Il existait différents types de gladiateurs

Proposé par
le
dans

On connaît bien les gladiateurs, mais ce terme regroupait différentes catégories de combattants, qui avaient chacun leurs spécialités et niveaux. Parmi eux, le laquéaire, muni d'un lasso, d'un protège bras et d'un poignard, qui était censé étrangler ses adversaires avec son lasso, mais pouvait aussi être selon les récits un bouffon qui amusait le public entre deux combats.


Commentaires préférés (3)

Et les combats de gladiateurs etaient rarement mortel. Ils s'arrêtaient à la moindre goutte de sang. En effet, le gladiateur etait nourrit, logé avec se famille par son entraineur. S'il mourrait, ce n'etait pas rentable. Cependant, s'il avait mal combattu, il pouvait être tué.

Posté le

android

(186)

Répondre

a écrit : À côté de ça, le catch où la boxe c'est de la rigolade ! Le catch c est du théâtre et donc on ne peut pas le comparer à un sport de combat tel que la boxe. Je pense que gladiateurs et combattants de boxe, mma, kickboxing ont autant de mérites en terme d engagement physique et psychologique.

Posté le

android

(81)

Répondre

Il existait de nombreux archétypes de gladiateurs selon les périodes. Néammoins le duel "classique" était un combat asymétrique opposant un combattant lourdement protégé, avec des pièces d'armures, un bouclier et un glaive ; face à un combattant léger, sans armure ou presque, mais avec une arme d'une plus grande portée, comme une lance et éventuellement un outil pour entravé son adversaire comme un filet ou ici un lasso.

Le combat se révélait finalement assez équilibré contrairement à ce qu'on pourrait croire. Le combattant "lourd" devait s'efforcer de vaincre son adversaire le plus vite possible car à la longue il s'épuise vite à cause de son armure et de son manque de mobilité. À l'inverse, le léger devait plutôt éviter le combat dans un premier temps puis d'entraver son adversaire une fois fatigué.
Avec le temps ces rôles se sont grandement différenciés et les gladiateurs ont eu des caractéristiques supplémentaires. Le combattant "lourd" s'est ainsi vu doté de pointes sur son armure, pour que le filet du léger s'y accroche mieux. Pour compenser, son bouclier a été remplacé par un couteau pour lui permettre de se débarasser plus facilement du filet.

Posté le

android

(165)

Répondre


Tous les commentaires (21)

Et les combats de gladiateurs etaient rarement mortel. Ils s'arrêtaient à la moindre goutte de sang. En effet, le gladiateur etait nourrit, logé avec se famille par son entraineur. S'il mourrait, ce n'etait pas rentable. Cependant, s'il avait mal combattu, il pouvait être tué.

Posté le

android

(186)

Répondre

À côté de ça, le catch où la boxe c'est de la rigolade !

a écrit : À côté de ça, le catch où la boxe c'est de la rigolade ! Le catch c est du théâtre et donc on ne peut pas le comparer à un sport de combat tel que la boxe. Je pense que gladiateurs et combattants de boxe, mma, kickboxing ont autant de mérites en terme d engagement physique et psychologique.

Posté le

android

(81)

Répondre

Il existait de nombreux archétypes de gladiateurs selon les périodes. Néammoins le duel "classique" était un combat asymétrique opposant un combattant lourdement protégé, avec des pièces d'armures, un bouclier et un glaive ; face à un combattant léger, sans armure ou presque, mais avec une arme d'une plus grande portée, comme une lance et éventuellement un outil pour entravé son adversaire comme un filet ou ici un lasso.

Le combat se révélait finalement assez équilibré contrairement à ce qu'on pourrait croire. Le combattant "lourd" devait s'efforcer de vaincre son adversaire le plus vite possible car à la longue il s'épuise vite à cause de son armure et de son manque de mobilité. À l'inverse, le léger devait plutôt éviter le combat dans un premier temps puis d'entraver son adversaire une fois fatigué.
Avec le temps ces rôles se sont grandement différenciés et les gladiateurs ont eu des caractéristiques supplémentaires. Le combattant "lourd" s'est ainsi vu doté de pointes sur son armure, pour que le filet du léger s'y accroche mieux. Pour compenser, son bouclier a été remplacé par un couteau pour lui permettre de se débarasser plus facilement du filet.

Posté le

android

(165)

Répondre

Les Romains croyaient fermement que le sang de gladiateur pouvait guérir de l’épilepsie, et ils en buvaient. D’autres allaient même jusqu’à se nourrir de leur foie. La croyance en cette vertu médicinale était tellement forte que quand les combats de gladiateurs ont été interdits, les gens ont trouvé un substitut en buvant le sang de prisonniers décapités. Et les médecins approuvaient l’efficacité de ce traitement très glauque.

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Le catch c est du théâtre et donc on ne peut pas le comparer à un sport de combat tel que la boxe. Je pense que gladiateurs et combattants de boxe, mma, kickboxing ont autant de mérites en terme d engagement physique et psychologique. Autant de mérite ? Va demander à Mike Tyson de combattre contre un lion ! On verra s'il est aussi méritant en terme d'engagement psychologique ! Les gars, on leur mettait un glaive dans les mains pour faire du steack haché ou de l'entrecôte quand même ! Eux-mêmes pouvait finir en merguez ! (J'ai faim il est midi)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Et les combats de gladiateurs etaient rarement mortel. Ils s'arrêtaient à la moindre goutte de sang. En effet, le gladiateur etait nourrit, logé avec se famille par son entraineur. S'il mourrait, ce n'etait pas rentable. Cependant, s'il avait mal combattu, il pouvait être tué. Selon la première source Wikipedia, environ 10% des combats se terminaient par la mort d'un (au moins) de combattants et 25% des gladiateurs mourraient lors de leurs premier combat (alors qu'ils avaient été préalablement entraînés).
C'est moins que dans certaines batailles de l'armée romaines, mais c'est loin d'être rare comparé à ce que l'on peut penser.

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : Autant de mérite ? Va demander à Mike Tyson de combattre contre un lion ! On verra s'il est aussi méritant en terme d'engagement psychologique ! Les gars, on leur mettait un glaive dans les mains pour faire du steack haché ou de l'entrecôte quand même ! Eux-mêmes pouvait finir en merguez ! (J'ai faim il est midi) Le combat contre les fauves était uniquement réservé aux condamnés à mort... cf la source wiki...

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Autant de mérite ? Va demander à Mike Tyson de combattre contre un lion ! On verra s'il est aussi méritant en terme d'engagement psychologique ! Les gars, on leur mettait un glaive dans les mains pour faire du steack haché ou de l'entrecôte quand même ! Eux-mêmes pouvait finir en merguez ! (J'ai faim il est midi) Les gladiateurs étaient rarement envoyés contre des lions (ou autres betes féroces). Tu confonds surement avec les suplices, où un condamné à mort était envoyé dans l'arene pour faire profiter un peu le public (on savait rire à l'époque !).

Les gladiateurs étaient l'équivalent des joueurs de foot aujourd'hui, de vraies stars, avec leurs fans et tout le reste. C'est pour ça qu'ils étaient rarement mis à mort

Les gladiateurs étaient l'équivalent des joueurs de foot aujourd'hui, de vraies stars, avec leurs fans, leur staff médical etc... C'est pour cela qu'ils étaient rarement mis à mort. Le symbole "pouce levé" ou "pouce baissé" est completement faux, inventé par un prêtre du XVIIIe pour rendre ses histoires sur les "barbares" plus effrayantes, puis repris par Hollywood dans les peplums).
Les mises à mort de gladiateur avaient lieu uniquement si le combat était très mauvais, ou qu'un combatant préférait la mort au déshonneur.

C'est les ancêtres des "classes" dans les jeux vidéos de combat finalement !

Posté le

android

(1)

Répondre

Lasso, protège bras, poignard..
Wonder woman quoi xD

a écrit : Il existait de nombreux archétypes de gladiateurs selon les périodes. Néammoins le duel "classique" était un combat asymétrique opposant un combattant lourdement protégé, avec des pièces d'armures, un bouclier et un glaive ; face à un combattant léger, sans armure ou presque, mais avec une arme d'une plus grande portée, comme une lance et éventuellement un outil pour entravé son adversaire comme un filet ou ici un lasso.

Le combat se révélait finalement assez équilibré contrairement à ce qu'on pourrait croire. Le combattant "lourd" devait s'efforcer de vaincre son adversaire le plus vite possible car à la longue il s'épuise vite à cause de son armure et de son manque de mobilité. À l'inverse, le léger devait plutôt éviter le combat dans un premier temps puis d'entraver son adversaire une fois fatigué.
Avec le temps ces rôles se sont grandement différenciés et les gladiateurs ont eu des caractéristiques supplémentaires. Le combattant "lourd" s'est ainsi vu doté de pointes sur son armure, pour que le filet du léger s'y accroche mieux. Pour compenser, son bouclier a été remplacé par un couteau pour lui permettre de se débarasser plus facilement du filet.
Afficher tout
Tu parles de jeux vidéo la ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le catch c est du théâtre et donc on ne peut pas le comparer à un sport de combat tel que la boxe. Je pense que gladiateurs et combattants de boxe, mma, kickboxing ont autant de mérites en terme d engagement physique et psychologique. Sans vouloir prendre parti, le catch est également un sport. Un sport spectacle. Évidemment on voit une vraie différence entre les différentes associations à travers le monde. Mais savoir retomber sans se tuer, c'est de l'entraînement quand même. La comparaison avec le théâtre n'est pas fausse, mais en même temps elle me fait un peu tiquer. On pourrait aussi comparer le catch avec de la danse, car les combats sont scénarisé au mouvement près. Certes une danse un peu musclée quand même ^^

Posté le

android

(1)

Répondre

Pour tout ceux qui pensent que le catch n'est pas un sport je vous mets juste au défi de passer le test de pré sélection pour postuler en tant que nouveau catcheur.

Même en allant à la salle tout les jours pendant 1 an je ne suis pas sur que l'on puisse y arriver.

Même si ils sont là pour faire le spectacle ça n'en reste pas moins des sportifs de haut niveau avec des entraînement physique quotidien.

Et c'est du spectacle mais ils prennent quand même des coups. Il y a des blessures fréquentes, parfois même très grave.

a écrit : Selon la première source Wikipedia, environ 10% des combats se terminaient par la mort d'un (au moins) de combattants et 25% des gladiateurs mourraient lors de leurs premier combat (alors qu'ils avaient été préalablement entraînés).
C'est moins que dans certaines batailles de l'armée romaines
, mais c'est loin d'être rare comparé à ce que l'on peut penser. Afficher tout
C'est marrant, j'aurais parié que ce qu'on pense justement, c'est que pas loin de 100% des combats se terminait par la mort d'au moins un combatant.
Finalement 10% c'est quand même pas énorme comparé à la représentation populaire !

Il y a aussi les retiaires et les mirmillons, de mémoire.
Sources: les 12 travaux d'Asterix et les cours de latin du collège :)

a écrit : Il existait de nombreux archétypes de gladiateurs selon les périodes. Néammoins le duel "classique" était un combat asymétrique opposant un combattant lourdement protégé, avec des pièces d'armures, un bouclier et un glaive ; face à un combattant léger, sans armure ou presque, mais avec une arme d'une plus grande portée, comme une lance et éventuellement un outil pour entravé son adversaire comme un filet ou ici un lasso.

Le combat se révélait finalement assez équilibré contrairement à ce qu'on pourrait croire. Le combattant "lourd" devait s'efforcer de vaincre son adversaire le plus vite possible car à la longue il s'épuise vite à cause de son armure et de son manque de mobilité. À l'inverse, le léger devait plutôt éviter le combat dans un premier temps puis d'entraver son adversaire une fois fatigué.
Avec le temps ces rôles se sont grandement différenciés et les gladiateurs ont eu des caractéristiques supplémentaires. Le combattant "lourd" s'est ainsi vu doté de pointes sur son armure, pour que le filet du léger s'y accroche mieux. Pour compenser, son bouclier a été remplacé par un couteau pour lui permettre de se débarasser plus facilement du filet.
Afficher tout
tes connaissances sont super sympa à lire, merci beaucoup pour les détails.

Si vous aimez ce monde, je vous recommandé chaudement la série Spartacus. Passé les 4 premiers épisodes qui mettent en place l'intrigue et les personnages c'est du bonheur.
Décriée pour la violence et le sexe, mais une série excellente

a écrit : Si vous aimez ce monde, je vous recommandé chaudement la série Spartacus. Passé les 4 premiers épisodes qui mettent en place l'intrigue et les personnages c'est du bonheur.
Décriée pour la violence et le sexe, mais une série excellente
Décriée pour la violence et le sexe ? Faut que je la regarde alors :D

Posté le

android

(3)

Répondre