L'Auto-tune vient d'une technique pour trouver des puits de pétrole

Proposé par
le
dans

L'Auto-tune est un logiciel correcteur de tonalité de voix, massivement utilisé dans l'industrie musicale actuelle et donnant souvent un effet de voix artificielle. Il a été inventé par Andy Hildebrand, un ingénieur américain travaillant dans l'industrie pétrolière. Après avoir mis au point une technique basée sur l'autocorrélation pour voir si une exploitation pétrolifère est possible, Hildebrand utilisa la même technique pour mettre au point le logiciel Auto-tune en 1996.

La première chanson à avoir utilisé l'Auto-tune est "Believe" de Cher, un an après, en 1997. Elle deviendra un succès mondial avec ses effets de voix "robotiques".


Commentaires préférés (3)

Merci pour cette technologie qui nous a permis d'avoir le droit à de merveilleuses chansons comme le grand classique "Wesh Alors" de Jul ou le non moins marquant "de la beuh dans ma chicha" de Kaaris. (Liste non-exhaustive)
PS : même si on peut douter de l'utilité de cette invention il ne faut pas oublier de mettre en perspective les bonnes chansons (et il y en a) qui l'utilisent.

Posté le

android

(313)

Répondre

Au risque de me mettre des fans à dos, c'est un outil très interressant à manier, mais qui malheureusement est utilisé à outrance dans 95% des productions "bankable" qu'on entend à la radio...au final les artistes perdent leurs identités sonores, les voix se ressemblent toutes...

Une voix n'est humaine que si elle est imparfaite, un peu de justesse pure c'est marrant, ça fait son effet, mais quand tout le monde s'y met ça perd la saveur de l'exception, ça en deviens chiant. Personnellement dès que j'entend ça maintenant je zappe...

Ajoutez-ça à la compression qui uniformise le rendu des musiques, et il en resulte un appauvrissement généralisé en terme qualitatif de ce qui est donné aux auditeurs.

Mais bon, tout ceux qui aiment la musique ne sont pas audiophiles, alors ça se vend bien.

Il existe pourtant un grand nombres d'artistes talentueux qui encore produisent du neuf, du non-ordinaire, faites-les vivre, bannissez l'uniformisation du son !

a écrit : Très utilisé, mais peu de monde l'avoue. Enrique Iglesias, Britney Spears... Il y a une certaine honte pour ses utilisateurs car c'est un aveux de faiblesse finalement. C'est pourtant pas pire que le play-back à mon avis. Ça peut être utilisé juste pour avoir un style différent. Je suis assez d'accord, finalement c'est un peu le même phénomène qu'avec l'arrivée de l'ordinateur dans le milieu instrumental. Alors certes une partition de piano joué par un ordinateur n'a, pas encore, la même saveur que celle jouée par un professionnelle. Mais de mon point de vue on peut faire des effets et plus généralement de la musique tout à fait sympa rendu possible grâce à ces mêmes ordinateurs.

Et même l'auto-tune en soit peut devenir un genre que certains peuvent apprécier.
Ce n'est pas pour rien que PNL est connu et apprécié. Personnellement j'aime beaucoup IAM, Hugo TSR, demi-portion ou encore Davodka, donc à priori des rappeurs n'utilisant pas de l'auto-tune. Mais je peux tout à fait comprendre que des gens aiment ces instru douces, entraînantes et qui se veulent presque mystiques. Alors certes les paroles sont inaccessibles quand on ne comprend pas le langage et qu'on a pas les codes nécessaires, de même ce n'est clairement pas profond, spirituel ou même poétique. Ça parle d'une réalité sale, triste avec finalement peu d'espoir, ou au contraire un peu trop. Mais toutes les musiques n'ont pas vocation à être belles ou poétiques et profondes: j'en veux pour preuve le nombre de personne qui écoutent de la musique étrangère sans en comprendre un traître mot.

Donc bon après tout, le vocodeur/autotone pourquoi pas? Ce n'est dans certains cas que la naissance d'un genre musical, en l'occurence le cloud rap. Et comme beaucoup de courant musicaux il est à ses débuts fortement décriés et on le décrie comme stupide, abrutissant, violent. Tout comme l'étaient le rap, le jazz, le rock et j'en passe..


Tous les commentaires (50)

Merci pour cette technologie qui nous a permis d'avoir le droit à de merveilleuses chansons comme le grand classique "Wesh Alors" de Jul ou le non moins marquant "de la beuh dans ma chicha" de Kaaris. (Liste non-exhaustive)
PS : même si on peut douter de l'utilité de cette invention il ne faut pas oublier de mettre en perspective les bonnes chansons (et il y en a) qui l'utilisent.

Posté le

android

(313)

Répondre

Très utilisé, mais peu de monde l'avoue. Enrique Iglesias, Britney Spears... Il y a une certaine honte pour ses utilisateurs car c'est un aveux de faiblesse finalement. C'est pourtant pas pire que le play-back à mon avis. Ça peut être utilisé juste pour avoir un style différent.

Posté le

android

(13)

Répondre

Si vous avez le temps et la curiosité à propos, jetez une oreille à Vald et son éloge à son félin de compagnie, "Petite Chatte".

L'autotune y est utilisé à l'excès et pourtant le rendu est assez surprenant - en plus d'être touchant et drôle.

Au risque de me mettre des fans à dos, c'est un outil très interressant à manier, mais qui malheureusement est utilisé à outrance dans 95% des productions "bankable" qu'on entend à la radio...au final les artistes perdent leurs identités sonores, les voix se ressemblent toutes...

Une voix n'est humaine que si elle est imparfaite, un peu de justesse pure c'est marrant, ça fait son effet, mais quand tout le monde s'y met ça perd la saveur de l'exception, ça en deviens chiant. Personnellement dès que j'entend ça maintenant je zappe...

Ajoutez-ça à la compression qui uniformise le rendu des musiques, et il en resulte un appauvrissement généralisé en terme qualitatif de ce qui est donné aux auditeurs.

Mais bon, tout ceux qui aiment la musique ne sont pas audiophiles, alors ça se vend bien.

Il existe pourtant un grand nombres d'artistes talentueux qui encore produisent du neuf, du non-ordinaire, faites-les vivre, bannissez l'uniformisation du son !

a écrit : Très utilisé, mais peu de monde l'avoue. Enrique Iglesias, Britney Spears... Il y a une certaine honte pour ses utilisateurs car c'est un aveux de faiblesse finalement. C'est pourtant pas pire que le play-back à mon avis. Ça peut être utilisé juste pour avoir un style différent. Je suis assez d'accord, finalement c'est un peu le même phénomène qu'avec l'arrivée de l'ordinateur dans le milieu instrumental. Alors certes une partition de piano joué par un ordinateur n'a, pas encore, la même saveur que celle jouée par un professionnelle. Mais de mon point de vue on peut faire des effets et plus généralement de la musique tout à fait sympa rendu possible grâce à ces mêmes ordinateurs.

Et même l'auto-tune en soit peut devenir un genre que certains peuvent apprécier.
Ce n'est pas pour rien que PNL est connu et apprécié. Personnellement j'aime beaucoup IAM, Hugo TSR, demi-portion ou encore Davodka, donc à priori des rappeurs n'utilisant pas de l'auto-tune. Mais je peux tout à fait comprendre que des gens aiment ces instru douces, entraînantes et qui se veulent presque mystiques. Alors certes les paroles sont inaccessibles quand on ne comprend pas le langage et qu'on a pas les codes nécessaires, de même ce n'est clairement pas profond, spirituel ou même poétique. Ça parle d'une réalité sale, triste avec finalement peu d'espoir, ou au contraire un peu trop. Mais toutes les musiques n'ont pas vocation à être belles ou poétiques et profondes: j'en veux pour preuve le nombre de personne qui écoutent de la musique étrangère sans en comprendre un traître mot.

Donc bon après tout, le vocodeur/autotone pourquoi pas? Ce n'est dans certains cas que la naissance d'un genre musical, en l'occurence le cloud rap. Et comme beaucoup de courant musicaux il est à ses débuts fortement décriés et on le décrie comme stupide, abrutissant, violent. Tout comme l'étaient le rap, le jazz, le rock et j'en passe..

a écrit : Je suis assez d'accord, finalement c'est un peu le même phénomène qu'avec l'arrivée de l'ordinateur dans le milieu instrumental. Alors certes une partition de piano joué par un ordinateur n'a, pas encore, la même saveur que celle jouée par un professionnelle. Mais de mon point de vue on peut faire des effets et plus généralement de la musique tout à fait sympa rendu possible grâce à ces mêmes ordinateurs.

Et même l'auto-tune en soit peut devenir un genre que certains peuvent apprécier.
Ce n'est pas pour rien que PNL est connu et apprécié. Personnellement j'aime beaucoup IAM, Hugo TSR, demi-portion ou encore Davodka, donc à priori des rappeurs n'utilisant pas de l'auto-tune. Mais je peux tout à fait comprendre que des gens aiment ces instru douces, entraînantes et qui se veulent presque mystiques. Alors certes les paroles sont inaccessibles quand on ne comprend pas le langage et qu'on a pas les codes nécessaires, de même ce n'est clairement pas profond, spirituel ou même poétique. Ça parle d'une réalité sale, triste avec finalement peu d'espoir, ou au contraire un peu trop. Mais toutes les musiques n'ont pas vocation à être belles ou poétiques et profondes: j'en veux pour preuve le nombre de personne qui écoutent de la musique étrangère sans en comprendre un traître mot.

Donc bon après tout, le vocodeur/autotone pourquoi pas? Ce n'est dans certains cas que la naissance d'un genre musical, en l'occurence le cloud rap. Et comme beaucoup de courant musicaux il est à ses débuts fortement décriés et on le décrie comme stupide, abrutissant, violent. Tout comme l'étaient le rap, le jazz, le rock et j'en passe..
Afficher tout
Petit détail : l'autotune n'est pas un effet de vocodeur, ces deux effets agissant de manière différentes sur le son ;-)
L'autotune analyse le spectre et le recale, le vocodeur analyse le spectre et le reproduit de manière synthetique. Les deux n'ont pas les mêmes possibilités, même si le caractère synthetique du rendu d'un vocodeur puisse faire penser à l'autotune

a écrit : Je suis assez d'accord, finalement c'est un peu le même phénomène qu'avec l'arrivée de l'ordinateur dans le milieu instrumental. Alors certes une partition de piano joué par un ordinateur n'a, pas encore, la même saveur que celle jouée par un professionnelle. Mais de mon point de vue on peut faire des effets et plus généralement de la musique tout à fait sympa rendu possible grâce à ces mêmes ordinateurs.

Et même l'auto-tune en soit peut devenir un genre que certains peuvent apprécier.
Ce n'est pas pour rien que PNL est connu et apprécié. Personnellement j'aime beaucoup IAM, Hugo TSR, demi-portion ou encore Davodka, donc à priori des rappeurs n'utilisant pas de l'auto-tune. Mais je peux tout à fait comprendre que des gens aiment ces instru douces, entraînantes et qui se veulent presque mystiques. Alors certes les paroles sont inaccessibles quand on ne comprend pas le langage et qu'on a pas les codes nécessaires, de même ce n'est clairement pas profond, spirituel ou même poétique. Ça parle d'une réalité sale, triste avec finalement peu d'espoir, ou au contraire un peu trop. Mais toutes les musiques n'ont pas vocation à être belles ou poétiques et profondes: j'en veux pour preuve le nombre de personne qui écoutent de la musique étrangère sans en comprendre un traître mot.

Donc bon après tout, le vocodeur/autotone pourquoi pas? Ce n'est dans certains cas que la naissance d'un genre musical, en l'occurence le cloud rap. Et comme beaucoup de courant musicaux il est à ses débuts fortement décriés et on le décrie comme stupide, abrutissant, violent. Tout comme l'étaient le rap, le jazz, le rock et j'en passe..
Afficher tout
Je suis assez moyennement d'accord. Sans m'attarder trop sur ma réponse, je crois qu'il y a un problème avec l'auto tune, c'est qu'il met le talent et le travail de chanteur de côté. N'importe qui chantant avec ce logiciel chantera juste, donc pas la peine de bosser sur la chanson, sur le travail de la musique etc. Ce qui laisse énormément de temps en revanche pour créer (je vous le donne dans le mille) une image et tout un marketing autour de la personne. Et musicalement, ça, ça n'apporte rien.
Effectivement il y avait beaucoup de marketing quelque part sur des personnalités telles que Miles Davis, Bob Dylan, Jim Morrison, les Beatles etc, mais je crois d'une part que s'il était voulu, c'était qu'en partie, que la personnalité de ces types là était prédominante, et qu'elle n'était pas surjouée ou créée de toutes pièces.

Juste pour info, un musicien de jazz professionnel pour jouer correctement et s'améliorer, c'est facile 8h par jour sur son instrument. Une cantatrice, idem.

Britney Spears, Jul... Ben bizarrement je crois pas que ce soit autant de travail.

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Je suis assez d'accord, finalement c'est un peu le même phénomène qu'avec l'arrivée de l'ordinateur dans le milieu instrumental. Alors certes une partition de piano joué par un ordinateur n'a, pas encore, la même saveur que celle jouée par un professionnelle. Mais de mon point de vue on peut faire des effets et plus généralement de la musique tout à fait sympa rendu possible grâce à ces mêmes ordinateurs.

Et même l'auto-tune en soit peut devenir un genre que certains peuvent apprécier.
Ce n'est pas pour rien que PNL est connu et apprécié. Personnellement j'aime beaucoup IAM, Hugo TSR, demi-portion ou encore Davodka, donc à priori des rappeurs n'utilisant pas de l'auto-tune. Mais je peux tout à fait comprendre que des gens aiment ces instru douces, entraînantes et qui se veulent presque mystiques. Alors certes les paroles sont inaccessibles quand on ne comprend pas le langage et qu'on a pas les codes nécessaires, de même ce n'est clairement pas profond, spirituel ou même poétique. Ça parle d'une réalité sale, triste avec finalement peu d'espoir, ou au contraire un peu trop. Mais toutes les musiques n'ont pas vocation à être belles ou poétiques et profondes: j'en veux pour preuve le nombre de personne qui écoutent de la musique étrangère sans en comprendre un traître mot.

Donc bon après tout, le vocodeur/autotone pourquoi pas? Ce n'est dans certains cas que la naissance d'un genre musical, en l'occurence le cloud rap. Et comme beaucoup de courant musicaux il est à ses débuts fortement décriés et on le décrie comme stupide, abrutissant, violent. Tout comme l'étaient le rap, le jazz, le rock et j'en passe..
Afficher tout
Et aussi je suis en desaccord sur l'arrivée de l'ordinateur dans le milieu instrumental. Il a décuplé les possibilités (virtualisation d'effets analogiques permettant à M Toutlemonde de produire, mixer, et masteriser à moindre coût). L'autotune ne decuple pas les possibilité il les limite :

Là où l'ordinateur permet d'utiliser des centaines, des milliers d'outils diverses et variés, des instruments, des effets, des sequenceurs permettant de créer facilement, l'autotune lui n'est qu'un de ces outils.

a écrit : Je suis assez moyennement d'accord. Sans m'attarder trop sur ma réponse, je crois qu'il y a un problème avec l'auto tune, c'est qu'il met le talent et le travail de chanteur de côté. N'importe qui chantant avec ce logiciel chantera juste, donc pas la peine de bosser sur la chanson, sur le travail de la musique etc. Ce qui laisse énormément de temps en revanche pour créer (je vous le donne dans le mille) une image et tout un marketing autour de la personne. Et musicalement, ça, ça n'apporte rien.
Effectivement il y avait beaucoup de marketing quelque part sur des personnalités telles que Miles Davis, Bob Dylan, Jim Morrison, les Beatles etc, mais je crois d'une part que s'il était voulu, c'était qu'en partie, que la personnalité de ces types là était prédominante, et qu'elle n'était pas surjouée ou créée de toutes pièces.

Juste pour info, un musicien de jazz professionnel pour jouer correctement et s'améliorer, c'est facile 8h par jour sur son instrument. Une cantatrice, idem.

Britney Spears, Jul... Ben bizarrement je crois pas que ce soit autant de travail.
Afficher tout
La musique ne se compte pas en heure de travail! Je ne dis pas que les musiciens ou toutes personnes fournissant une création musical ont le même talent, y passent le même temps et surtout font la même chose! C'est ça aussi la richesse de la musique, c'est admettre que la musique c'est passé de longues belles compositions d'opéra avec un nombre d'instruments hallucinants, à des percussions faites sur des instruments d'une simplicité incroyable, au chant a capela, à une musique punk improvisé comme l'on pu faire the clash en plein interview (et honnêtement je trouve l'impro horrible) mais aussi à l'autotune. Et le rendu peut être bon comme mauvais, peu importe. Je ne pense pas que ce sont les outils qui font l'oeuvre mais la façon dont on les utilise!

Certains l'ignorent peut-être, mais l'auto-tune est également utilisée (avec parcimonie certes) dans le metal extrême, les exemples les plus frappants de groupes y ayant recours étant Cynic ou Obscura.

Posté le

android

(11)

Répondre

C'est surtout très utilisé dans le rap jul par exemple ou bien l electro daft punk pour ne citer qu'eux après j'avoue c'est mieux chanté sans cet effet car d'une on peux masqué la mauvaise voix du chanteur et des fous c'est un peux trop appuyer
Je vois mal à the voice utiliser ce procédé

a écrit : C'est surtout très utilisé dans le rap jul par exemple ou bien l electro daft punk pour ne citer qu'eux après j'avoue c'est mieux chanté sans cet effet car d'une on peux masqué la mauvaise voix du chanteur et des fous c'est un peux trop appuyer
Je vois mal à the voice utiliser ce procédé
Les daft punk sont connus pour leur utilisation du vocodeur, qui n'est pas le même effet (voir un de mes coms plus haut). Toutefois il se peux qu'ils utilisent un autotune de manière "transparente"

Posté le

android

(12)

Répondre

Ah ouais du coup il n'y a pas que le visage qui est retouché chez Cher, y a la voix aussi ??? Eh bien JMCMB x2 alors

a écrit : Ah ouais du coup il n'y a pas que le visage qui est retouché chez Cher, y a la voix aussi ??? Eh bien JMCMB x2 alors Et le reste du corps aussi : TTCMB x3.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Au risque de me mettre des fans à dos, c'est un outil très interressant à manier, mais qui malheureusement est utilisé à outrance dans 95% des productions "bankable" qu'on entend à la radio...au final les artistes perdent leurs identités sonores, les voix se ressemblent toutes...

Une
voix n'est humaine que si elle est imparfaite, un peu de justesse pure c'est marrant, ça fait son effet, mais quand tout le monde s'y met ça perd la saveur de l'exception, ça en deviens chiant. Personnellement dès que j'entend ça maintenant je zappe...

Ajoutez-ça à la compression qui uniformise le rendu des musiques, et il en resulte un appauvrissement généralisé en terme qualitatif de ce qui est donné aux auditeurs.

Mais bon, tout ceux qui aiment la musique ne sont pas audiophiles, alors ça se vend bien.

Il existe pourtant un grand nombres d'artistes talentueux qui encore produisent du neuf, du non-ordinaire, faites-les vivre, bannissez l'uniformisation du son !
Afficher tout
Oui. Tout comme les sourires formatés par les traitements orthodontiques. Tout le monde à le même sourire parfait et ç'en est lassant.
Ne faisons pas pareil avec nos voix...

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Merci pour cette technologie qui nous a permis d'avoir le droit à de merveilleuses chansons comme le grand classique "Wesh Alors" de Jul ou le non moins marquant "de la beuh dans ma chicha" de Kaaris. (Liste non-exhaustive)
PS : même si on peut douter de l'utilité de cette invention
il ne faut pas oublier de mettre en perspective les bonnes chansons (et il y en a) qui l'utilisent. Afficher tout
Ah… parce que ce sont des merveilleuses chansons ça ???

Des goûts et des couleurs… la crotte à bien les siens (et ça c'en est de la crotte)

a écrit : Ah… parce que ce sont des merveilleuses chansons ça ???

Des goûts et des couleurs… la crotte à bien les siens (et ça c'en est de la crotte)
Je crois que tu as raté le second degré ;)

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Je crois que tu as raté le second degré ;) Il n'y a aucun second degré… :•)))

Je n'ai rien contre la technologie informatique a condition qu'elle soit complémentaire des instruments classiques, comme la guitare électrique qui n'a pas tué la guitare acoustique mais a ajouté des variantes à la culture musicale, où même la "techno" qui est une autre façon de se servir de la machine sans pour autant chercher à tuer les autres façons de faire de la musique (du live, comme on dit), mais franchement, 9 chansons sur 10 aujourd'hui diffusées à la radio où la télévision où sur disques laser sont tellement retravaillées pour être parfaites qu'elles en ont perdu leur âme.
Je ne suis pas mélomane, mais j'entends suffisamment bien pour pouvoir dire si une chanson sort d'une presse hydraulique industrielle où de cordes vocales naturelles et d'instruments classiques avec leurs subtilités où d'un ordinateur si performant soit il.
Cette technologie, comme dit plus haut, est utilisée de manière abusive et, excusez-moi du terme, ça me tape sur le système au point que d'écouter un CD me donne souvent envie de couper la machine, toujours ces mêmes voix et sons formatées avec cette petite touche électronique systématique de manière soit disant subtile mais ô combien fades à l'oreille et conventionnelles comme un nouveau modèle de bagnole qui ressemble trop aux autres modèles.
Maintenant, la meilleure façon que j'ai d'écouter de la musique, ce sont via des chats privés où on se fait des soirées liens et où chacun envoie chacun son tour ce qu'il aime et où je finis souvent en coulant une petite larme tellement le son est prenant, mais les médias modernes ne font que surfer sur la vague du succès industriel, et quitte à me répéter, je ne SUPPORTE plus ce petit coté électro que l'on retrouve absolument partout.
Après je ne dénigre pas la technologie de ce logiciel, mais trop, c'est trop! ^^ ;)