Le Japon est menacé par sa démographie

Proposé par
le
dans

SI rien ne change, les Japonais deviendront un peuple en voie de disparition. En effet, entre le vieillissement de la population et un taux de natalité en baisse, la population japonaise diminue assez rapidement, ce qui inquiète sérieusement les responsables politiques. D'après les estimations, le pays va perdre un million d'individus par an d'ici 2060 et passera donc de 128 à 87 millions d'habitants.


Commentaires préférés (3)

Les variations de population non maîtrisées sont souvent néfastes.
Mais d'un autre côté, si le gouvernement Japonais arrivait à maîtriser le vieillissement accéléré de sa population (via la robotique notamment), ne serait-ce pas un mal pour un bien ? On parle quand même d'un pays insulaire surpeuplé avec peu de ressources naturelles.

Posté le

android

(127)

Répondre

J'avais vu dans un reportage il y a quelques mois que ce déclin était dû aux avancées médicales (augmentation de l 'espérance de vie ) et à une diminution du nombre d enfant par femme car une partie des japonais considérait un enfant comme un fardeau sur le plan professionnel et ce ,malgré la mise en place par l'état d' une allocation famille et d une augmentation du nombre de crèche.

Posté le

android

(126)

Répondre

Une fois n'est pas coutume, l'info principale de l'anecdote est "Si rien ne change", parce qu'il se trouve que justement ça change tout le temps.

Les stats disent que si la natalité, la mortalité et les migrations continuent à évoluer comme elles le font, les japonais disparaîtront, mais voilà, ce ne sont pas des données qui restent figées pendant des siècles. Au contraire ça bouge tout le temps, et donc rassurez vous pour nos amis japonais, ils ne disparaîtront pas comme ça :)


Tous les commentaires (79)

Cela est vrai aussi pour les Allemands. Mais il en reste quand même beaucoup!
En extrapolant, il ne restera plus que des Chinois et Indiens, avec quelques réserves de populations marginales protégées.

Les variations de population non maîtrisées sont souvent néfastes.
Mais d'un autre côté, si le gouvernement Japonais arrivait à maîtriser le vieillissement accéléré de sa population (via la robotique notamment), ne serait-ce pas un mal pour un bien ? On parle quand même d'un pays insulaire surpeuplé avec peu de ressources naturelles.

Posté le

android

(127)

Répondre

Indiens ou Indous? Et pas que les japonais, le Japon aussi! Dans quelques milliers ou millions d'années le pays disparaîtra sous la mer dû au mouvement des plaques

J'avais vu dans un reportage il y a quelques mois que ce déclin était dû aux avancées médicales (augmentation de l 'espérance de vie ) et à une diminution du nombre d enfant par femme car une partie des japonais considérait un enfant comme un fardeau sur le plan professionnel et ce ,malgré la mise en place par l'état d' une allocation famille et d une augmentation du nombre de crèche.

Posté le

android

(126)

Répondre

Une fois n'est pas coutume, l'info principale de l'anecdote est "Si rien ne change", parce qu'il se trouve que justement ça change tout le temps.

Les stats disent que si la natalité, la mortalité et les migrations continuent à évoluer comme elles le font, les japonais disparaîtront, mais voilà, ce ne sont pas des données qui restent figées pendant des siècles. Au contraire ça bouge tout le temps, et donc rassurez vous pour nos amis japonais, ils ne disparaîtront pas comme ça :)

a écrit : Une fois n'est pas coutume, l'info principale de l'anecdote est "Si rien ne change", parce qu'il se trouve que justement ça change tout le temps.

Les stats disent que si la natalité, la mortalité et les migrations continuent à évoluer comme elles le font, les japonais dispar
aîtront, mais voilà, ce ne sont pas des données qui restent figées pendant des siècles. Au contraire ça bouge tout le temps, et donc rassurez vous pour nos amis japonais, ils ne disparaîtront pas comme ça :) Afficher tout
Oui l'anecdote est un brin alarmiste alors qu'il n'y a vraiment pas lieu de l'être.
Et même je ne comprends pas que ça préoccupe autant le gouvernement puisque justement ils ont plus à craindre d'une surpopulation sur leur île que d'une perte de démographie !

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Cela est vrai aussi pour les Allemands. Mais il en reste quand même beaucoup!
En extrapolant, il ne restera plus que des Chinois et Indiens, avec quelques réserves de populations marginales protégées.
Pas tout a fait exacte. Il semblerai que le taux de fertilité chinoise est de l'ordre de 1.6 enfants par femme et depuis quelques année deja, le nombre d'actif chinois est en baisse.
Pour l'Inde, il semblerai que le taux de fertilité est encore largement au dessus de 2 mais elle baisse quand même rapidement.
Seul l'Afrique a connu des taux de fertilité très haute ces dernieres années et ne montre pas encore de signe de baisse.

C'est sûr que 87 millions d'habitants en 2060, fait des japonais un peuple en voie de disparitions... Les français sont donc en voie de disparition. La population va effectivement subir une diminution importante mais va tendre à un équilibre en 2060, lorsque les personnes les plus âgées vont mourir, laissant tout de même une population jeune capable de se reproduire.

C'est effectivement préoccupant leur situation, mais pas au point de dire que le Japon soit en voie de disparition. Même avec 87 millions, ils seront toujours plus nombreux que nous. Espérons que leurs politiques iront vers plus de natalité.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : C'est sûr que 87 millions d'habitants en 2060, fait des japonais un peuple en voie de disparitions... Les français sont donc en voie de disparition. La population va effectivement subir une diminution importante mais va tendre à un équilibre en 2060, lorsque les personnes les plus âgées vont mourir, laissant tout de même une population jeune capable de se reproduire. Afficher tout Le fait qu'ils soient en "voies de disparition" ne signifie pas qu'ils ont atteint un tel nombre d'individus, il faut prendre en compte les pourcentages d'individus qui ont disparus, en 2060, c'est à dire dans en gros 40 ans, la population japonaise aura baissé de 50%. C'est bien le pourcentage qu'il faut prendre en compte. Exemple pour les abeilles qui sont une espèce (des espèces) menacées, il n'empêche pas qu'il en reste des milliards encore en vie, mais c'est leur taux de mortalité qui inquiète.

Posté le

android

(31)

Répondre

Avec 87 millions de personnes, ils seront encore plutôt nombreux. Et même s'ils se retrouvaient à 20 millions, ils ne seraient pas prêt de disparaître.
Et tant mieux pour eux si ils sont moins nombreux ! Leurs villes et leurs îles seront moins peuplés, ils consommeront moins de ressources, il y aura moins de pollution et plus de place pour les jeunes ! En fait, si la population mondiale pouvait baisser, tout le monde y gagnerait.

Si ça craint vraiment, qu'ils fassent des gosses.. il est où le problème??
Moi je dirais tant mieux pour eux non??

Je ne vois pas le scandale vu la surpopulation mondial. On devrai s.en réjouir et suivre le même exemple.

Posté le

android

(12)

Répondre

Il n'y a pas que le japon dans cette situation : la Suède perd de plus en plus d'habitant tout comme l'Allemagne si il n'avait pas acceuil des migrants.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Cela est vrai aussi pour les Allemands. Mais il en reste quand même beaucoup!
En extrapolant, il ne restera plus que des Chinois et Indiens, avec quelques réserves de populations marginales protégées.
Il y a assez de turque en Allemagne pour que l'Allemagne reste peuplé ;) venant d'une famille turque, nous sommes 5 frères et soeurs, mon père vient aussi d'une famille de 5 frères et sœurs et ma mère de 7 frères et sœurs. Donc peut être que nous appeleron ça la nouvelle Turquie dans un certain temps ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il y a assez de turque en Allemagne pour que l'Allemagne reste peuplé ;) venant d'une famille turque, nous sommes 5 frères et soeurs, mon père vient aussi d'une famille de 5 frères et sœurs et ma mère de 7 frères et sœurs. Donc peut être que nous appeleron ça la nouvelle Turquie dans un certain temps ? Oh tu m'as l'air extrêmement drôle toi

a écrit : Il y a assez de turque en Allemagne pour que l'Allemagne reste peuplé ;) venant d'une famille turque, nous sommes 5 frères et soeurs, mon père vient aussi d'une famille de 5 frères et sœurs et ma mère de 7 frères et sœurs. Donc peut être que nous appeleron ça la nouvelle Turquie dans un certain temps ? Ouch dit comme cela ça ressemble a de la colonisation .

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Le fait qu'ils soient en "voies de disparition" ne signifie pas qu'ils ont atteint un tel nombre d'individus, il faut prendre en compte les pourcentages d'individus qui ont disparus, en 2060, c'est à dire dans en gros 40 ans, la population japonaise aura baissé de 50%. C'est bien le pourcentage qu'il faut prendre en compte. Exemple pour les abeilles qui sont une espèce (des espèces) menacées, il n'empêche pas qu'il en reste des milliards encore en vie, mais c'est leur taux de mortalité qui inquiète. Afficher tout Oui je suis d'accord avec toi lorsque l'on regarde le pourcentage de pertes de la population. Mais il faut aussi regarder quelle catégorie est touchée, en l'occurrence la large partie de personnes âgées au Japon. Ce que je voulais signifier c'est qu'ici on ne peut utiliser le terme "en voie de disparition" puisque cette tendance va atteindre un plateau correspondant à la population jeune japonaise (en million) capable de se reproduire et donc apte à maintenir un niveau d'habitant stable.
Et puis la comparaison avec les abeilles ne peut se faire ici. En effet, la disparition des abeilles dépend d'un schéma global ou des facteurs environnementaux multiples ,déjà critiques, influencent directement les populations. Ici, il n'est nul question de pression environnementale, ni de facteurs génétiques délétères mais uniquement d'une politique des naissances, a l'échelle locale (le Japon) et réversible.

a écrit : Les variations de population non maîtrisées sont souvent néfastes.
Mais d'un autre côté, si le gouvernement Japonais arrivait à maîtriser le vieillissement accéléré de sa population (via la robotique notamment), ne serait-ce pas un mal pour un bien ? On parle quand même d'un pays insulaire surpeuplé ave
c peu de ressources naturelles. Afficher tout
maîtriser le vieillissement ne ferait que retarder l'échéance. des centenaires ne peuvent pas avoir d'enfant, et ils finiront par mourir quand même.
de plus, la compétitivité dans les domaine technologiques compense largement le manque de ressources des japonais.

87 millions ce n'est pas disparetre!
Les dinosaures ont disparu, les dodo ont disparu. Les hommes ne seront pas les premiers à dispparetre.

Posté le

android

(0)

Répondre