L'entrée en bourse de Microsoft a fait beaucoup d'heureux chez ses salariés

Proposé par
Invité
le

Tous les commentaires (58)

a écrit : Je n'ai jamais vu de millionnaires malheureux comme je n'ai jamais vu de pauvres heureux de ne pas avoir d'argent. Ah ? Tu ne suis pas les actualités ? Ou tu oublies au fur et à mesure ce qui ne cadre pas avec tes préjugés ? Tu te souviens du suicide de Dalida ? Elle n'était pas millionnaire et malheureuse ? Et ce n'est qu'un exemple, il y a des millionnaires qui sombrent dans la drogue et la dépression... Ceci dit le titre est tout à fait exact : ces employés ont été heureux de gagner tout cet argent, ça ne veut pas dire que ça a résolu tous leurs problèmes et qu'ils ont tous mené une vie heureuse par la suite.

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Entièrement d'accord avec vous. De plus, "l'art de convaincre" comme dit poutine, a probablement vu le jour en même temps que le premier menteur alors je considère que de donner de l'importance à se savoir faire​ est malsain et puéril. Pourquoi ne pas simplement croire se qu'on nous dit tous en envisageant la possibilité que ce ne soit pas vrai (surtout dans ce cas là puisque aucune incidence n'aura lieu sur nos vies) ? Si on ne comprend pas çela ce n'est pas la peine de discuter a mon sens. Enfin bref, je suis comme vous, assez embarrassé par sa façon de faire/penser, et je souhaitais rajouter une couche venu d'un tiers avis pour conforter ceux qui n'auraient pas encore d'avis la dessus. Afficher tout Vous venez de le dire... Dans ces commentaires, on peut aussi convaincre puisque "cela n'a aucune incidence sur nos vies".

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Vous venez de le dire... Dans ces commentaires, on peut aussi convaincre puisque "cela n'a aucune incidence sur nos vies". Attention je n'ai pas dit convaincre mais conforter, chacun se fait son avis personnel. Mon message permet juste de trancher plus vite, et donc de conforter son choix.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je n'ai jamais demandé à ce que vous me donnez vos proches en exemple. Je pense que l'art de convaincre réside dans l'argumentation et ses exemples. Pourtant il me semble clairement avoir lu : "De quel(s) millionnaire(s) s'agit il ? De quels pauvres s'agit il ?"

Je vais peut être jouer le jeu mais prenons 2 exemples :

Il y a celui de Dalida c'est vrai, je pensais aussi à celui qui est riche mais célibataire. Du fait de sa richesse, il attire tous ceux qui convoitent le fric, à commencer par des poufs vénales en tous genres. Mais du coup, pas moyen de trouver son âme soeur, celle qui l'aime pour ce qu'il est, pas pour le nombre de chiffres sur ses relevés de compte. Du coup, sa richesse ne fait franchement pas son bonheur.

Également l'exemple inverse. J'ai connu quelqu'un qui a tout plaqué en France, pour partir au Vénézuela. Il vit pauvrement (c'est peu dire), mais près de la populace, dans la campagne, et les gens là bas ne se prennent pas la tête avec des problèmes de qui doit quoi à qui. Bref il vit heureux et humblement.

Ce sont deux exemples de proches, bien entendu je ne rentre pas dans le détail de qui est qui pour moi parce que tu comprendras que ça ne te regarde pas :D. Mais ces deux exemples montrent qu'il existe des gens pour qui vouloir amasser bêtement de l'argent en grandes quantités n'a aucune importance, j'irai même jusqu'à dire que c'est plus malsain qu'autre chose.

a écrit : Ah ? Tu ne suis pas les actualités ? Ou tu oublies au fur et à mesure ce qui ne cadre pas avec tes préjugés ? Tu te souviens du suicide de Dalida ? Elle n'était pas millionnaire et malheureuse ? Et ce n'est qu'un exemple, il y a des millionnaires qui sombrent dans la drogue et la dépression... Ceci dit le titre est tout à fait exact : ces employés ont été heureux de gagner tout cet argent, ça ne veut pas dire que ça a résolu tous leurs problèmes et qu'ils ont tous mené une vie heureuse par la suite. Afficher tout Dalida pour reprendre votre exemple était elle malheureuse d'avoir trop d'argent ? Attention ce qui ruina sa vie n'a pas de lien direct avec l'argent. Je parle bien du malheur causé par un surplus d'argent qui à ma connaissance n'existe pas. Après qu'ils soient malheureux pour d'autres raisons n'est pas ce que j'affirmais.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Pourtant il me semble clairement avoir lu : "De quel(s) millionnaire(s) s'agit il ? De quels pauvres s'agit il ?"

Je vais peut être jouer le jeu mais prenons 2 exemples :

Il y a celui de Dalida c'est vrai, je pensais aussi à celui qui est riche mais célibataire. Du
fait de sa richesse, il attire tous ceux qui convoitent le fric, à commencer par des poufs vénales en tous genres. Mais du coup, pas moyen de trouver son âme soeur, celle qui l'aime pour ce qu'il est, pas pour le nombre de chiffres sur ses relevés de compte. Du coup, sa richesse ne fait franchement pas son bonheur.

Également l'exemple inverse. J'ai connu quelqu'un qui a tout plaqué en France, pour partir au Vénézuela. Il vit pauvrement (c'est peu dire), mais près de la populace, dans la campagne, et les gens là bas ne se prennent pas la tête avec des problèmes de qui doit quoi à qui. Bref il vit heureux et humblement.

Ce sont deux exemples de proches, bien entendu je ne rentre pas dans le détail de qui est qui pour moi parce que tu comprendras que ça ne te regarde pas :D. Mais ces deux exemples montrent qu'il existe des gens pour qui vouloir amasser bêtement de l'argent en grandes quantités n'a aucune importance, j'irai même jusqu'à dire que c'est plus malsain qu'autre chose.
Afficher tout
Je pensais que vous ne vouliez pas épiloguer là dessus... Ceci étant vous avez mal interprété mes questions qui ne vous demandez pas des exemples de vos proches. Je conçois que ces deux situations puissent exister et elles sont tout à fait honorables. Elles le seraient encore plus si elles s'alignaient dans le même contexte.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je pensais que vous ne vouliez pas épiloguer là dessus... Ceci étant vous avez mal interprété mes questions qui ne vous demandez pas des exemples de vos proches. Je conçois que ces deux situations puissent exister et elles sont tout à fait honorables. Elles le seraient encore plus si elles s'alignaient dans le même contexte. Afficher tout "Je pensais que vous ne vouliez pas épiloguer là dessus..."

D'accord, tu as raison, on ne va pas épiloguer. Que tu le veuilles ou non, certains ne sont pas heureux d'avoir plein de fric, et d'autres sont même heureux d'être pauvres. Point barre. Bonne journée.

a écrit : Entièrement d'accord avec vous. De plus, "l'art de convaincre" comme dit poutine, a probablement vu le jour en même temps que le premier menteur alors je considère que de donner de l'importance à se savoir faire​ est malsain et puéril. Pourquoi ne pas simplement croire se qu'on nous dit tous en envisageant la possibilité que ce ne soit pas vrai (surtout dans ce cas là puisque aucune incidence n'aura lieu sur nos vies) ? Si on ne comprend pas çela ce n'est pas la peine de discuter a mon sens. Enfin bref, je suis comme vous, assez embarrassé par sa façon de faire/penser, et je souhaitais rajouter une couche venu d'un tiers avis pour conforter ceux qui n'auraient pas encore d'avis la dessus. Afficher tout "L'art de convaincre" est très important car c'est lui qui permet de négocier et/ou d'aboutir à l'union de différentes personnes autour d'un même avis. Il peut être mal employé, l'Homme ayant une appétence toute particulière pour pervertir ce qu'il invente. Il n'empêche pas non plus d'avoir une opinion. Certaines personnes sont très douées pour convaincre avec des mots (d'autre sont plus à l'aise pour le faire avec une hache) mais le fait que ces personnes développent leur dont n'est pas forcément plus malsain que quelqu'un qui va se spécialiser dans les sciences ou la philosophie. Ce n'est après tout pas un tribun qui a inventé la bombe atomique par exemple.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Dalida pour reprendre votre exemple était elle malheureuse d'avoir trop d'argent ? Attention ce qui ruina sa vie n'a pas de lien direct avec l'argent. Je parle bien du malheur causé par un surplus d'argent qui à ma connaissance n'existe pas. Après qu'ils soient malheureux pour d'autres raisons n'est pas ce que j'affirmais. Afficher tout Ah ? Alors quand je lis "je n'ai jamais vu de millionnaire malheureux" il fallait que j'ajoute moi même "d'avoir trop d'argent" pour comprendre ce que tu voulais dire ? Et dans le dernier message, qu'est ce qu'il faut rajouter pour qu'ensuite tu ne viennes pas dire que ce n'est pas ce que tu as voulu dire ? Évidemment ce n'est pas à la simple lecture d'un trop gros montant sur son relevé de compte qu'on peut être soudain plongé dans la dépression. Ce sont les conséquences qu'il faut savoir gérer : célébrité, profiteurs en tous genre, risques de vol et d'enlèvement, inquiétudes liées aux fluctuations de la bourse... Franchement, il n'y a pas besoin de réfléchir bien longtemps pour se rendre compte qu'il y a des gens à qui ça ne réussit pas.

Posté le

android

(4)

Répondre

"In my life I've been poor and I've been rich. I chose rich every fuckin time !"

L'argent rend pas heureux quand t'es né dedans et que tu ne comprends pas ce que cest de ne pas en avoir.De ce fait en avoir ne te suffira pas pour être épanoui.C'est uniquement valable aux fils à papa.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il y a des titres aux anecdotes? Le titre s'affiche en haut lorsque tu regardes les commentaires. Si tu ne le vois pas c'est que tu es sous l'ancienne version de SCMB, tu peux la mettre à jour via le play store.

Posté le

android

(5)

Répondre

Bon ben je vais m'y mettre. On est d accord, l'argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue. Le bonheur n'est pas une exactitude, c'est une multitude de facteurs qui font qu'on est heureux ou pas dans la vie. Aimer et être aimé, avoir une famille, de sincères amis, toutes ces personnes en bonne santé, être épanoui au travail, ne pas finir le 15 du mois avec 50€ sur le compte en banque....car oui c'est le genre de chose qui m'arrive, et à d'autres aussi. Avoir les moyens de ne pas se soucier de ce genre de petits tracas (on parle bien de remplir le réfrigérateur, payer l'eau et l'électricité, et non pas un nouveau jeu de pneus pour sa porsche...), est une petite évasion de tout ce stress que seuls ceux qui sont déjà passés par là connaissent. Attention je ne me plains pas, je gagne ma vie, ma femme aussi. Cependant, je pourrais gagner au lotto, pas 50 millions, mais de quoi arrêter de se tracasser pour ce genre de choses, oui, je serais plus heureux. Ce serait un petit plus qui ferait que je serais un petit peu plus heureux....

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Ah ? Alors quand je lis "je n'ai jamais vu de millionnaire malheureux" il fallait que j'ajoute moi même "d'avoir trop d'argent" pour comprendre ce que tu voulais dire ? Et dans le dernier message, qu'est ce qu'il faut rajouter pour qu'ensuite tu ne viennes pas dire que ce n'est pas ce que tu as voulu dire ? Évidemment ce n'est pas à la simple lecture d'un trop gros montant sur son relevé de compte qu'on peut être soudain plongé dans la dépression. Ce sont les conséquences qu'il faut savoir gérer : célébrité, profiteurs en tous genre, risques de vol et d'enlèvement, inquiétudes liées aux fluctuations de la bourse... Franchement, il n'y a pas besoin de réfléchir bien longtemps pour se rendre compte qu'il y a des gens à qui ça ne réussit pas. Afficher tout Pour répondre à votre première interrogation, il suffisait d'avoir un peu de jugeote. Votre deuxième interrogation est une question rhétorique ou bien ? La dernière affirmation m'est adressée ? Si ce n'est pas le cas, il fallait le préciser au lieu de me réprimander comme vous venez de le faire un peu plutôt. Si c'est le cas, arrêtez simplement de vous contrarier inutilement.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le titre de l'anecdote me laisse sans voix. On peut être heureux sans être millionnaire et vis versa. Euh non des pauvres heureux j'en doute! Pas de quoi payer le loyer, pas de quoi nourrir les enfants, pas la peine de penser aux vacances etc...

a écrit : Pour répondre à votre première interrogation, il suffisait d'avoir un peu de jugeote. Votre deuxième interrogation est une question rhétorique ou bien ? La dernière affirmation m'est adressée ? Si ce n'est pas le cas, il fallait le préciser au lieu de me réprimander comme vous venez de le faire un peu plutôt. Si c'est le cas, arrêtez simplement de vous contrarier inutilement. Afficher tout Ah ? Je dois sûrement manquer de jugeote alors. Par exemple, je suppose bêtement que le baron Empain aurait été plus heureux s'il avait été moins riche et que c'est contraire à ton affirmation qu'un surplus d'argent ne peut pas rendre malheureux. Mais c'est sans doute moi qui recommence à ne pas compléter correctement tes phrases : il fallait peut-être ajouter "sauf bien sûr pour les nobles", ou "les Belges", ou les "événements des années 70" ? Ou ceux qui cumulent : les nobles, Belges, qui vivaient à Paris dans les années 70, ceux là, ils le faisaient vraiment exprès de chercher le malheur alors qu'ils avaient tout pour être heureux !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ah ? Je dois sûrement manquer de jugeote alors. Par exemple, je suppose bêtement que le baron Empain aurait été plus heureux s'il avait été moins riche et que c'est contraire à ton affirmation qu'un surplus d'argent ne peut pas rendre malheureux. Mais c'est sans doute moi qui recommence à ne pas compléter correctement tes phrases : il fallait peut-être ajouter "sauf bien sûr pour les nobles", ou "les Belges", ou les "événements des années 70" ? Ou ceux qui cumulent : les nobles, Belges, qui vivaient à Paris dans les années 70, ceux là, ils le faisaient vraiment exprès de chercher le malheur alors qu'ils avaient tout pour être heureux ! Afficher tout Je comprends mon tort de ne pas avoir été assez clair sur mon affirmation. Néanmoins je préfère clore le débat non parce que ça m'embête (c'est très intéressant de discuter avec vous) mais nous nous éloignons du sujet, je crains que ça risque d'être embêtant pour la communauté. Ah ! Bonne soirée.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Le titre s'affiche en haut lorsque tu regardes les commentaires. Si tu ne le vois pas c'est que tu es sous l'ancienne version de SCMB, tu peux la mettre à jour via le play store. Moi je les voyais sur mon Samsung et je viens de passer sur iPhone et ça n'y est plus... comme le mode nuit ! Suis je le seul ??

a écrit : Il est malheureux d'être milliardaire ? Je te rassure sur iPhone je n'ai pas les titres ! Mon ami qui a un Samsung a les titres.
Par contre j'ai le mode nuit :-)

a écrit : Euh non des pauvres heureux j'en doute! Pas de quoi payer le loyer, pas de quoi nourrir les enfants, pas la peine de penser aux vacances etc... Payer le loyer, penser aux vacances, ce sont des préoccupations franco françaises ça. Tu crois sérieusement que des gens pauvres mais heureux se soucient de détails pareils ? :D