En une heure, Jesse Owens a battu 6 records du monde

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Sans compter ces titres olympique en 1936 devant hitler à Berlin ...
Et ca c est un exploit aussi je trouve

Dans l'ordre, il bat les records suivants:
- 9"4 au 100 yards
- 8m13 au saut en longueur
- 20"3 au 220 yards en ligne droite
- 22"6 au 220 yards haies (où il bat également le record du 200m haies)

Posté le

android

(78)

Répondre

Les records de saut en longueur ont souvent la vie longue. Outre celui de Owens, dont il est question ici, notons que le tout premier record homologué par l'IAAF, fut celui de Peter O'Connor avec 7m61 et tint 20ans; celui de Bob Beamon en 1968, avec 8m90 (battant le précédent de 55cm) tint jusqu'en 1991, date à laquelle il fut battu par Mike Powell avec 8m95 (lors du plus fantastique concours de saut en longueur au cours des championnats du monde de Tokyo), ce record tient encore depuis plus de 25 ans.

Posté le

android

(99)

Répondre


Tous les commentaires (20)

Machine de guerre ! Un peu de talent, beaucoup de travail, énormément d'envie !

Sans compter ces titres olympique en 1936 devant hitler à Berlin ...
Et ca c est un exploit aussi je trouve

Et son histoire est très bien mise en scène dans le biopic "Race", sorti en 2016 ("la couleur de la victoire" en VF)

Dans l'ordre, il bat les records suivants:
- 9"4 au 100 yards
- 8m13 au saut en longueur
- 20"3 au 220 yards en ligne droite
- 22"6 au 220 yards haies (où il bat également le record du 200m haies)

Posté le

android

(78)

Répondre

Et dire qu'une heure c'est le temps que je mets pour sortir du lit..

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Machine de guerre ! Un peu de talent, beaucoup de travail, énormément d'envie ! Et 2 3 piqûres ;-)

Posté le

android

(0)

Répondre

Les records de saut en longueur ont souvent la vie longue. Outre celui de Owens, dont il est question ici, notons que le tout premier record homologué par l'IAAF, fut celui de Peter O'Connor avec 7m61 et tint 20ans; celui de Bob Beamon en 1968, avec 8m90 (battant le précédent de 55cm) tint jusqu'en 1991, date à laquelle il fut battu par Mike Powell avec 8m95 (lors du plus fantastique concours de saut en longueur au cours des championnats du monde de Tokyo), ce record tient encore depuis plus de 25 ans.

Posté le

android

(99)

Répondre

Au contraire Carl Lewis ne fut recordman que quelques minutes

Posté le

android

(6)

Répondre

Record (1h ) qui selon moi ne sera jamais égalé ou battu au vues des horaires de diffusion ainsi que le nombre d'epreuve que propose les jeux Olympiques. Historique ...

Commentaire supprimé Woui… moi c'est pour des séjours linguistiques

Si il était clean, oui c'est un belle exploit.

a écrit : Sans compter ces titres olympique en 1936 devant hitler à Berlin ...
Et ca c est un exploit aussi je trouve
Les pistes à Berlin étaient de moins bonnes qualités ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Au contraire Carl Lewis ne fut recordman que quelques minutes Carl Lewis n'a jamais été recordman. Lors de ce fameux concours de Tokyo en 1991, il sauta 9m91, soit 1cm de mieux que le record, et quelques minutes avant que Mike Powell ne repasse devant. Malheureusement pour lui, le vent étant trop favorable lors de sa tentative, le record ne put être homologué.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Les records de saut en longueur ont souvent la vie longue. Outre celui de Owens, dont il est question ici, notons que le tout premier record homologué par l'IAAF, fut celui de Peter O'Connor avec 7m61 et tint 20ans; celui de Bob Beamon en 1968, avec 8m90 (battant le précédent de 55cm) tint jusqu'en 1991, date à laquelle il fut battu par Mike Powell avec 8m95 (lors du plus fantastique concours de saut en longueur au cours des championnats du monde de Tokyo), ce record tient encore depuis plus de 25 ans. Afficher tout Il y a une anecdote là dessus il me semble mamène .

a écrit : Et 2 3 piqûres ;-) On parle d'un athlète de 1935, pas 1995, pas 1965 mais 1935, et franchement, même avec une piqure comme tu dis, tu ferais quoi toi ? 3 m en longueur, 18 secondes au 100m... Sois mignon, tais toi.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Dans l'ordre, il bat les records suivants:
- 9"4 au 100 yards
- 8m13 au saut en longueur
- 20"3 au 220 yards en ligne droite
- 22"6 au 220 yards haies (où il bat également le record du 200m haies)
Est tu sur du 9" 4 au 100 yards ? Ayant fait le calcul ca équivaut a 10" 3 au 100 mètres , un temps fait il y a 80 ans , sans les pistes de même qualité aisin que les chaussures et tous ce qui s'en suit . Sachant que de nos jours au demi finale des j.o mis a part les 3 premiers , bcp sont approximativement a 10 et des brouettes , sa me paraît étonnant mais si c'est certifié , bravo a lui , belle prouesse sportive !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Est tu sur du 9" 4 au 100 yards ? Ayant fait le calcul ca équivaut a 10" 3 au 100 mètres , un temps fait il y a 80 ans , sans les pistes de même qualité aisin que les chaussures et tous ce qui s'en suit . Sachant que de nos jours au demi finale des j.o mis a part les 3 premiers , bcp sont approximativement a 10 et des brouettes , sa me paraît étonnant mais si c'est certifié , bravo a lui , belle prouesse sportive ! Afficher tout Oui je suis sûr (cf: encyclopédie de l'athlétisme dans ma bibliothèque). Il est toutefois à noter qu'à l'époque le chronométrage était manuel alors qu'il est électronique aujourd'hui, ce qui fait environ un écart de 2 dixième de seconde. En effet, à l'époque, et jusqu'aux années 60, les chronométreurs étaient sur la ligne d'arrivée et déclencher leur chrono en voyant "la flamme" sortir du pistolet du starter, situé au départ.
Rappelons aussi que Jesse Owens était un athlète extraordinaire, cexqui explique aussi ce formidable chrono.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : On parle d'un athlète de 1935, pas 1995, pas 1965 mais 1935, et franchement, même avec une piqure comme tu dis, tu ferais quoi toi ? 3 m en longueur, 18 secondes au 100m... Sois mignon, tais toi. Parce que tu crois que le dopage existe depuis les années 90 :p
Bien que pacifique les jeux olympiques sont quand même un affrontement entre puissances.
A ce titre sachant que des drogues était déjà utilisée par l'armée je vois pas pourquoi les athlètes en serait privé...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Oui je suis sûr (cf: encyclopédie de l'athlétisme dans ma bibliothèque). Il est toutefois à noter qu'à l'époque le chronométrage était manuel alors qu'il est électronique aujourd'hui, ce qui fait environ un écart de 2 dixième de seconde. En effet, à l'époque, et jusqu'aux années 60, les chronométreurs étaient sur la ligne d'arrivée et déclencher leur chrono en voyant "la flamme" sortir du pistolet du starter, situé au départ.
Rappelons aussi que Jesse Owens était un athlète extraordinaire, cexqui explique aussi ce formidable chrono.
Afficher tout
D'accord , merci pour les précisions ! Et oui sacré athlète !!

Posté le

android

(0)

Répondre