Les moustiques préfèrent certains groupes sanguins

Proposé par
Invité
le
dans

Tous les commentaires (80)

Je ne remet pas en doute les études cité dans l anecdote . Mais Je suis AB+ et je vous garanti que les moustiques apprécient particulièrement ma présence. Même quand je suis avec d'autres personnes. LOL :)

a écrit : Bon allez une petite blague.
Quelle est la dernière chose qui passe par la tête d'un moustique lorsqu'il s'écrase sur un pare-brise?
...
Son trou de balle.
C'est pas drôle !

a écrit : Quand on sait que c'est l'animal qui tue le plus au monde bien devant le requin ou encore les serpents, je me dis que ce serait pas une grosse perte de les éradiquer En même temps le requin ne représente qu'une 20aine voire une 30aine de morts humaines par an...le moustique lui ne te dévore pas mais les maladies qu'il véhicule en revanche c'est un vrai carnage (paraît qu'on peut même choper le vih, des vrais saloperies -_-)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et pour le groupe AB ? Et pour le groupe ABBA ?

a écrit : En même temps le requin ne représente qu'une 20aine voire une 30aine de morts humaines par an...le moustique lui ne te dévore pas mais les maladies qu'il véhicule en revanche c'est un vrai carnage (paraît qu'on peut même choper le vih, des vrais saloperies -_-) perso j'ai attrapé le chikungunya... mais la version soft avec 39 de fièvre, le corps recouvert de boutons et des douleurs partout dans les articulations pendant 2 semaines. La version hardcore c'est aussi avec des démangeaison terrible empêchant de dormir, des douleurs à en pleurer, plus de 40 de fièvre amenant des délires et visions. Je connais plusieurs personnes ayant eu cette version et ça fait peur.

Le pire c'est qu'il y a des rechutes et surtout des douleurs qui perdurent pendant 6 mois-1 an, et surtout un système de défenses naturelles affaiblit ce qui amène le risque de chopper d'autres virus (ce qui a été le cas pour moi).

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : On voit tous les exemples ici, et j'ai aussi le mien, qui me font dire que tout cela n'est pas très fiable...
Je suis "O-" et ne suis qu'exceptionnellement piqué par les moustiques ; ma copine est "A +" et est bouffée par tous les moustiques qui passent ! Si cette étude est une
"règle" générale, elle comporte beaucoup d'exceptions ;) Il doit manquer un élément qui affinerait tout cela. Afficher tout
Ce sont des statistiques ! Et pas une vérité à prendre au pied de la lettre !
Tout le monde se fera piquer par un moustique mais proportionnellement un groupe O se fera plus piquer qu'un autre groupe.
Il y a bien d'autre paramètre qui entre en compte aussi. La couette que tu auras sur toi et pas ta copine par exemple ... le moustique va pas attendre que tu veuilles bien lui montrer un bout de peau, même si tu es O, il va aller voir ta chère et tendre ... la crème, le parfum aussi ...
Sans compter les piqûres de moustiques que l'on ne s'aperçoit même pas !

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je ne sais pas. Quel est le risque d'éliminer toutes les espèces de la surface de la Terre ? Je parle pas de toutes les espèces, je parle d'une seule...
Sinon pour vous répondre, le risque d'éliminer toutes les espèces sur Terre (à part la notre) c'est d'entraîner des modifications de notre environnement trop importante pour qu'on puisse y survivre.
Cf l'anecdote sur les loup et la prolifération des cerfs.
Ma question étant, quels sont les"cerfs" des rhinocéros blancs ? Qui justifieraient qu'on les préserve ?

a écrit : Je parle pas de toutes les espèces, je parle d'une seule...
Sinon pour vous répondre, le risque d'éliminer toutes les espèces sur Terre (à part la notre) c'est d'entraîner des modifications de notre environnement trop importante pour qu'on puisse y survivre.
Cf l'anecdote su
r les loup et la prolifération des cerfs.
Ma question étant, quels sont les"cerfs" des rhinocéros blancs ? Qui justifieraient qu'on les préserve ?
Afficher tout
C'est une question d'équilibre naturel. La nature est bien faite et régule la population d'une espèce par le jeu de prédateur/proie, les proies étant bien entendu majoritaires.. Jusqu'ici tout va bien.

Vient ensuite un problème avec l'Homme. Car celui-ci ne fait pas que réguler en comblant ses besoins naturels, mais il est également capable de faire disparaitre une espèce sans raison particulière, ce qui est complètement inédit dans la nature.
Cela créée un déséquilibre. Je ne dis pas que le rhinocéros blanc est utile ou quoi que ce soit, mais s'il n'est pas victime de prédation naturelle et s'éteint pour une autre raison, la balance n'est plus équilibrée. Et qui dit déséquilibre dit instabilité.

Bien sûr, il y a des milliers d'espèces qui ont disparus depuis la nuit des temps, mais cela se fait normalement sur plusieurs dizaines de milliers d'années, même lors des périodes d'extinctions massives. A l'exception notable de l'extinction du Crétacé-Ternaire.

Alors c'est certain que dans nos maisons, au chaud devant nos ordinateurs, cela ne va aucunement nous affecter. Mais sur une échelle plus locale, les répercussions peuvent être plus dure.

a écrit : C'est une question d'équilibre naturel. La nature est bien faite et régule la population d'une espèce par le jeu de prédateur/proie, les proies étant bien entendu majoritaires.. Jusqu'ici tout va bien.

Vient ensuite un problème avec l'Homme. Car celui-ci ne fait pas que réguler
en comblant ses besoins naturels, mais il est également capable de faire disparaitre une espèce sans raison particulière, ce qui est complètement inédit dans la nature.
Cela créée un déséquilibre. Je ne dis pas que le rhinocéros blanc est utile ou quoi que ce soit, mais s'il n'est pas victime de prédation naturelle et s'éteint pour une autre raison, la balance n'est plus équilibrée. Et qui dit déséquilibre dit instabilité.

Bien sûr, il y a des milliers d'espèces qui ont disparus depuis la nuit des temps, mais cela se fait normalement sur plusieurs dizaines de milliers d'années, même lors des périodes d'extinctions massives. A l'exception notable de l'extinction du Crétacé-Ternaire.

Alors c'est certain que dans nos maisons, au chaud devant nos ordinateurs, cela ne va aucunement nous affecter. Mais sur une échelle plus locale, les répercussions peuvent être plus dure.
Afficher tout
Oui mais je demande justement quelles sont les conséquences au niveau local, puisque je connais mal cet écosystème.

a écrit : Oui mais je demande justement quelles sont les conséquences au niveau local, puisque je connais mal cet écosystème. C'est simple, et toujours une question d'équilibre. Que ce soit un prédateur ou une proie que l'on élimine, l'un perd son garde-manger, l'autre son régulateur. Quand une proie s'éteint, son prédateur migre vers d'autres zones et empiète sur les territoires d'un autre prédateur. Ce qui entraîne des dérégulations de population importantes, et la chaîne alimentaire s'en retrouve bouleversée.

Pour le rhinocéros blanc du Nord, qui n'a qu'un prédateur (le lion), cela va perturber la biosphère locale en faisant migrer la population de lions. Cette migration a déjà été entamée d'ailleurs car ce rhinocéros est sur la liste des espèces en danger depuis bien longtemps. Les prédateurs étant partis, d'autres espèces opportunistes vont venir s'installer, et vont soit anéantir la végétation, soit assécher des plans d'eau,etc. avec les conséquences que cela engendre, comme la désertification par exemple.

Donc oui, mis à part le sentimentalisme, rien ne s'oppose à laisser s'éteindre une espèce. C'est la suite des conséquences qui peut être plus dangereuse pour tout l'éco-système.

Je parle bien évidemment dans tout cet argumentaire, d'une extinction brutale. Les extinctions naturelles n'ont que très peu de conséquences.

a écrit : Groupe O

Une étude révèle ainsi que leur préférence va vers le groupe O. Si vous faites partie de ce groupe, il y a donc de fortes chances pour que les moustiques s’attaquent à vous en priorité. Il est aussi à noter que les moustiques ne feront pas de différentiation entre deux personnes appartenant au gro
upe O.

Groupe A

Vous avez 2 fois moins de chances de les attirer qu’une personne appartenant au groupe O. Une personne de groupe sanguin A aura donc moins de piqûres qu’une personne appartenant au groupe O ou B.

Groupe B

Le groupe B présente un risque intermédiaire.

Comment les moustiques repèrent-ils votre groupe sanguin ? Sachez que c’est votre peau qui vous trahit : les glucides sécrétaient à travers la peau vous trahissent en agissant comme produits chimiques similaires à du sucre selon le type de peau.
Afficher tout
Et en ce qui concerne le groupe AB ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Vu le nombre de fois que je me fais piquer par les moustiques je pense que mon sang est un millésime pour eux

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est simple, et toujours une question d'équilibre. Que ce soit un prédateur ou une proie que l'on élimine, l'un perd son garde-manger, l'autre son régulateur. Quand une proie s'éteint, son prédateur migre vers d'autres zones et empiète sur les territoires d'un autre prédateur. Ce qui entraîne des dérégulations de population importantes, et la chaîne alimentaire s'en retrouve bouleversée.

Pour le rhinocéros blanc du Nord, qui n'a qu'un prédateur (le lion), cela va perturber la biosphère locale en faisant migrer la population de lions. Cette migration a déjà été entamée d'ailleurs car ce rhinocéros est sur la liste des espèces en danger depuis bien longtemps. Les prédateurs étant partis, d'autres espèces opportunistes vont venir s'installer, et vont soit anéantir la végétation, soit assécher des plans d'eau,etc. avec les conséquences que cela engendre, comme la désertification par exemple.

Donc oui, mis à part le sentimentalisme, rien ne s'oppose à laisser s'éteindre une espèce. C'est la suite des conséquences qui peut être plus dangereuse pour tout l'éco-système.

Je parle bien évidemment dans tout cet argumentaire, d'une extinction brutale. Les extinctions naturelles n'ont que très peu de conséquences.
Afficher tout
Je pense que la nature ne préserve rien du tout. Les espèces évoluent et s'adaptent ou disparaissent. Depuis qu'il y a de la vie sur terre le nombre d'espèces qui ont disparu est certainement incalculable. Certes, l'être humain a participé à la disparition de quelques espèces mais l'homme d'aujourd'hui en a certainement plus préservé qu'il n'en a éradiqué. J'ai même entendu quelque part que les virus atténuent leur virulence lorsque les hôtes qu'ils parasites meurent en trop grand nombre et risquent de ne plus les nourrir ou leur permettre de se reproduire. C'est donc bien que les êtres vivant s'adaptent car la nature elle est d'une implacable cruauté et s'il existe une espèce qui malgré sa cruauté essaient quand même de faire que ce monde soit un peu plus accueillant, c'est bien l'homme.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je ne remet pas en doute les études cité dans l anecdote . Mais Je suis AB+ et je vous garanti que les moustiques apprécient particulièrement ma présence. Même quand je suis avec d'autres personnes. LOL :) Je suis AB+ également et je suis plutôt tranquille avec les piqûres, enfin tout est relatif.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Les moustiques ça sert vraiment à rien et c'est trop chiant me demande pourquoi ça existe Et bien non
Car elle sont la nourriture dont ce nourrissent de nombreux etres vivants comme les poissons les chauves souris les oiseaux et d'autre espèce
Sans elle ces espèce serait en voix d'extinction et il y aurait Alors un énorme problème

a écrit : Groupe O

Une étude révèle ainsi que leur préférence va vers le groupe O. Si vous faites partie de ce groupe, il y a donc de fortes chances pour que les moustiques s’attaquent à vous en priorité. Il est aussi à noter que les moustiques ne feront pas de différentiation entre deux personnes appartenant au gro
upe O.

Groupe A

Vous avez 2 fois moins de chances de les attirer qu’une personne appartenant au groupe O. Une personne de groupe sanguin A aura donc moins de piqûres qu’une personne appartenant au groupe O ou B.

Groupe B

Le groupe B présente un risque intermédiaire.

Comment les moustiques repèrent-ils votre groupe sanguin ? Sachez que c’est votre peau qui vous trahit : les glucides sécrétaient à travers la peau vous trahissent en agissant comme produits chimiques similaires à du sucre selon le type de peau.
Afficher tout
Et le groupe AB dans tout ça ? On est peu nombreux mais nous sommes la !

Concernant les formes sanguin, ce qui fait qu on est de groupe A est la présence d un antigène A. Même raisonnement pour le groupe B. Une personne de groupe AB des antigènes À et des antigènes B. Par contre une personne de groupe O n aura aucun antigène.

Il faut savoir que les antigènes se trouvent sur la surface des hématies (les globules rouges)

Par ailleurs, le plasma sanguin à une relation inverse avec nos globules rouges. Une personne de groupe AB dispose d antigènes A et B. Ainsi, son plasma ne contiendra aucun anticorps anti A ou B. De ce fait la personne de groupe O aura dans son plasma les antigènes anti A et anti B.

Pourquoi personne de groupe O peut donner son sang à n importe quel individu ? C est toujours une question de compatibilité. On peut transfuser trois éléments : les globules rouges, le plasma et les plaquettes.

Pour la transfusion de (concentrés de) globules rouges, il faut retenir la règle suivante : on apporte pas d antigènes que le patient n a pas. Ainsi, une personne de groupe O peut donner à du A, B, AB ou O. Une personne de groupe AB ne pourra donner qu a du AB.

De ce fait, pour le plasma c est l inverse : le plasma d une personne de groupe AB peut être administré à n importe quel patient puisqu il ne contient aucun anticorps.

Si un anti corps anti A rencontre un antigène A, il y a un risque d hémolyse, c est une urgence médicale.

Voilà quelques notions en transfusion sanguine. Évidemment c est plus compliqué que ça lorsqu on développe les phénotypes élargis, et les autres systèmes de groupage sanguin tels que le système RH, Kell,...

Quel que soit votre groupe, n hésitez pas à donner votre sang.

En espérant que mon long pavé ait servit à moins une personne.......

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : ce sont des études sérieuses basées sur des données scientifiques. Maintenant, le groupe sanguin n'est pas le seul facteur, il y a donc des cas où cela ne se vérifie pas. Il y tout de même plus de commentaires de gens du groupe O qui contredisent l'étude que ceux qui l'approuvent. Moi-même du groupe O, je suis le moins piqué de la famille pas les moustiques et donc je contredis un peu plus l'étude.
J'habite à la campagne et j'ai une maison entourée par un rivière, un étang et un ruisseau.
Les moustiques m'entourent mais je dois leur faire peur......
Je pense que l'étude ne porte que sur ce seul critère et oublie tous les autres ce qui ne la rend pas sérieuse.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il y tout de même plus de commentaires de gens du groupe O qui contredisent l'étude que ceux qui l'approuvent. Moi-même du groupe O, je suis le moins piqué de la famille pas les moustiques et donc je contredis un peu plus l'étude.
J'habite à la campagne et j'ai une maison entourée par un
rivière, un étang et un ruisseau.
Les moustiques m'entourent mais je dois leur faire peur......
Je pense que l'étude ne porte que sur ce seul critère et oublie tous les autres ce qui ne la rend pas sérieuse.
Afficher tout
comme je l'écris, le groupe sanguin n'est cetainement pas le seul critère de séléction. Il s'agit de statistiques.

Les femmes ont moins d'accident de voiture que les hommes, cela ne veut pas nécessairement dire que le sexe est le seul critère et la seule explication, pourtant cette statistique existe et ce sont des faits.... ce sont donc des études à mettre en parallèle avec d'autres critères.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les moustiques ça sert vraiment à rien et c'est trop chiant me demande pourquoi ça existe Detrompe toi car même si pour nous les moustiques ne sont que nuisances, ils jouent un rôle crucial dans l'écosystème puisqu'ils servent de nouriture pour les oiseaux et les insectes mais aussi ils se chargent de la sale besogne qui est de régler la prolifération des êtres vivants sur Terre.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Groupe O

Une étude révèle ainsi que leur préférence va vers le groupe O. Si vous faites partie de ce groupe, il y a donc de fortes chances pour que les moustiques s’attaquent à vous en priorité. Il est aussi à noter que les moustiques ne feront pas de différentiation entre deux personnes appartenant au gro
upe O.

Groupe A

Vous avez 2 fois moins de chances de les attirer qu’une personne appartenant au groupe O. Une personne de groupe sanguin A aura donc moins de piqûres qu’une personne appartenant au groupe O ou B.

Groupe B

Le groupe B présente un risque intermédiaire.

Comment les moustiques repèrent-ils votre groupe sanguin ? Sachez que c’est votre peau qui vous trahit : les glucides sécrétaient à travers la peau vous trahissent en agissant comme produits chimiques similaires à du sucre selon le type de peau.
Afficher tout
Et les AB on s'en fout?