Un artiste français met des Space Invaders partout dans le monde

Proposé par
Invité
le
dans

La France a son Banksy : Invader est un artiste dont l'identité est inconnue et qui depuis plus de 20 ans pose des carrelages en formes de Space Invaders partout dans le monde. Il en a posé plus de 3300, facilement reconnaissables, mais qui deviennent de plus en plus convoités et même volés car la cote de l'artiste monte.


Tous les commentaires (68)

a écrit : Au final ça pourrait être l'oeuvre d'un collectif non ? Space Invaders ... Un collectif??
Un collectif Alien !!!
C'est peut être un signal extraterrestre pour les cibles principal à abattre en priorité !!

Posté le

android

(2)

Répondre

(Presque) Tout le monde aime ça, sauf que selon la configuration des mosaïques vu depuis l'espace ça donne des consignes pour le jour oú l'invasion débutera pour de bon. Leurs hommes au sol, mais puis-je les appeler "Hommes"?, préparent le truc et dans pas longtemps ça pourrait faire mal. Evidemment ils avaient pas prévu le vol et la spéculation et ça c'est une faille dans leur belle stratégie. Prenez ça dans les dents, bouffons! (Oui je sais que vous nous lisez et j'ai pas peur de vous)

Je vois pas du tout le rapport avec Banksy... qui fait des pochoirs, souvent engagés, dans un décor choisi qu'il utilise dans ses œuvres, avec des slogans. C'est touchant, beau et porte un message.
Invader c'est juste du pixel en carrelage, des copies façon début des jeux vidéos. Où est le message ? L'engagement ? La poésie ?

On peut aimer l'un et pas l'autre, aimer les deux, ou n'en aimer aucun, mais dire qu'Invader est le Banksy français, c'est de l'abus...

a écrit : Je vois pas du tout le rapport avec Banksy... qui fait des pochoirs, souvent engagés, dans un décor choisi qu'il utilise dans ses œuvres, avec des slogans. C'est touchant, beau et porte un message.
Invader c'est juste du pixel en carrelage, des copies façon début des jeux vidéos. Où est le message
? L'engagement ? La poésie ?

On peut aimer l'un et pas l'autre, aimer les deux, ou n'en aimer aucun, mais dire qu'Invader est le Banksy français, c'est de l'abus...
Afficher tout
Le rapport : ce sont deux artistes voulant rester inconnu adepte du street art

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Le rapport : ce sont deux artistes voulant rester inconnu adepte du street art L'anonymat fait partie du principe de street art : aucun ne signe de son vrai nom. Il ne suffit pas de faire du street art pour être appelé "le Banksy français"...
On peut les comparer, mais vu la différence de leurs œuvres, on ne peut certainement pas dire qu'Invader est le Banksy français !

Il en existe aussi un autre. Monsieur CHAT. Le franco-suisse qui graphait un chat jaune. Son identité est maintenant connue. Mais c'est dans la même lignée.

Ses oeuvres ne sont pas mal du tout mais je ne pense pas qu'Invader a un message à faire passer, même si je ne connais pas très bien le personnage. Mais le plus important avec Banksy c'est le but de ce qu'il fait : dénoncer, s'alarmer contre un monde qui tourne à l'envers.

a écrit : L'anonymat fait partie du principe de street art : aucun ne signe de son vrai nom. Il ne suffit pas de faire du street art pour être appelé "le Banksy français"...
On peut les comparer, mais vu la différence de leurs œuvres, on ne peut certainement pas dire qu'Invader est le Banksy français !
Je pense même que la plus part des graffeurs, dessinateurs de rue des plus "talentueux" restent anonymes. On les voit souvent masqués, cagoullés quand ils sont à l'oeuvre. On les connait que par des pseudos. Il ne suffit pas non plus d'être anonyme pour être le Banksy français sinon ce sont tous des Banksy potentiels.

a écrit : Montauban en est truffé, certaines œuvres sont de véritables mosaïques d'un mètre x deux, d'autres sont dans des endroit improbables (en haut d'un pont par exemple). Dans tous les cas c'est toujours un régal de tomber dessus ! A Montauban l'une de ses oeuvre se trouve en bas du musée ingres et est un clin d'oeil au tableau la source de ingres

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Verge est très bien, mais ya 2 type de street art, les discret non choquant, et les autre
Tu pense que les restaurants se plaignaient quand picasso déssinaient sur les nappes
Moi, parfois je diverge, mais souvent je dis bite, comme tout le monde, parce que dix verges, ça fait beaucoup. ..

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Verge est très bien, mais ya 2 type de street art, les discret non choquant, et les autre
Tu pense que les restaurants se plaignaient quand picasso déssinaient sur les nappes
Moi, parfois je diverge, mais souvent je dis bite, comme tout le monde, parce que dix verges, ça fait beaucoup. ..

Posté le

android

(1)

Répondre

Dans le même genre il y a gouzou sur l'île de la reunion

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Va falloir que je m'accroche pour comprendre le rapport...
En fait c'est juste un commentaire neutre, une comparaison. Peut-être que je pratique moi-même le Vandal...
Il aurait fallut que je dise "bite" plutôt que "verge" afin de pas ruiner ma street crédibilité ?
En effet tu n'as rien compris à son comm

a écrit : Justement je cherchais un bon carreleur pour refaire ma salle de bain... si en plus il pose gratuitement je dirais pas non. Attention ces mecs là aiment les défis , tu vas entrer dans ta salle de bain demain , le mec aura carrelé même le plafond ,ça sera un arc en ciel ... gratuit !!!! ;)

a écrit : Pour moi c'est comme l'art Vandal. L'artiste impose son art à tous dans les espaces publics, à son bon vouloir. Si on remplace les dessins par des tags ou des verges ça revient pour moi au même dans le principe ! Un peu comme les publicitaires quoi... qui imposent leur merde au public , selon leur bon vouloir. Je prefere de loin un beau Graff , ou une jolie mosaïque en carrelage . Malheureusement quand les publicitaires ou les artistes ne sont pas bons ils salissent les murs plutôt que de les embellir

Sauf que Banksy fait beaucoup de street art pour critiquer la société d'aujourd'hui

Posté le

android

(2)

Répondre

Est ce que certains en ont vu a Strasbourg ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Idem à Montpellier ! Je me demandais qui faisait ça dans les villes et dans quel but mais le fait de savoir que c'est un inconnu on a l'impression qu'on gagne un trophée à chaque fois qu'on en trouve un.
Par contre il n'a jamais dû demander à personne pour les installer ?
a montpellier, si l'on relie les point sur une carte, correspondant au emplacement des petit space invader, cela forme un grand space invader

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Je pense même que la plus part des graffeurs, dessinateurs de rue des plus "talentueux" restent anonymes. On les voit souvent masqués, cagoullés quand ils sont à l'oeuvre. On les connait que par des pseudos. Il ne suffit pas non plus d'être anonyme pour être le Banksy français sinon ce sont tous des Banksy potentiels. Yep, c'est ce que je dis. Cette anecdote aurait pu se faire sans la comparaison à Banksy... son art est beaucoup trop différent de celui d'Invader.

a écrit : Sauf que Banksy fait beaucoup de street art pour critiquer la société d'aujourd'hui C'est ça, ils sont pas franchement comparables. Bansky est engagé, c'est aussi politique, social, et surtout il utilise les éléments du milieu dans lequel il graffe. Il y a notamment l'enfant voyageur à la longue vue et au vautour sur une plage de Calais face à l'Angleterre, un marquage au sol de la route transformé en fleur, un parking à moitié effacé pour devenir un park où une enfant fait de la balançoire, etc. Alors qu'Invader n'est pas revendicatif et ses œuvres ne se servent pas du décor.

Je ne remets pas en cause son talent, je dis juste qu'il est malavisé de dire qu'il est le Bansky français. Ce serait comparer un/e peintre impressionniste à un/e peintre surréaliste... Et ça ne viendrait à l'esprit de personne de dire que Molière est le Shakespeare français. Ce n'est pas parce qu'ils sont dans le même domaine avec quelques points communs qu'on peut les relier l'un à l'autre de cette façon.