Stone Mountain est une sculpture de 12 000 m2 sur une montagne

Proposé par
le

La Stone Mountain située en Géorgie aux États-Unis possède le bas-relief le plus grand au monde. Achevé en 1972, elle illustre 3 personnages des États confédérés d'Amérique pendant la guerre civile : Jefferson Davis, Robert Lee et Thomas Jonathan Jackson. La sculpture entière mesure 12 000 m2 et s'enfonce dans la roche de la montagne sur près de 13 mètres.


Commentaires préférés (3)

Je trouve qu'on a un peu de mal à appréhender la taille de cette "sculpture" sur la photo.

Il ne faut pas se méprendre sur le sens de "bas-relief". À 120 m au-dessus du sol ... ;)
Mais celui-ci ne tient pas compte de la perspective quand on le voit d'en-bas, erreur dans laquelle les sculpteurs médiévaux ne tombaient pas (ni les Grecs).

Pour ceux qui comme moi ont du mal à imaginer, ce bas-relief est plus grand qu'un terrain de foot.

Aussi, fun-fact, le projet a été envisagée dès 1912, mais les travaux n'ont pu être commencé qu'à partir de 1923, par un certain G.Borglum.
Celui-ci avait pour projet de sculpter des visages dans la montagne.
Mais en 1925, suite à un désaccord, il quitta le chantier avec tous ses croquis et alla travailler au Mont Rushmore...

Pour ceux qui ne voient peut-être pas de quoi je parle :

fr.wikipedia.org/wiki/Mont_Rushmore?wprov=sfla1

Posté le

android

(86)

Répondre


Tous les commentaires (22)

Je trouve qu'on a un peu de mal à appréhender la taille de cette "sculpture" sur la photo.

Il ne faut pas se méprendre sur le sens de "bas-relief". À 120 m au-dessus du sol ... ;)
Mais celui-ci ne tient pas compte de la perspective quand on le voit d'en-bas, erreur dans laquelle les sculpteurs médiévaux ne tombaient pas (ni les Grecs).

Pour ceux qui comme moi ont du mal à imaginer, ce bas-relief est plus grand qu'un terrain de foot.

Aussi, fun-fact, le projet a été envisagée dès 1912, mais les travaux n'ont pu être commencé qu'à partir de 1923, par un certain G.Borglum.
Celui-ci avait pour projet de sculpter des visages dans la montagne.
Mais en 1925, suite à un désaccord, il quitta le chantier avec tous ses croquis et alla travailler au Mont Rushmore...

Pour ceux qui ne voient peut-être pas de quoi je parle :

fr.wikipedia.org/wiki/Mont_Rushmore?wprov=sfla1

Posté le

android

(86)

Répondre

Un peu comme le mont rushmore et les têtes de présidents

Posté le

android

(7)

Répondre

J'ai personnellement un peu de mal avec type d'oeuvre.
Bien sur je perçois la performance technique et artistique, mais c'est plus le fait d'imposer au visiteur ce type de réalisation hors norme au beau milieu de la nature qui me dérange.
Mais après c'est juste mon point de vue.

L’œuvre est certes pharaonique, mais je suis navré : ce n'est pas très beau. On perçoit mal le bas relief, aussi le contour où la roche est entamée mais non décorée donne l'impression que l’œuvre n'est pas terminée.

De plus, à l'inverse du mont Rushmore où les bas-reliefs sont imposants tant ils dominent la montagne dans laquelle ils ont été creusés, ici la sculpture parait écrasée, amoindrie par l'immensité du flanc de montagne.

a écrit : L’œuvre est certes pharaonique, mais je suis navré : ce n'est pas très beau. On perçoit mal le bas relief, aussi le contour où la roche est entamée mais non décorée donne l'impression que l’œuvre n'est pas terminée.

De plus, à l'inverse du mont Rushmore où les bas-reliefs sont imposan
ts tant ils dominent la montagne dans laquelle ils ont été creusés, ici la sculpture parait écrasée, amoindrie par l'immensité du flanc de montagne. Afficher tout
Au Mont Rushmore, il s'agit de haut-reliefs, intermédiaires entre bas-relief et ronde-bosse. Cette œuvre est bien plus réussie et justement célèbre, car elle respecte la perspective.
Ici, on a l'impression d'une gigantesque écorchure qui ruine la beauté du mont.

Le " bas-relief le plus grand " .. c'est à ce moment là que j'ai perdu le file

donc, ce bas-relief encense trois des leaders esclavagistes de la guerre de sécession, c'est ça?

y'a quelque chose qui m’échappe dans la façon de penser des américains.

a écrit : Je trouve qu'on a un peu de mal à appréhender la taille de cette "sculpture" sur la photo. C'est à cause du premier plan, les arbres sont proches et minimise la taille de la montagne.

Si tu regarde en haut à gauche de la photo, tu vois des arbres SUR la montagne. ( Oui, les petites boursouflures verte )

Ça donne une meilleur idée de la taille de l'œuvre.

;)

a écrit : donc, ce bas-relief encense trois des leaders esclavagistes de la guerre de sécession, c'est ça?

y'a quelque chose qui m’échappe dans la façon de penser des américains.
Le nord voulait la libération des esclaves pour qu'ils bossent dans les usines... Nord ou sud c'est pas glorieux lol

a écrit : donc, ce bas-relief encense trois des leaders esclavagistes de la guerre de sécession, c'est ça?

y'a quelque chose qui m’échappe dans la façon de penser des américains.
La "Civil War" (on dit peu "de Sécession" aux USA) n'avait aucun rapport avec l'esclavagisme ni des raisons humanitaires, mais vient d'États du sud agricoles voulant secouer la tutelle du nord plus évolué dans l'industrialisation et puissant.
Le motif noble a ensuite été plaqué sur la réalité par le vainqueur.

Si l'on veut voir l'hypocrisie du "faites ce que je dis, pas ce que je fais", le lien suivant donne la liste des Présidents ayant possédé des esclaves, de Washington (307) au général Grant (ah non, il n'en avait pas, mais son épouse si).
en.wikipedia.org/wiki/List_of_Presidents_of_the_United_States_who_owned_slaves

Pour mieux comprendre la mentalité américaine, se référer à l'histoire de villes comme Bordeaux ou Nantes et l'origine de leur prospérité, et au rétablissement de l'esclavagisme par la France après la Révolution.

Un travailleur libre et mal payé est économiquement plus productif et donc plus rentable qu'un esclave.

Posté le

android

(20)

Répondre

Ce que je trouve le plus hypocrites chez georges washington c'est de se battre pour la liberté alors qu'on a des esclaves

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Un travailleur libre et mal payé est économiquement plus productif et donc plus rentable qu'un esclave. "travailleur libre" ? Cela fait penser à la liberté des poules élevées en plein air, peut-être convaincues d'exercer sans contrainte leur libre-arbitre dans le cadre de l'ordre hiérarchique qui s'instaure inévitablement, et à coups de bec ("pecking-order").

Je me trompe peut-être mais ce ne serait pas une SCMB Image par hasard ???

Posté le

android

(2)

Répondre

C'est impressionnant et quel symbole! Magnifique vraiment.

a écrit : Je me trompe peut-être mais ce ne serait pas une SCMB Image par hasard ??? Non tu ne te trompes pas.
Moi aussi JLSD grâce à SCMB image !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pour ceux qui comme moi ont du mal à imaginer, ce bas-relief est plus grand qu'un terrain de foot.

Aussi, fun-fact, le projet a été envisagée dès 1912, mais les travaux n'ont pu être commencé qu'à partir de 1923, par un certain G.Borglum.
Celui-ci avait pour projet de sculpter des vi
sages dans la montagne.
Mais en 1925, suite à un désaccord, il quitta le chantier avec tous ses croquis et alla travailler au Mont Rushmore...

Pour ceux qui ne voient peut-être pas de quoi je parle :

fr.wikipedia.org/wiki/Mont_Rushmore?wprov=sfla1
Afficher tout
Peut être pas assez de visages pâles à son goût... lui même faisant parti du joyeux kkk.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : La "Civil War" (on dit peu "de Sécession" aux USA) n'avait aucun rapport avec l'esclavagisme ni des raisons humanitaires, mais vient d'États du sud agricoles voulant secouer la tutelle du nord plus évolué dans l'industrialisation et puissant.
Le motif noble a ensuite été pl
aqué sur la réalité par le vainqueur.

Si l'on veut voir l'hypocrisie du "faites ce que je dis, pas ce que je fais", le lien suivant donne la liste des Présidents ayant possédé des esclaves, de Washington (307) au général Grant (ah non, il n'en avait pas, mais son épouse si).
en.wikipedia.org/wiki/List_of_Presidents_of_the_United_States_who_owned_slaves

Pour mieux comprendre la mentalité américaine, se référer à l'histoire de villes comme Bordeaux ou Nantes et l'origine de leur prospérité, et au rétablissement de l'esclavagisme par la France après la Révolution.
Afficher tout
pourtant la cause de la guerre de sécession, ou guerre civile si tu préfères(je trouve que le terme utilisé en français et pourtant bien plus imagé) est bel et bien officiellement le refus par les états du sud du 13ème amendement, qui abolissait l'esclavage.
fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage#Aux_.C3.89tats-Unis

d'ailleurs, en lisant bien la liste des présidents ayant possédé des esclaves, aucun n'en a eu après l'abolition. Grant n'en avait pas lui même, ça se trouve, il a voulu l'amendement parce qu'il n'aimais pas ça, et qu'il ne voulait pas que sa femme continue à en avoir. y'a pas moyen de savoir.
c'est triste à dire, mais une loi n’empêche pas une activité affreuse avant qu'elle ne soit adoptée.

quant à la France, ce n'est pas la révolution, qui rétablit l'esclavage, mais bien Napoléon, qui était tout sauf démocrate.