Le KO du boxeur se fait sur des zones précises du visage

Proposé par
le
dans

Un "knockout" ou "KO" est une perte de conscience qui se produit durant un combat. Généralement, il est provoqué par un coup violent porté au niveau du menton ou de la tempe. Médicalement, il est dû au déplacement du cerveau dans son liquide qui à cause de la puissance de l'impact va frapper la boîte crânienne. C'est particulièrement le cas du "KO du boxeur" lorsque ce dernier prend un coup au menton, ce qui accélère avec la rotation de sa tête le mouvement.


Commentaires préférés (3)

« -Et vous dites, mon cher ami, que sur cette planète, ils ont le droit de faire ça ?
- Bien sûr ! C’est même, paraît-il, un sport pratiqué aux JO.
- Et il y a des gens qui payent pour assister au massacre ?
- On ne peut pas appeler ça un massacre, ils ne meurent que rarement dans ses combats, ce n’est pas comme la corrida…
- Ah bon ? Et la corrida c’est quoi ?
- Ben … comment dire ? C’est pareil, sauf qu’à la fin le perdant meurt et ils se le mangent … mais que si c’est le taureau !
- Ah vous me rassurez, j’ai cru un instant que c’était des barbares primitifs. Et c’est quoi cette fumée ?
Ça, ça s’appelle une guerre ; quand ils ne sont pas d’accord, il s’entre-tue.
Bon, j’en ai vu assez, vous me faites une remise à zéro sur cette planète, un reset. Je dirais à la hiérarchie qu’on s’est planté avec ceux-là et qu’on recommence »

a écrit : Si le cerveau se déplace dans la boite crânienne c'est plus qu'un KO c'est peut-être le coma ou des problèmes cérébraux par la suite voire la mort. Je ne pense pas.
Je ne suis pas médecin, mais il me semble que le cerveau flotte naturellement dans la boite crânienne.
C'est donc normal qu'il s'y déplace. C'est justement "fait pour" amortir les chocs, par un frottement fluide réparti sur l'ensemble du cerveau (et non un point d'impact concentrant la force sur un point précis)

C'est quand cet amortissement n'est pas suffisant que le cerveau heurte la boite crânienne.
(Et risque des dommages)

La nature fait bien les choses, et c'est pourquoi les KO existent : un homme n'est pas "conçu" pour prendre des coups dans la gueule par ses contemporains ! Le pic vert, en revanche, possède des sortes d'"air bags" dans la tête qui se gonflent quand il creuse un tronc d'arbre à grands coups de tête rapides... Et cela lui évite le KO... L'homme n'est donc ni fait pour la boxe, ni pour donner des grands coups de tête dans les arbres :)


Tous les commentaires (59)

La rotation de la tête donne lieu à de belles images, notamment dans les films Rocky !

Posté le

android

(0)

Répondre

« -Et vous dites, mon cher ami, que sur cette planète, ils ont le droit de faire ça ?
- Bien sûr ! C’est même, paraît-il, un sport pratiqué aux JO.
- Et il y a des gens qui payent pour assister au massacre ?
- On ne peut pas appeler ça un massacre, ils ne meurent que rarement dans ses combats, ce n’est pas comme la corrida…
- Ah bon ? Et la corrida c’est quoi ?
- Ben … comment dire ? C’est pareil, sauf qu’à la fin le perdant meurt et ils se le mangent … mais que si c’est le taureau !
- Ah vous me rassurez, j’ai cru un instant que c’était des barbares primitifs. Et c’est quoi cette fumée ?
Ça, ça s’appelle une guerre ; quand ils ne sont pas d’accord, il s’entre-tue.
Bon, j’en ai vu assez, vous me faites une remise à zéro sur cette planète, un reset. Je dirais à la hiérarchie qu’on s’est planté avec ceux-là et qu’on recommence »

Si un boxeur tombe au tapis et perd un peu connaissance (ou pas d'ailleurs) apres un violent coup au niveau du foie par exemple et s'il est amené à arrêter le combat, c'est quand même considéré comme un KO, non ?

Posté le

android

(5)

Répondre

Si le cerveau se déplace dans la boite crânienne c'est plus qu'un KO c'est peut-être le coma ou des problèmes cérébraux par la suite voire la mort.

a écrit : Si le cerveau se déplace dans la boite crânienne c'est plus qu'un KO c'est peut-être le coma ou des problèmes cérébraux par la suite voire la mort. Je ne pense pas.
Je ne suis pas médecin, mais il me semble que le cerveau flotte naturellement dans la boite crânienne.
C'est donc normal qu'il s'y déplace. C'est justement "fait pour" amortir les chocs, par un frottement fluide réparti sur l'ensemble du cerveau (et non un point d'impact concentrant la force sur un point précis)

C'est quand cet amortissement n'est pas suffisant que le cerveau heurte la boite crânienne.
(Et risque des dommages)

Souvent un étourdissement survient lorsque justement le liquide portant le cerveau est trop instable, le cerveau ''tangue'' on a le tourni.

a écrit : Si un boxeur tombe au tapis et perd un peu connaissance (ou pas d'ailleurs) apres un violent coup au niveau du foie par exemple et s'il est amené à arrêter le combat, c'est quand même considéré comme un KO, non ? Si le boxeux n'est pas inconscient mais que l'arbitre arrête le combat, il s'agit d'un TKO (se lit "ti-k-o"), technical-KO, ou KO-technique en francais.
L'arbitre juge que le combattant n'est plus apte au combat.
A mon avis ce que tu decris rentre dans ce cas (?)

a écrit : Si le cerveau se déplace dans la boite crânienne c'est plus qu'un KO c'est peut-être le coma ou des problèmes cérébraux par la suite voire la mort. Il y a la commotion avant...
Le cerveau est quand-même bien protégé... si tel n'était pas le cas il n'y aurait plus d'humains depuis un bon moment...

a écrit : Si un boxeur tombe au tapis et perd un peu connaissance (ou pas d'ailleurs) apres un violent coup au niveau du foie par exemple et s'il est amené à arrêter le combat, c'est quand même considéré comme un KO, non ? Si le boxeur se relève avant la fin du décompte, non, il n'y a pas de KO.

Cela étant, comme quelqu'un l'a dit, si l'arbitre considère que pour une raison ou une autre, le boxeur n'est pas apte à poursuivre le combat, il y aura TKO ou ko technique.

Si au contraire, c'est le coach du boxeur qui veut faire cesser le combat, il va "jeter l'éponge" avec laquelle il essuyait son athlète, ce qui a donné lieu à une expression bien connue

Posté le

android

(23)

Répondre

-Caporal Keating : Chez un poids lourds normal, l'impact d'un coup de poing est d'à peu près 100k de pressions par cm². Comme vous le voyez, Drago a une force de frappe de 1850 livres soit 925k de pression. Le résultat saute au yeux.

-Journaliste : Et quel est ce résultat ?

-Caporal Keating : Ce que son poing rencontre, est détruit...

Culte:-p

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Si un boxeur tombe au tapis et perd un peu connaissance (ou pas d'ailleurs) apres un violent coup au niveau du foie par exemple et s'il est amené à arrêter le combat, c'est quand même considéré comme un KO, non ? Oui si le decompte atteint les 10.

Posté le

android

(0)

Répondre

Est ce que cela signifie que la partie gauche du cerveau peut passer à droite et vice versa, suite à un choque ?

La nature fait bien les choses, et c'est pourquoi les KO existent : un homme n'est pas "conçu" pour prendre des coups dans la gueule par ses contemporains ! Le pic vert, en revanche, possède des sortes d'"air bags" dans la tête qui se gonflent quand il creuse un tronc d'arbre à grands coups de tête rapides... Et cela lui évite le KO... L'homme n'est donc ni fait pour la boxe, ni pour donner des grands coups de tête dans les arbres :)

Le KO peut egalement être causé pour d autres raisons. Un coup au foie ou au plexus cause regulierment un KO

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Si le boxeux n'est pas inconscient mais que l'arbitre arrête le combat, il s'agit d'un TKO (se lit "ti-k-o"), technical-KO, ou KO-technique en francais.
L'arbitre juge que le combattant n'est plus apte au combat.
A mon avis ce que tu decris rentre dans ce cas (?)
Merci pour la précision. Mais ma question est aussi de savoir si un boxeur étant mis hors combat (inconscient) par un coup reçu au foie par exemple, son adversaire est il toujours déclaré vainqueur par KO ?
Car l'anecdote laisse à penser que c'est uniquement pour les coups à la tête.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Si le boxeux n'est pas inconscient mais que l'arbitre arrête le combat, il s'agit d'un TKO (se lit "ti-k-o"), technical-KO, ou KO-technique en francais.
L'arbitre juge que le combattant n'est plus apte au combat.
A mon avis ce que tu decris rentre dans ce cas (?)
Le boxeur n'a pas besoin d'être inconscient pour que ce soit considéré comme un KO. Un KO peut être dû à la fatigue, l'adversaire se retrouve au sol sans pouvoir se relever par exemple.
Le TKO c'est quand l'adversaire est dans l'impossibilité de combattre suite à une blessure grave, un abandon ou autres...

a écrit : Merci pour la précision. Mais ma question est aussi de savoir si un boxeur étant mis hors combat (inconscient) par un coup reçu au foie par exemple, son adversaire est il toujours déclaré vainqueur par KO ?
Car l'anecdote laisse à penser que c'est uniquement pour les coups à la tête.
Foie, tête, inconscient ou conscient, qu'importe, tant qu'il n'est pas debout en position de combat avant la fin du décompte, il y a ko.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Est ce que cela signifie que la partie gauche du cerveau peut passer à droite et vice versa, suite à un choque ? T es serieux dans ta question ?

a écrit : Le KO peut egalement être causé pour d autres raisons. Un coup au foie ou au plexus cause regulierment un KO Dans les exemples cités ce sont des TKO!

Posté le

android

(0)

Répondre