Un cosmonaute russe fut envoyé à une mort certaine

Proposé par
le
dans

En 1967, Vladimir Komarov fut envoyé dans l'espace à bord d'une capsule Soyouz-1. Malgré de nombreux soucis de fiabilité, le lancement de la capsule eut tout de même lieu dans un contexte de course à l'espace. Une deuxième capsule devait ramener le cosmonaute sain et sauf sur Terre, mais elle n'arriva jamais. Komarov rencontra des problèmes et fut obligé de ramener manuellement la capsule sur Terre, se tuant à l'atterrissage. Il fut la première personne à mourir lors d'une mission spatiale.

Dans un enregistrement, on peut entendre Komarov maudire les personnes l'ayant envoyé vers une mort certaine. Un astéroïde porte aujourd'hui son nom et il figure aussi sur une plaque commémorative sur la Lune.


Commentaires préférés (3)

Bon tu vas être le premier homme dans l espace
Cool
Par contre pour le retour on verra sur place

Posté le

android

(176)

Répondre

Komarov était conscient du danger de la mission, ayant été demandée expressément pour concorder avec le 50eme anniversaire de la révolution communiste (plus de 200 défauts ont été relevés sur le soyuz). Cependant il a tout de même accepté pour éviter que sa doublure et ami Youri Gagarine , premier homme dans l'espace, y aille à sa place.

Posté le

android

(205)

Répondre

Bonjour, c'est la première anecdote que je publie, j'espère qu'elle vous a intéressée et qu'elle a éveillée votre curiosité :)

Posté le

android

(202)

Répondre


Tous les commentaires (30)

Et Major Tom, de la chanson Space Odity, de Bowie, il a son histoire lui aussi ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Bon tu vas être le premier homme dans l espace
Cool
Par contre pour le retour on verra sur place

Posté le

android

(176)

Répondre

Komarov était conscient du danger de la mission, ayant été demandée expressément pour concorder avec le 50eme anniversaire de la révolution communiste (plus de 200 défauts ont été relevés sur le soyuz). Cependant il a tout de même accepté pour éviter que sa doublure et ami Youri Gagarine , premier homme dans l'espace, y aille à sa place.

Posté le

android

(205)

Répondre

On dirait une fin alternative du film Gravity.. en moins glorieux..

a écrit : Et Major Tom, de la chanson Space Odity, de Bowie, il a son histoire lui aussi ? Le major Tom n'est qu'un personnage de fiction qui se résoud à mourir perdu dans l'espace.
Là, on parle d'un fait réel.

Posté le

android

(0)

Répondre

Et dire que 2 ans plus tard on envoyait des hommes sur la Lune... Le progrès était rapide dans ce domaine mais j'ai l'impression que les soviétiques ont un peu stagné après leurs premiers records dans la course par rapport aux Américains !

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Bon tu vas être le premier homme dans l espace
Cool
Par contre pour le retour on verra sur place
C'était Youri le premier ;)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Et dire que 2 ans plus tard on envoyait des hommes sur la Lune... Le progrès était rapide dans ce domaine mais j'ai l'impression que les soviétiques ont un peu stagné après leurs premiers records dans la course par rapport aux Américains ! Non, il ont fait juste un choix différent qui s'est avéré plus difficile à mettre en œuvre.

Ils ont décidé d'envoyer un robot sur la lune (je crois que c'était pour des raisons de sécurité). Le départ devait avoir lieu quelques semaines après la mission américaine. Comme celle ci a été un succès, ils ont arrêté la leur...

a écrit : Bon tu vas être le premier homme dans l espace
Cool
Par contre pour le retour on verra sur place
Tu seras aussi le premier à y mourir mais ça on en parlera plus tard...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Non, il ont fait juste un choix différent qui s'est avéré plus difficile à mettre en œuvre.

Ils ont décidé d'envoyer un robot sur la lune (je crois que c'était pour des raisons de sécurité). Le départ devait avoir lieu quelques semaines après la mission américaine. Comme celle ci a été un
succès, ils ont arrêté la leur... Afficher tout
Ils ont bel et bien tenté eux aussi de créer leur propre mission lunaire habitée avec une Saturn 5 encore plus imposante (un échec) et ont même tenté un projet de navette spatiale comme les USA (qui fut encore un échec mais c'est plus pour des raisons financières). Ils ont par contre bien réussi leurs projets de stations spatiales habitées !
Mais le réel soucis de l'URSS c'est qu'ils ont eu à partir de la fin des années 60 un mega retard au niveau de l'informatique par rapport aux Américains qui avaient de bien meilleurs ingénieurs sur ce point là !

Posté le

android

(18)

Répondre

Bonjour, c'est la première anecdote que je publie, j'espère qu'elle vous a intéressée et qu'elle a éveillée votre curiosité :)

Posté le

android

(202)

Répondre

a écrit : Le major Tom n'est qu'un personnage de fiction qui se résoud à mourir perdu dans l'espace.
Là, on parle d'un fait réel.
La chanson est une métaphore. Le major Tom est en fait un toxico qui s'enfonce de plus en plus dans la drogue et qui, malgré les tentatives de son entourage pour le récupérer, finit par mourir d'une overdose.
Bowie y fait d'ailleurs allusion dans "Ashes to ashes", où il dit : "We know major Tom's a junkie . . . "

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : La chanson est une métaphore. Le major Tom est en fait un toxico qui s'enfonce de plus en plus dans la drogue et qui, malgré les tentatives de son entourage pour le récupérer, finit par mourir d'une overdose.
Bowie y fait d'ailleurs allusion dans "Ashes to ashes", où il dit : "We know major Tom's a junkie . . . "
L'histoire du major Tom à été écrite en 1969, pratiquement en même temps que le décollage d'Apollo 11. Elle raconte un dialogue entre l'astronaute et le contrôle au sol.
La version métaphorique n'apparaît que 10 ans plus tard dans la chanson Ashes tout Ashes.

Dans tous les cas, métaphore on pas, c'est une fiction... ;-)

Posté le

android

(2)

Répondre

Petit rajout : on dit cosmonaute pour les Américains, spacionaute pour les Russes et astronaute pour les Européens.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Petit rajout : on dit cosmonaute pour les Américains, spacionaute pour les Russes et astronaute pour les Européens. Petit inversion de ta part, c'est cosmonautes pour les russes, astronautes pour les américains et spaciaunautes pour les européens

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Petit rajout : on dit cosmonaute pour les Américains, spacionaute pour les Russes et astronaute pour les Européens. À chaque fois qu'il y a une anecdote sur l'espace, quelqu'un viens poster les différent nom par pays.
Et en plus de ca tu as tout faux.
Astronaute pour les États-Unis, Cosmonaute pour les Russes, Spationaute pour un Européen et même Taïkonaute pour un chinois.

a écrit : C'était Youri le premier ;) Gagarine a été le premier, à en revenir en vie si l'on en crois l'hypothèse (que je défend) des "cosmonautes fantomes". En tout cas dans un contexte de course à l'espace, et de plus du coté Soviétique; où l'on apprend de nos jour de nombreux échecs dans des domaines sensibles suites à négligences volontaires (nucléaires notamment) et le peu de consécration de l'URSS pour valeur de la vie humaine; plusieurs "essais" ratés passés sous secret d'état ne m'étonneraient pas.

Par exemple: on se rappellera de la chienne Laïka; mais combien savent qu'elle n'est pas revenue sur Terre à cause d'un problème de régulation de température de son module?

a écrit : À chaque fois qu'il y a une anecdote sur l'espace, quelqu'un viens poster les différent nom par pays.
Et en plus de ca tu as tout faux.
Astronaute pour les États-Unis, Cosmonaute pour les Russes, Spationaute pour un Européen et même Taïkonaute pour un chinois.
Et tumeritunemauvaisenaute pour tes approximations -)

a écrit : Et tumeritunemauvaisenaute pour tes approximations -) Et yenamarredesfautes pour les étudiants