Certains morts se sont assurés d'un repos éternel avec des explosifs

Proposé par
Invité
le
dans

Au XIXe siècle aux Etats-Unis, il a existé des cercueils piégés. Pour éviter que les cercueils soient ouverts et pillés par des voleurs (qui revendaient les corps pour des expériences médicales), certains étaient piégés avec des explosifs ou des armes à feu : si quelqu'un tentait de les ouvrir, il partait en confettis.


Tous les commentaires (41)

a écrit : Du coup, le corps ne pouvait plus du tout servir, en tout cas, ça a bien changé en 200 ans puisque maintenant le don de soi à la scientifique est gratuit et volontaire. La mentalité a donc bien changé. Néanmoins, je pense que cette méthode à pu améliorer la science durant ces années, malgré tous les inconvénients biologiques et éthiques. Afficher tout Le don de corps n'est pas gratuit et peut être fait par la famille après le décès d'un proche. Pour ce débarrasser du corps à moindre coût. 496 euros en midi Pyrénées pour être precis.
Certaines famille utilise se système pour des obsèques moins chere qie est de 3200 en France. Prix moyen

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Le gros problème, c'est que comme votre compère guigui, on comprend pas toujours bien ce que vous voulez dire. Au moins Alainric fait l'effort de vous traduire pour qu'on vous comprenne.
Je commence à me demander si il a pas raison avec son histoire de pseudo...
Tu dis que tu m'agresse pas mais c'est exactement ce que tu viens te faire, m'accuser d'usage de plusieurs comptes sans preuve, sachant qu'en plus, Alainric ne parle même pas de moi puisqu'il parle d'un style de syntaxe ; la mise en place de trait d'union dans les phrases à la place des points virgules, ce que je ne fais absolument pas, alors arrête de critiquer les autres et te t'incruster dans des histoires que tu ne comprends même pas.

a écrit : Tu dis que tu m'agresse pas mais c'est exactement ce que tu viens te faire, m'accuser d'usage de plusieurs comptes sans preuve, sachant qu'en plus, Alainric ne parle même pas de moi puisqu'il parle d'un style de syntaxe ; la mise en place de trait d'union dans les phrases à la place des points virgules, ce que je ne fais absolument pas, alors arrête de critiquer les autres et te t'incruster dans des histoires que tu ne comprends même pas. Afficher tout En fait, c'est toi qui t'incruste... Je parlais de Vecchio =_=

a écrit : L'idée étant de protéger les cercueils, je ne comprends pas le choix de placer des explosifs. Parce que les explosifs ne protègent rien, c'est fait pour détruire... Imaginez qu'on retrouve un bras sur le cercueil de votre arrière-grand-mère parce qu'un type a décidé de plastiquer sa tombe non loin de là... Le problème c'est que tu raisonnes avec une mentalité de 2017 sur une problématique du 19e. ;)

a écrit : L'idée étant de protéger les cercueils, je ne comprends pas le choix de placer des explosifs. Parce que les explosifs ne protègent rien, c'est fait pour détruire... Imaginez qu'on retrouve un bras sur le cercueil de votre arrière-grand-mère parce qu'un type a décidé de plastiquer sa tombe non loin de là... Dissuasion, Ça va de soi

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Du coup, le corps ne pouvait plus du tout servir, en tout cas, ça a bien changé en 200 ans puisque maintenant le don de soi à la scientifique est gratuit et volontaire. La mentalité a donc bien changé. Néanmoins, je pense que cette méthode à pu améliorer la science durant ces années, malgré tous les inconvénients biologiques et éthiques. Afficher tout Et non ! Le don de corps à la science est payant !
Cf : www.google.fr/amp/www.ouest-france.fr/il-faut-payer-pour-donner-son-corps-la-science-582528/amp

Par contre le don d'organes est lui gratuit !

a écrit : Oui enfin, brûle à 2000°C, le corps n'est plus que cendres alors que les corps recherchés devait avoir les os ou tendons encore intact et pouvait servir. Un corps entièrement détruit n'a plus aucune utilité. Un corps mort bien conservé en a. Tu le fais exprès là, ou bien tu ne comprends vraiment rien ???
On s'en fout qu'un pilleur ne puisse pas se servir du fruit de son larcin, c'est même une bonne chose au contraire.
C'est comme si tu disais que c'est con de piéger les billets dans les fourgons blindés parce que le gars qui braque le fourgon ne pourra pas s'en servir.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Du coup, le corps ne pouvait plus du tout servir, en tout cas, ça a bien changé en 200 ans puisque maintenant le don de soi à la scientifique est gratuit et volontaire. La mentalité a donc bien changé. Néanmoins, je pense que cette méthode à pu améliorer la science durant ces années, malgré tous les inconvénients biologiques et éthiques. Afficher tout Gratuit ? J'ai entendu dire qu'il fallait payer le transport du corps

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : L'idée étant de protéger les cercueils, je ne comprends pas le choix de placer des explosifs. Parce que les explosifs ne protègent rien, c'est fait pour détruire... Imaginez qu'on retrouve un bras sur le cercueil de votre arrière-grand-mère parce qu'un type a décidé de plastiquer sa tombe non loin de là... Dissuasion. Quand tu sais que deux de tes collègues se sont fait réduire en charpie après avoir tenté de se la jouer Tomb Raider, je pense que ça cogite suffisamment pour changer d'orientation :-)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Du coup, le corps ne pouvait plus du tout servir, en tout cas, ça a bien changé en 200 ans puisque maintenant le don de soi à la scientifique est gratuit et volontaire. La mentalité a donc bien changé. Néanmoins, je pense que cette méthode à pu améliorer la science durant ces années, malgré tous les inconvénients biologiques et éthiques. Afficher tout En revanche, je ne sais pas comment fonctionne pour donner son corps a la science mais pour le don d'organe on a pas besoin d'être volontaire car on est tous donneurs d'office. Si on ne le souhaite pas alors il faut être inscrit sur la liste des refus de donneur d'organe.

a écrit : L'idée étant de protéger les cercueils, je ne comprends pas le choix de placer des explosifs. Parce que les explosifs ne protègent rien, c'est fait pour détruire... Imaginez qu'on retrouve un bras sur le cercueil de votre arrière-grand-mère parce qu'un type a décidé de plastiquer sa tombe non loin de là... Tout le monde sachant que les cercueils étaient piégés on ne tentait pas de les ouvrir et donc ils étaient protégés.

a écrit : En Angleterre, durant l'époque victorienne, de neveux cercueils disposé d'une sorte de cage au dessus de leur tombe pour éviter le pillage de leur sépulture. Somme toute moins dangereux ! Je l'ai vu en Ecosse.

Il y a des sources pour " partait en confettis " ?!?
;)

a écrit : L'idée étant de protéger les cercueils, je ne comprends pas le choix de placer des explosifs. Parce que les explosifs ne protègent rien, c'est fait pour détruire... Imaginez qu'on retrouve un bras sur le cercueil de votre arrière-grand-mère parce qu'un type a décidé de plastiquer sa tombe non loin de là... Certes pour la 1ere cause a effet sa ne protège pas mais bon quelqu'un qui voudras voler un cercueil sachant ça , il y penseras avant d'agir pour sûrement ne rien faire ensuite , donc oui ca protège même si ce n'est certainement pas l'idée la plus maligne !!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il y a des sources pour " partait en confettis " ?!?
;)
Mais oui, c'est même admis par l'Académie française avec le pluriel "confettis".
En fait, le mot italien "confetto" a pour pluriel "confetti", sans S.
De mon temps, Mussolini n'aurait jamais admis ça.
Hélas, les temps ont changé. ;D

a écrit : Pour récupérer le corps en bon état, on ne dispose que de quelques jours.
N'est-ce pas surtout les bijoux qui étaient recherchés?
Cela rappelle l'histoire du riche banquier qui a exprimé comme dernière volonté la demande d'être enterré avec tout l'argent qu'il avait au début de sa c
arrière, soit cent dollars. Consternation des héritiers, jusqu'à la trouvaille: "nos chèques ont toujours été honorés, on va en mettre un, au porteur, dans sa poche". Afficher tout
C'est excellent, mais les héritiers sont pas un peu radin??? 100 dollars c'est pas la mer à boire...

a écrit : Comme quoi transformer une blague de quatre lignes en un long discours de seize.
Ma source est une plaisanterie juive new-yorkaise; les Juifs y font des histoires drôles sur eux-mêmes ou plutôt la façon dont ils sont perçus par certains esprits bornés - ils ont le sens de l'humour, et les contenus sont toujo
urs très courts - et dans celle-ci, le banquier s'appelle Goldstein et les héritiers deux fils, Isaac et Jacob.
Je n'ai pas voulu reproduire les noms, car cela aurait pu être pris pour un ignoble anti-sémitisme, tout à l'opposé à mes sentiments.
On aurait pu aussi en faire une version écossaise (alors que je n'ai jamais rencontré tant de générosité qu'en Écosse).
Afficher tout
Je pense que ta version renforce l'idée de la cupidité, puisque même 100 $ ça les consternent. ^^
Il n'y a pas de petit profit.

Alors qu'être enterré avec toute sa fortune, ça consternerait tout le monde.

a écrit : Mais oui, c'est même admis par l'Académie française avec le pluriel "confettis".
En fait, le mot italien "confetto" a pour pluriel "confetti", sans S.
De mon temps, Mussolini n'aurait jamais admis ça.
Hélas, les temps ont changé. ;D
Ton obnubilation pour les fautes d'orthographe t'a fait rater le sens du commentaire auquel tu réponds : ce n'est pas la marque du pluriel qui a choqué l'auteur du commentaire. On s'attendait plutôt à "partait en mille morceaux" ou "s'éparpillait en miettes" plutôt que "en confettis". Mais pourquoi pas... C'est plus poétique avec des confettis. Mais c'est un peu inexact et a d'ailleurs occasionné des commentaires de gens qui ne comprenaient pas qu'on veuille faire sauter le cadavre en même temps que le pillard. Ce n'est pas le cas, ces dispositifs étaient destinés à tuer le pillard mais pas à faire tout sauter. Le principe est de tirer des projectiles vers le haut, là où devait se tenir un éventuel pillard, pour le tuer au moment où il tenterait d'ouvrir le cercueil. Quant au pluriel "confettis", les règles du français admettent depuis longtemps qu'on peut former le pluriel des noms étrangers en ajoutant un "s" sans avoir à connaître les règles de la langue d'origine du mot. De même on peut dire des scénarios ou des scénarii, les deux sont corrects.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Du coup, le corps ne pouvait plus du tout servir, en tout cas, ça a bien changé en 200 ans puisque maintenant le don de soi à la scientifique est gratuit et volontaire. La mentalité a donc bien changé. Néanmoins, je pense que cette méthode à pu améliorer la science durant ces années, malgré tous les inconvénients biologiques et éthiques. Afficher tout Non non tu fais erreur c'est payant de donner son corps à la science (en france)

a écrit : L'idée étant de protéger les cercueils, je ne comprends pas le choix de placer des explosifs. Parce que les explosifs ne protègent rien, c'est fait pour détruire... Imaginez qu'on retrouve un bras sur le cercueil de votre arrière-grand-mère parce qu'un type a décidé de plastiquer sa tombe non loin de là... Ça a sûrement été fait dans un but de dissuasion