Avant Macron, Napoléon III

Proposé par
le

Avant l'élection d'Emmanuel Macron, le plus jeune président de la République Française élu était Louis-Napoléon Bonaparte. Elu le 20 décembre 1848, il était alors âgé de 40 ans. Sous la Ve République, le record était détenu par Valéry Giscard d'Estaing, élu en 1974 à l'âge de 48 ans.


Commentaires préférés (3)

Napoléon III ! Un homme brillant, sans doute l'un des plus grands dirigeants de l'histoire française, que la plupart des gens ne connaissent hélas qu'à travers le prisme noir de Victor Hugo. Et pourtant ! Les ports modernes, les stations balnéaires et d'hiver, les chemins de fer, Paris, tout cela fût bâti à son initiative, ou considérablement développé par rapport aux structures rachitiques qui existaient sous la monarchie de Juillet. Le développement industriel induit par les premiers traités de libre-échange, les innovations technologiques telles que la généralisation de l'usage de l'électricité, l'amélioration des conditions de vie des ouvriers et paysans (certes, ce n'était pas Léon Blum, mais à l'époque, ses lois sur le travail des enfants, les assurances et le plafonnement du prix du pain étaient très novatrices), la rupture de l'isolement diplomatique mis en place par les Prussiens contre la France après 1815, la propagation des idées d'auto-détermination des peuples à travers l'Europe, tout cela, c'est à lui qu'on le doit. Les grandes banques naissent sous son règne, rendant la France incroyablement prospère (les colossales indemnités de guerre exigées par la Prusse après la défaite de 1870 seront payées avec plusieurs années d'avance), et le rayonnement culturel et diplomatique français se ressent à travers le creusement du canal de Suez et les diverses expositions universelles qu'accueille Paris.

Bref, je fais peut-être un portrait doré de notre Empereur, et il existe bien évidemment des éléments à charge contre lui (répression violente des révoltes ouvrières, échec de l'expédition au Mexique..), mais je pense sincèrement que l'on gagne à connaître cet homme brillant, l'un des grands fondateurs de la France moderne et une figure incontournable du XIXème siècle.

Posté le

android

(216)

Répondre

a écrit : Je suis désolé de paraître pour un inculte pourtant je suis passionné d'histoire. Mais Napoléon III c'est bien lui qui a perdu à Sedan et donc la guerre franco-prussienne de 1870 ? On ne peut pas dire qu'une période politique à été mauvaise ou bonne avec la raison de sa fin, d'autant plus lorsque c'est une défaite militaire. Le second empire à fortement révolutionné le pays, le rendant moderne et industriel ce qui permis à la France de faire partie de ce qu'on appelle les grands pays industriel du XXème siècle. Comme quoi ce n'est pas parce qu'un régime n'est pas démocratique qu'il est mauvais.
Au passage Victor Hugo a essayé de faire partie du gouvernement de Napoléon III, se faisant recalé il s'est lui même mis en exile...il a su construire sa légende.

Posté le

android

(59)

Répondre

a écrit : Justement tu nous parle de Paris. Napoléon a accepté les travaux lancés par Haussman, travaux consistant en la création de grand boulevard et d'immeuble hors de prix. On a ainsi d'éloge tout les pauvrzs de paris. La construction des grands magasins a provoqué la faillite de tout les artisans. Et si on parlait des grands boulevard. NIII à accepter de les faire construire pour pouvoir réprimer la population plus facilement. Et on ne parle pas de l'endettement de 500 millions de francs de Paris, endettement que la commune mettra 50 ans pour s'en remettre. Et permet moi de te rappelle que cette homme était un dictateur au même titre que Pétain. Pétain a fait de" belle chose" si on a envie : "La fête des mères" etc... Afficher tout Évidement que tout n'est pas tout rose, c'est le principe d'un bilan, on fait le pour et le contre, donc il y a du contre. Mais forcé de constater que la bilan pour le pays est largement positif. Et pareil le critère pour savoir qu'un gouvernement à fait de bonne chose pour le pays ou non ne peut pas être basé sur la création d'une fête ou le désagrement de quelques artisans d'un quartier. Les grands magasins font partis de l'ensemble qui fait de la france un grand pays, les artisans qui en ont été victime c'est dommage pour eux mais et alors, aujourd'hui cet ouvrage reste et c'est magnifique alors que dans tout les cas les artisans aurait finit par quitté le quartier devenu trop cher, faut comparé ce qui est comparable. Une armée pour aller conquérir doit bien écraser quelques fourmis au passage. Quoi qu'on fasse il y a des mécontent c'est normal (et macron va le découvrir), c'est dans la durée qui va dire si ça à été bénéfique et pour le second empire il a été définitivement bénéfique à la France.

Posté le

android

(33)

Répondre


Tous les commentaires (37)

Et le plus jeune député lors de son élection c'est Marion maréchal Lepen ?

Emmanuel Macron, le président de tous les Français ...

Tout ceci avant son élection... Emmanuel Macron est âgé de 39 ans. Il aura 40 ans le 21 décembre. Il est officiellement le plus jeune président de la République française. Tandis que Napoléon III avait déjà 40 ans lors de son élection. (Naît le 20 avril 1808 et élu le 20 décembre 1848).

Posté le

android

(10)

Répondre

Napoléon III ! Un homme brillant, sans doute l'un des plus grands dirigeants de l'histoire française, que la plupart des gens ne connaissent hélas qu'à travers le prisme noir de Victor Hugo. Et pourtant ! Les ports modernes, les stations balnéaires et d'hiver, les chemins de fer, Paris, tout cela fût bâti à son initiative, ou considérablement développé par rapport aux structures rachitiques qui existaient sous la monarchie de Juillet. Le développement industriel induit par les premiers traités de libre-échange, les innovations technologiques telles que la généralisation de l'usage de l'électricité, l'amélioration des conditions de vie des ouvriers et paysans (certes, ce n'était pas Léon Blum, mais à l'époque, ses lois sur le travail des enfants, les assurances et le plafonnement du prix du pain étaient très novatrices), la rupture de l'isolement diplomatique mis en place par les Prussiens contre la France après 1815, la propagation des idées d'auto-détermination des peuples à travers l'Europe, tout cela, c'est à lui qu'on le doit. Les grandes banques naissent sous son règne, rendant la France incroyablement prospère (les colossales indemnités de guerre exigées par la Prusse après la défaite de 1870 seront payées avec plusieurs années d'avance), et le rayonnement culturel et diplomatique français se ressent à travers le creusement du canal de Suez et les diverses expositions universelles qu'accueille Paris.

Bref, je fais peut-être un portrait doré de notre Empereur, et il existe bien évidemment des éléments à charge contre lui (répression violente des révoltes ouvrières, échec de l'expédition au Mexique..), mais je pense sincèrement que l'on gagne à connaître cet homme brillant, l'un des grands fondateurs de la France moderne et une figure incontournable du XIXème siècle.

Posté le

android

(216)

Répondre

a écrit : Tout ceci avant son élection... Emmanuel Macron est âgé de 39 ans. Il aura 40 ans le 21 décembre. Il est officiellement le plus jeune président de la République française. Tandis que Napoléon III avait déjà 40 ans lors de son élection. (Naît le 20 avril 1808 et élu le 20 décembre 1848). "Avant l'élection d'Emmanuel Macron"

a écrit : Et le plus jeune député lors de son élection c'est Marion maréchal Lepen ? C'est juste. Mais on dit la plus jeune députée en l'occurrence.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Napoléon III ! Un homme brillant, sans doute l'un des plus grands dirigeants de l'histoire française, que la plupart des gens ne connaissent hélas qu'à travers le prisme noir de Victor Hugo. Et pourtant ! Les ports modernes, les stations balnéaires et d'hiver, les chemins de fer, Paris, tout cela fût bâti à son initiative, ou considérablement développé par rapport aux structures rachitiques qui existaient sous la monarchie de Juillet. Le développement industriel induit par les premiers traités de libre-échange, les innovations technologiques telles que la généralisation de l'usage de l'électricité, l'amélioration des conditions de vie des ouvriers et paysans (certes, ce n'était pas Léon Blum, mais à l'époque, ses lois sur le travail des enfants, les assurances et le plafonnement du prix du pain étaient très novatrices), la rupture de l'isolement diplomatique mis en place par les Prussiens contre la France après 1815, la propagation des idées d'auto-détermination des peuples à travers l'Europe, tout cela, c'est à lui qu'on le doit. Les grandes banques naissent sous son règne, rendant la France incroyablement prospère (les colossales indemnités de guerre exigées par la Prusse après la défaite de 1870 seront payées avec plusieurs années d'avance), et le rayonnement culturel et diplomatique français se ressent à travers le creusement du canal de Suez et les diverses expositions universelles qu'accueille Paris.

Bref, je fais peut-être un portrait doré de notre Empereur, et il existe bien évidemment des éléments à charge contre lui (répression violente des révoltes ouvrières, échec de l'expédition au Mexique..), mais je pense sincèrement que l'on gagne à connaître cet homme brillant, l'un des grands fondateurs de la France moderne et une figure incontournable du XIXème siècle.
Afficher tout
Je suis désolé de paraître pour un inculte pourtant je suis passionné d'histoire. Mais Napoléon III c'est bien lui qui a perdu à Sedan et donc la guerre franco-prussienne de 1870 ?

Posté le

android

(6)

Répondre

Dans 30 ans le président aura 12 ans et sera tout aussi capable que tous les derniers présidents... C est la magie de la France oui La France

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je suis désolé de paraître pour un inculte pourtant je suis passionné d'histoire. Mais Napoléon III c'est bien lui qui a perdu à Sedan et donc la guerre franco-prussienne de 1870 ? On ne peut pas dire qu'une période politique à été mauvaise ou bonne avec la raison de sa fin, d'autant plus lorsque c'est une défaite militaire. Le second empire à fortement révolutionné le pays, le rendant moderne et industriel ce qui permis à la France de faire partie de ce qu'on appelle les grands pays industriel du XXème siècle. Comme quoi ce n'est pas parce qu'un régime n'est pas démocratique qu'il est mauvais.
Au passage Victor Hugo a essayé de faire partie du gouvernement de Napoléon III, se faisant recalé il s'est lui même mis en exile...il a su construire sa légende.

Posté le

android

(59)

Répondre

a écrit : Je suis désolé de paraître pour un inculte pourtant je suis passionné d'histoire. Mais Napoléon III c'est bien lui qui a perdu à Sedan et donc la guerre franco-prussienne de 1870 ? Oui, ce qui entraîna la fin de son règne.

a écrit : Napoléon III ! Un homme brillant, sans doute l'un des plus grands dirigeants de l'histoire française, que la plupart des gens ne connaissent hélas qu'à travers le prisme noir de Victor Hugo. Et pourtant ! Les ports modernes, les stations balnéaires et d'hiver, les chemins de fer, Paris, tout cela fût bâti à son initiative, ou considérablement développé par rapport aux structures rachitiques qui existaient sous la monarchie de Juillet. Le développement industriel induit par les premiers traités de libre-échange, les innovations technologiques telles que la généralisation de l'usage de l'électricité, l'amélioration des conditions de vie des ouvriers et paysans (certes, ce n'était pas Léon Blum, mais à l'époque, ses lois sur le travail des enfants, les assurances et le plafonnement du prix du pain étaient très novatrices), la rupture de l'isolement diplomatique mis en place par les Prussiens contre la France après 1815, la propagation des idées d'auto-détermination des peuples à travers l'Europe, tout cela, c'est à lui qu'on le doit. Les grandes banques naissent sous son règne, rendant la France incroyablement prospère (les colossales indemnités de guerre exigées par la Prusse après la défaite de 1870 seront payées avec plusieurs années d'avance), et le rayonnement culturel et diplomatique français se ressent à travers le creusement du canal de Suez et les diverses expositions universelles qu'accueille Paris.

Bref, je fais peut-être un portrait doré de notre Empereur, et il existe bien évidemment des éléments à charge contre lui (répression violente des révoltes ouvrières, échec de l'expédition au Mexique..), mais je pense sincèrement que l'on gagne à connaître cet homme brillant, l'un des grands fondateurs de la France moderne et une figure incontournable du XIXème siècle.
Afficher tout
Justement tu nous parle de Paris. Napoléon a accepté les travaux lancés par Haussman, travaux consistant en la création de grand boulevard et d'immeuble hors de prix. On a ainsi d'éloge tout les pauvrzs de paris. La construction des grands magasins a provoqué la faillite de tout les artisans. Et si on parlait des grands boulevard. NIII à accepter de les faire construire pour pouvoir réprimer la population plus facilement. Et on ne parle pas de l'endettement de 500 millions de francs de Paris, endettement que la commune mettra 50 ans pour s'en remettre. Et permet moi de te rappelle que cette homme était un dictateur au même titre que Pétain. Pétain a fait de" belle chose" si on a envie : "La fête des mères" etc...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Tout ceci avant son élection... Emmanuel Macron est âgé de 39 ans. Il aura 40 ans le 21 décembre. Il est officiellement le plus jeune président de la République française. Tandis que Napoléon III avait déjà 40 ans lors de son élection. (Naît le 20 avril 1808 et élu le 20 décembre 1848). Monsieur poutine, debarassez nous de ce vil arriviste !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Monsieur poutine, debarassez nous de ce vil arriviste ! De toute façon avec Macron ce sera mieux... Mais moins bien qu'avec Chirac !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Justement tu nous parle de Paris. Napoléon a accepté les travaux lancés par Haussman, travaux consistant en la création de grand boulevard et d'immeuble hors de prix. On a ainsi d'éloge tout les pauvrzs de paris. La construction des grands magasins a provoqué la faillite de tout les artisans. Et si on parlait des grands boulevard. NIII à accepter de les faire construire pour pouvoir réprimer la population plus facilement. Et on ne parle pas de l'endettement de 500 millions de francs de Paris, endettement que la commune mettra 50 ans pour s'en remettre. Et permet moi de te rappelle que cette homme était un dictateur au même titre que Pétain. Pétain a fait de" belle chose" si on a envie : "La fête des mères" etc... Afficher tout Évidement que tout n'est pas tout rose, c'est le principe d'un bilan, on fait le pour et le contre, donc il y a du contre. Mais forcé de constater que la bilan pour le pays est largement positif. Et pareil le critère pour savoir qu'un gouvernement à fait de bonne chose pour le pays ou non ne peut pas être basé sur la création d'une fête ou le désagrement de quelques artisans d'un quartier. Les grands magasins font partis de l'ensemble qui fait de la france un grand pays, les artisans qui en ont été victime c'est dommage pour eux mais et alors, aujourd'hui cet ouvrage reste et c'est magnifique alors que dans tout les cas les artisans aurait finit par quitté le quartier devenu trop cher, faut comparé ce qui est comparable. Une armée pour aller conquérir doit bien écraser quelques fourmis au passage. Quoi qu'on fasse il y a des mécontent c'est normal (et macron va le découvrir), c'est dans la durée qui va dire si ça à été bénéfique et pour le second empire il a été définitivement bénéfique à la France.

Posté le

android

(33)

Répondre

a écrit : Évidement que tout n'est pas tout rose, c'est le principe d'un bilan, on fait le pour et le contre, donc il y a du contre. Mais forcé de constater que la bilan pour le pays est largement positif. Et pareil le critère pour savoir qu'un gouvernement à fait de bonne chose pour le pays ou non ne peut pas être basé sur la création d'une fête ou le désagrement de quelques artisans d'un quartier. Les grands magasins font partis de l'ensemble qui fait de la france un grand pays, les artisans qui en ont été victime c'est dommage pour eux mais et alors, aujourd'hui cet ouvrage reste et c'est magnifique alors que dans tout les cas les artisans aurait finit par quitté le quartier devenu trop cher, faut comparé ce qui est comparable. Une armée pour aller conquérir doit bien écraser quelques fourmis au passage. Quoi qu'on fasse il y a des mécontent c'est normal (et macron va le découvrir), c'est dans la durée qui va dire si ça à été bénéfique et pour le second empire il a été définitivement bénéfique à la France. Afficher tout Attention, pour travailler étroitement avec des artisans et travailler dans l'économie (deux mondes qui se rejoignent), je vais peut être grossir le trait, mais ce n'est pas les loyers qui tuent les artisans, c'est la main d'œuvre qualifiée (d'où une énorme augmentation des prix).
Le problème de la perte des artisans c'est qu'ils sont les garants d'un savoir faire unique à très forte valeur ajoutée, et ce sont eux qui ont purement et simplement inventé toutes les techniques de production actuelles (réinventées ou non).
Ainsi les produits français, ultra industrialisés n'ont plus de valeur ajoutée à l'export, contrairement aux Allemands qui eux fabriquent des produits de très grande qualité et qui vont Duree dans le temps, et donc qui s'exportent très bien.

a écrit : Je suis désolé de paraître pour un inculte pourtant je suis passionné d'histoire. Mais Napoléon III c'est bien lui qui a perdu à Sedan et donc la guerre franco-prussienne de 1870 ? Oui mais il ne voulais pas de cette guerre, sa santé déclinée et il avait prévue d'abdiqué en faveur de sont fils dès que ce dernier aurai 18ans.

La pression populaire la forcer a rentrée en guerre avec peut de préparation alors que la prusse été prête depuis des année.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Justement tu nous parle de Paris. Napoléon a accepté les travaux lancés par Haussman, travaux consistant en la création de grand boulevard et d'immeuble hors de prix. On a ainsi d'éloge tout les pauvrzs de paris. La construction des grands magasins a provoqué la faillite de tout les artisans. Et si on parlait des grands boulevard. NIII à accepter de les faire construire pour pouvoir réprimer la population plus facilement. Et on ne parle pas de l'endettement de 500 millions de francs de Paris, endettement que la commune mettra 50 ans pour s'en remettre. Et permet moi de te rappelle que cette homme était un dictateur au même titre que Pétain. Pétain a fait de" belle chose" si on a envie : "La fête des mères" etc... Afficher tout Il a fait aussi beaucoup d'amélioration social, droit de grève, debut des congés payés (cantonné a quelque secteur), augmentation des salaires,...

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Napoléon III ! Un homme brillant, sans doute l'un des plus grands dirigeants de l'histoire française, que la plupart des gens ne connaissent hélas qu'à travers le prisme noir de Victor Hugo. Et pourtant ! Les ports modernes, les stations balnéaires et d'hiver, les chemins de fer, Paris, tout cela fût bâti à son initiative, ou considérablement développé par rapport aux structures rachitiques qui existaient sous la monarchie de Juillet. Le développement industriel induit par les premiers traités de libre-échange, les innovations technologiques telles que la généralisation de l'usage de l'électricité, l'amélioration des conditions de vie des ouvriers et paysans (certes, ce n'était pas Léon Blum, mais à l'époque, ses lois sur le travail des enfants, les assurances et le plafonnement du prix du pain étaient très novatrices), la rupture de l'isolement diplomatique mis en place par les Prussiens contre la France après 1815, la propagation des idées d'auto-détermination des peuples à travers l'Europe, tout cela, c'est à lui qu'on le doit. Les grandes banques naissent sous son règne, rendant la France incroyablement prospère (les colossales indemnités de guerre exigées par la Prusse après la défaite de 1870 seront payées avec plusieurs années d'avance), et le rayonnement culturel et diplomatique français se ressent à travers le creusement du canal de Suez et les diverses expositions universelles qu'accueille Paris.

Bref, je fais peut-être un portrait doré de notre Empereur, et il existe bien évidemment des éléments à charge contre lui (répression violente des révoltes ouvrières, échec de l'expédition au Mexique..), mais je pense sincèrement que l'on gagne à connaître cet homme brillant, l'un des grands fondateurs de la France moderne et une figure incontournable du XIXème siècle.
Afficher tout
Pour l'Histoire, N3 s'est Sedan.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Justement tu nous parle de Paris. Napoléon a accepté les travaux lancés par Haussman, travaux consistant en la création de grand boulevard et d'immeuble hors de prix. On a ainsi d'éloge tout les pauvrzs de paris. La construction des grands magasins a provoqué la faillite de tout les artisans. Et si on parlait des grands boulevard. NIII à accepter de les faire construire pour pouvoir réprimer la population plus facilement. Et on ne parle pas de l'endettement de 500 millions de francs de Paris, endettement que la commune mettra 50 ans pour s'en remettre. Et permet moi de te rappelle que cette homme était un dictateur au même titre que Pétain. Pétain a fait de" belle chose" si on a envie : "La fête des mères" etc... Afficher tout Ce que tu dis n'est pas faux, mais très incomplet. Certes, les grands boulevards devaient permettre d'éviter les révoltes-barricades qui eurent lieu à plusieurs reprises et qui permettaient aux insurgés de construire de véritables forteresses dans les ruelles étroites de Paris. Mais c'était une fonctionnalité "optionnelle" : les grands boulevards permettaient surtout d'aérer la ville et de faciliter le trafic. Pour cela, Napoléon III s'était inspiré de ses années d'exil à Londres, ville la plus moderne de l'époque. Tu imagines aujourd'hui Paris avec des ruelles affreusement étroites et tortueuses ? Non, ces transformations étaient nécessaires.

Ensuite, ce n'était pas un dictateur, mais un empereur, ce qui est bien différent : la France n'était pas un pays soumis à la police d'État, à la propagande intensive, au formatage des esprits, et, contrairement aux dictatures, l'empereur ne disposait QUE du pouvoir exécutif. Il y avait un parlement élu au suffrage universel direct masculin, et une justice indépendante. L'empereur avait beaucoup de pouvoir, certes, mais comme dans toutes les cours d'Europe à l'époque, et cela n'avait rien à voir avec les dictatures du XXème siècle.

Pour finir, l'exemple de la fête des mères est assez... léger... je veux dire, entre révolutionner un pays, en faire une nation toute-puissante à la pointe du développement, et organiser un jour férié pour rappeler que le rôle des femmes est d'être mère... voilà, quoi... comparons ce qui est comparable.

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Napoléon III ! Un homme brillant, sans doute l'un des plus grands dirigeants de l'histoire française, que la plupart des gens ne connaissent hélas qu'à travers le prisme noir de Victor Hugo. Et pourtant ! Les ports modernes, les stations balnéaires et d'hiver, les chemins de fer, Paris, tout cela fût bâti à son initiative, ou considérablement développé par rapport aux structures rachitiques qui existaient sous la monarchie de Juillet. Le développement industriel induit par les premiers traités de libre-échange, les innovations technologiques telles que la généralisation de l'usage de l'électricité, l'amélioration des conditions de vie des ouvriers et paysans (certes, ce n'était pas Léon Blum, mais à l'époque, ses lois sur le travail des enfants, les assurances et le plafonnement du prix du pain étaient très novatrices), la rupture de l'isolement diplomatique mis en place par les Prussiens contre la France après 1815, la propagation des idées d'auto-détermination des peuples à travers l'Europe, tout cela, c'est à lui qu'on le doit. Les grandes banques naissent sous son règne, rendant la France incroyablement prospère (les colossales indemnités de guerre exigées par la Prusse après la défaite de 1870 seront payées avec plusieurs années d'avance), et le rayonnement culturel et diplomatique français se ressent à travers le creusement du canal de Suez et les diverses expositions universelles qu'accueille Paris.

Bref, je fais peut-être un portrait doré de notre Empereur, et il existe bien évidemment des éléments à charge contre lui (répression violente des révoltes ouvrières, échec de l'expédition au Mexique..), mais je pense sincèrement que l'on gagne à connaître cet homme brillant, l'un des grands fondateurs de la France moderne et une figure incontournable du XIXème siècle.
Afficher tout
Sans mentionner la guerre de Crimée contre la Russie qui permit à la France de retrouver son statut de puissance européenne et mondiale ou encore l'expédition en Italie pour soutenir l'indépendance italienne face à l'Autriche ce qui entraîna l'annexion des états de Savoie et du comté de Nice.

Posté le

android

(6)

Répondre