Grimper l'Everest coûte cher

Proposé par
le

L'ascension du Mont Everest au Népal, en plus de la difficulté qu'elle représente, nécessite également l'acquittement d'un permis, qui est une véritable manne financière pour le pays. Celui-ci coûte 10 000 euros et le gouvernement surveille de près les ascensions pour identifier d'éventuels resquilleurs.


Commentaires préférés (3)

Saviez vous que l'everest en plus d'être couvert de déchets des visiteurs (Même si on commence à le nettoyer) abrite aussi de nombreux cadavre d'alpiniste malchanceux ou imprudent. Certains servent même de repère aux nouveaux aventuriers comme "Yellow boots" nommé selon la couleur de ses chaussures, un alpiniste indien qui s'est endormi à l'abris d'un rocher et ne s'est malheuresement jamais réveillé. Aujourd'hui il sert d'indication au camp pour annoncer si on a franchi son altitude.

C'est d'ailleurs ce qui me refroidi pour le faire. Et d'ailleurs, le permis coûte dans les 10 000 euros mais avec le prix des Sherpas, du matériel et les places dans les camps, ça monte facilement à 60 000 euros. Sans compter que la plupart des gens descendent avant d'atteindre le sommet.
Comme le disait une amie grimpeuse, ça fait cher pour mourir.

Posté le

android

(230)

Répondre

Le premier « vrai nom » de la montagne est « Chomolungma » pour les Tibétains signifiant la Déesse Mer des Vents.

Son second « vrai nom » est « Sagarmatha pour les Népalais » signifiant Tête du Ciel.

Son troisième « vrai nom » est « Zhūmùlǎngmǎ Fēng pour les Chinois » signifiant Déesse de l’Univers

– 220 personnes sont mortes durant l’ascension. Certains corps sont toujours en place sur le chemin menant au sommet (150 pour être exact). Aussi morbide soit il, les corps sont une sorte de balisage montrant le chemin a emprunter…

Posté le

android

(173)

Répondre


Tous les commentaires (53)

Saviez vous que l'everest en plus d'être couvert de déchets des visiteurs (Même si on commence à le nettoyer) abrite aussi de nombreux cadavre d'alpiniste malchanceux ou imprudent. Certains servent même de repère aux nouveaux aventuriers comme "Yellow boots" nommé selon la couleur de ses chaussures, un alpiniste indien qui s'est endormi à l'abris d'un rocher et ne s'est malheuresement jamais réveillé. Aujourd'hui il sert d'indication au camp pour annoncer si on a franchi son altitude.

C'est d'ailleurs ce qui me refroidi pour le faire. Et d'ailleurs, le permis coûte dans les 10 000 euros mais avec le prix des Sherpas, du matériel et les places dans les camps, ça monte facilement à 60 000 euros. Sans compter que la plupart des gens descendent avant d'atteindre le sommet.
Comme le disait une amie grimpeuse, ça fait cher pour mourir.

Posté le

android

(230)

Répondre

Le premier « vrai nom » de la montagne est « Chomolungma » pour les Tibétains signifiant la Déesse Mer des Vents.

Son second « vrai nom » est « Sagarmatha pour les Népalais » signifiant Tête du Ciel.

Son troisième « vrai nom » est « Zhūmùlǎngmǎ Fēng pour les Chinois » signifiant Déesse de l’Univers

– 220 personnes sont mortes durant l’ascension. Certains corps sont toujours en place sur le chemin menant au sommet (150 pour être exact). Aussi morbide soit il, les corps sont une sorte de balisage montrant le chemin a emprunter…

Posté le

android

(173)

Répondre

a écrit : Saviez vous que l'everest en plus d'être couvert de déchets des visiteurs (Même si on commence à le nettoyer) abrite aussi de nombreux cadavre d'alpiniste malchanceux ou imprudent. Certains servent même de repère aux nouveaux aventuriers comme "Yellow boots" nommé selon la couleur de ses chaussures, un alpiniste indien qui s'est endormi à l'abris d'un rocher et ne s'est malheuresement jamais réveillé. Aujourd'hui il sert d'indication au camp pour annoncer si on a franchi son altitude. Afficher tout Il me semble que le surnom de l'alpinisme est "Green boots" et non "Yellow boots"

Posté le

android

(17)

Répondre

Je pense que cette anecdote a été publiée car un type a été contrôlé à 6000 et quelque mètre sans permis! il a dû redescendre et il a pris une amende très salée j'ai entendu ça sur RTL cette semaine

Commentaire supprimé On paye aussi pour s'acheter une voiture et potentiellement y mourir, ta maison pourrait prendre feu et te tuer, sans parler de ta retraite que tu paye toute ta vie et que tu ne verra peut-être jamais... On paye tous pour mourir quand on y pense

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Le premier « vrai nom » de la montagne est « Chomolungma » pour les Tibétains signifiant la Déesse Mer des Vents.

Son second « vrai nom » est « Sagarmatha pour les Népalais » signifiant Tête du Ciel.

Son troisième « vrai nom » est « Zhūmùlǎngmǎ Fēng pour les Chinois » signifiant Déesse de l’Un
ivers

– 220 personnes sont mortes durant l’ascension. Certains corps sont toujours en place sur le chemin menant au sommet (150 pour être exact). Aussi morbide soit il, les corps sont une sorte de balisage montrant le chemin a emprunter…
Afficher tout
"Zhūmùlǎngmǎ Fēng"
En fait, le nom en chinois est une traduction du nom tibétain. Ca a une traduction plutot proche de "le mont de la déese, mere de l'univers"

J'avais vu un superbe reportage appelé "Everest avalanche tragedy" filmé Par discovery channel, qui étaient au premières loges lors de l'avalanche du 18 avril 2014 qui a tué 16 Sherpa, et l'équipe du film à participé aux operations de sauvetage car ils avaient un hélico si je me souviens bien. Le film est poignant. Je ne le trouve pas en ligne mais certains seront probablement plus doués que moi... à voir absolument

À noter que l'ascension de tous les sommets himalayens sont soumis à un permis octroyé par le pays d'où elle part. Y compris lorsqu'un alpiniste souhaite faire un sommet d'acclimatation en vie d'un 8000 mètres.

Un homme de 86 ans , sherpa à la quasi retraite vient d y mourrir en voulant rétablir son record pris par un japonais

a écrit : On paye aussi pour s'acheter une voiture et potentiellement y mourir, ta maison pourrait prendre feu et te tuer, sans parler de ta retraite que tu paye toute ta vie et que tu ne verra peut-être jamais... On paye tous pour mourir quand on y pense Oui mais tout ca est "utile" alors que la cigarette non...

a écrit : On paye aussi pour s'acheter une voiture et potentiellement y mourir, ta maison pourrait prendre feu et te tuer, sans parler de ta retraite que tu paye toute ta vie et que tu ne verra peut-être jamais... On paye tous pour mourir quand on y pense On peut pas comparer une maison et l'ascension de l'everest... On peut pas nier que cette ascension est très risquée, même pour des professionnels.

a écrit : Saviez vous que l'everest en plus d'être couvert de déchets des visiteurs (Même si on commence à le nettoyer) abrite aussi de nombreux cadavre d'alpiniste malchanceux ou imprudent. Certains servent même de repère aux nouveaux aventuriers comme "Yellow boots" nommé selon la couleur de ses chaussures, un alpiniste indien qui s'est endormi à l'abris d'un rocher et ne s'est malheuresement jamais réveillé. Aujourd'hui il sert d'indication au camp pour annoncer si on a franchi son altitude. Afficher tout En fait son vrai surnom est Green Boots:
fr.m.wikipedia.org/wiki/Green_Boots
Et malheureusement il est loin d'être le seul dans ce cas là (il me semble qu'une anecdote avait déjà été postée ici) et vu la mentalité de certains alpinistes qui vont la bas uniquement pour l'exploit sans se soucier du reste, ce n'est pas prêt de s'arranger...

Posté le

android

(11)

Répondre

C'est une passion ^^ je pense qu'un alpiniste passionné préfère payer 60 000€ dans l'ascension d'une montagne telle que l'Everest, quitte à y mourir en pratiquant sa passion, plutôt que garder cet argent et vivre une vie bien tranquille avec sa femme ses gosses et son chien

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je pense que cette anecdote a été publiée car un type a été contrôlé à 6000 et quelque mètre sans permis! il a dû redescendre et il a pris une amende très salée j'ai entendu ça sur RTL cette semaine - Bonjour Brigade Sherpa, vos papiers et enlevez ce masque à oxygène pour souffler dans le ballon svp ... vous savez à combien nous vous avons contrôler sur notre altimètre monsieur?
- euh ... camp de base + 100m/110 max? Je m’échauf...
- 6000m monsieur! ... mais que vois-je? Vous escaladez sans ceinture en peau de yak? l'addition va être salée, vous venez avec moi...

Franchement à ce prix-là ils pourraient construire des escaliers et des rembardes, ou aux moins monter les mecs en hélico, y s'embêtent pas ces Népalais. Et les Français devraient suivre l'exemple et rajouter un étage ou deux au Mont Blanc, une entreprise comme Bouygues pourrait trés bien le faire, et par ici les pépettes! En haut on mettrait un restau et salon de massage pour les grimpeurs fatigués, ça créerait de l'emploi dans la région en plus.

a écrit : Saviez vous que l'everest en plus d'être couvert de déchets des visiteurs (Même si on commence à le nettoyer) abrite aussi de nombreux cadavre d'alpiniste malchanceux ou imprudent. Certains servent même de repère aux nouveaux aventuriers comme "Yellow boots" nommé selon la couleur de ses chaussures, un alpiniste indien qui s'est endormi à l'abris d'un rocher et ne s'est malheuresement jamais réveillé. Aujourd'hui il sert d'indication au camp pour annoncer si on a franchi son altitude. Afficher tout Oui ca a été répété 100000 fois deja