Le fakir Mirin Dajo pouvait se transpercer le corps

Proposé par
le
dans

Mirin Dajo était un fakir néerlandais qui fascina les scientifiques. Parmi ses numéros, il arrivait à se transpercer le corps avec une épée sans se blesser. Il prit toutefois un peu trop confiance en ses capacités et finit par être persuadé d'être un envoyé de Dieu. Il mourut à 30 ans après avoir avalé une aiguille de 30 cm.


Commentaires préférés (3)

Je suis l'auteur et je peux vous dire qu'il y avait même une vidéo (pas mise en source parce que surement trop gore) où on le voyait se faire transpercer le poumon droit sans laisser une seule goutte de sang! Une armée de scientifique l'observait et c'était l'un d'entre eux qui le transperçait éloignant tout soupçon d'épée truquée ou ce genre de chose.
Il avait appris auprès de fakir indien des techniques de méditation, il réduisait tellement son pouls qu'il ne pouvait plus saigner! Après y a surement une part de génétique en plus de la technique.

Et moi qui saigne des gencives en utilisant un simple cure - dent...

Posté le

android

(210)

Répondre

Dans les faits, il n'y a aucune preuve que des scientifiques ont bien fait l'expérience, c'est juste une affirmation. Pas de nom des scientifiques, pas de référence d'article... D'après les sources, il peut tout à fait s'agir d'une supercherie banale.

Posté le

android

(125)

Répondre


Tous les commentaires (43)

Ce qu'il ne savait pas c'est qu'il était envoyé de dieu mais... en vue d'un sacrifice !!!

Posté le

android

(30)

Répondre

Pour détecter les trucs des magiciens, souvent très ingénieux, il ne faut pas faire confiance (pour une fois!) à un scientifique, qui ne voit rien de plus que tout autre car ce n'est pas son domaine de compétence, mais à un professionnel de la magie.
Beaucoup sont révélés dans la série: Magic's Biggest Secrets Finally Revealed, sur YouTube.

Je me demande quand même comment il a bien pu avoir l'idée se transpercer et surtout l'avoir tenté!
Sinon les scientifiques ont-ils trouvé une explication?

Edit: Les scientifiques ont reproduit l'expérience sur des souris, des chiens,des chats et des cobayes et sont arrivés aux mêmes résultats, donc le trucage est exclu. Sinon la lame est enfoncée avec beaucoup de soin, du coup les tissus ne sont pas déchirés d'où l'absence d'hémorragie

Posté le

windowsphone

(38)

Répondre

Il y a des fakirs en Neerlandie ... C'est L'info à retenir je crois :-)

Je suis l'auteur et je peux vous dire qu'il y avait même une vidéo (pas mise en source parce que surement trop gore) où on le voyait se faire transpercer le poumon droit sans laisser une seule goutte de sang! Une armée de scientifique l'observait et c'était l'un d'entre eux qui le transperçait éloignant tout soupçon d'épée truquée ou ce genre de chose.
Il avait appris auprès de fakir indien des techniques de méditation, il réduisait tellement son pouls qu'il ne pouvait plus saigner! Après y a surement une part de génétique en plus de la technique.

a écrit : Je suis l'auteur et je peux vous dire qu'il y avait même une vidéo (pas mise en source parce que surement trop gore) où on le voyait se faire transpercer le poumon droit sans laisser une seule goutte de sang! Une armée de scientifique l'observait et c'était l'un d'entre eux qui le transperçait éloignant tout soupçon d'épée truquée ou ce genre de chose.
Il avait appris auprès de fakir indien des techniques de méditation, il réduisait tellement son pouls qu'il ne pouvait plus saigner! Après y a surement une part de génétique en plus de la technique.
Afficher tout
Des magiciens comme Paul Daniel ou l'imposteur qui prétendait déformer des cuillères par la pensée ont été soumis à des examens approfondis de scientifiques, qui n'y ont vu que du feu.
Certains numéros sont réellement dangereux et demandent une synchronisation parfaite. Mais maintenant que je connais le truc des cuillères (grâce à la série que j'ai citée), avec un peu d'entraînement je saurais le faire.
La différence entre le magicien honnête et l'imposteur, c'est qu'il ne prétend pas à un pouvoir extraordinaire. On sait qu'il y a un truc, mais on reste incapable de le deviner. Et même l'ayant appris, on peut toujours admirer l'ingéniosité et la dextérité.

Et moi qui saigne des gencives en utilisant un simple cure - dent...

Posté le

android

(210)

Répondre

Dans les faits, il n'y a aucune preuve que des scientifiques ont bien fait l'expérience, c'est juste une affirmation. Pas de nom des scientifiques, pas de référence d'article... D'après les sources, il peut tout à fait s'agir d'une supercherie banale.

Posté le

android

(125)

Répondre

a écrit : Dans les faits, il n'y a aucune preuve que des scientifiques ont bien fait l'expérience, c'est juste une affirmation. Pas de nom des scientifiques, pas de référence d'article... D'après les sources, il peut tout à fait s'agir d'une supercherie banale. Tout à fait d'accord. C'est comme une pub de lessive ou de produit de beauté, le présentateur est un scientifique s'il porte une blouse blanche ou est devant un tableau bourré d'équations qui font rigoler un matheux, de symboles chimiques qui ont le même effet sur un chimiste, ou encore devant un appareil bizarre qui clignote et fait bip-bip avec plein de cadrans, et s'il porte un stéthoscope c'est qu'il est médecin (encore mieux s'il a aussi une tablette et des lunettes).
Encore une fois, un scientifique, même authentique, n'est pas qualifié pour apprécier le comportement d'un prestidigitateur, il ne voit rien de plus que tout un chacun.
Et puis, les journalistes, dont la rigueur intellectuelle est bien connue, doivent vendre leur papier en faisant du sensationnel. "C'est vlai, j'l'ai lu dans le jornal".
Quant au trucage des photos et vidéos, tout est possible.

A noter que ces techniques fakiriques furent à l'origine inventées par les femmes d'Inde pour faire face à une pénurie de serviettes. Ensuite, l'Inde devenant un grand producteur de coton, ce savoir se perdit car pas indispensable; puis certains hommes le reprirent et l'adaptèrent à leur condition: les fakirs étaient nés.

a écrit : Et moi qui saigne des gencives en utilisant un simple cure - dent... Faut frotter les dents lors du brossage l'ami... Pas les caressées..

Posté le

android

(1)

Répondre

Dommage qu'il soit mort le 26 mai et non pas le 30..

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Dans les faits, il n'y a aucune preuve que des scientifiques ont bien fait l'expérience, c'est juste une affirmation. Pas de nom des scientifiques, pas de référence d'article... D'après les sources, il peut tout à fait s'agir d'une supercherie banale. En plus de cela (tout résultat d'expérience, pour être admis par la communauté scientifique, doit être reproductible dans un autre labo), il est extrêmement facile de berner un crâne d'œuf. Voici un exemple.
Une cuillère sous un globe de verre scellé, tout le monde étant tenu à distance et pour cause, est visiblement déformée par la pensée de l'imposteur qui prend une pose de circonstance.
Il ne viendra à personne l'idée que le socle renferme un moteur télécommandé qui le fait tourner, et que le globe est déformant (techniquement difficile à fabriquer, mais les magiciens en font bien d'autres).
Pareil pour le bandeau sur les yeux, si vous le mettez, vous n'y voyez plus rien. Mais il y a un truc extrêmement astucieux que je ne peux révéler, car il n'a pas été publié.
Quant au coup de la femme transpercée d'une épée, voir la série citée plus haut.
Arrêter les battements de son cœur par la force de sa volonté, et rester conscient, mais vous croyez encore au Père Noël?

a écrit : Il y a des fakirs en Neerlandie ... C'est L'info à retenir je crois :-) Néerlandais est le gentilé et la langue des Pays-Bas donc il n'y a pas de mal à utiliser le seul nom correct.
La Hollande est une région de ce pays, subdivisée en 2 provinces. Le Royaume de Hollande n'a existé que pendant 4 ans, il y a plus de 200 ans. Faut se mettre à jour les gens ; )

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Je suis l'auteur et je peux vous dire qu'il y avait même une vidéo (pas mise en source parce que surement trop gore) où on le voyait se faire transpercer le poumon droit sans laisser une seule goutte de sang! Une armée de scientifique l'observait et c'était l'un d'entre eux qui le transperçait éloignant tout soupçon d'épée truquée ou ce genre de chose.
Il avait appris auprès de fakir indien des techniques de méditation, il réduisait tellement son pouls qu'il ne pouvait plus saigner! Après y a surement une part de génétique en plus de la technique.
Afficher tout
"Il y a sûrement une part de génétique en plus de la technique."
Cela me fait penser à "la dent d'or" de Fontenelle - un des textes les plus profonds que je connaisse -.
Un petit garçon a une dent en or. Tous les savants y vont de leur explication: de "c'est un lusus naturae", un caprice de la nature, à la prédiction d'une victoire sur les Turcs. Un savantissime recueille et analyse toutes ces explications dans une somme, en y ajoutant son interprétation, et chacun d'en discourir d'un air entendu.
Jusqu'à ce qu'une personne modeste mais compétente regarde de près: il ne s'agissait que d'un placage très habilement fait.

a écrit : Je suis l'auteur et je peux vous dire qu'il y avait même une vidéo (pas mise en source parce que surement trop gore) où on le voyait se faire transpercer le poumon droit sans laisser une seule goutte de sang! Une armée de scientifique l'observait et c'était l'un d'entre eux qui le transperçait éloignant tout soupçon d'épée truquée ou ce genre de chose.
Il avait appris auprès de fakir indien des techniques de méditation, il réduisait tellement son pouls qu'il ne pouvait plus saigner! Après y a surement une part de génétique en plus de la technique.
Afficher tout
Vidéo. Bobards et compagnie.
Quand je me plante un couteau dans le gras, ca pisse le sang a tout les coups, la télé, c'est de la télé.
Apres, y'a des cas de gens qui se sont pris des barres de fer à travers le cerveau et qui ont survécu, le vivant est surprenant, mais un lien vidéo comme preuve directe, ca me laissera toujours dans le doute, et j'ajoute que même mes propres yeux me jouent des tours de temps en temps.

Comme cette bonne vieille Jeanne ?

a écrit : Vidéo. Bobards et compagnie.
Quand je me plante un couteau dans le gras, ca pisse le sang a tout les coups, la télé, c'est de la télé.
Apres, y'a des cas de gens qui se sont pris des barres de fer à travers le cerveau et qui ont survécu, le vivant est surprenant, mais un lien vidéo comme preuve di
recte, ca me laissera toujours dans le doute, et j'ajoute que même mes propres yeux me jouent des tours de temps en temps. Afficher tout
J'aime à lire enfin un commentaire de bons sens.
Le cas d'une barre de fer au travers du crâne est probablement celui de Phineas Gage, un mineur maladroit; la photo est effrayante, une grosse barre traversant le crâne de part en part. Il a néanmoins survécu, en gardant ses capacités intellectuelles mais devenant d'humeur instable.
Une lame d'épée traversant de part en part un poumon n'est pas mortel, mais l'absence de sang fait conclure à la fraude.
Se percer la joue est indolore, si l'on vise bien à côté d'un nerf récepteur.
S'asseoir, comme les fakirs, sur une planche hérissée de pointes est inoffensif: plus il y a de pointes, et plus la charge est répartie; et s'il n'y en avait qu'une, ce serait moins impressionnant pour le public, mais aïe!
Courir dans les braises, surtout si les pieds transpirent, est également inoffensif: la chaleur ne pénètre que lentement et la sueur forme une couche isolante. Pourquoi le pain a-t-il une croûte? C'est l'image de la propagation de la chaleur, brutale en surface, lente en profondeur, parfaitement représentée par l'équation aux dérivées partielles de Fourier.

a écrit : Et moi qui saigne des gencives en utilisant un simple cure - dent... Aïe rien que de me rappeler les fois où ça m'est arrivé, j'ai mal !

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : J'aime à lire enfin un commentaire de bons sens.
Le cas d'une barre de fer au travers du crâne est probablement celui de Phineas Gage, un mineur maladroit; la photo est effrayante, une grosse barre traversant le crâne de part en part. Il a néanmoins survécu, en gardant ses capacités intellectuelles mais
devenant d'humeur instable.
Une lame d'épée traversant de part en part un poumon n'est pas mortel, mais l'absence de sang fait conclure à la fraude.
Se percer la joue est indolore, si l'on vise bien à côté d'un nerf récepteur.
S'asseoir, comme les fakirs, sur une planche hérissée de pointes est inoffensif: plus il y a de pointes, et plus la charge est répartie; et s'il n'y en avait qu'une, ce serait moins impressionnant pour le public, mais aïe!
Courir dans les braises, surtout si les pieds transpirent, est également inoffensif: la chaleur ne pénètre que lentement et la sueur forme une couche isolante. Pourquoi le pain a-t-il une croûte? C'est l'image de la propagation de la chaleur, brutale en surface, lente en profondeur, parfaitement représentée par l'équation aux dérivées partielles de Fourier.
Afficher tout
A mon avis pas besoin de Fourier pour expliquer la marche sur la braise. Le charbon a une capacité calorifique faible, elle transmet donc la chaleur lentement: le pied n'a pas le temps de se brûler.

A propos du fakir, le problème est qu'une plaie reste une plaie... Si le fakir a un trou dans la poitrine et le poumon, à moins qu'il reste à 2 de tension toute sa vie il finira par saigner à un moment donné.
Et puis si on parle d'une épée qui découpe des tissus organique, il y a bien blessure non ? Pourquoi dire qu'il "s'enfonçait des épées dans le corps sans se blesser "
C'est contradictoire dès le départ...

Il faudrait des explications et des preuves plus solide, mais je vais en rester là pour ma part.

Posté le

android

(17)

Répondre