L'armée allemande faisait dans le recyclage des chars ennemis

Proposé par
Invité
le
dans

Lors des deux guerres mondiales, l'armée allemande, lorsqu'elle le pouvait, récupérait les chars de ses ennemis pour s'en servir contre eux ou comme réserve de pièces détachées. En 1918, elle possédait même un plus grand nombre de ces chars, baptisés "Beutepanzer", que de chars de sa propre fabrication !


Commentaires préférés (3)

Faut dire aussi que niveau char Les Alliés avaient une belle avance par rapport aux allemands qui ont été totalement surpris en 1916 de voir ces drôle d'engins. Les allemands n'ont sorti que leur propre char ( a7V ) le 22 mars 1918... soit bien trop tard dans la guerre. Donc c'est sur que quand t'as rien c'est toujours plus intéressant d'aller piquer ceux des autres ! Surtout que les chars alliés tombaient très souvent en panne et étaient parfois abandonnés ( c'était Les premiers modèles donc c'est compréhensible ).

a écrit : Elle a énormément utilisé de chars français, car ils surpassaient de loin les chars allemands, malgré ce que beaucoup peuvent dire. Hmm ... à nuancer !

Certains char français étaient supérieurs à certains chars allemands au tout début de la seconde guerre mondiale.

Mais plus encore, un char peut être jugé performant uniquement par rapport à sa doctrine d'emploi : un char lourd est parfois bien moins utile qu'un char léger, un char privilégiant l'endurance de son équipage sera plus performant lors des attaques en profondeur, etc ..

De ce fait les chars français ne pouvaient fournir pleinement satisfaction aux allemands, l'absence d'équipement radio - alors même que les transmissions étaient la clé de voûte de la coordination des divisions blindées allemandes, et donc un atout majeur pour la BlitzKrieg - était par ailleurs particulièrement préjudiciable.

a écrit : C'est vrai pour la 1ère GM, mais absolument pas pour la 2ème :) Comme l'as dit un autre intervenant, l'efficacité d'un char est une question tactique.
Les Allemand avaient les plus gros, les plus lourds et les plus blindés.

Mais aussi les plus lents, les plus consommateur d'essence (ce qui est un pb en cas de manque d'approvisionnement)... Et les plus lourds (oui, c'est plutôt un défaut en fait)

Si la stratégie est d'aller vite, ou de passer sur des terrains boueux, sableux, ou par des ponts de fortunes fabriqués à la va vite... Ça devient les pires.

C'est dans les (mauvais) jeux de guerre que les plus gros char sont forcément les meilleurs.
Histoire de faire "progresser" le joueur vers des armes de plus en plus puissantes (qui doivent donc remplacer les armes moins puissantes, sinon pourquoi "progresser" )

Dans le monde réel, ne favoriser que les armes lourdes est une très très mauvaise stratégie.

Je regrette qu'il n'y ai pas de jeu qui favorise les armes légères stratégiquement.
(Enfin, qui fasse des armes qui se valent, qu'elles soient légère ou lourde, en fonction des utilisations)

Ça donnerait au jeu un intérêt stratégique considérablement supérieur.

(Je dis ça aussi pour tordre le coup à une idée courrante, et rappeler que les stratégies militaires dans les jeux n'ont rien à voir avec les vrais stratégies militaires.
Et qu'un excellent joueur ne fera pas forcément un bon stratège réel.
On oublie trop souvent que les jeux obéissent aux règles des concepteurs -humain- et sont limité à leur conception et leur modélisation, faite pour être --ludique--, pas au monde réel, bourrée de problématiques (voir d'imprévus) très lourd et chiant à gérer.

;)


Tous les commentaires (26)

Bonne idée !
Mais heureusement qu'elle n'a pas fonctionnée

Posté le

android

(1)

Répondre

Elle a énormément utilisé de chars français, car ils surpassaient de loin les chars allemands, malgré ce que beaucoup peuvent dire.

Posté le

android

(3)

Répondre

C'est d'ailleurs pour ça que les allemands ont pu adopter si facilement le tri sélectif des ordures.

Posté le

android

(3)

Répondre

Faut dire aussi que niveau char Les Alliés avaient une belle avance par rapport aux allemands qui ont été totalement surpris en 1916 de voir ces drôle d'engins. Les allemands n'ont sorti que leur propre char ( a7V ) le 22 mars 1918... soit bien trop tard dans la guerre. Donc c'est sur que quand t'as rien c'est toujours plus intéressant d'aller piquer ceux des autres ! Surtout que les chars alliés tombaient très souvent en panne et étaient parfois abandonnés ( c'était Les premiers modèles donc c'est compréhensible ).

a écrit : Elle a énormément utilisé de chars français, car ils surpassaient de loin les chars allemands, malgré ce que beaucoup peuvent dire. Hmm ... à nuancer !

Certains char français étaient supérieurs à certains chars allemands au tout début de la seconde guerre mondiale.

Mais plus encore, un char peut être jugé performant uniquement par rapport à sa doctrine d'emploi : un char lourd est parfois bien moins utile qu'un char léger, un char privilégiant l'endurance de son équipage sera plus performant lors des attaques en profondeur, etc ..

De ce fait les chars français ne pouvaient fournir pleinement satisfaction aux allemands, l'absence d'équipement radio - alors même que les transmissions étaient la clé de voûte de la coordination des divisions blindées allemandes, et donc un atout majeur pour la BlitzKrieg - était par ailleurs particulièrement préjudiciable.

a écrit : Faut dire aussi que niveau char Les Alliés avaient une belle avance par rapport aux allemands qui ont été totalement surpris en 1916 de voir ces drôle d'engins. Les allemands n'ont sorti que leur propre char ( a7V ) le 22 mars 1918... soit bien trop tard dans la guerre. Donc c'est sur que quand t'as rien c'est toujours plus intéressant d'aller piquer ceux des autres ! Surtout que les chars alliés tombaient très souvent en panne et étaient parfois abandonnés ( c'était Les premiers modèles donc c'est compréhensible ). Afficher tout Pendant le première guerre mondiale seulement! Car pendant la seconde, leur supériorité au niveau des chars était énorme en terme de qualité, mais leur infériorité numérique était telle qu'ils n'avaient aucune chance. Ils ont parfois du se rendre car il n'avait plus de quoi se battre (carburant et munitions) alors que les alliés se casser les dents sur leurs chars.

a écrit : Elle a énormément utilisé de chars français, car ils surpassaient de loin les chars allemands, malgré ce que beaucoup peuvent dire. C'est vrai pour la 1ère GM, mais absolument pas pour la 2ème :)

Posté le

android

(13)

Répondre

Heureusement qu'ils n'avaient pas de carburant pour s'en servir.

a écrit : C'est vrai pour la 1ère GM, mais absolument pas pour la 2ème :) Comme l'as dit un autre intervenant, l'efficacité d'un char est une question tactique.
Les Allemand avaient les plus gros, les plus lourds et les plus blindés.

Mais aussi les plus lents, les plus consommateur d'essence (ce qui est un pb en cas de manque d'approvisionnement)... Et les plus lourds (oui, c'est plutôt un défaut en fait)

Si la stratégie est d'aller vite, ou de passer sur des terrains boueux, sableux, ou par des ponts de fortunes fabriqués à la va vite... Ça devient les pires.

C'est dans les (mauvais) jeux de guerre que les plus gros char sont forcément les meilleurs.
Histoire de faire "progresser" le joueur vers des armes de plus en plus puissantes (qui doivent donc remplacer les armes moins puissantes, sinon pourquoi "progresser" )

Dans le monde réel, ne favoriser que les armes lourdes est une très très mauvaise stratégie.

Je regrette qu'il n'y ai pas de jeu qui favorise les armes légères stratégiquement.
(Enfin, qui fasse des armes qui se valent, qu'elles soient légère ou lourde, en fonction des utilisations)

Ça donnerait au jeu un intérêt stratégique considérablement supérieur.

(Je dis ça aussi pour tordre le coup à une idée courrante, et rappeler que les stratégies militaires dans les jeux n'ont rien à voir avec les vrais stratégies militaires.
Et qu'un excellent joueur ne fera pas forcément un bon stratège réel.
On oublie trop souvent que les jeux obéissent aux règles des concepteurs -humain- et sont limité à leur conception et leur modélisation, faite pour être --ludique--, pas au monde réel, bourrée de problématiques (voir d'imprévus) très lourd et chiant à gérer.

;)

a écrit : Comme l'as dit un autre intervenant, l'efficacité d'un char est une question tactique.
Les Allemand avaient les plus gros, les plus lourds et les plus blindés.

Mais aussi les plus lents, les plus consommateur d'essence (ce qui est un pb en cas de manque d'approvisionnement)..
. Et les plus lourds (oui, c'est plutôt un défaut en fait)

Si la stratégie est d'aller vite, ou de passer sur des terrains boueux, sableux, ou par des ponts de fortunes fabriqués à la va vite... Ça devient les pires.

C'est dans les (mauvais) jeux de guerre que les plus gros char sont forcément les meilleurs.
Histoire de faire "progresser" le joueur vers des armes de plus en plus puissantes (qui doivent donc remplacer les armes moins puissantes, sinon pourquoi "progresser" )

Dans le monde réel, ne favoriser que les armes lourdes est une très très mauvaise stratégie.

Je regrette qu'il n'y ai pas de jeu qui favorise les armes légères stratégiquement.
(Enfin, qui fasse des armes qui se valent, qu'elles soient légère ou lourde, en fonction des utilisations)

Ça donnerait au jeu un intérêt stratégique considérablement supérieur.

(Je dis ça aussi pour tordre le coup à une idée courrante, et rappeler que les stratégies militaires dans les jeux n'ont rien à voir avec les vrais stratégies militaires.
Et qu'un excellent joueur ne fera pas forcément un bon stratège réel.
On oublie trop souvent que les jeux obéissent aux règles des concepteurs -humain- et sont limité à leur conception et leur modélisation, faite pour être --ludique--, pas au monde réel, bourrée de problématiques (voir d'imprévus) très lourd et chiant à gérer.

;)
Afficher tout
Tu peux toujours jouer à RUSE qui permet de faire un usage de toutes les armes et qui peut exiger une bonne coordination entre elles lors d'une opération.
Sinon je voulais dire que je suis d'accord sur ce que tu as dit. Le terme "meilleur" étant très subjectif, il faut voir chaque arme et donc chaque char comme un compromis. Le T-34 est plutôt rapide, puissant mais n'est pas très précis à longue distance. Il tombe cependant bien moins souvent en panne qu'un Panther à la mécanique fragile. Les allemands ont favorisé l'excellence tactique au détriment de l'intérêt stratégique : que pouvaient faire moins de 10000 Panthers face à plus de 40000 Shermans.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Comme l'as dit un autre intervenant, l'efficacité d'un char est une question tactique.
Les Allemand avaient les plus gros, les plus lourds et les plus blindés.

Mais aussi les plus lents, les plus consommateur d'essence (ce qui est un pb en cas de manque d'approvisionnement)..
. Et les plus lourds (oui, c'est plutôt un défaut en fait)

Si la stratégie est d'aller vite, ou de passer sur des terrains boueux, sableux, ou par des ponts de fortunes fabriqués à la va vite... Ça devient les pires.

C'est dans les (mauvais) jeux de guerre que les plus gros char sont forcément les meilleurs.
Histoire de faire "progresser" le joueur vers des armes de plus en plus puissantes (qui doivent donc remplacer les armes moins puissantes, sinon pourquoi "progresser" )

Dans le monde réel, ne favoriser que les armes lourdes est une très très mauvaise stratégie.

Je regrette qu'il n'y ai pas de jeu qui favorise les armes légères stratégiquement.
(Enfin, qui fasse des armes qui se valent, qu'elles soient légère ou lourde, en fonction des utilisations)

Ça donnerait au jeu un intérêt stratégique considérablement supérieur.

(Je dis ça aussi pour tordre le coup à une idée courrante, et rappeler que les stratégies militaires dans les jeux n'ont rien à voir avec les vrais stratégies militaires.
Et qu'un excellent joueur ne fera pas forcément un bon stratège réel.
On oublie trop souvent que les jeux obéissent aux règles des concepteurs -humain- et sont limité à leur conception et leur modélisation, faite pour être --ludique--, pas au monde réel, bourrée de problématiques (voir d'imprévus) très lourd et chiant à gérer.

;)
Afficher tout
Certe les allemands ont eu des chars qui consomment et qui sont vraiment lourd mais l'essentiel du parc de blindé sur la seconde guerre mondiale c'est une majorité de panzer IV (8000ex) donc assez mobile et léger. Les Panther quant à eux (6000ex environ) étaient un excellent compromis entre le blindage, l'armement et la mobilité et ils ont fait des cartons.

a écrit : Certe les allemands ont eu des chars qui consomment et qui sont vraiment lourd mais l'essentiel du parc de blindé sur la seconde guerre mondiale c'est une majorité de panzer IV (8000ex) donc assez mobile et léger. Les Panther quant à eux (6000ex environ) étaient un excellent compromis entre le blindage, l9;armement et la mobilité et ils ont fait des cartons. Afficher tout Les allemands avaient de manière générale des blindés couteux et complexes, difficile à produire. De plus, ils ont produit beaucoup trop de blindés de types différents là où les alliés ont su standardiser la production. Ce fut une erreur monumentale au vu de leur économie assez faible en comparaison de celles des alliés.

Posté le

android

(2)

Répondre

Il faut savoir que l’Allemagne était très limité en matière première elle a donc recyclé pas mal d'éléments des alliées et sur les territoires occupés comme les cloches et les statues pour le bronze par exemple. Et avec les avancées en chimie du pays ils pouvaient obtenir un substitut du nitrate (pour les explosifs), de l'essence synthétique (transformation complexe du charbon soumis a de fortes pressions) mais tout cela coûtait extrêmement cher.

L anecdote est plutot mal formuler je trouve. Lors de la 1ere GM on capturait les exemplaires ennemies pour s'emparer de la technologie adverse et voir ou en etait l ennemie.

Lors de la 2nd GM, bien sur cela se faisait aussi lorsqu un nouveau modele apparaissait.
Mais l Allemagne a principalement capturait les chars ennemies (ceux du debut de la guerre) pour les reutilise sur les fronts secondaire, et notamment en maintien de l ordre pour se proteger des resistants dans les pays de l est et faire de la contre insurection.
Enfin il est important de capturer les chars ennemis pour empecher celui-ci de le recuperer et de le reparer. Ca coute plus cher (financierement mais aussi matiere premiere) et met plus de temps de construire un char que de remplacer juste le canon ou le moteur endommager qui l a rendu indisponible sans reparation, mais pas detruit.

Posté le

android

(5)

Répondre

De mémoire, entendu dans une émission sur des documents declassifies, Ford fournissait châssis et moteurs.. Aux deux camps

Posté le

android

(0)

Répondre

Petit complément d'anecdote. :)

Le Baukommando Becker
(Détachement de construction Becker) est le nom d'une unité de la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale, commandée par le major Alfred Becker et chargée de convertir le parc blindé français pris par les Allemands en 1940.

Allez, je suis gentil je vous met le lien :

fr.m.wikipedia.org/wiki/Baukommando_Becker

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Hmm ... à nuancer !

Certains char français étaient supérieurs à certains chars allemands au tout début de la seconde guerre mondiale.

Mais plus encore, un char peut être jugé performant uniquement par rapport à sa doctrine d'emploi : un char lourd est parfois bien moins utile qu'un
char léger, un char privilégiant l'endurance de son équipage sera plus performant lors des attaques en profondeur, etc ..

De ce fait les chars français ne pouvaient fournir pleinement satisfaction aux allemands, l'absence d'équipement radio - alors même que les transmissions étaient la clé de voûte de la coordination des divisions blindées allemandes, et donc un atout majeur pour la BlitzKrieg - était par ailleurs particulièrement préjudiciable.
Afficher tout
J'ai un peu de mal à situer ton commentaire. Tu parles de blitzkrieg qui fut une tactique militaire nazi de la seconde guerre mondiale or le sujet traite de la première guerre mondiale c'est quand même 21 ans plus tôt hein ;-)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Pendant le première guerre mondiale seulement! Car pendant la seconde, leur supériorité au niveau des chars était énorme en terme de qualité, mais leur infériorité numérique était telle qu'ils n'avaient aucune chance. Ils ont parfois du se rendre car il n'avait plus de quoi se battre (carburant et munitions) alors que les alliés se casser les dents sur leurs chars. Afficher tout C'est tout à fais vrai,
le char lourd allemand Tigre (panzerkampfwagen 6) par exemple, était tellement complexe mécaniquement qu'il y a eu plus de chars sabordés par leur équipages
(car impossible ou trop compliqué à réparer) que de chars détruit par les alliés. ^_^

J'avais lu ça dans un magazine mais j'ai plus le nom désolé.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : J'ai un peu de mal à situer ton commentaire. Tu parles de blitzkrieg qui fut une tactique militaire nazi de la seconde guerre mondiale or le sujet traite de la première guerre mondiale c'est quand même 21 ans plus tôt hein ;-) Il réponds à un commentaire plutôt qu'à l'anecdote.

Posté le

android

(0)

Répondre