Eugène Boyer fut gracié à cause de l'assassinat d'un président

Proposé par
le
dans

Eugène Boyer, jeune criminel ayant tué une femme âgée pour la voler, devait être guillotiné le 7 mai 1932 quand il y eut un sursis à l'exécution. Le président Paul Doumer, ayant déjà refusé sa grâce mais susceptible de changer d'avis jusqu'au dernier moment venait d'être assassiné, et on jugea qu'il valait mieux attendre. A raison car le président Albert Lebrun qui prit la suite le gracia. Il fut envoyé au bagne de Guyane.


Commentaires préférés (3)

J'ai vu un film basé sur un fait réel (son nom m'échappe), ou un prisonnier déjoue le système en repoussant sa mise a mort chaque jours simplement en racontant sa vie ! Il est celui qui est a l'origine d'une limitation de temps pour exprimer "ses dernières paroles" . N'ayant aucune précisions dans les écrits dictant les procédures, il profita aussi de homard, poulet rôti et autre plats qui sont accordés au condamnés. Il fut lui aussi gracié après avoir conquis son pays avec ses récits, mais refusa celle-ci ayant eu la satisfaction de pouvoir s'exprimer et n'attendant plus rien de la vie (si je me souviens bien du dénouement).

Posté le

android

(210)

Répondre

Le nom du film c'est "dead man talking"

a écrit : J'ai vu un film basé sur un fait réel (son nom m'échappe), ou un prisonnier déjoue le système en repoussant sa mise a mort chaque jours simplement en racontant sa vie ! Il est celui qui est a l'origine d'une limitation de temps pour exprimer "ses dernières paroles" . N'ayant aucune précisions dans les écrits dictant les procédures, il profita aussi de homard, poulet rôti et autre plats qui sont accordés au condamnés. Il fut lui aussi gracié après avoir conquis son pays avec ses récits, mais refusa celle-ci ayant eu la satisfaction de pouvoir s'exprimer et n'attendant plus rien de la vie (si je me souviens bien du dénouement). Afficher tout Ça rappelle les "Milles-et-une nuit". Une vielle histoire... ;-)


Tous les commentaires (26)

Tiens bizarre qu'Ondelatte n'en ai pas encore parlé sur Europe 1

J'ai vu un film basé sur un fait réel (son nom m'échappe), ou un prisonnier déjoue le système en repoussant sa mise a mort chaque jours simplement en racontant sa vie ! Il est celui qui est a l'origine d'une limitation de temps pour exprimer "ses dernières paroles" . N'ayant aucune précisions dans les écrits dictant les procédures, il profita aussi de homard, poulet rôti et autre plats qui sont accordés au condamnés. Il fut lui aussi gracié après avoir conquis son pays avec ses récits, mais refusa celle-ci ayant eu la satisfaction de pouvoir s'exprimer et n'attendant plus rien de la vie (si je me souviens bien du dénouement).

Posté le

android

(210)

Répondre

Le nom du film c'est "dead man talking"

a écrit : J'ai vu un film basé sur un fait réel (son nom m'échappe), ou un prisonnier déjoue le système en repoussant sa mise a mort chaque jours simplement en racontant sa vie ! Il est celui qui est a l'origine d'une limitation de temps pour exprimer "ses dernières paroles" . N'ayant aucune précisions dans les écrits dictant les procédures, il profita aussi de homard, poulet rôti et autre plats qui sont accordés au condamnés. Il fut lui aussi gracié après avoir conquis son pays avec ses récits, mais refusa celle-ci ayant eu la satisfaction de pouvoir s'exprimer et n'attendant plus rien de la vie (si je me souviens bien du dénouement). Afficher tout Ça rappelle les "Milles-et-une nuit". Une vielle histoire... ;-)

a écrit : J'ai vu un film basé sur un fait réel (son nom m'échappe), ou un prisonnier déjoue le système en repoussant sa mise a mort chaque jours simplement en racontant sa vie ! Il est celui qui est a l'origine d'une limitation de temps pour exprimer "ses dernières paroles" . N'ayant aucune précisions dans les écrits dictant les procédures, il profita aussi de homard, poulet rôti et autre plats qui sont accordés au condamnés. Il fut lui aussi gracié après avoir conquis son pays avec ses récits, mais refusa celle-ci ayant eu la satisfaction de pouvoir s'exprimer et n'attendant plus rien de la vie (si je me souviens bien du dénouement). Afficher tout L'acteur est Gérard butler et le film c'est un honnête citoyen je pense

a écrit : J'ai vu un film basé sur un fait réel (son nom m'échappe), ou un prisonnier déjoue le système en repoussant sa mise a mort chaque jours simplement en racontant sa vie ! Il est celui qui est a l'origine d'une limitation de temps pour exprimer "ses dernières paroles" . N'ayant aucune précisions dans les écrits dictant les procédures, il profita aussi de homard, poulet rôti et autre plats qui sont accordés au condamnés. Il fut lui aussi gracié après avoir conquis son pays avec ses récits, mais refusa celle-ci ayant eu la satisfaction de pouvoir s'exprimer et n'attendant plus rien de la vie (si je me souviens bien du dénouement). Afficher tout L'acteur est Gérard butler et le film c'est un honnête citoyen je pense

a écrit : J'ai vu un film basé sur un fait réel (son nom m'échappe), ou un prisonnier déjoue le système en repoussant sa mise a mort chaque jours simplement en racontant sa vie ! Il est celui qui est a l'origine d'une limitation de temps pour exprimer "ses dernières paroles" . N'ayant aucune précisions dans les écrits dictant les procédures, il profita aussi de homard, poulet rôti et autre plats qui sont accordés au condamnés. Il fut lui aussi gracié après avoir conquis son pays avec ses récits, mais refusa celle-ci ayant eu la satisfaction de pouvoir s'exprimer et n'attendant plus rien de la vie (si je me souviens bien du dénouement). Afficher tout J'allais le regarder, mais t'as raconté la fin. :b

Posté le

android

(5)

Répondre

Ce moment où j'ai vu Boyer (Yeaaah un Boyer de connu ! Mon nom de jeune fille !) et où ensuite j'ai lu "criminel ayant tué..." (Ah...)

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : J'allais le regarder, mais t'as raconté la fin. :b Désolé :s
En même temps pour ma défense, quand tu est condamné à mort il n'y a pas un milliard de dénouement possible ^^

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : L'acteur est Gérard butler et le film c'est un honnête citoyen je pense Non c'est bien "dead man talking" comme la dit ginouu.

Posté le

android

(2)

Répondre

Y a-t-il réellement gagné au change ?

a écrit : Y a-t-il réellement gagné au change ? Effectivement c'est une bonne question.. Mourir ou vivre au bagne ( vie très dure d'après Victor Hugo)?

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Y a-t-il réellement gagné au change ? Je pense pas.. c'est comme choisir entre la peste et le choléra!!
Enfin je crois. .

a écrit : J'ai vu un film basé sur un fait réel (son nom m'échappe), ou un prisonnier déjoue le système en repoussant sa mise a mort chaque jours simplement en racontant sa vie ! Il est celui qui est a l'origine d'une limitation de temps pour exprimer "ses dernières paroles" . N'ayant aucune précisions dans les écrits dictant les procédures, il profita aussi de homard, poulet rôti et autre plats qui sont accordés au condamnés. Il fut lui aussi gracié après avoir conquis son pays avec ses récits, mais refusa celle-ci ayant eu la satisfaction de pouvoir s'exprimer et n'attendant plus rien de la vie (si je me souviens bien du dénouement). Afficher tout Tu m'as donné envie de regarde le film, dommage que tu en ai dévoilé la fin

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : L'acteur est Gérard butler et le film c'est un honnête citoyen je pense Nope.

a écrit : Ce moment où j'ai vu Boyer (Yeaaah un Boyer de connu ! Mon nom de jeune fille !) et où ensuite j'ai lu "criminel ayant tué..." (Ah...) Bah ! Et Charles Boyer !?!?

a écrit : Ce moment où j'ai vu Boyer (Yeaaah un Boyer de connu ! Mon nom de jeune fille !) et où ensuite j'ai lu "criminel ayant tué..." (Ah...) Régis Boyer est quelqu'un d'assez connu dans certains milieux.
Comme ça tu auras au moins quelqu'un!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Effectivement c'est une bonne question.. Mourir ou vivre au bagne ( vie très dure d'après Victor Hugo)? Moi j'aurais plutôt dit "mourir au bagne" que "vivre au bagne" XD

Posté le

android

(0)

Répondre