Payer pour pouvoir donner de l'électricité, cela existe

Proposé par
Invité
le

A certaines périodes de l'année, la Californie produit tellement d'énergie solaire qu'elle est obligée de payer les Etats voisins pour qu'ils leur prennent cette électricité dont ils ne savent plus quoi faire. Le phénomène devrait s'amplifier avec le développement de projets d'envergure dans l'Etat.


Commentaires préférés (3)

Reste à la Californie à créer des barrages en pleine mer pour stocker cette électricité. Ils ont une "petite façade maritime" pour ça non ^_^ ?
Reste que le stockage et la régulation de la production d'électricité est le point majeur qui permettra à terme le basculement total vers les énergies renouvelables.
Ça et....la lutte contre le gaspillage !!!!!!

Posté le

android

(138)

Répondre

En effet, le stockage de l'énergie est le premier problème de l'énergie renouvelable, car c'est une énergie "intermittente", c'est à dire qu'on ne peut pas décider de quand on produit plus ou moins selon la demande (jour/nuit), comme pour les centrales à énergie fossile. Les éoliennes produisent quand il y a du vent, les panneaux quand il y a du soleil. Par exemple, en Californie, en plein cagnard la journée, les gens consomment peu d'énergie et pourtant les panneaux en produisent beaucoup. Mais le soir venu, cette énergie n'est déjà plus disponible directement. Les moyens de stockages existent, mais pour l'instant sont très peu développés. Les moins efficaces étant les batteries, les plus efficaces étant les les stations d'énergie par pompage: lorsqu'on produit de l'énergie en journée par exemple, on l'utilise pour pomper de l'eau en hauteur, bloquée dans un bassin par exemple. Lorsqu'on a de nouveau besoin de cette énergie, on ouvre les vannes et l'eau repasse dans des turbines en tombant plus bas. On arrive ainsi à recupérer environ 70% de l'énergie qu'on a utilisé pour faire monter l'eau (contre 50% avec les batteries, sans compter la pollution qu'elle engendrent en l'état actuel de la technologie). Mais pour ça il faut investir massivement, et trouver la place. (voir: www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-ile-artificielle-stocker-energie-44259/) - La transition énergétique n'est pas un sujet simple, où nucléaire=diable et éoliennes/solaire=paradis (on oublie d'ailleurs souvent le charbon, qui est la 1e source d'énergie aujourd'hui et qui est catastrophique pour l'environnement, extrêmement meurtrière, mais qui bénéficie de l'indulgence de l'imaginaire collectif, pour des raisons culturelles). L'équation est hyper difficile, et de nombreux experts et scientifiques mettent tous leurs neurones à essayer de trouver des solutions. Je conseilles l'excellentissime livre de Jean-Marc Jancovici: la 3e révolution industrielle (c'est lui qui a contribué à inventer la Taxe-carbone par exemple). Son site aussi est juste parfait. (jancovici.com/). Je conseille aussi "Comment tout peut s'effondrer" par deux scientifiques Belges (Servigne et Stevens, préface Yves Cochet ancien ministre de l'environnement). Eduquons-nous sur ce sujet les amis, c'est le VRAI danger du futur très très proche, contrairement à ce que veulent nous faire croire les populistes. Et pardon pour ce commentaire de 2km ^^

a écrit : En effet, le stockage de l'énergie est le premier problème de l'énergie renouvelable, car c'est une énergie "intermittente", c'est à dire qu'on ne peut pas décider de quand on produit plus ou moins selon la demande (jour/nuit), comme pour les centrales à énergie fossile. Les éoliennes produisent quand il y a du vent, les panneaux quand il y a du soleil. Par exemple, en Californie, en plein cagnard la journée, les gens consomment peu d'énergie et pourtant les panneaux en produisent beaucoup. Mais le soir venu, cette énergie n'est déjà plus disponible directement. Les moyens de stockages existent, mais pour l'instant sont très peu développés. Les moins efficaces étant les batteries, les plus efficaces étant les les stations d'énergie par pompage: lorsqu'on produit de l'énergie en journée par exemple, on l'utilise pour pomper de l'eau en hauteur, bloquée dans un bassin par exemple. Lorsqu'on a de nouveau besoin de cette énergie, on ouvre les vannes et l'eau repasse dans des turbines en tombant plus bas. On arrive ainsi à recupérer environ 70% de l'énergie qu'on a utilisé pour faire monter l'eau (contre 50% avec les batteries, sans compter la pollution qu'elle engendrent en l'état actuel de la technologie). Mais pour ça il faut investir massivement, et trouver la place. (voir: www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-ile-artificielle-stocker-energie-44259/) - La transition énergétique n'est pas un sujet simple, où nucléaire=diable et éoliennes/solaire=paradis (on oublie d'ailleurs souvent le charbon, qui est la 1e source d'énergie aujourd'hui et qui est catastrophique pour l'environnement, extrêmement meurtrière, mais qui bénéficie de l'indulgence de l'imaginaire collectif, pour des raisons culturelles). L'équation est hyper difficile, et de nombreux experts et scientifiques mettent tous leurs neurones à essayer de trouver des solutions. Je conseilles l'excellentissime livre de Jean-Marc Jancovici: la 3e révolution industrielle (c'est lui qui a contribué à inventer la Taxe-carbone par exemple). Son site aussi est juste parfait. (jancovici.com/). Je conseille aussi "Comment tout peut s'effondrer" par deux scientifiques Belges (Servigne et Stevens, préface Yves Cochet ancien ministre de l'environnement). Eduquons-nous sur ce sujet les amis, c'est le VRAI danger du futur très très proche, contrairement à ce que veulent nous faire croire les populistes. Et pardon pour ce commentaire de 2km ^^ Afficher tout Ça c'est ce que j'appelle un bon commentaire, complet, précis. Merci de ta contribution, on se couchera moins bêtes !


Tous les commentaires (51)

Reste à la Californie à créer des barrages en pleine mer pour stocker cette électricité. Ils ont une "petite façade maritime" pour ça non ^_^ ?
Reste que le stockage et la régulation de la production d'électricité est le point majeur qui permettra à terme le basculement total vers les énergies renouvelables.
Ça et....la lutte contre le gaspillage !!!!!!

Posté le

android

(138)

Répondre

Payer pour donner de l'électricité.. Pourquoi pas la donner tout simplement.

Posté le

android

(13)

Répondre

Ça me fait penser à "payer pour travailler".

Posté le

android

(2)

Répondre

Pourquoi ne prennent ils pas exemple sur ce que l'entreprise Tesla veut faire, installer d'énormes unités de stockage d'énergie, bon Tesla eux veulent le faire mais dans les maisons si mes souvenirs sont bons

Posté le

android

(2)

Répondre

En effet, le stockage de l'énergie est le premier problème de l'énergie renouvelable, car c'est une énergie "intermittente", c'est à dire qu'on ne peut pas décider de quand on produit plus ou moins selon la demande (jour/nuit), comme pour les centrales à énergie fossile. Les éoliennes produisent quand il y a du vent, les panneaux quand il y a du soleil. Par exemple, en Californie, en plein cagnard la journée, les gens consomment peu d'énergie et pourtant les panneaux en produisent beaucoup. Mais le soir venu, cette énergie n'est déjà plus disponible directement. Les moyens de stockages existent, mais pour l'instant sont très peu développés. Les moins efficaces étant les batteries, les plus efficaces étant les les stations d'énergie par pompage: lorsqu'on produit de l'énergie en journée par exemple, on l'utilise pour pomper de l'eau en hauteur, bloquée dans un bassin par exemple. Lorsqu'on a de nouveau besoin de cette énergie, on ouvre les vannes et l'eau repasse dans des turbines en tombant plus bas. On arrive ainsi à recupérer environ 70% de l'énergie qu'on a utilisé pour faire monter l'eau (contre 50% avec les batteries, sans compter la pollution qu'elle engendrent en l'état actuel de la technologie). Mais pour ça il faut investir massivement, et trouver la place. (voir: www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-ile-artificielle-stocker-energie-44259/) - La transition énergétique n'est pas un sujet simple, où nucléaire=diable et éoliennes/solaire=paradis (on oublie d'ailleurs souvent le charbon, qui est la 1e source d'énergie aujourd'hui et qui est catastrophique pour l'environnement, extrêmement meurtrière, mais qui bénéficie de l'indulgence de l'imaginaire collectif, pour des raisons culturelles). L'équation est hyper difficile, et de nombreux experts et scientifiques mettent tous leurs neurones à essayer de trouver des solutions. Je conseilles l'excellentissime livre de Jean-Marc Jancovici: la 3e révolution industrielle (c'est lui qui a contribué à inventer la Taxe-carbone par exemple). Son site aussi est juste parfait. (jancovici.com/). Je conseille aussi "Comment tout peut s'effondrer" par deux scientifiques Belges (Servigne et Stevens, préface Yves Cochet ancien ministre de l'environnement). Eduquons-nous sur ce sujet les amis, c'est le VRAI danger du futur très très proche, contrairement à ce que veulent nous faire croire les populistes. Et pardon pour ce commentaire de 2km ^^

C'est comme les pilotes de lignes, qui doivent payer au début de leurs carrières une compagnie pour acquérir de l'expérience.

Parenthèse à part, En France les centrales nucléaires produisent constamment de l'électricité. La nuit cette électricité est bien moins consommée qu'aux heures de pointes. Il y a donc un surplus qui est utilisé pour pomper de l'eau d'un lac et la remonter plus haut dans un lac contenu par un barrage. Cette eau pourra être utilisé aux heures de pointe pour compenser les centrales en faisant marcher le barrage hydroélectrique. C'est une forme de stockage d'électricité. Sous forme d'énergie potentiel.

Ou sinon, un projet qui commence à être réalisé. Un wagon avec un gros bloc de béton, qui grâce au surplus remonte une pente sur une voie ferrée. Et au heures de pointes on lâche le wagon qui produira sa propre électricité. En déscendant la pente.

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Payer pour donner de l'électricité.. Pourquoi pas la donner tout simplement. Car ils n'en voudraient pas , ils sont dès lors , obligé de les payers pour quils acceptent

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : En effet, le stockage de l'énergie est le premier problème de l'énergie renouvelable, car c'est une énergie "intermittente", c'est à dire qu'on ne peut pas décider de quand on produit plus ou moins selon la demande (jour/nuit), comme pour les centrales à énergie fossile. Les éoliennes produisent quand il y a du vent, les panneaux quand il y a du soleil. Par exemple, en Californie, en plein cagnard la journée, les gens consomment peu d'énergie et pourtant les panneaux en produisent beaucoup. Mais le soir venu, cette énergie n'est déjà plus disponible directement. Les moyens de stockages existent, mais pour l'instant sont très peu développés. Les moins efficaces étant les batteries, les plus efficaces étant les les stations d'énergie par pompage: lorsqu'on produit de l'énergie en journée par exemple, on l'utilise pour pomper de l'eau en hauteur, bloquée dans un bassin par exemple. Lorsqu'on a de nouveau besoin de cette énergie, on ouvre les vannes et l'eau repasse dans des turbines en tombant plus bas. On arrive ainsi à recupérer environ 70% de l'énergie qu'on a utilisé pour faire monter l'eau (contre 50% avec les batteries, sans compter la pollution qu'elle engendrent en l'état actuel de la technologie). Mais pour ça il faut investir massivement, et trouver la place. (voir: www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-ile-artificielle-stocker-energie-44259/) - La transition énergétique n'est pas un sujet simple, où nucléaire=diable et éoliennes/solaire=paradis (on oublie d'ailleurs souvent le charbon, qui est la 1e source d'énergie aujourd'hui et qui est catastrophique pour l'environnement, extrêmement meurtrière, mais qui bénéficie de l'indulgence de l'imaginaire collectif, pour des raisons culturelles). L'équation est hyper difficile, et de nombreux experts et scientifiques mettent tous leurs neurones à essayer de trouver des solutions. Je conseilles l'excellentissime livre de Jean-Marc Jancovici: la 3e révolution industrielle (c'est lui qui a contribué à inventer la Taxe-carbone par exemple). Son site aussi est juste parfait. (jancovici.com/). Je conseille aussi "Comment tout peut s'effondrer" par deux scientifiques Belges (Servigne et Stevens, préface Yves Cochet ancien ministre de l'environnement). Eduquons-nous sur ce sujet les amis, c'est le VRAI danger du futur très très proche, contrairement à ce que veulent nous faire croire les populistes. Et pardon pour ce commentaire de 2km ^^ Afficher tout Ça c'est ce que j'appelle un bon commentaire, complet, précis. Merci de ta contribution, on se couchera moins bêtes !

a écrit : Payer pour donner de l'électricité.. Pourquoi pas la donner tout simplement. Parce qu'on ne la leur prend pas gratuitement

Posté le

android

(3)

Répondre

il n'y a pas un commercial dans l'équipe qui s est dit que ça pourrait être plus malin de la vendre?! Ps: j'ai pas encore lu les sources

a écrit : En effet, le stockage de l'énergie est le premier problème de l'énergie renouvelable, car c'est une énergie "intermittente", c'est à dire qu'on ne peut pas décider de quand on produit plus ou moins selon la demande (jour/nuit), comme pour les centrales à énergie fossile. Les éoliennes produisent quand il y a du vent, les panneaux quand il y a du soleil. Par exemple, en Californie, en plein cagnard la journée, les gens consomment peu d'énergie et pourtant les panneaux en produisent beaucoup. Mais le soir venu, cette énergie n'est déjà plus disponible directement. Les moyens de stockages existent, mais pour l'instant sont très peu développés. Les moins efficaces étant les batteries, les plus efficaces étant les les stations d'énergie par pompage: lorsqu'on produit de l'énergie en journée par exemple, on l'utilise pour pomper de l'eau en hauteur, bloquée dans un bassin par exemple. Lorsqu'on a de nouveau besoin de cette énergie, on ouvre les vannes et l'eau repasse dans des turbines en tombant plus bas. On arrive ainsi à recupérer environ 70% de l'énergie qu'on a utilisé pour faire monter l'eau (contre 50% avec les batteries, sans compter la pollution qu'elle engendrent en l'état actuel de la technologie). Mais pour ça il faut investir massivement, et trouver la place. (voir: www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-ile-artificielle-stocker-energie-44259/) - La transition énergétique n'est pas un sujet simple, où nucléaire=diable et éoliennes/solaire=paradis (on oublie d'ailleurs souvent le charbon, qui est la 1e source d'énergie aujourd'hui et qui est catastrophique pour l'environnement, extrêmement meurtrière, mais qui bénéficie de l'indulgence de l'imaginaire collectif, pour des raisons culturelles). L'équation est hyper difficile, et de nombreux experts et scientifiques mettent tous leurs neurones à essayer de trouver des solutions. Je conseilles l'excellentissime livre de Jean-Marc Jancovici: la 3e révolution industrielle (c'est lui qui a contribué à inventer la Taxe-carbone par exemple). Son site aussi est juste parfait. (jancovici.com/). Je conseille aussi "Comment tout peut s'effondrer" par deux scientifiques Belges (Servigne et Stevens, préface Yves Cochet ancien ministre de l'environnement). Eduquons-nous sur ce sujet les amis, c'est le VRAI danger du futur très très proche, contrairement à ce que veulent nous faire croire les populistes. Et pardon pour ce commentaire de 2km ^^ Afficher tout Très intéressant, je me permet de rajouter le documentaire français "Demain" qui soulève très justement tous les enjeux et les freins liés à la transition énergétiques

Posté le

android

(7)

Répondre

Payer pour vendre? Je ne comprends pas trop...

En parlant d'énergie solaire, si on installait des panneaux solaires sur une parcelle de terrain de 60km2 dans le grand Sahara en Afrique, l'énergie solaire produite en une seule journée équivaut à l'énergie consommée par la population de la Terre entière en 2 mois. Source : Science et Vie.

En 2017 on continue de parler de problème d'énergie et de réchauffement climatique alors que ça ne devrait même plus être d'actualité avec ce que la nature nous offre entre énergie solaire, hydraulique et éolienne et toutes les avancées technologiques.

a écrit : En effet, le stockage de l'énergie est le premier problème de l'énergie renouvelable, car c'est une énergie "intermittente", c'est à dire qu'on ne peut pas décider de quand on produit plus ou moins selon la demande (jour/nuit), comme pour les centrales à énergie fossile. Les éoliennes produisent quand il y a du vent, les panneaux quand il y a du soleil. Par exemple, en Californie, en plein cagnard la journée, les gens consomment peu d'énergie et pourtant les panneaux en produisent beaucoup. Mais le soir venu, cette énergie n'est déjà plus disponible directement. Les moyens de stockages existent, mais pour l'instant sont très peu développés. Les moins efficaces étant les batteries, les plus efficaces étant les les stations d'énergie par pompage: lorsqu'on produit de l'énergie en journée par exemple, on l'utilise pour pomper de l'eau en hauteur, bloquée dans un bassin par exemple. Lorsqu'on a de nouveau besoin de cette énergie, on ouvre les vannes et l'eau repasse dans des turbines en tombant plus bas. On arrive ainsi à recupérer environ 70% de l'énergie qu'on a utilisé pour faire monter l'eau (contre 50% avec les batteries, sans compter la pollution qu'elle engendrent en l'état actuel de la technologie). Mais pour ça il faut investir massivement, et trouver la place. (voir: www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-ile-artificielle-stocker-energie-44259/) - La transition énergétique n'est pas un sujet simple, où nucléaire=diable et éoliennes/solaire=paradis (on oublie d'ailleurs souvent le charbon, qui est la 1e source d'énergie aujourd'hui et qui est catastrophique pour l'environnement, extrêmement meurtrière, mais qui bénéficie de l'indulgence de l'imaginaire collectif, pour des raisons culturelles). L'équation est hyper difficile, et de nombreux experts et scientifiques mettent tous leurs neurones à essayer de trouver des solutions. Je conseilles l'excellentissime livre de Jean-Marc Jancovici: la 3e révolution industrielle (c'est lui qui a contribué à inventer la Taxe-carbone par exemple). Son site aussi est juste parfait. (jancovici.com/). Je conseille aussi "Comment tout peut s'effondrer" par deux scientifiques Belges (Servigne et Stevens, préface Yves Cochet ancien ministre de l'environnement). Eduquons-nous sur ce sujet les amis, c'est le VRAI danger du futur très très proche, contrairement à ce que veulent nous faire croire les populistes. Et pardon pour ce commentaire de 2km ^^ Afficher tout Bon commentaire très instructif… merci pour ça… MAIS… pourquoi t'excuser d'avoir expliqué quelque chose que beaucoup ignorent ?????

a écrit : En effet, le stockage de l'énergie est le premier problème de l'énergie renouvelable, car c'est une énergie "intermittente", c'est à dire qu'on ne peut pas décider de quand on produit plus ou moins selon la demande (jour/nuit), comme pour les centrales à énergie fossile. Les éoliennes produisent quand il y a du vent, les panneaux quand il y a du soleil. Par exemple, en Californie, en plein cagnard la journée, les gens consomment peu d'énergie et pourtant les panneaux en produisent beaucoup. Mais le soir venu, cette énergie n'est déjà plus disponible directement. Les moyens de stockages existent, mais pour l'instant sont très peu développés. Les moins efficaces étant les batteries, les plus efficaces étant les les stations d'énergie par pompage: lorsqu'on produit de l'énergie en journée par exemple, on l'utilise pour pomper de l'eau en hauteur, bloquée dans un bassin par exemple. Lorsqu'on a de nouveau besoin de cette énergie, on ouvre les vannes et l'eau repasse dans des turbines en tombant plus bas. On arrive ainsi à recupérer environ 70% de l'énergie qu'on a utilisé pour faire monter l'eau (contre 50% avec les batteries, sans compter la pollution qu'elle engendrent en l'état actuel de la technologie). Mais pour ça il faut investir massivement, et trouver la place. (voir: www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-ile-artificielle-stocker-energie-44259/) - La transition énergétique n'est pas un sujet simple, où nucléaire=diable et éoliennes/solaire=paradis (on oublie d'ailleurs souvent le charbon, qui est la 1e source d'énergie aujourd'hui et qui est catastrophique pour l'environnement, extrêmement meurtrière, mais qui bénéficie de l'indulgence de l'imaginaire collectif, pour des raisons culturelles). L'équation est hyper difficile, et de nombreux experts et scientifiques mettent tous leurs neurones à essayer de trouver des solutions. Je conseilles l'excellentissime livre de Jean-Marc Jancovici: la 3e révolution industrielle (c'est lui qui a contribué à inventer la Taxe-carbone par exemple). Son site aussi est juste parfait. (jancovici.com/). Je conseille aussi "Comment tout peut s'effondrer" par deux scientifiques Belges (Servigne et Stevens, préface Yves Cochet ancien ministre de l'environnement). Eduquons-nous sur ce sujet les amis, c'est le VRAI danger du futur très très proche, contrairement à ce que veulent nous faire croire les populistes. Et pardon pour ce commentaire de 2km ^^ Afficher tout Je te remercie pour ton commentaire. Tu parles des populistes qui essayent de fermer les yeux face aux dangers que représentent le charbon et le nucléaire mais ne penses-tu pas que ceux qui veulent nous faire croire qu'ils ont les moyens de passer à 100% d'énergies renouvelables (alors que c'est, au vu de nos capacités , impossible pour le moment) font aussi du populisme?

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : En parlant d'énergie solaire, si on installait des panneaux solaires sur une parcelle de terrain de 60km2 dans le grand Sahara en Afrique, l'énergie solaire produite en une seule journée équivaut à l'énergie consommée par la population de la Terre entière en 2 mois. Source : Science et Vie.

En 2017 on continue de parler de problème d'énergie et de réchauffement climatique alors que ça ne devrait même plus être d'actualité avec ce que la nature nous offre entre énergie solaire, hydraulique et éolienne et toutes les avancées technologiques. Afficher tout
Tu devrais relire l'anecdote je crois que tu n'as lu que le début... Aujourd'hui malheureusement nous n'avons pas les capacités pour contrôler et manipuler ces énergies renouvelables sans en perdre une très grande partie, on a beaucoup de progrès à faire dans ce domaine alors c'est parfaitement normal d'en parler encore aujourd'hui , il ne faut pas croire que le problème est aussi facile à résoudre que ton exemple du sahara qui ne prend pas en compte tout le problème de conservation et de manipulation de l'energie, qui ne prend pas en compte le fait que les panneaux solaires perdent de leur efficacité chaque année d'utilisation et deviennent presque obsolètes au bout de 20 ans , qui ne prend pas en compte la poussière qui s'accumule au Sahara et qui va obstruer les panneaux , qui ne prend pas en compte l'énorme pollution générée lors de la création des panneaux qu'il faudra remplacer au bout de quelques années...

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : En effet, le stockage de l'énergie est le premier problème de l'énergie renouvelable, car c'est une énergie "intermittente", c'est à dire qu'on ne peut pas décider de quand on produit plus ou moins selon la demande (jour/nuit), comme pour les centrales à énergie fossile. Les éoliennes produisent quand il y a du vent, les panneaux quand il y a du soleil. Par exemple, en Californie, en plein cagnard la journée, les gens consomment peu d'énergie et pourtant les panneaux en produisent beaucoup. Mais le soir venu, cette énergie n'est déjà plus disponible directement. Les moyens de stockages existent, mais pour l'instant sont très peu développés. Les moins efficaces étant les batteries, les plus efficaces étant les les stations d'énergie par pompage: lorsqu'on produit de l'énergie en journée par exemple, on l'utilise pour pomper de l'eau en hauteur, bloquée dans un bassin par exemple. Lorsqu'on a de nouveau besoin de cette énergie, on ouvre les vannes et l'eau repasse dans des turbines en tombant plus bas. On arrive ainsi à recupérer environ 70% de l'énergie qu'on a utilisé pour faire monter l'eau (contre 50% avec les batteries, sans compter la pollution qu'elle engendrent en l'état actuel de la technologie). Mais pour ça il faut investir massivement, et trouver la place. (voir: www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-ile-artificielle-stocker-energie-44259/) - La transition énergétique n'est pas un sujet simple, où nucléaire=diable et éoliennes/solaire=paradis (on oublie d'ailleurs souvent le charbon, qui est la 1e source d'énergie aujourd'hui et qui est catastrophique pour l'environnement, extrêmement meurtrière, mais qui bénéficie de l'indulgence de l'imaginaire collectif, pour des raisons culturelles). L'équation est hyper difficile, et de nombreux experts et scientifiques mettent tous leurs neurones à essayer de trouver des solutions. Je conseilles l'excellentissime livre de Jean-Marc Jancovici: la 3e révolution industrielle (c'est lui qui a contribué à inventer la Taxe-carbone par exemple). Son site aussi est juste parfait. (jancovici.com/). Je conseille aussi "Comment tout peut s'effondrer" par deux scientifiques Belges (Servigne et Stevens, préface Yves Cochet ancien ministre de l'environnement). Eduquons-nous sur ce sujet les amis, c'est le VRAI danger du futur très très proche, contrairement à ce que veulent nous faire croire les populistes. Et pardon pour ce commentaire de 2km ^^ Afficher tout Toutes les énergies renouvelables ne sont pas intermittentes. Le propre d'une énergie renouvelable n'est pas d'être intermittente. La géothermie ou les barrages, par exemple, produisent en continu.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : En effet, le stockage de l'énergie est le premier problème de l'énergie renouvelable, car c'est une énergie "intermittente", c'est à dire qu'on ne peut pas décider de quand on produit plus ou moins selon la demande (jour/nuit), comme pour les centrales à énergie fossile. Les éoliennes produisent quand il y a du vent, les panneaux quand il y a du soleil. Par exemple, en Californie, en plein cagnard la journée, les gens consomment peu d'énergie et pourtant les panneaux en produisent beaucoup. Mais le soir venu, cette énergie n'est déjà plus disponible directement. Les moyens de stockages existent, mais pour l'instant sont très peu développés. Les moins efficaces étant les batteries, les plus efficaces étant les les stations d'énergie par pompage: lorsqu'on produit de l'énergie en journée par exemple, on l'utilise pour pomper de l'eau en hauteur, bloquée dans un bassin par exemple. Lorsqu'on a de nouveau besoin de cette énergie, on ouvre les vannes et l'eau repasse dans des turbines en tombant plus bas. On arrive ainsi à recupérer environ 70% de l'énergie qu'on a utilisé pour faire monter l'eau (contre 50% avec les batteries, sans compter la pollution qu'elle engendrent en l'état actuel de la technologie). Mais pour ça il faut investir massivement, et trouver la place. (voir: www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-ile-artificielle-stocker-energie-44259/) - La transition énergétique n'est pas un sujet simple, où nucléaire=diable et éoliennes/solaire=paradis (on oublie d'ailleurs souvent le charbon, qui est la 1e source d'énergie aujourd'hui et qui est catastrophique pour l'environnement, extrêmement meurtrière, mais qui bénéficie de l'indulgence de l'imaginaire collectif, pour des raisons culturelles). L'équation est hyper difficile, et de nombreux experts et scientifiques mettent tous leurs neurones à essayer de trouver des solutions. Je conseilles l'excellentissime livre de Jean-Marc Jancovici: la 3e révolution industrielle (c'est lui qui a contribué à inventer la Taxe-carbone par exemple). Son site aussi est juste parfait. (jancovici.com/). Je conseille aussi "Comment tout peut s'effondrer" par deux scientifiques Belges (Servigne et Stevens, préface Yves Cochet ancien ministre de l'environnement). Eduquons-nous sur ce sujet les amis, c'est le VRAI danger du futur très très proche, contrairement à ce que veulent nous faire croire les populistes. Et pardon pour ce commentaire de 2km ^^ Afficher tout Bonjour, voici une idée très intéressante pour stocker de l'énergie électrique :
www.youtube.com/embed/N2u6EDwumdQ

a écrit : Tu devrais relire l'anecdote je crois que tu n'as lu que le début... Aujourd'hui malheureusement nous n'avons pas les capacités pour contrôler et manipuler ces énergies renouvelables sans en perdre une très grande partie, on a beaucoup de progrès à faire dans ce domaine alors c'est parfaitement normal d'en parler encore aujourd'hui , il ne faut pas croire que le problème est aussi facile à résoudre que ton exemple du sahara qui ne prend pas en compte tout le problème de conservation et de manipulation de l'energie, qui ne prend pas en compte le fait que les panneaux solaires perdent de leur efficacité chaque année d'utilisation et deviennent presque obsolètes au bout de 20 ans , qui ne prend pas en compte la poussière qui s'accumule au Sahara et qui va obstruer les panneaux , qui ne prend pas en compte l'énorme pollution générée lors de la création des panneaux qu'il faudra remplacer au bout de quelques années... Afficher tout Si, j'avais bien lu l'anecdote et quelques autres sources. Je ne suis pas un spécialiste de la question mais l'exemple que j'ai donné vient d'une revue scientifique très sérieuse et les chercheurs qui ont présenté le projet en parlent comme la solution pour le futur (pas qu'au Sahara bien sûr). Et toutes les contraintes que tu m'as cité peuvent être résolues( ou elles le sont déjà) avec les avancées technologiques. Pour le reste, je n'en sais pas plus qye toi.

a écrit : C'est comme les pilotes de lignes, qui doivent payer au début de leurs carrières une compagnie pour acquérir de l'expérience.

Parenthèse à part, En France les centrales nucléaires produisent constamment de l'électricité. La nuit cette électricité est bien moins consommée qu'aux heures
de pointes. Il y a donc un surplus qui est utilisé pour pomper de l'eau d'un lac et la remonter plus haut dans un lac contenu par un barrage. Cette eau pourra être utilisé aux heures de pointe pour compenser les centrales en faisant marcher le barrage hydroélectrique. C'est une forme de stockage d'électricité. Sous forme d'énergie potentiel.

Ou sinon, un projet qui commence à être réalisé. Un wagon avec un gros bloc de béton, qui grâce au surplus remonte une pente sur une voie ferrée. Et au heures de pointes on lâche le wagon qui produira sa propre électricité. En déscendant la pente.
Afficher tout
Les centrales nucléaires sont tout à fait capable de réguler leur production d'électricité et c'est d'ailleurs ce qu'elle font la nuit et le weekend quand la demande est moin forte.

Posté le

android

(10)

Répondre