes dans les hôpitaux savent bien faire la différence, eux... Ça va par exemple du gars qui a un gros rhume (pas d'urgence), en passant par la fracture (urgence mais pas vitale), au mec qui se vide de son sang (et là c'est urgence "vitale"). Comme son nom l'indique, "vitale" signifie que le "pronostic vital"est engagé... Ils font même la différence entre deux urgences vitales, en fonction du "timing" du pronostic.

Quand j'entends parler des urgences par le biais de ma femme, j'ai l'impression que les gens y vont pour tout et n'importe quoi. Un rhume, un mal de tête parce que la personne à trop bu la veille, une ampoule au pied, un bleu sur un genou, une écorchure sur le bras. Ca me surprendra toujours !

a écrit : Le 112 est le no de standard européen du 12 de chez nous qui nous amène sur une plateforme tel des Urgences! Ici, il est fait mention d'appels vers les médecins pour d'autres pathologies que celles potentiellement mortelles! Thorgor a très bien expliqué. Donc ce n'est pas vraiment pareil! C'est incroyable la confusion qui règne sur les numéros courts. Le 112 est le numéro d'urgence européen (renvoyé vers les pompiers en France, comme si on composait le 18, mais qui peut aboutir différemment selon les pays, par exemple vers la police en Italie). Donc si on a tout oublié ou dans un autre pays d'Europe, en cas d'urgence, quelle qu'elle soit, on appelle le 112. En France, les pompiers (incendie, accident de la route avec blessés, etc.) c'est le 18. Le 15 c'est pour tout ce qui est médical : urgence avérée, ou pour juger s'il s'agit ou non d'une urgence et donner la suite appropriée, mais ils peuvent aussi donner des conseils et des renseignements comme indiquer le médecin ou la pharmacie de garde. Apparemment c'est ce dernier service non urgent qui serait remplacé par le nouveau numéro. Pour finir avec les numéros d'urgence, il y a le 17 pour la police ou la gendarmerie et il y a aussi des numéros plus spécifiques : 119 enfance maltraitée, 115 samu social, 114 numéro d'urgence pour les sourds et malentendants (par SMS, fax, etc.) etc. Le 12 n'existe plus, c'est l'ancien numéro des renseignements remplacé par les numéros en 118 suivi de 3 chiffres.

Posté le

android

(35)

Répondre

a écrit : Les urgentistes dans les hôpitaux savent bien faire la différence, eux... Ça va par exemple du gars qui a un gros rhume (pas d'urgence), en passant par la fracture (urgence mais pas vitale), au mec qui se vide de son sang (et là c'est urgence "vitale"). Comme son nom l'indique, "vitale" signifie que le "pronostic vital"est engagé... Ils font même la différence entre deux urgences vitales, en fonction du "timing" du pronostic. Afficher tout J'avais compris le sens de "vital" et ose espérer que les urgentistes savent déterminer l'urgence et orienter vers le bon service.

Ce sur quoi je m'interrogeais est le critère, pour un non-médecin et dans un cas qui n'est pas évident; et pris l'exemple d'une douleur thoracique, qui peut être mal interprétée par le malade lui-même, dans un sens ou dans l'autre.

Deux cas opposés dont j'ai été témoin indirect:
- homme 60 ans, douleur thoracique, ne fait rien d'autre que rentrer chez lui en se disant que ça va passer; en levant les bras pour ouvrir son garage, tombe foudroyé;
- homme 20 ans, glisse sur une chaussée grasse après une petite pluie sur une bande plastique de passage piétons; il se relève immédiatement sans aucun dommage et reprend son chemin; 20 m plus loin, il est arrêté par un passant: "j'ai tout vu, vous avez eu une syncope, j'ai déjà appelé les pompiers". Le temps qu'il explique que ce n'est rien, il ne s'est même pas fait mal et est parfaitement lucide (et étudiant en médecine), voilà les pompiers qui arrivent et veulent absolument l'embarquer, en menaçant d'appeler la police s'il n'obtempère pas. Le chef de la brigade des pompiers est pourtant formé au secourisme et aurait bien dû reconnaître que ce n'était pas une syncope!

a écrit : C'est incroyable la confusion qui règne sur les numéros courts. Le 112 est le numéro d'urgence européen (renvoyé vers les pompiers en France, comme si on composait le 18, mais qui peut aboutir différemment selon les pays, par exemple vers la police en Italie). Donc si on a tout oublié ou dans un autre pays d'Europe, en cas d'urgence, quelle qu'elle soit, on appelle le 112. En France, les pompiers (incendie, accident de la route avec blessés, etc.) c'est le 18. Le 15 c'est pour tout ce qui est médical : urgence avérée, ou pour juger s'il s'agit ou non d'une urgence et donner la suite appropriée, mais ils peuvent aussi donner des conseils et des renseignements comme indiquer le médecin ou la pharmacie de garde. Apparemment c'est ce dernier service non urgent qui serait remplacé par le nouveau numéro. Pour finir avec les numéros d'urgence, il y a le 17 pour la police ou la gendarmerie et il y a aussi des numéros plus spécifiques : 119 enfance maltraitée, 115 samu social, 114 numéro d'urgence pour les sourds et malentendants (par SMS, fax, etc.) etc. Le 12 n'existe plus, c'est l'ancien numéro des renseignements remplacé par les numéros en 118 suivi de 3 chiffres. Afficher tout Et ne pas oublier que la plupart de ces services peuvent vous renvoyer sur les autres. Si, dans le feu de l'action, vous voulez appeler les pompiers mais que le seul numéro qui vous vient, c'est le 17, n'attendez pas 3 heures que ça vous revienne : appelez le 17 et dites ce qui vous arrive, on vous renverra vers le bon standard.

a écrit : C'est incroyable la confusion qui règne sur les numéros courts. Le 112 est le numéro d'urgence européen (renvoyé vers les pompiers en France, comme si on composait le 18, mais qui peut aboutir différemment selon les pays, par exemple vers la police en Italie). Donc si on a tout oublié ou dans un autre pays d'Europe, en cas d'urgence, quelle qu'elle soit, on appelle le 112. En France, les pompiers (incendie, accident de la route avec blessés, etc.) c'est le 18. Le 15 c'est pour tout ce qui est médical : urgence avérée, ou pour juger s'il s'agit ou non d'une urgence et donner la suite appropriée, mais ils peuvent aussi donner des conseils et des renseignements comme indiquer le médecin ou la pharmacie de garde. Apparemment c'est ce dernier service non urgent qui serait remplacé par le nouveau numéro. Pour finir avec les numéros d'urgence, il y a le 17 pour la police ou la gendarmerie et il y a aussi des numéros plus spécifiques : 119 enfance maltraitée, 115 samu social, 114 numéro d'urgence pour les sourds et malentendants (par SMS, fax, etc.) etc. Le 12 n'existe plus, c'est l'ancien numéro des renseignements remplacé par les numéros en 118 suivi de 3 chiffres. Afficher tout Le 911 rendu célèbre par les films et séries américaines doit aussi fonctionner en France (en Europe?). C'est un pompier qui le l'a dit durant un stage "prévention incendie". Je crois même que l'interlocuteur parle directement en anglais...

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Le 911 rendu célèbre par les films et séries américaines doit aussi fonctionner en France (en Europe?). C'est un pompier qui le l'a dit durant un stage "prévention incendie". Je crois même que l'interlocuteur parle directement en anglais... J'en doute, voici le guide remis aux habitants des USA se rendant à l'étranger. Il y est spécifié qu'il ne faut pas trop compter sur un interlocuteur parlant anglais.
travel.state.gov/content/dam/students-abroad/pdfs/911_ABROAD.pdf

a écrit : J'avais compris le sens de "vital" et ose espérer que les urgentistes savent déterminer l'urgence et orienter vers le bon service.

Ce sur quoi je m'interrogeais est le critère, pour un non-médecin et dans un cas qui n'est pas évident; et pris l'exemple d'une douleur
thoracique, qui peut être mal interprétée par le malade lui-même, dans un sens ou dans l'autre.

Deux cas opposés dont j'ai été témoin indirect:
- homme 60 ans, douleur thoracique, ne fait rien d'autre que rentrer chez lui en se disant que ça va passer; en levant les bras pour ouvrir son garage, tombe foudroyé;
- homme 20 ans, glisse sur une chaussée grasse après une petite pluie sur une bande plastique de passage piétons; il se relève immédiatement sans aucun dommage et reprend son chemin; 20 m plus loin, il est arrêté par un passant: "j'ai tout vu, vous avez eu une syncope, j'ai déjà appelé les pompiers". Le temps qu'il explique que ce n'est rien, il ne s'est même pas fait mal et est parfaitement lucide (et étudiant en médecine), voilà les pompiers qui arrivent et veulent absolument l'embarquer, en menaçant d'appeler la police s'il n'obtempère pas. Le chef de la brigade des pompiers est pourtant formé au secourisme et aurait bien dû reconnaître que ce n'était pas une syncope!
Afficher tout
Oui, tu as raison, mais le problème existe aujourd'hui aussi... en dehors des horaires, la nuit, on appelle "SOS médecins" si on a un problème ; et le SAMU ou les pompiers si on a très peur (souvent pour rien). Demain seul le numéro pour contacter simplement un médecin changera.