L'encorbellement a été créé pour des raisons fiscales

Proposé par
Invité
le

Les encorbellements sont des avancées en porte-à-faux aux étages des maisons que l'on peut trouver notamment en Alsace-Lorraine. C'était notamment conçu pour un motif fiscal : les taxes d'habitation étaient calculées en fonction de la surface au sol du rez-de-chaussée. En gagnant des mètres carrés sur les étages, on agrandissait donc sa maison sans être davantage fiscalisé.

La raison est également technique, car cela protège des pluies les façades de la maison.


Commentaires préférés (3)

Il y a aussi d'autres raisons constructives. L'assemblage des éléments de bois (poutres-poteaux) est plus facile à réaliser et est plus rigide car le poteau inférieur est décalé par rapport au poteau supérieur.
De plus, le porte-à-faux, du fait qu' il appuie en bout de poutre, crée une contre-flèche (bombage de la poutre vers le haut) de celle-ci et contre balance la flèche due au poids du plancher. La poutre est donc renforcée.

Posté le

android

(119)

Répondre

a écrit : Il y en a aussi à Florence en Italie . Et partout en Europe où on a construit des bâtiment en bois à étages au moyen-âge.

Posté le

android

(63)

Répondre


Tous les commentaires (32)

Il y en a aussi à Florence en Italie .

Posté le

android

(2)

Répondre

Il y a aussi d'autres raisons constructives. L'assemblage des éléments de bois (poutres-poteaux) est plus facile à réaliser et est plus rigide car le poteau inférieur est décalé par rapport au poteau supérieur.
De plus, le porte-à-faux, du fait qu' il appuie en bout de poutre, crée une contre-flèche (bombage de la poutre vers le haut) de celle-ci et contre balance la flèche due au poids du plancher. La poutre est donc renforcée.

Posté le

android

(119)

Répondre

a écrit : Il y en a aussi à Florence en Italie . Et partout en Europe où on a construit des bâtiment en bois à étages au moyen-âge.

Posté le

android

(63)

Répondre

Je dirais même qu'il y a ce genre d'architecture sur beaucoup de bâtiments anciens. Si tant est qu'une ville soit à fort caractère médiéval, il y a de bonnes chances d'apercevoir des maisons de ce genre un peu partout dans les centres ville :)

On voit de superbes maisons construitent comme cela dans les rues piétonnes de villes comme Dinan :)

Posté le

android

(14)

Répondre

Très bel aménagement, y compris de l'intérieur de la maison, où la fenêtre en encorbellement crée un petit coin de paradis (fiscal) !

Dans certaine ville les taxes été calculée en fonction de la largeur de la façade, ce qui explique que les maisons soient étroites et tout en profondeur comme à amsterdam par exemple.

Si l'on voyait autant ce type de construction au moyen age c'était en raison de la loi. On achetait une surface au sol mais l'on pouvait dépasser une fois qu'on s'elevait du sol. D'où le fait qu'arrivé au 4eme étage, deux batiments de part et d'autre de la rue étaient si proches qu'on pouvait serrer la main de son voisin d'en face par la fenêtre. Il y a encore des petites rues où ce phénomène est visible à Paris, dans le 5ème arrondissement. C'est un roi qui a décrété qu'on ne pouvait construire au dela de son terrain, même en s'élevant au dessus du sol. De mémoire c'était Francois 1er, et ça a changé toute l'architecture du pays.

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Il y a aussi d'autres raisons constructives. L'assemblage des éléments de bois (poutres-poteaux) est plus facile à réaliser et est plus rigide car le poteau inférieur est décalé par rapport au poteau supérieur.
De plus, le porte-à-faux, du fait qu' il appuie en bout de poutre, crée une contre-flè
che (bombage de la poutre vers le haut) de celle-ci et contre balance la flèche due au poids du plancher. La poutre est donc renforcée. Afficher tout
Ça marche à partir de quelle section ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Je suppose que vous voulez dire en Alsace-Moselle et non en Alsace-Lorraine ?

C'est assez amusant toutes çes lois d'urbanisme qui sont immédiatement détournées par les hommes... Cela existe presque partout, dans pratiquement tous les pays. Au Pérou, par exemple (et dans pas mal de pays je crois) on ne paie l'impôt que quand la maison est finie... alors on voit partout (dans les faubourgs les plus pauvres bien sûr) des rez-de-chaussées habités depuis des lustres, et au dessus une dalle en béton avec des ferrailles qui dépassent ; et la maison n'est pas finie ;) Il semble (mais je ne suis pas formel) qu'il n'y ait pas (comme en France par exemple) de délai pour finir les travaux.

a écrit : Je suppose que vous voulez dire en Alsace-Moselle et non en Alsace-Lorraine ? Non, c'est bien l'Alsace Lorraine, la Lorraine comprends 4 départements - la Moselle, la Meurthe-et-Moselle , la Meuse et les Vosges.

a écrit : Ça marche à partir de quelle section ? Le principe, il me semble, fonctionne depuis l'allumette jusqu'au tronc de séquoia

a écrit : Non, c'est bien l'Alsace Lorraine, la Lorraine comprends 4 départements - la Moselle, la Meurthe-et-Moselle , la Meuse et les Vosges. On a tendance à parler de l'Alsace-Lorraine quand, dans de nombreux cas, il s'agit de l'Alsace-Moselle.
En effet, bien qu'appartenant à la région Lorraine, la Moselle est sur bien des plans, rattachée à l'Alsace.
Lors du traité de Francfort en 1871, ce sont les départements d'Alsace et la Moselle qui furent cédés à l'Empire Allemand. Les Vosges, la Meuse et la Meurthe-et-Moselle ne furent eux, pas cédés.
Ce contexte historique justifie également le droit local, régime juridique qui permet à ces départements de conserver des juridictions allemandes comme des jours fériés supplémentaires, le système de remboursement des dépenses de santé,...

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : C'est assez amusant toutes çes lois d'urbanisme qui sont immédiatement détournées par les hommes... Cela existe presque partout, dans pratiquement tous les pays. Au Pérou, par exemple (et dans pas mal de pays je crois) on ne paie l'impôt que quand la maison est finie... alors on voit partout (dans les faubourgs les plus pauvres bien sûr) des rez-de-chaussées habités depuis des lustres, et au dessus une dalle en béton avec des ferrailles qui dépassent ; et la maison n'est pas finie ;) Il semble (mais je ne suis pas formel) qu'il n'y ait pas (comme en France par exemple) de délai pour finir les travaux. Afficher tout Je confirme qu'à Lima j'y ai vu beaucoup de maisons (avec déjà un ou plusieurs etages) qui semblaient non terminées et pourtant habitées depuis longtemps.
Je ne saurais pas dire si c'est pour le côté légal (la corruption est très répandue) ou autre.
J'ai souvent entendu : "cette famille ajoute un étage à sa maison pour loger X ou Y"'.
Cela est possible grâce à la façon de construire que j'ai retrouvée dans le village de mes grands-parents en Espagne : poteaux et hourdi béton sont porteurs, puis murs externes et internes ne le sont pas. Cela fait des plans de maison très "carrés", modulaires en surface et en hauteur, donc économique.
Je vois des maisons à encorbellement dans beaucoup de vieux villages, en France comme en Espagne.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Il y a aussi d'autres raisons constructives. L'assemblage des éléments de bois (poutres-poteaux) est plus facile à réaliser et est plus rigide car le poteau inférieur est décalé par rapport au poteau supérieur.
De plus, le porte-à-faux, du fait qu' il appuie en bout de poutre, crée une contre-flè
che (bombage de la poutre vers le haut) de celle-ci et contre balance la flèche due au poids du plancher. La poutre est donc renforcée. Afficher tout
Il m'a nécessité deux lectures avant de comprendre. Mais belle explication ! Tres instructif. Merci

Posté le

android

(1)

Répondre

Ca existe aussi chez les hindous et les arabes.
Je n'ai pas compris comment cela protège les façades des pluies ?